Le clonage à grande échelle de 3D Touch se prépare

Florian Innocente |

C'est maintenant à Xiaomi que l'on prête l'intention d'équiper des smartphones d'un équivalent à 3D Touch. GforGames relaie de brefs propos parus sur le forum chinois weibo, de la part d'un habitué de ce type de fuites. Il affirme que le fabricant a breveté une technologie similaire à celle d'Apple. Mais il n'y a pas plus de détails.

Il y a quelques jours, sur Weibo toujours, était apparue la rumeur d'un intérêt de Samsung pour ce principe de navigation qui mêle un écran capable de détecter plusieurs niveaux de pression et une interface de navigation adaptée.

Il ne fait guère de doutes que les fabricants Android vont utiliser un système similaire à terme, tout comme Touch ID a remis au goût du jour l'intérêt pour les capteurs d'empreintes dans les téléphones. Apple ne l'a pas inventé mais elle en a fait une fonction transparente dans son utilisation et performante dans son exécution. Les iPhone 6s ont même encore donné un coup de fouet à Touch ID avec une lecture des empreintes ultra rapide.

Le 6 octobre, l'équipementier Synaptics a présenté une famille de nouveaux contrôleurs prêts à l'emploi. Le plus complet d'entre eux, le ClearPad 3700, contient ClearForce et SideTouch. ClearForce peut être rapproché de 3D Touch tandis que SideTouch propose une interaction avec le côté de l'écran.

Xiaomi utilise déjà l'un des contrôleurs de la série 3700 dans son Mi4c dévoilé à la fin septembre. Dans ce téléphone, seulement SideTouch est activé. Il est rebaptisé Edge Tap et il autorise le défilement du contenu de l'écran en glissant le doigt sur la tranche du téléphone. Un tap léger sur cette tranche permet aussi de prendre une photo ou de revenir sur ses pas dans l'interface.

Enfin, ce ClearPad 3700 est compatible avec les stylets passifs et il peut détecter la présence d'un doigt jusqu'à 25 mm de distance de l'écran. Samsung a déjà utilisé un système de ce genre dans les précédents Galaxy où l'on peut manipuler des éléments de l'interface en frôlant simplement l'écran. L'idée n'a pas fait florès, probablement parce qu'il est plus simple de toucher franchement l'écran et ensuite seulement d'appliquer des degrés de pression. Plutôt que de chercher la bonne distance avec l'écran pour réaliser l'action.

Les fabricants Android ont avec Synaptics un partenaire capable de leur offrir rapidement de quoi offrir un équivalent à 3D Touch. La « production en volume » de ce ClearPad 3700 ayant démarré au début du mois, précisait son concepteur, il faut s'attendre à ce que 2016 et 2017 voient la sortie de plusieurs terminaux équipés.

Ce à quoi doivent s'atteler sérieusement ces fabricants, pour ne pas faire simplement un sous 3D Touch, c'est comment intégrer intelligemment cette technologie avec un système et des apps dont ils ne sont pas les maîtres d'œuvre.

Huawei a lancé son "Force Touch" juste avant Apple, mais dans son coin et avec peu d'actions. Apple, à l'inverse, a cet avantage de travailler simultanément sur les deux fronts — matériel et logiciel — pour intégrer 3D Touch partout où elle le souhaite dans iOS, dans ses apps et en partageant cet outil avec tous les développeurs iOS. En outre, plusieurs millions d'iPhone en sont pourvus et déjà entre les mains de clients.

La réflexion qui a mené à la création de l'interface graphique pour 3D Touch avait fait l'objet d'un dépôt de brevet par Apple il y a 3 ans. Il y a un mois, l'un de ses inventeurs, Avi Cieplinski (aujourd'hui chez Twitter) se félicitait de voir un travail entamé il y a 5 ans, enfin concrétisé par la livraison de son iPhone 6s…

À quelqu'un qui lui demandait si dès le départ l'objectif avait été d'amener 3D Touch sur l'iPhone, le développeur avait présenté les choses sous un angle plus large : « C'est davantage le fruit d'une formidable équipe qui a inventé, exploré et progressé par itérations autour d'une idée, avant de finalement trouver la meilleure manière de l'exploiter ». Charge maintenant aux concurrents d'Apple de prendre la même route, mais une grosse partie du trajet leur aura été épargnée…

Tags
avatar user | 

@Lonsparks23 :
Les bidouillages ne remplacent pas 3D Touch, on se réveille, c'est une super techno, il faut l'essayer avant de causer trop vite.

avatar Domsware | 

Huawei a juste lancé un produit sous forme de bande annonce : ce produit n'existe pas pour le moment. Alors que les produits Apple sont dans les mains de tout le monde.

D'un côté des promesses de l'autre la réalité.

Puis la technologie fonctionne déjà sur des machines Apple depuis quelques mois déjà...

avatar Ken-de-barbie | 

@Domsware , parce-que les produits de Synaptic , n'existe pas depuis longtemps ?? , faut stopper le calva ou la bibine mon gars j'ai ce genre de fonction depuis 2 ans sur mes PC .... , Apple a démocratisé des trucs qui existait et on crié AMAZING ..... pas autre choses

avatar 0MiguelAnge0 | 

Clonage? Le side touch?!! Vous plaisantez?
Et bien en terme d'interactivité pouvoir interagir avec la tranche du phone ne serait-ce que pour le défilement, c'est prodigieusement malin et un gain ergonomique appreciable.

Après détecter l'approche, je ne suis pas convaincu de l'intérêt...

avatar lll | 

Sachant que sur un 6S, ton doigt n'atteint pas le coin haut-gauche de l'écran, si, moi je vois le potentiel en termes d'ergonomie/design.

avatar readrom | 

Quid de la copie du Taptic Engine ?!

avatar Dezerd | 

Le Mate S force touch n'est pas qu'une bande annonce: https://youtu.be/PU_s30L0P_U

avatar Pouasson | 

Il y en a vraiment ici qui trouvent que Touch ID est un gadget ?? O_o
C'est la fonctionnalité qui m'a le plus bluffé. Non pas en terme d'innovation ça existe depuis longtemps. Mais c'est tellement bien fait que c'est génial. J'ai du mal à comprendre comment on peut encore taper un code, où que ce soit, pas seulement pour déverrouiller... (1password si tu me lis ! ;)).

3D Touch je suis plus mitigé parce que j'ai pas encore trouvé de réel avantage. Mais Touch ID franchement c'est juste génial.

avatar Espcustom | 

Et après on dit encore qu'apple n'innove pas et que les autres ne copient pas...
Pour l'instant à chaque fois que la pomme a sortit une feature, les autres ont suivi.

Je m'y fais de plus en plus à ce 3D Touch. Ceux qui ne l'apprécient pas n'ont sûrement de 6S...

avatar reborn | 

Va falloir m'expliquer pourquoi toute la concurrence se réveille en même temps pour faire pareil qu'Apple aussi.

Faut rappeler aussi que le 1er écran tactile capacitif sensitif à la pression c'est Apple qui l'a présenté en septembre 2014 avec l'Apple Watch et rendu disponible en Avril 2015.

Exactement comme l’écran tactile capacitif sur le 1er iPhone, une première sur un appareil de cette taille.

avatar lll | 

Si tu décides de faire une croix sur une innovation par fierté ou pour ne pas être accusé de plagiat, tu finis par avoir du retard (cf. iPad Mini, iPad Pro...)

avatar HollyvierSsjGod | 

Force Touch dans la vaste jungle fragmentée et désordonnée qu'est Android. J'attends de voir l'optimisation et en rire.

avatar XiliX | 

@sachouba :
Le capteur d'empreintes existaient "déjà" sur BEAUCOUP d'appareils avant iPhone. Mais son intégration a toujours été bancale et ça ne marche pas.
Même si Samsung ou autres avait pu utiliser ce capteur la tendance de l'époque est de l'implémenter dans le dos de l'appareil, ce qui est nettement moins ergonomique... et donc ça ne marchera pas.
Voir Nexus6 qui s'est justement fait griller par Apple

avatar reborn | 

j'ajouterai aussi qu'Apple était en discussion avec authentec depuis fin 2011. Ils étaient les seuls sur le coup, personne n'a surencheri..

Donc quand saboucha sort que c'est la faute du grand méchant Apple si les autres n'ont pas pu obtenir de capteurs de qualité..

surtout qu'avant qu'Apple bosse sur touch id, touch id c'etait ça

http://appleinsider.com/articles/13/10/16/authentec-cofounder-shows-off-...

avatar byte_order | 

Faut p'tet pas exagérer, le prototype présenté sur la photo date de l'époque pré-Authentec, quand l'équipé bossait au sein de Harris Semiconductor. Avant les années 2000, quoi.

Avant d'être racheté par Apple, l'équipe a eu 10-12 ans devant eux pour améliorer leur prototype.
Je pense sincèrement qu'il était déjà nettement plus compact quand Apple a commencé à s'y intéressé.

avatar Mdtdamien | 

Touch 3D c jolie, mais au delà des apps Apple. Aucun intérêt. Dans l'application MacG, on s'attend à une interaction en appuyant sur un commentaire, il non n'est rien. Seul le balayage permet une action.

avatar user | 

@Mdtdamien :
Ça montre donc que l'appli de MacGé n'en tire pas encore partie.
Pour les actions rapides, et la visualisation directe sur un lien via le détecteur de données, exactement comme avec Force Touch sur Mac, 3D Touch, c'est juste trop bien.

avatar XiliX | 

@sachouba :
Ou pas... et c'était ce qui s'était passé. Android était déjà bien avancé, sauf que lorsque iPhone premier du nom est sorti, ils se sont aperçus que leur approche était complètement obsolète (c'est l'aveu même d'un des ingénieurs d'Android à l'époque). Loin d'être un OS intuitif comme tu laisse entendre.
Du coup ils ont été obligé de retarder la sortie d'Android d'un an histoire de pouvoir proposer un IHM mobile moderne comme celui de l'iPhone...
(je te laisse chercher toi même sur le net)
On peut donc supposer aussi que si iPhone n'était jamais sorti on aurait peut-être jamais un OS tel que l'on connaît aujourd'hui

avatar Duodecim | 

Start your photocopiers! :)

avatar trackos | 

Pour le concours de celui qui a la plus grosse si c'est de la plus grosse c***erie qu'on parle alors là je m'incline, j'aurais beau essayer je serais largué par certains. Pourtant j'ai un bon niveau mais là...

avatar baklawa | 

"Le clonage à grande échelle de 3D Touch se prépare"

C'est vrai sauf que c'est Apple qui va cloner à grande échelle quelque chose qui était déjà là avant chez Huawei.

avatar hautelfe | 

Pour rappel, Apple n'est pas le premier à utiliser le 3D Touch.
En fait, c'est Apple qui a copié et qui renommé cela le Force Touch...

Tout comme Apple n'est pas le premier pour le capteur biométrique ni pour "Apple Pay"...
(Apple est même encore en retard côté NFC...)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR