Google : sept associations européennes vent debout contre les fonctions de suivi des utilisateurs

Florian Innocente |

Google avec ses méthodes et ses options de géolocalisation des utilisateurs est pointé du doigt par les associations de défense des consommateurs de sept pays européens. Elles jugent que le groupe contrevient au règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) et demandent à Bruxelles de sévir.

Image : BEUC

Ces organisations, sises en Norvège, aux Pays-Bas, en Grèce, République tchèque, Pologne, Slovénie et Suède accusent Google de « tromper les utilisateurs afin qu'ils donnent accès à leur données de position ».

Le risque, explique le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), est que cette cartographie des lieux visités par les utilisateurs en révèle beaucoup trop sur leur vie privée :

Par exemple, vos orientations religieuses (en fonction des lieux de culte que vous fréquentez), politiques (présence sur des lieux de manifestations) ou problèmes de santé (visite d'un centre de traitement contre le cancer).

De ces allées et venues et en fonction de la nature des endroits fréquentés et de leur régularité, il y a matière à élaborer un profil sur les habitudes et la personnalité des utilisateurs.

Cela n'a rien de nouveau mais pour ces associations « Les pratiques de Google laissent très peu de choix aux consommateurs quant à leurs données de localisation. Celles-ci sont ensuite utilisées par l'entreprise à des fins diverses, notamment la publicité ciblée. » Elle estiment en outre que Google « ne s'appuie pas sur une base juridique légale pour le traitement des données de localisation en question ».

Cité par Reuters, Google a répondu que cette fonction d'historique des positions était désactivée par défaut et qu'elle pouvait être modifiée à tout instant. Puis de promettre une lecture du rapport publié aujourd'hui « afin de voir s’il y a des choses que nous pouvons prendre en compte » (lire aussi Google encore accusé de tracer les utilisateurs à leur insu).

Au fil de ce rapport établi par une association norvégienne de défense des consommateurs, plusieurs éléments d'interface des services de Google sur mobiles sont auscultés.

Les tests ont été réalisés pour l'essentiel sur des terminaux Android (Galaxy S7 et Pixel avec Android 8 et 9). Il n'y a pas de découvertes flagrantes ou de révélations de choses restées inconnues jusque-là, plutôt une mise en lumière, critique, des méthodes employées par Google pour pousser les utilisateurs à se servir des fonctions Historique des positions et Activité sur le web et les applications.

En tout premier lieu, il y a l'impossibilité de préférer qu'une app ne vous localise qu'au moment où vous l'utilisez. Ainsi que le propose iOS, note le rapport. Sur Android c'est tout ou rien.

Android et iOS, dans le second cas on peut limiter la géolocalisation à la période pendant laquelle l'app est utilisée

Ensuite et au fil de l'exploration des réglages, le BEUC déplore que les explications sur l'étendue de l'utilisation des données soient souvent amputées d'éléments clefs.

Il faut souvent prendre la peine d'ouvrir une vue supplémentaire et passer en revue tout un texte pour apprendre que votre géolocalisation va servir à optimiser la publicité.

Ce sont les usages les plus intéressants et à connotation positive pour l'utilisateur qui ont la priorité du premier écran d'information. De la même manière, l'utilisateur est encouragé à activer cet historique par la teneur positive, et pas tout à fait complète au niveau des implications, du texte descriptif.

Ou encore, il y a l'obligation de répondre plusieurs fois à la demande d'activation de l'historique des positions, au fil du lancement de différentes apps de Google. Quand bien même on a clairement refusé une première fois.

Le BEUC attend une enquête de la part des régulateurs nationaux et espère également une amende, de manière à pousser Google à revoir ses pratiques.

avatar bidibout | 

Rien que pour Google Photos, pour pouvoir voir ses photos par lieu il faut que l'historique des positions soit activé alors que l'app pourrait simplement lire la géolocalisation enregistrée dans les photos (si la localisation est utilisée évidemment).

Au moins avec iOS pas besoin d'être tracké, l'app photo gère la localisation des photos sans soucis.

avatar Ast2001 | 

C'est faux. J'ai désactivé depuis longtemps l'enregistrement de l'historique des positions par Google et cela ne m'empêche pas de vooir les positions où mes photos ont été prises.

avatar bidibout | 

Je ne dis pas que tu ne peux pas voir où tes photos ont été prises mais si tu vas dans Google Photos dans l'album lieux et bien impossible de voir les photos. En tout lors d'une première utilisation c'est comme ça.

avatar Ast2001 | 

Chez moi, l'album 'Lieux' est très fourni.

avatar bidibout | 

@Ast2001

Peut-être que tu utilisais l'historique de position et que depuis que tu l'as désactivé cela a conservé les positions des photos de cette époque ? En tout cas sur un terminal neuf si tu vas dans "lieux" il est indiqué que pour bénéficier de cela il faut activer l'historique de position sinon ça ne fonctionne pas.

avatar pagaupa | 

Et voilà! C’est reparti! La guéguerre entre les défenseurs d’apple et les adeptes de Google...
Comme si Apple était blanche comme neige!

avatar Captain Bumper | 

Le sujet c’est Google pas Apple. Si guerre il y a, c’est les messages comme les tiens qui l’initie.

avatar pagaupa | 

@Captain Bumper

« Au moins avec iOS pas besoin d'être tracké, l'app photo gère la localisation des photos sans soucis. »
Ça c’est pas moi qui l’écrit...

avatar vache folle | 

@pagaupa

Sauf qu’il a parfaitement raison. La géolocalisation par l’appareil photo n’a que 2 paramètres: jamais ou pendant l’utilisation.

Ce n’est pas « faire la guerre » (on voit que certains n’ont jamais fait leur service militaire) que de dire, dans ce cas précis, qu’Apple est plus conservatrice en matière de protection de la vie privée.

A nouveau, dans ce cas, c’est un FAIT.

avatar pagaupa | 

@vache folle

Qu’est-ce que vous savez REELLEMENT de ce que fait apple de vos données. Connaissant les américains, ça m’étonnerait sincèrement qu’Apple ne lâche rien aux autorités.

avatar bidibout | 

@pagaupa

On parle du commerce des données, ce que tu évoques c'est autre chose, Apple ne fait que respecter la loi, si une demande est faite en effet elle transmet certaines infos, comme les autres.

avatar pagaupa | 

@bidibout

Ne me dis pas que le rapprochement avec le medical n’est pas commercial. Là ce n’est pas les institutions mais des laboratoires qui en bénéficient. Gratuitement? Bin voyons...

avatar Yves SG | 

@pagaupa

Ah.
Parce que tu connais les américains toi ? 😂😂😂

avatar pagaupa | 

@Yves SG

Oh que oui! Et l’amérique n’est pas celle qu’on veut bien nous montrer...

avatar Yves SG | 

@pagaupa

C’est bien ce qu’il me semblait, tu es bloqué au stade de l’ignorance inconsciente.
La route est donc encore longue, bon courage (ou pas) 😉

avatar pagaupa | 

@Yves SG

C’est toujours mieux que le stade dont témoigne un bon paquet de commentaires ici. J’te laisse avec tes potes et votre Apple

avatar Captain Bumper | 

@pagaupa : il est parfaitement dans le thème et la problématique développée dans l’article et compare sur ce point Google et son principal concurrent. Où est le problème? Y a que toi pour voir des gueguerres mal placées ou vouloir dévier le débat sur du HS genre « oui mais Apple fait pire ailleurs ». Le bruit c’est toi.

avatar pagaupa | 

@Captain Bumper

Ravi de faire du bruit...ou peut-être me poser les bonnes questions...

avatar Captain Bumper | 

@pagaupa : arrête de te rêver en objecteur de conscience ou en pseudo-lanceur d'alerte. T'es un troll qui rage parce qu'il voudrait faire dévier le débat sur un sujet totalement HS et nous servir son "ouais mais Apple bla-bla-bla" et que ça marche pas.

avatar malcolmZ07 | 

@Captain Bumper

Tres bon résumé 🙄 il faut que je m'inscrive au club pour devoir supporter ses messages.

avatar pagaupa | 

@malcolmZ07

Fais donc...

avatar pagaupa | 

@Captain Bumper

Je te laisse penser ce que tu veux...y compris que la première capitalisation au monde est un ange...

avatar Captain Bumper | 

@pagaupa : encore une fois tu es HS. Ce n’est ni le sujet ici, ni ce que j’ai dit. Tu peux tenter de troller comme tu veux, ça ne fonctionne pas. Le sujet, tout le sujet mais rien que le sujet!

avatar pagaupa | 

@Captain Bumper

T’as raison! Allez NEXT! Et oublies moi...continues à vénérer la pomme.

avatar Captain Bumper | 

@pagaupa : personne ne parle de vénérer Apple, t'es encore HS. Relis la news, on ne parle pas d'Apple. C'est si difficile de commenter dans le sujet ou tu fais un blocage et il faut absolument troller "Apple gna-gna-gna".

avatar pagaupa | 

@Captain Bumper

Mais c’est que tu mordrais!
Tu sais je sais lire...
C’est juste que je réagissais à des commentaires et non à l’article.
Allez Captain! Reste dans ton rafiot et oublies moi. Ou abonnes-toi! 😂😂😂

avatar Captain Bumper | 

@pagaupa : "ouin ouin ouin personne ne rentre dans mon jeu de troll qui veut faire du HS a tout prix, méchants les gens"... Si tu sais lire, commence à mettre en pratique, et recentre ton esprit sur le sujet.

avatar pagaupa | 

@Captain Bumper

Tu te prends pour qui?
Tu n’es pas sur ton rafiot là!
Allez, prends ton cachet...

avatar Captain Bumper | 

@pagaupa « ouin ouin ouin méchant capitaine [insérez ici 1 ou 2 blagues sans intérêt] ». T’as vraiment du mal en effet. Je pensais que l’absence de débat sur le fond et le trolling étaient fait exprès mais en fait c’est juste la faiblesse de tes arguments (d’esprit?) qui t’empêche de commenter sereinement sur le fond. « Bande de manipulés, Apple, satan, reculez mécréants »

avatar CorbeilleNews | 

@Captain Bumper

Les œillères, les œillères, rien que les œillères... 🤗👏👏👏

avatar Captain Bumper | 

@CorbeilleNews : t'es mignon, tu portes tellement bien ton pseudo, c'est tellement ta place la corbeille... C'est irrésistible chez vous, faut faire du HS avec vos pseudos-révélations...

avatar bidibout | 

@pagaupa

J'apprécie les deux systèmes et je peux même dire que pour certains points je préfère Android, je dis juste que je trouve dingue de devoir être tracké même pour le classement des photos alors que clairement la fonction historique de position n'est pas nécessaire pour cela.

avatar pagaupa | 

@bidibout

Chacun sa formule mais à ce que je sache de toutes façon, les smartphones sont les meilleurs trackeurs du monde. La police ne s’y est pas trompée.

avatar Clément34000 | 

@pagaupa

T hors sujet lol

avatar pagaupa | 

@Clément34000

Dis l’écho...

avatar Clément34000 | 

Il faut juste que Google ou je ne sais qui, propose facilement la désactivation du paramètre suivi. Que l’appli photo enregistre le lieu où a été pris la photo, c’est tip top mais tant que les données ne sont pas revendues...

avatar pagaupa | 

@Clément34000

« mais tant que les données ne sont pas revendues... »
Ta naïveté est mignonne...

avatar Clément34000 | 

@pagaupa

lol certain y arrive... Google pourrait laisser le choix

avatar malcolmZ07 | 

Il me semble qu'on peut pas utiliser les cards intelligente sur le smartphone sans activer ces options sur le smartphone. Mais bon , connaissant google , petit tour de passe passe et c'est oublié.

avatar alan1bangkok | 

m’en fousfous... moi
je dors bien

avatar icst44 | 

mais qu’ils laissent les utilisateurs tranquilles 😎. On est grand merci 😇.
Perso, après de très nombreuses années et pas mal de matos, google devient mon ami 🙂

avatar frankm | 

Oh c’est honteux. Et en même temps il est pas question que je paye

avatar thierry37 | 

Quelqu'un aurait des infos sur les données collectées par Waze ?

J'avais vu un reportage qui montrait que les données partaient chez d'autres gros partenaires (Amazon ou Facebook). Pour connaître les lieux fréquentés.

C'était il y a 2 ans.

J'aimerai savoir ce qu'il en est aujourd'hui.

avatar pagaupa | 

@thierry37

Waze est gratuit. On connait donc ce qui les intéresse...

avatar Yves SG | 

« l'impossibilité de préférer qu'une app ne vous localise qu'au moment où vous l'utilisez. »
Ils sont sérieux 😳😳😳 ?
Rien que ça, je trouve que c’est hallucinant !

En fait ce que je continue à trouver incroyable c’est à quel point la majorité de la population n’est absolument pas inquiète de savoir à quel point ils sont surveillés et tracés par une boite privée dont on ne sais rien des motivations profondes (à par « ne pas être diabolique »...)

avatar Osei Tutu | 

Si vous avez besoin qu'un système vous rappelle le lieu de votre photo, vous devriez accepter qu'il vous surveille. Parce que dans cette hypothèse, soit vous êtes amnésique ou vous souffrez d'Alzheimer, soit vous êtes un bébé. Et dans tous les cas vous avez besoin d'être surveillé. La sous traitance de la mémoire humaine a ses sacrifices

avatar pagaupa | 

@Osei Tutu

La naïveté des fans d’Apple n’a pas de limite...

avatar Osei Tutu | 

Je ne suis ni fan d'Apple ni d'Android. Je ne suis qu'un utilisateur des deux systèmes. Dans les deux cas,je ne devrais pas avoir besoin que le système me rappelle que cette magnifique photo de moi a été faite dans mon divan. Si j'ai besoin de sous traiter ma mémoire ou mes souvenirs, alors j'accepte logiquement d'être surveillé par mes sous traitants apple et Google. Mais nous refusons d'être logiques jusqu'au bout

avatar bidibout | 

@Osei Tutu

En quoi il faudrait être surveiller pour avoir ses photos regroupées par lieux ? L'app photo lit simplement les infos de géolocalisation enregistrées dans la photo au moment de la prise de vue et se sert des ces infos, je ne voit pas pourquoi Google ne pourrait faire de même.

En quand tu as beaucoup de photos c'est pratique de pouvoir voir en sélectionnant un lieu toutes les photos du lieu en question sans devoir les sélectionner une par une, surtout quand tu es allé plusieurs à l'endroit en question.

avatar bidibout | 

@Osei Tutu

Pouvoir visionner ses photos en sélectionnant un lieu en particulier ça te parle ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR