Huawei privé de tous ses fournisseurs américains

Stéphane Moussie |

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine prend une nouvelle ampleur. À la suite d’un décret signé par Donald Trump, Google, Intel, Qualcomm et Broadcom, entre autres, ont arrêté de fournir Huawei en logiciels et en composants, rapporte Bloomberg.

Image Huawei

À l’heure actuelle, Huawei ne peut donc plus commander de processeurs ni de modems chez ses principaux fournisseurs. Selon une source de Bloomberg, le fabricant chinois a anticipé cette escalade en constituant un stock de composants essentiels lui permettant de tenir pendant au moins trois mois.

L’administration Trump justifie ce boycott en accusant Huawei d’espionnage économique et industriel. Cette mesure pourrait entraîner d’importants contrecoups pour les fournisseurs américains, Huawei étant le numéro 2 mondial des smartphones, ainsi que pour le déploiement de la 5G.

Sur le plan logiciel, Google a indiqué sur Twitter que ses services, comme sa boutique d’apps Google Play et Google Play Protect, continueront de fonctionner sur les terminaux existants. En revanche, les nouveaux appareils Huawei devront se contenter de la version open source d’Android expurgée de tous les services Google, un handicap énorme.

Sentant le vent tourner, le géant chinois a préparé son propre système d’exploitation, a assuré en mars le dirigeant Richard Yu. « Si jamais nous ne pouvions plus utiliser [Android ou Windows], nous serions prêts avec un plan B », avait-il déclaré. C’est le moment de s’en servir.


avatar Un Type Vrai | 

Non ce que Huawei ne vend pas, d'autres le vendront... Le marché ne va pas perdre les ventes potentielles de Huawei...

avatar Osei Tutu | 

Dans l'immédiat, Samsung perdra de l'argent. Et comme alternative à Huawei, ce sont d'autres chinois. D'où le principe de précaution de se dire qu'ils pourraient subir le même sort incessamment de la part de TRUMP. Et il n'est pas dit que ces substituts s'approvisionneraient dans les mêmes proportions chez Samsung

avatar lome_bbrr | 

niveau OS Samsung a peut être une carte à jouer.
Beaucoup de constructeurs rêvent de s'affranchir de la mainmise de google.
un consortium de constructeurs avec un store indépendant de google ? c'est le moment

avatar Tony-Lausanne | 

@lome_bbrr

C’est beau d’en rêver mais hélas je pense que ça ne sera pas réalisable… Et je reconnais que Android c’est clairement une usine à gaz, mais c’est quand même une bien grosse usine !
Il sera très très difficile dans un avenir proche pour quiconque de faire aussi bien. On ne crée pas un système entier du jour au lendemain. OSX/Microsoft c’est presque 40 ans d’évolution et d’ajustements, iOS/Android plus de 12-14 ans...Linux bientôt 30 ans... alors je ne vois pas comment il serait possible de revenir dans la course en partant d’une page vierge..!

A moins de copier et pirater à tour de bras, la je connais un pays qui peut y arriver sans le moindre problème ?

avatar lome_bbrr | 

je ne connais pas bien cette plateforme, mais il me semble qu'il y a un store Amazon?

avatar Garfield3 | 

Je pense que cette décision n'est pas uniquement motiver par des soucis d'espionnage mais aussi et surtout par la guerre commercial entre la Chine et les USA. Il faut savoir que les chinois avait promis nombre de concessions sur la protection de la propriété intellectuelle, le transfert de technologie, l'obligation pour les entreprises étrangères voulant s'implanter en Chine d'ouvrir leur porte-folio. Bref Trump avait transmis l'accord aux Chinois pour être paraphé il a été renvoyé les points les plus importants barrés ce qui a déclenché les dernières hausses de droit de douanes.
Donc Trump est loin d'être mon idole mais les chinois sont loin d'être des idiots ils veulent conserver leurs avantages et espères jouer l'usure en attendant un autre président US qui leur sera bien plus favorable.
Ça doit leur faire drôle que d'un coup on accepte plus leurs règles sous prêtexte d'une ouverture de marché qui se paye très cher voir trop cher.

Il faut que les usa tiennent le coup sinon j'ai bien peur la Chine ne connaissent plus de limites dans les rapports commerciaux internationaux.

avatar bhelden | 

La France ne devait pas travailler sur son propre « OS » aussi ?

avatar reborn | 

@bhelden

Faut demander à Arnaud Montebourg ?

avatar bhelden | 

@reborn

L’ex-ministre chargé du numérique Mounir Mahjoubi en avait parlé, il faudrait que je retrouve ses propos.
Je le trouvais chaud quand il était à son poste, dommage qu’il soit parti.

avatar SyMich | 

Il suffirait de ressortir l'OS des Thomson MO5 et TO7 ! ?

avatar appleadict | 

@bhelden

on n'a pas la taille suffisante : il faut viser le niveau européen
on n'a surtout pas la niake suffisante !! ?

avatar harisson | 

@bhelden

Ça existe déjà (/e/ dérivé de LineageOS fork d'Android), le problème c'est que ça ne passera pas la barrière commerciale grand public.

Les solutions, de mon point de vue, seraient de poursuivre le développement des communs et d'investir dans l'ère post-smartphone.

avatar Un Type Vrai | 

Du gâchis. Proposer que des projets universitaire sur des OS opensource soit valide et former à l'utilisation de ces OS serait bien plus bénéfique...

avatar bhelden | 

@Un Type Vrai

Le gouvernement engage beaucoup de startup pour ce genre de projets.
Mais clairement il serait top pour des promos étudiantes de bosser sur des cas concrets comme ça - projet sur un an voir plus selon les formations...

avatar Un Type Vrai | 

Startup, ça veut dire espérer une rentabilité...
Linux, BSD, OS X tel qu'on le connaît etc n'existeraient pas sans universitaires.
J'ai peu/pas d'exemple français liant un OS à des universités.
Dommage...
Et comme je suis pas franchouillard oeuilléré, on pourrait imaginer participer à FreeBSD plutôt que de réinventer la roue...

avatar Sacha12 | 

?Huawei, on le savais qu’une entreprise nouvelle ne peut pas monter au top et y rester pour toujours

avatar Jswat | 

Les prochains seront XIAOMI et OPPO
Les américains ont peur de la concurrence chinoise. Surtout Apple.
J'espère que ce phénomène va faire interdire les produits Apple en Chine.

avatar byte_order | 

@Jswat
> J'espère que ce phénomène va faire interdire les produits Apple en Chine.

Le boycott par nationalisme des chinois s'en occupe déjà, ça.
Par contre, les produits Apple exportés de Chine pourraient être taxé à la sortie de la Chine, tiens.

avatar totoguile | 

C'est pas bon pour Google non plus : comment vont-ils rassurer leurs clients sur le support de leurs téléphones chinois ? Qui peut être le prochain ? Xiaomi ? Oppo ?

avatar Keysertom | 

La on entre dans une nouvelle ère !

avatar BleuRooster | 

Temps mieux! Cela montre bien qu’il faut arrêter d’êtres les caniches des USA! Être indépendant, chercher des solutions alternatives au entreprises américaine comme essaie de le faire la Russie, c’est l’exemple à suivre! Dépendre d’autres pays crée une dépendance, un rôle de maître/esclave!

avatar captainmajid | 

Ceci sera connu dans l’histoire comme l’élément déclencheur de la deuxième guerre froide ?
L’être humain oublie trop vite, surtout ce qu’il a appris et non vécu...

avatar Un Type Vrai | 

Normalement, il faut un mort ou une tentative d’assassinat non ?

avatar Crunch Crunch | 

Ho la la ??
Ça ne préfigure rien de bon tout ça…

avatar Crunch Crunch | 

Je ne suis pas certain que cela soit si bon que cela de tout bloquer. En contrepartie la Chine va développer ses propres produits qui seront peut-être encore meilleurs (et incontrôlable cette fois puisque venant d'ailleurs…)

avatar reborn | 

@Crunch Crunch

Exact..

Tout le soft américain sera refusé en Chine. Je serais pas surpris qu’on apprenne aujourd’hui qu’iOS et macOS ne sont plus autorisé

Et un 3eme acteur va émerger, et il aura le monopole sur le marché chinois.. ?‍♂️

avatar ckermo80Dqy | 

C’est mauvais pour tout le monde. Trump montre ses biceps pour son électorat, c’est tout. Mais ça ne durera pas, trop d’enjeux et l’emploi aux US finirait par en pâtir (fournisseurs).

avatar AppleDomoAdepte | 

Les US sont à la traine sur plusieurs technologies (5G, IA...) et jouent les gros bras pour conserver leur leadership.
Trump titille la moustache du dragon et ça laissera forcément des traces.
Incroyable en tout cas de voir comment Trump (et son entourage) arrive à
faire s’effondrer le Soft power US.

L’America First les conduit à des lendemains qui vont les faire déchanter.

avatar fte | 

À vous lire il y a des gentils et des méchants.

Je ne crois pas. Je pense qu’il y a des gens qui bossent pour leur intérêts propres, avec plus ou moins de finesse...

Un coup dur ? Peut-être. Pendant combien de temps ? Ça va surtout encourager et stimuler le développement de solutions chinoises concurrentes, peut-être compatibles, ou peut-être pas. Je doute que la Chine soit perdante à moyen terme...

Je me demande quel impact cela aura à court terme...

avatar ditek | 

Un OS chinois ?! Non mais vous plaisantez !!! Il manquerai plus que ça !

avatar Jswat | 

Et pourquoi pas. Tu as bien un OS américain.
Et tu critiques les chinois alors que la plupart de tes équipements sont fabriqués côté Chine.
Vire tes électroménagers, voitures etc, il y a du chinois à l'intérieur :-)

avatar showmehowtolive | 

@Jswat

Fabrication chinoise oui mais pas conception.

avatar ditek | 

@Jswat

Je ne veux pas d’un OS rempli de spyware c’est tout !
La censure en chine ça vous parle ?
Hors de question de me plier à des règles qui nous prive des libertés individuelles

avatar Jswat | 

Ha bon , chez nous il n'y a pas de censure. Tu dois mal regarder les informations en ce moment.

avatar Un Type Vrai | 

"Hors de question de me plier à des règles qui nous prive des libertés individuelles"
Tu vis dans l'Union Européenne ? Si oui, tu te plies à ce type de règle depuis un moment.

avatar coucou | 

"Hors de question de me plier à des règles qui nous prive des libertés individuelles"

Et du coup c'est quoi ce qu'a fait trump depuis les USA et qui se retrouve imposé à la population de la planète entière ?

avatar modx1 | 

Par qui serons nous dévorés au final ? Les firmes américaines se battent entre elles alors qu’ en face c’est un bloc

avatar malcolmZ07 | 

0 to 100 real quick

avatar Dimemas | 

SCANDALEUX !

Dommage que l'union européenne soit une grosse blague sur ce domaine...

avatar Remi01 | 

Les fabricants non-Américains (Huawei, OnePlus, Samsung, Sony, LG...) devraient s'allier rapidement pour créer une plateforme d'Apps commune, indépendante de Google, gérée communément. Tous n'en sortiraient que gagnants, car ils pourraient obtenir un bénéfice sur les téléchargements d'Apps, et intégrer cette plateforme de manière plus flexible, indépendamment des conditions de Trump ou de Google !

avatar kinon | 

Ce que tu proposes en fait c'est contrer les USA et laisser toute liberté à la Chine en faisant comme si la chine était un partenaire sain

avatar Un Type Vrai | 

Non, ça peut être un standard de store avec une base open source et interopérable.
Ce serait mondial et incontrôlable par un pays by design.

avatar lome_bbrr | 

effectivement. Et Samsung doit regarder ça avec grand intérêt.
Ils essaient de s'affranchir de Google depuis un moment (on développé plusieurs OS, ils ont essayé...). Mais pour le marché des appli sur android c'est possible.

avatar Remi01 | 

Les appareils Samsung disposent déjà du Samsung Store, qui fait en réalité doublon avec le Play Store et comporte très peu d'applications, mais qui permet de télécharger des apps "partenaires" (Insta, Skype, Office) sans devoir passer par Play Store et donc sans devoir associer son compte Google. L'idée d'un Store ouvert à tous me paraît également intéressante, mais j'ai des doutes niveau sécurité (absence de contrôle ?) et compatibilité avec les appareils et les OS (Android étant déjà très fragmenté). Mais si tous les fabricants s'associent autour d'une plateforme ouverte mais contrôlée, les problèmes de sécurité et de compatibilité seront moindres :)

avatar showmehowtolive | 

Bien mérité vu l’espionnage par Huawei et la Chine en général.

avatar Jswat | 

Et tu crois que Google, Facebook et Apple n'espionnent pas.
Tu vis chez les bisounours :-)

avatar showmehowtolive | 

@Jswat

Facebook et Google clairement. Apple tout est crypté.

Pour les Chinois c’est le gouvernement qui est derrière. C’est bien le problème.

avatar lome_bbrr | 

"tout est crypté".
oui mais il y a forcément des backdoor pour NSA et compagnie...
pour rappel Apple est une entreprise américaine. Donc qui doit se plier aux lois américaines...
Tout le blabla sur la vie privée c'est du marketing.
regarde ce qu'est le Patriot Act, et le Cloud Act.

avatar Osei Tutu | 

Les USA n’espionnent personne évidemment. PRISM et ÉCHELON sont sûrement une fiction

avatar coucou | 

Snowden est un agent chinois qui a fait de la chirugie esthétique et qui avait pour mission d'infiltré les services de renseignements des gentils américains afin que les vilains jaune rouge puissent les décridibilisés.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR