Google lance un programme de « bien être numérique » pour limiter la dépendance aux smartphones

Sabrina Fekih |

Accro a votre smartphone ? Google dévoile un ensemble de six nouvelles applications expérimentales sur PlayStore afin d’aider les utilisateurs à trouver le juste équilibre entre une vie en ligne et hors ligne.

Dans le cadre de son initiative Digital Wellbeing, Google propose une série d’applications pour aider à gérer le temps passé sur son smartphone et réapprendre à se déconnecter de temps à autre. De la gestion des notifications à la prise de conscience du temps perdu en ligne ces applications, disponible sous Android, visent à lutter contre l’addiction aux smartphones.

On découvre ainsi, des applications telles que :

  • Unlock Clock comptabilise le nombre de verrouillage et déverrouillage de l’écran.
  • We Flip suit le même principe de gestion de verrouillage du smartphone. En famille ou entre amis, We Flip crée une session durant laquelle tout les smartphones passent en mode « Ne pas déranger ». L’objectif étant de ne pas déverrouiller son téléphone de sorte que la session dure le plus longtemps.
  • Post Box propose de reprendre le contrôle sur la réception des notifications. Finis les pushs incessants ! Vous pouvez décider de recevoir vos notifications, toutes en même temps, à un moment donné dans la journée. L’application permet de définir jusqu’à quatre créneaux de réception.
  • Morph offre la possibilité d’adapter son téléphone à son activité en cours. Par exemple, il est possible de mettre en avant des applications telles que mails, notes ou encore l’accès au Drive lorsqu’on est au bureau et inversement de favoriser un service de musique ou de suivi du rythme cardiaque lorsqu’on est au sport.
  • Desert Island permet de choisir, durant 24 heures, jusqu’a 7 applications « essentielles » afin de rester concentré sur le principal.
  • Paper Phone propose aux utilisateurs de sélectionner une poignée d’applications qu’ils aimeraient utiliser au cours de la journée suivante, puis d’en imprimer les informations principales sur papier. Contacts, mails, itinéraires, etc. De quoi laisser son téléphone derrière soi. 
 Le bien-être numérique est également d’actualité du côté des réseaux sociaux. Facebook, Instagram et Youtube, proposent aux utilisateurs de visualiser le temps passé sur leurs applications.

Une fonctionnalité disponible sur iOS avec le module « Temps d’écran  ».


avatar Fluo | 

Il est bien dommage que ces applications ne soient pas disponibles sur iPhone.

avatar macfredx | 

@Fluo

Non.

avatar macfredx | 

Encore un bon moyen pour Google de savoir ce que l'on fait et à quel moment...

avatar bibi81 | 

Encore un bon moyen pour Google de savoir ce que l'on fait et à quel moment...

Google a déjà le playstore installé sur le smartphone (et il peut déjà faire tout), ces applications n'ont donc aucun intérêt pour Google !

avatar Mathieu_rc | 

@bibi81

Et oui chez, Google ils essayent toujours de faire des choses sans intérêt juste pour donner le sourire aux utilisateurs et rendre leur vie meilleure 🙂

avatar bibi81 | 

Ce n'est pas ce que j'ai dit... J'ai dit que Google avait déjà ces informations grâce au PlayStore. Ces applications ne leur apportent donc aucune nouvelle donnée.

avatar klouk1 | 

N’importe quoi...

avatar marenostrum | 

la plupart des gens modernes, n'ont pas de vie hors ligne. c'est ça le problème de notre époque. ça coute cher la vie hors ligne.

avatar cosmoboy34 | 

D’un côté on donne ces possibilités d’améliorer son hygiène numérique, mais de l’autre on fractionne tout histoire que quand même ce soit pas trop simple et qu’on coupe pas tout trop facilement dans une seule appli. Parce que faut pas oublier non plus que l’intérêt d’un constructeur c’est qu’on utilise son téléphone le plus souvent possible et le plus longtemps qu’on utilise les services les stores les abonnements etc.

avatar fte | 

Les notifications selon un horaire configurable, il y a longtemps que j’aimerais en disposer. Ce serait excessivement utile. Un système de règles évoluées me ravirait, pour filtrer selon la provenance, le type, l’horaire, la météo même, le lieu où je me trouve, l’activité courante... je veux !

avatar Dev | 

La bonne blague plus on est dessus plus ça les arrange 😂👌

avatar Sorabji | 

Tant d’humanisme est touchant. Je sens que je vais pleurer.

avatar Ali Baba | 

Sinon, une solution : désactiver les notifications de Facebook. J’y vais déjà bien assez souvent pour ne pas en plus être incité à y retourner des que quelqu’un y bouge un doigt de pied.

avatar debione | 

Il y a mieux. Perso, excepté les sms et les téléphones, j’ai supprimé toute manifestation de mon smartphone. Mais ce n’est pas tant pour ne pas être accro ( je pourrais sans trop de problème me passer de téléphone portable, vu le nombre de fois ou je l’oublie partout c’est déjà le cas😋), que pour ne pas être sous domination des autres. Je vais chercher l’info si j’en ai besoin, ce n’est pas l’info qui m’est imposee... En plus je fais un geste ecolo, mes mails ne sont plus checker toutes les 30 secondes, mais seulement si j’appuie sur le widget, la même pour tout le reste.
Du coup, mon téléphone ne me dérange pas, au point d’oublier qu’il existe par moment ( et de l’ublier Lui tout court)

avatar pat3 | 

@debione

Il est clair que le premier geste consiste à se déprogrammer : j’ai expérimenté en formation l’arrêt des notifications (hors téléphone et sms) pendant une semaine, les résultats ont été très révélateurs pour un certain nombre de personnes, qui ont initié des changements majeurs dans leur comportement.
Après il y aurait des gestes structurels à faire, comme empêcher qu’un logiciel propose des notifications si elles ne sont pas absolument nécessaires à son fonctionnement, effacer toutes les notifications à chaque évolution de l’OS, limiter le nombre de notifications d’une app par jour (hors app médicale, tel et sms), etc.
Je trouve que Temps d’écran est un pas dans le bon sens, mais est encore trop dans le tout ou rien plutôt que dans un réglage app par app.

CONNEXION UTILISATEUR