Les smartphones pliables pèseraient 5% du marché en 2028

Florian Innocente |

En 2024, les smartphones pliants représentent une infime portion des ventes globales, mais ils ne sont plus une curiosité technologique et leur avenir n'est peut-être plus incertain. D'après le cabinet TrendForce, les livraisons de smartphones pliants vont représenter 17,8 millions d'unités en 2024, c'est à peine 1,5 % du marché. Une goutte d'eau. En dépit de prix élevés et de coûts de réparation qui le sont tout autant, cette part pourrait progresser à 4,8 % d'ici 2028.

Huawei Mate X3

Le chemin est encore long avant que cette catégorie ne pèse de manière significative. L'absence d'Apple est un autre facteur qui ralentit cette progression. Toutefois le pliable ne paraît plus condamné sur l'autel des technologies originales qui passent une tête puis disparaissent. Samsung, qui fait beaucoup pour tenter de populariser cette famille, n'en est plus le roi incontesté de ce marché, car la concurrence s'est activée. Il y a seulement deux ans, Samsung tenait 80% de ce marché, observe TrendForce, puis sa part a glissé à 60 % et 50 % actuellement.

Estimation de livraisons de pliables en 2024. TrendForce.

Il y a quelques jours, le cabinet Counterpoint notait aussi un renversement dans le rapport des forces chez les fabricants de pliables. Au premier trimestre 2023, Samsung s'accaparait 58% du marché contre 35% au début 2024. Motorola et Honor lui ont pris des parts d'un côté, et de l'autre la tenaille est tenue par Huwai passé de 14% à 35% en un an. La faible présence en général de Samsung en Chine lui complique les choses face à des acteurs locaux.

Livraisons mondiales de smartphones pliables aux premiers trimestres 2023 et 2024. Counterpoint.

Le prix de ces appareils reste un obstacle à leur plus large diffusion, mais de plus petits acteurs comme le chinois Nubia tentent de jouer la carte d'une accessibilité tarifaire. Comme le Flip 5G de 6,9" vendu moins de 600 €. Quant à savoir qui du format "livre" (ouverture horizontale) ou du format "poudrier" (ouverture verticale) va l'emporter, les deux restent sur le ring. Le premier a largement pris l'avantage au premier trimestre en Chine sur le second. Mais de nouveaux "flip" à ouverture verticale sont attendus chez Samsung… et chez Honor et Xiaomi qui n'en ont pas encore à leur catalogue.

avatar vomito | 

Un iPad pliant pourquoi pas mais un smartphone je pige toujours pas l’intérêt. À la limite un écran déroulant aurait du sens.

avatar Timmy | 

@vomito

Je ne suis même pas sûr que ça soit intéressant pour un iPad, le stylet qui passe sur la pliure risque de donner des aberrations.
Pour un iPhone, 2 écrans séparés, pourquoi pas …
😉

avatar armandgz123 | 

@vomito

Un iPad pliant n’a pas beaucoup de sens pour moi, on ne le met pas dans une poche et même plis grand il passera dans les sacoche / sac à dos

Par contre pour un iPhone, ça prend tout sens

De mon point de vue

avatar Darkgam3rz | 

En écran déroulant ? Sur un smarphone ???

Encore moins d’intérêt que du pliant, surtout vu le nombre d’utilisation, le pliant est déjà pas top alors du déroulant 🤯

avatar toto_tutute | 

@vomito

Pourtant l'intérêt saute aux yeux immédiatement :

• Format livre : une mini tablette (7 à 8") qui prend la place d'un smartphone 6,7" dans la poche.

• format clamshell : un smartphone de taille généreuse (6,7") qui se fait oublier dans une poche / sac à main.

Le seul reproche qu'on puisse faire à ces appareils, au delà de leur supposée fragilité, c'est l'épaisseur plié (logique) même si maintenant, ça atteint moins de 12 mm pour certains.

avatar Furious Angel | 

@toto_tutute

On a aussi les points négatifs :

- Surcoût
- Pliure visible
- Dur de trouver un ratio pertinent une fois déplié, on a ceux qui ont un format presque carré quand la pliure est verticale (ce que je ne trouve pertinent pour rien à part du GPS, et encore), soit un format hyper long quand la pliure est horizontale
- Fragilité
- Épaisseur une fois refermé, pas génial dans une poche
- Usages différents pas encore trouvés
- Batterie souvent faiblarde parce que la charnière prend sa place

avatar toto_tutute | 

@Furious Angel

• surcoût : oui, normal mais pas rédhibitoire. Ne nous leurrons pas, ça ne remplacera pas les smartphones standards. C'est un segment particulier dans cet immense marché à 1 milliard d'appareils vendus par an.

• pliure visible : elle l'est de moins en moins. Et écran allumé, ça ne se voit pas et ça se ressent à peine au toucher.

• ratio : pas un sujet.

• fragilité : un vrai sujet. Mais depuis le premier Galaxy Fold en 2019, de gros progrès ont été accomplis aussi bien au niveau des écrans que des charnières. Cependant ça reste plus fragile qu'un smartphone classique.

• épaisseur : pas vraiment un sujet. Pendant longtemps, on a trimballé des combinés bien plus épais sans que l'on trouve à redire.

• usages différents : pas nécessaire. On va pas réinventer la roue. Un smartphone reste un smartphone, peu importe son form factor.

• batterie/autonomie : en effet, moins d'autonomie que sur les smartphones classiques. Vivement les batteries solides !

avatar f3nr1l | 

Le problème principal des écrans pliables est que c’est une solution imparfaite à un problème inexistant.

avatar raoolito | 

@f3nr1l

ooouuuuhh
la taille des ecrans est une ligne en augmentation constante depuis l'iphone edge. et les phablets ont leur petit succès
je trouve plutôt le problème franchement existant !
après, la solution c'est autre chose...

avatar Moebius13 | 

@f3nr1l

Je n’aurais pas dit mieux ! C’est une phrase parfaite pour résumer l’absurdité de ces écrans pliants.

On est sur des smartphone dont l’écran atteint pratiquement les 7" (il y avait des rumeurs d’iPhone Pro Max en 6,9" il n’y a pas si longtemps).

Ça me semble être une taille plus que suffisante pour ce type d’appareil et qui permet de la consultation, du visionnage de vidéo, de la productivité light et du JV portable, le tout de façon confortable.

Au delà on a inventé la tablette ! Et c’est bien plus pratique qu’un smarphobe pliable avec bien moins de contraintes.

J’ai l’impression qu’on tente la quadrature du cercle en faisant d’une tablette un smartphone pour avoir l’effet « 2 en 1 ».

Même les dernier Samsung bien qu’ils se soient améliorés sont encore loin du compte, l’autonomie est décevante, le format d’écran batard et l’écran extérieur insatisfaisant (à mon sens).

Le pire restant cette horrible pliure qui ne disparaît pas malgré les efforts des constructeurs et en m’amusant avec le dernier Fold je ne voyais que ça, ça me gonflait (paradoxalement bien plus qu’une encoche ou une pillule sur iPhone).

avatar CtrlMaster | 

@Moebius13

Quand il y aura une pomme dessus tu changeras d’avis personne n’a de doutes la dessus.

avatar Moebius13 | 

@CtrlMaster

Non ça ne risque pas, je déteste le format, si Apple ne sort plus d’iPhone « classique » et se met au tout pliable, je me résoudrais à me convertir même si ce sera dur et que j’y perdrai forcément dans le processus vu mon écosystème.

Je ne suis pas un fidèle Apple avec des œillères, je reste très critique de la pomme et je reste tant que j’y trouve mon compte et que la balance avantages/inconvénients, penche du premier côté.

avatar warmac33 | 

@Moebius13

"Au delà on a inventé la tablette"

Sauf qu'on a pas tous envie de se trimballer un smartphone+ une tablette

J'ai un One plus open depuis 7 mois et je ne peux plus m'en passer. Autonomie excellente, charge rapide, excellent APN, usage multiapp très utile pour mon travail, excellent confort de lecture en déplacement... Je regrette juste l'épaisseur en effet, en attendant que la technologe s'améliore.

Ne pas voir l'intérêt de ce genre de smartphone pour son cas personnel, cela s'entend tout à fait. D'ailleurs je suis convaincu que ce n'est utile que pour certains dont je fais partie. Avoir la fatuité de savoir ce qui est utile ou pas au reste de l'humanité, c'est une bêtise que je te propose de laisser à Apple, ils ont devenu très forts pour cela depuis quelques lustres, et c'est d'ailleurs comme ça qu'ils m'ont perdu à l'époque de l'iPhone 4.

On rigolera dans quelques années quand on ressortira ce genre de commentaires, tout comme on peut le faire au sujet des "lumières" qui se moquaient des Galaxy note et évoquaient la taille "parfaite" des iphone de l'époque...

avatar oomu | 

Je recommande de lire les titres des articles que MACg nous sort de ses archives sur le meme sujet

avatar Nesus | 

Le problème n’est pas le prix. Apple vend très bien les iPhone pro max. CQFD.

avatar debione | 

@Nesus:
Pour que ce soit significatif, il faudrait savoir combien de 15 Pro Max sont vendu sur les toutes les références que vend Apple.
Si le 15ProMax représente genre 5% des vente d'iPhone, alors si le prix peut-être un problème. Si ils représentent 50% des ventes, alors oui votre assertion est juste.

Perso un "flip" a 400 boules serait à coup sur mon prochain smartphone. Pas a 1000...

avatar occam | 

> « La faible présence en général de Samsung en Chine lui complique les choses face à des acteurs locaux. »

Ou bien elle lui épargne l’exposition que subit AAPL.
Les Coréens ont une certaine expérience du déséquilibre des relations avec leur encombrant voisin.

avatar debione | 

Vu le prix des engins, il serait intéressant de voir la part de marché que cela représente dans leurs gammes de prix.

avatar CtrlMaster | 

Il suffira qu'une pomme soit collée sur l'appareil pour que, comme par enchantement, les avis se retournent.

CONNEXION UTILISATEUR