Après une censure d’Apple, Papers, Please arrive sur iPad [MàJ]

Sylvain |

Si Apple est plus libérale concernant la nudité dans l'iBookstore ou sur iTunes, sur l'App Store l'équipe de validation est toujours sur ses gardes. Cachez ce sein que je ne saurais voir, même s'il est pixelisé ! C'est la mésaventure arrivée à Lucas Pope, le développeur de Papers, Please [1.0.6 – US – 5,49 € – iPad - 3909]. Après s’être heurté aux limitations concernant la taille des applications au sein de l’App Store, Lucas a dû revoir l'aspect graphique des personnages de son jeu, l'équipe de validation ayant exigé une censure pour que le titre puisse enfin débarquer sur iPad.

Quelques mois de développement supplémentaires plus tard, on peut donc retrouver le titre dans l’App Store, mais sans la nudité, signe de pornographie pour Apple.

Papers, Please, nous entraine dans la peau d’un garde-frontière stationné à l’entrée d’un pays totalitaire, semblable à l’URSS. Votre objectif va être d’éviter que des personnes considérées comme des terroristes par vos dirigeants n’entrent pour se faire exploser et ainsi venir ébranler cette quasi-dictature. Pour cela, vous devez tout vérifier : le passeport, les papiers supplémentaires, voir si sa fiche d’identité correspond bien à la personne que vous avez devant vous… et il faut le faire vite. Car si vous prenez trop de temps pour effectuer une vérification, non seulement vous risquez de vous faire fusiller, mais cela signifie aussi que vous pouvez perdre de l’argent.

Et l’argent et il va en être question à de multiples niveaux. Dans Papers, Please, il faut en effet en conserver suffisamment pour se nourrir et payer ses factures, mais vous vous apercevrez rapidement que ce n’est pas forcément possible. Pour éviter la casse, il faudra donc parfois accepter des pots-de-vin… à vos risques et périls. Dans la version iPad, vous disposez d’un mode Histoire et d’un mode Infini. Le jeu est intégralement en français et il est en promotion à 5,49 € (- 25 %) pour son lancement.

[MàJ 20h54] Dans un tweet, le créateur du jeu indique avoir été contacté par Apple concernant la censure opérée sur son jeu. L'équipe de validation explique qu'il s'agit en fait d'un malentendu malheureux et qu'il n'est plus question de censurer le jeu, rien à voir avec la polémique suscitée par le rejet original. La version "avec nudité" devrait débarquer dans quelques jours, à moins qu'Apple change à nouveau d'avis...

Pour aller plus loin :

avatar heret | 

pays totalitaire, terroristes, exploser, dictature, fusiller, argent, pots-de-vin : ça passe.
sein : ça ne passe pas. Des bonnets D sans doute...
Les amères loques sont des tr*us du cul de première.

avatar greggorynque | 

@heret :
Évitez de vous faire une fausse idée et testez donc le jeu, aucune chance que cette petite censure d'un point anecdotique ait pu altérer ce monument !

avatar Rom 1 | 

La torture oui, le cul non !
Pourtant y en a bien un des deux qui procure du plaisir quand il est librement consenti.

avatar showbiz787 | 

@Rom 1 :
Le premier?

avatar greggorynque | 

Ce jeu est une pépite, a posséder absolument !

avatar noodles73 | 

Chez moi par contre le jeu est bien traduit en français.

avatar greggorynque | 

@noodles73 :
Oui le jeu a été traduit a l'occasion des sorties iOS !

avatar Ludavid21 | 

Deer Hunter? Mais oui allons chasser des pauvres bêtes, tuons-les dans un jeu! Un peu de sang? C'est malsain? Nan, pas de soucis, bien sûr que ça peut venir sur l'app store.

Un sein? AHHHHH LUFHIAGULeiatw 7g4

CONNEXION UTILISATEUR