Workflow : un excès de prudence d'Apple peut expliquer le retrait de plusieurs actions

Florian Innocente | | 16:50 |  21

C'est semble-t-il bien pour une raison indépendante d'Apple que plusieurs actions liées à des applications ou services d'éditeurs tiers ont soudainement disparu de Workflow 1.7.3 sorti hier.

Une mise à jour de cet utilitaire d'automatisation montrait qu'un ménage avait été fait dans son contenu, la veille de la confirmation de son acquisition par Apple.

Parmi ces actions qui manquent à l'appel il y en a pour des concurrents de services d'Apple tels que ceux de Google, Line ou Telegram. Mais on ne voit pas en quoi ceux rattachés à Uber ou Pocket auraient pu gêner par leur présence.

Marco Arment, le développeur du lecteur de podcasts Overcast, explique que l'éditeur de Workflow l'a contacté il y a quelques semaines, ainsi que toutes les sociétés dont les applications avaient des actions dans Workflow. Il leur était demandé de signer un court document dans lequel ils acceptaient la présence de ces actions qui sollicitent leurs apps.

Arment suppose qu'Apple, souvent la cible d'actions en justice pour un motif ou un autre, a voulu se protéger d'un quelconque problème juridique. En ce qui le concerne, le développeur a signé cette autorisation mais il est fort possible que les éditeurs absents dans cette mise à jour aient omis de répondre ou temporisé.

Réutiliser Chrome dans Workflow

En attendant le retour éventuel des actions manquantes, on peut bricoler un peu dans ses scripts pour continuer de solliciter les apps tierces.

Exemple avec Chrome, la capture ci-dessous l'illustre, il suffit d'utiliser l'URL Scheme de Chrome (l'adresse qui va ouvrir le navigateur et lui faire passer un contenu) c'est à dire googlechrome://. Il faut cependant commencer par ôter le préfixe http pour lui substituer l'appel à Chrome.

Cliquer pour agrandir
Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


21 Commentaires

avatar Chris K 23/03/2017 - 17:04

Pourvu qu'Apple n'abîme pas cette superbe application que j'utilise tous les jours. Si ce rachat permet à Workflow de s'intégrer plus profondément dans iOS c'est nickel !

avatar softjo 23/03/2017 - 17:07

Apple aurait simplement pu supprimer l'app du store US et éviter ainsi ces problèmes. Tout ça parce que les US ont un système de justice mentalement retardé (ou corrompue jusqu'à l'os, mais comme l'argent rend con, c'est synonyme)

avatar LaurentR 23/03/2017 - 17:14 via iGeneration pour iOS

@softjo

"mais comme l'argent rend con, c'est synonyme"
Évitez de répéter ça à votre employeur, il risque de vous prendre au mot et de ne plus vous verser de salaire 😉

avatar EBLIS 23/03/2017 - 17:29 (edité)

Je ne dirais pas mentalement retardé parce que le nôtre pourrait être qualifié de la sorte quand on y pense.

avatar YAZombie 24/03/2017 - 15:56

parce que les US ont un système de justice mentalement retardé
Remarque, avec un commentaire aussi débile, tu parles en connaisseur.

avatar ovea 27/03/2017 - 08:16 via iGeneration pour iOS

@YAZombie

Si, si c'est tout à fait vrai : un système de justice mentalement retardé à tendance à tout judiciariser*, en particulier les accords commerciaux sans autre raison que de gagner à tout prix et ça c'est du totalitarisme économique.

* judiciariser : encore un mot absent du dictionnaire français d'Apple pourrie

avatar byte_order 23/03/2017 - 17:10

depuis quand il faut une permission juridique pour avoir le droit d'envoyer un URL selon un schéma particulier !?

avatar House M.D. 23/03/2017 - 18:07 via iGeneration pour iOS

@byte_order

Envoyer une URL demande un bout de code, même minime, et c'est ce bout de code qui pose souci, étant donné qu'il a été créé par une autre boîte que l'éditeur de Workflow lui-même. Workflow est, à mon avis, à considérer comme un langage de programmation et son compilateur, à comparer avec Xcode. Les projets compilés grâce à Xcode ne pourraient pas fonctionner sans ce passage obligé, mais ce n'est pas pour autant qu'ils appartiennent à Apple. La même ici.

avatar byte_order 23/03/2017 - 18:51

> Envoyer une URL demande un bout de code, même minime, et c'est ce bout de code
> qui pose souci, étant donné qu'il a été créé par une autre boîte que l'éditeur de
> Workflow lui-même

"open in Chrome" n'était pas une action livrée de base avec Workflow ?

avatar ovea 23/03/2017 - 18:42 via iGeneration pour iOS

Tout ça est encore une tempête dans un verre d'eau.

Et le gagnant est … la Pomme 🍎 pourrie 🐍, avec son gros bateau pour que l'utilisateur barbote dans une coquille de noix.

Workflow est utilisé par deux trois personnes
Et c'est très lourd à utiliser.

Un coup d'excitation pour rien.

avatar thebarty 23/03/2017 - 21:03 via iGeneration pour iOS (edité)

@ovea

Utilisé par 2/3 personnes ?
Qu'est-ce qui te permet d'affirmer cela ?

Quant au "lourd", le nombre de gens qui prennent simplement des workflows dans la galerie et les adaptent est tres élevé de par chez moi.

avatar ovea 23/03/2017 - 22:20 via iGeneration pour iOS

@thebarty

Ouiii … mais non, en fait c'était un peu pour couper court au délire sur le pourquoi du comment pour se reconcentrer sur le comment on fait … la même chose autrement.

Effectivement par l'exemple et la galerie on a accès à du tout fait modifiable et il faut se poser effectivement cette question :
- comme on ne peut pas interroger une application pour connaître son vocabulaire, son dictionnaire d'utilisation, on a du mal à savoir comment interagir avec, URL request ou pas.
- AppleScript sur mOS le permet, donc on est amené à envisager cette éventualité sur iOS
- Workflow sera-t-il l'Automator d'iOS finalement ?

Le problème de Workflow ou Automator, c'est que ça reste un truc d'écriture et pas d'interaction ! Le principe de l'interface et de l'enregistrement des interactions de l'utilisateur, c'est sa ressemblance avec un film de ce qui se passe à l'écran, ce qui reste déjà le principe de base pour un tutoriel, avec là en plus un script réexécutable, mais avec aussi une possible écriture, qui pourrait s'avérer inintéressante si en plus on pouvait lever certaines exceptions dans le contexte d'exécution, des erreurs et ouvrir l'édition à ce niveau … pour par exemple aller chercher un identifiant et un mot de passe dans différentes applications non prévues … le script ainsi, pourrait s'étendre en fonction des difficultés rencontrées, en utilisant aussi directement l'échange par messagerie. À ce stade, qu'on ne verra jamais, la sécurité des transactions serait essentielle … tada 🎵

avatar spece92 23/03/2017 - 19:10 via iGeneration pour iOS

Normal tout ces services ne respecte pas la charte d'Apple sur la protection des données CQFD !

avatar LeGrosJeanLou 23/03/2017 - 19:14

@byte_order

C'est pas la question d'envoyer une URL mais d'utiliser des services. Mais si tu veux tu peux écrire à Tim Cook pour lui filer tes conseils juridiques.

avatar byte_order 24/03/2017 - 10:04

Ouvrir un URL dans l'application Chrome ne demande pas d'accepter autre chose que l'installation de Chrome pour iOS sur votre iOS. L'utilisation de ce service là est déjà accepté par l'éditeur de Chrome puisque son application est 1) publiée sur App Store et 2) s'enregistre explicitement auprès de iOS comme capable d'accepter des url de schema googlechrome://....

Faut arrêter les délires là, l'action "open URL" est toujours là, mais plus "open in Chrome" simplement parce Apple préfère que les utilisateurs non avertis utilisent Safari, quand bien même l'utilisateur préférerait que ce soit Chrome ou Firefox ou autre.

avatar MisteriousGaga 23/03/2017 - 19:15 via iGeneration pour iOS

J'ai fais un ptit raccourcit pour que l'iPhone dise directement le pourcentage de batterie mais comme j'y connais pas grand chose ça fait "il reste......*pourcentage*.....de batterie dans l'iPhone" je trouverais comment couper cette coupure x)

avatar Jonathan16 23/03/2017 - 22:35

Au risque de paraître bête, je n'ai point bien compris qu'elle était l'utilité de cette app dont j'ai découvert son existence dans cet article... si quelqu'un peut m'éclairer

avatar iPop 24/03/2017 - 04:35 via iGeneration pour iOS

@Jonathan16

Vu qu'on a plein d'application, c'est très difficile de comprendre. Moi même je cherche encore. Mais je n'en doute pas que ça a son lot de chose intéressante.

avatar LeGrosJeanLou 24/03/2017 - 10:48

@byte_order

Oui et alors ? WorkFlow est une app Apple désormais. Faut y faire ou changer de crèmerie.

PS: J'ai beau chercher "Open in Safari" dans Chrome, je trouve pas. C'est fou non ?

avatar byte_order 24/03/2017 - 15:28

> PS: J'ai beau chercher "Open in Safari" dans Chrome, je trouve pas. C'est fou non ?

L'action open in Chrome était dans une application d'automatisation d'actions via d'autres applications.
Si vous voulez chercher une situation comparable, il faut chercher ce qui se passe dans une application similaire d'automatisation, mais sous Android par exemple.

Vous trouverez une action "browse url" dans Tasker, une application similaire sur Android à Workflow, qui utilisera le browser définit comme étant celui par défaut par l'utilisateur ou affichera la liste des applications pouvants le faire, avec l'option de définir laquelle utiliser pour ce type d'action.

Ce mécanisme est géré au niveau de l'OS Android. Si Google voulait bloquer des navigateurs (mais pas Safari, vu que Apple n'a pas de version Android de leur navigateur) et autres services concurrents (Maps vs Waze, Here, etc, Google Music vs Spotify, Apple Music, Deezer etc, Facebook vs G+, Hangout vs Skype, Telegram, WhatsApp, etc), ils leur suffiraient de retirer ou, mieux, filtrer ce mécanisme et de forcer ou avantager systématiquement Chrome, G+, Hangout, sans égard avec les préférences de l'utilisateur.

Hors ils ne le font pas.

Apple quand ils sont dans la même situation, eux, le font.

avatar LeGrosJeanLou 24/03/2017 - 18:02

@byte_order

Donc ce qui vous emmerde c'est l'impossibilité de choisir votre navigateur par défaut sur iOS ? Ok. Tout ça pour ça.

Vu la PDM d'Apple ça doit quand même pas peser bien lourd comme abus de position dominante...

Et vu le prix que ça coûte en plus, vous auriez vraiment tord de vous forcer.

Cliquez ici pour nous signaler un commentaire.