Bannir WeChat de l’App Store sera désastreux pour Apple selon Ming-Chi Kuo

Nicolas Furno |

C’est la dernière lubie du président des États-Unis : bannir TikTok, une app considérée sans preuve comme un outil de surveillance de la Chine, et peut-être aussi WeChat pour les mêmes raisons. Il est difficile d’évaluer précisément l’impact qu’une telle mesure pourrait avoir, mais l’analyste Ming-Chi Kuo s’est livré à l’exercice en évaluant deux scénarios différents.

Un iPhone en Chine, avec l’app WeChat en bonne place dans le Dock (photo Jonas Lee).

Premier scénario optimiste, si Apple est contrainte de supprimer WeChat uniquement de l’App Store américain. Dans ce cas de figure, il estime que les ventes d’iPhone pourraient baisser dans le monde de 3 à 6 %, tandis que celles des autres produits du constructeur, souvent liés au smartphone, baisseraient de moins de 3 %. À l’échelle de la firme, c’est déjà une belle chute, mais c’est l’option la moins mauvaise.

Si Apple était contrainte de supprimer WeChat de l’App Store tout court, dans le monde entier, Ming-Chi Kuo s’attend à une baisse bien pire, de l’ordre de 25 à 30 % des ventes d’iPhone en Chine, et 15 à 20 % pour les autres produits pommés. Quand on connaît l’importance aujourd’hui du marché chinois pour l’entreprise, ce serait un vrai coup dur. On estime que la Chine a représenté environ 15 % des revenus d’Apple sur le dernier trimestre.

Reste à savoir si l’administration Trump ira jusqu’au bout avec cette interdiction, et le cas échéant, les conséquences précises qui en découleront. Mais le poids de WeChat est si important en Chine que les iPhone y seraient quasiment inutiles dans le pays, s’ils ne pouvaient pas installer l’app. Notre correspondant spécial avait consacré l’un des épisodes de ses Chroniques numériques de Chine à ce sujet :

avatar klouk1 | 

D’ici à ce que ces décrets présidentiels soient appliqués......

avatar Furious Angel | 

@klouk1

On disait pareil pour Huawei...

avatar byte_order | 

@Furious Angel

Ouais, mais le blocage de Huawei n'a pas réellement d'impact sur les affaires d'Apple. Voir l'impact est positif (un concurrent de moins sur le segment smartphone premium à tarif nettement plus compétitif que l'iPhone aux USA...)

Là, c'est plus le cas. Et comme pour les taxes sur les produits importés de Chine, Apple a toujours su faire passer le message pour que les produits majeurs d'Apple soient dans la liste des exceptions.

avatar pagaupa | 

Comme s’il fallait écouter tout ce que dit Trump...

avatar bonnepoire | 

@ pagaupa
Twitter est bien banni en Chine. Parce que c'est le méchant Trump, il a forcément tort.
Il y a plein d'enquêtes de journalistes qui démontrent l'ingérence de le Chine dans tous les pays et à travers tous les outils technologiques en leur pouvoir. Certaines ambassades se sont vues offrir du matériel Huawei par le gouvernement chinois. Après des années, ils se sont rendus compte que plein de données étaient envoyées en asie à partir de 2h du matin.

Ni la Chine ni ses alliés ne sont des démocraties et nos alliés. Il a raison de s'en méfier. Peu importent ses raisons, nous devrions faire pareil.

Tes interventions sont vraiment stériles si ton seul argument c'est le méchant Trump.

avatar asseb | 

La possibilité qu’un décret présidentiel américain applique une interdiction de Wechat dans le monde entier me paraît un brin surréaliste.

avatar Helios72 | 

Il me semble que le décret ne concerne pas l'interdiction de WeChat dans le monde entier mais l'interdiction de WeChat aux Etats-Unis et l'interdiction pour les entreprises américaines de collaborer avec WeChat.

avatar r e m y | 

@Helios72

Conserver WeChat et TikTok dans le store, même si c'est hors des USA, c'est collaborer avec ces entreprises !

avatar Helios72 | 

Oui, du coup effectivement l'interdiction est indirect mais n'est pas surréaliste du tout.

avatar r e m y | 

@asseb

Pas si surréaliste que ça, dans le cas de TikTok par exemple, Trump a indiqué qu'il interdirait à toute entreprise américaine de faire du businesss avec l'entreprise ByteDance après le 15 septembre. Ça implique de fait, de supprimer l'app du store dans le monde entier!

avatar Bounty23 | 

L’app store ok mais pourquoi on ne parle pas d’Android ? Les app ne sont pas dessus ? Google c’est américain aussi pourtant, donc soit on vire ça des deux stores soit on fait rien, non ?

avatar YAZombie | 

Je suppose parce que tu peux toujours side-loader une app sur Android, même si Google se voit obligé de le retirer il y a d'autres boutiques.

avatar beteldor | 

@Bounty23

Qui t’a dit que ce n’était pas prévu ?
D’ailleurs ça ne sera pas possible de bannir totalement une app sur Android, étant donné l’existence de stores alternatifs.

avatar raoolito | 

@Bounty23

d'ici qu'apple autorise un store alternatif en chine...

avatar byte_order | 

@raoolito
Cela serait le comble de l'hypocrisie !

avatar huexley | 

Non sur Androïd tu as des stores alternatifs. Donc Google même s'il virent WeChat du PlayStore cela ne vas pas du tout les impacter.

avatar warmac33 | 

@Bounty23

Sur mon Android, je ne télécharge les applis que très rarement depuis le playstore, mais la plupart du temps à partir des apk
C'est d'ailleurs une des principales raisons qui m'a fait switcher

avatar curly bear | 

Apple devrait transférer son siège en Suisse...

avatar bonnepoire | 

Pour vendre des montres suisses?

avatar r e m y | 

Apple serait-elle contrainte de supprimer les apps bannies des iPhones sur lesquels elles sont installées ou a minima en bloquer le fonctionnement ?

Ceux qui ont acheté les apps auront-ils la possibilité de les réinstaller (en cas de changement d'iPhone par exemple) ou ces apps auront-elles complètement disparu sans possibilité de les réinstaller? Et pour ceux ayant encore le moyen de gérer l'installation des apps en local (vieille version d'iTunes ou autre utilitaire) conserveront-ils la possibilité de les réinstaller en ayant le fichier .ipa?

avatar Nicolas Furno | 

@r e m y

Il faudrait avoir le détail, mais la nature centralisée de l'App Store pourrait conduire à un bannissement intégral de WeChat. Si Apple doit arrêter de travailler avec l'éditeur et supprimer son compte développeur, les certificats correspondants pourraient être révoqués et il ne serait même plus possible d'ouvrir l'app installée sur les iPhone.

Après, peut-être que l'app sera juste masquée sur l'App Store américain, c'est une autre option.

avatar Furious Angel | 

@nicolasf

Pourtant Apple a l’habitude de censurer des apps uniquement en Chine non ?

avatar Nicolas Furno | 

@Furious Angel

Parce que le gouvernement chinois ne demande pas plus.

Le seul pays qui peut demander plus en fait, ce sont les États-Unis. Parce qu’Apple est une société américaine qui peut être contrainte d’agir globalement et pas seulement au niveau local.

Mais après, cela dépend de ce que l’administration Trump décide précisément.

avatar Furious Angel | 

@nicolasf

Merci, je vois mieux !

avatar r e m y | 

@nicolasf

Ce serait amusant que la loi américaine interdise aux entreprises américaines (Apple, Google) d'avoir WeChat sur leurs boutiques d'app (partout dans le monde) et qu'une loi chinoise oblige les constructeurs souhaitant vendre leurs smartphones en Chine de proposer WeChat (voire de le pré installer)...
Apple qui se targue de toujours respecter la loi serait face à un cruel dilemme.

avatar Ali Baba | 

@r e m y

Quelques solutions :
- se retirer du marché chinois
- ne plus être une société américaine
- sous-traiter à une société non américaine (et non chinoise) la gestion de l’App Store en Chine
- etc.

Des solutions il y en a. On imagine qu’aucune n’est satisfaisante pour Apple, mais elle devra le cas échéant faire avec, au moins jusqu’au changement de président (ou d’avis du présent président).

avatar marenostrum | 

ils vont ouvrir leur système, de télécharger n'importe où. c'est en plus ce que tout le monde réclame en ce moment.

avatar MarcMame | 

@r e m y

"qu'une loi chinoise oblige les constructeurs souhaitant vendre leurs smartphones en Chine de proposer WeChat (voire de le pré installer)..."

C’est tout comme. Les restrictions chinoises interdisant tellement d’apps d’origine étrangère sur leur territoire que le chinois n’a de toute façon aucun autre choix que d’installer WeChat.

avatar r e m y | 

@MarcMame

Ce que je veux dire c'est que si la Chine passe une loi obligeant à proposer cette app sur leur territoire, Apple devra soit respecter la loi américaine et être en infraction avec la loi chinoise, soit se plier à la loi chinoise en étant dans l'illégalité vis à vis de la loi américaine...
Un vrai choix cornélien pour Tim qui aime tant respecter la loi!

avatar MarcMame | 

@r e m y

Je comprend bien mais quand tu interdits déjà toutes les apps concurrentes, WeChat devient une obligation de-facto.
Donc pourquoi la Chine imposerait-elle officiellement ce qui l’est déjà officieusement ?
Même chose pour les équivalents chinois des apps interdites (Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat et tous les services de Google), le gvt chinois ne les imposent pas plus et pourtant...

Mais si tu veux juste parler de l’obligation de sa présence sur le store, je ne vois pas pourquoi (ni comment) Trump exigerait son interdiction sur le sol Chinois ?

avatar marenostrum | 

l'analyste est chinois (pour ça qu'il est bon celui-la, l'activité de Apple est en Chine). bref lui-même sans WeChat m'achèterait plus l'iPhone. ça le pousse à penser que un grand nombre ferait pareil, mais pas tous. l'achat d'un iPhone n'est pas substantiel pour un chinois. il l'achète comme Lacoste ou autre marque pour montrer qui connait le monde, n'est pas un paysan.

avatar r e m y | 

@MarcMame

Trump va interdire aux entreprises américaine toute relation commerciale avec les entreprises chinoises développant WeChat ou TikTok. Dans ces conditions Apple ne pourra pas conserver ces apps sur aucun de ces stores, nulle part dans le monde.
(Pour TikTok, l'ordre exécutif est déjà signé https://www.whitehouse.gov/presidential-actions/executive-order-addressi... )

Quand il a interdit à Google de licensier Android à Wuawei, ça a concerné tous les Pays, et pas seulement les USA!

avatar MarcMame | 

@r e m y

Peut-être. A voir dans les faits ce qu’il se passera.

avatar bonnepoire | 

@r e m y
Il peut interdire un OS US de se retrouver sur des devices chinois. Il ne peut pas empêcher un logiciel chinois d'être installé sur un store chinois.

avatar r e m y | 

@bonnepoire

Le store "chinois" étant en l'occurrence le store d'Apple, c'est un store US tenu par une compagnie US qui doit se plier à la législation US lui interdisant de commercer avec l'entreprise chinoise développant WeChat. (Idem pour TikTok)

avatar Nesus | 

@nicolasf

Oui, ok. Sauf que si ma mémoire est bonne, les serveurs d’Apple en Chine sont chinois. Donc à par déclarer un boycott, ce qu’il est capable de faire, mais qu’Apple ne serait pas obligée de suivre (parce que pas légal), ça me parait quand même très compromis. Encore une fois, Trump croit que président, ça veut dire roi du monde, sauf qu’il y a des règles internationales qu’il est quand même obligé de suivre. Après, je ne suis pas sûr qu’Apple veuille se battre contre le gouvernement américain dans un tribunal international pour ça.
L’image de la marque n’en sortirait peut-être pas grandit aux USA.
Pas évident.

avatar marenostrum | 

il est pas seul Trump, il a une administration derrière lui et des experts en tout genre.

avatar toto_tutute | 

Je suis pas fan de Trump mais sa politique vis à vis de la Chine est vraiment inspirante.

Qu’attendons-nous, européens, pour taper du poing sur la table avec les chinois ?

avatar Furious Angel | 

@toto_tutute

En quoi agir comme une dictature est inspirant ?

avatar klouk1 | 

@Furious Angel

En quoi bannir une application relève d’un acte dictatorial ?

avatar Furious Angel | 

@klouk1

Condamner sans preuve, c’est la marque d’un régime totalitaire.

avatar bonnepoire | 

@Furious Angel
Les preuves de l'ingérence chinoise ne manquent pas. Tout comme celles d'espionnage. La Chine est loin d'être un allié. Tu voudrais traiter avec une dictature pour éviter d'être une dictature? Tu te rends compte du sens de tes propos?
Trump a raison d'isoler l'intelligence chinoise de produits vendus dans son pays. Il est soit fou soit culotté mais il a le mérite, dans ce cas précis, de travailler dans l'intérêt de ses concitoyens.

avatar Furious Angel | 

@bonnepoire

Sauf que c’est totalement hypocrite. Que Trump aille au bout et empeche les entreprises américaines de fabriquer leur produits en Chine.

avatar dorninem | 

@toto_tutute

Concernant l'Europe c'est comme les sociétés US le choix de produire en Chine n'a été dicté que par de purs gains d'argent... et généralement pour les actionnaires. Après quelques années les transferts ou vols de connaissances font que maintenant la Chine innove aussi.
L'arroseur arrosé 🙄🥺

avatar pat3 | 

@toto_tutute

La question pour l’Europe, c’est : qu’a-t-elle pour faire pression sur la Chine ?

avatar bonnepoire | 

@ pat3
Si on commençait par donner notre avis sur la situation de Hong Kong et de Taiwan?
Ensuite, on peut balayer Huawei de tous les marchés publics télécom au profit de marques européennes (Nokia & Ericsson). Huawei, créée par un ancien cadre de l'armée populaire, est une entreprise à la solde de l'état chinois qui est arrosé de subsides en tous genres et profite de ces avantages insolents pour casser les prix sur le marché étranger.

https://www.letemps.ch/opinions/huawei-innovations-legende-allegeances

C'est malsain que l'Europe se taise.

avatar iVador | 

Vivement que Biden efface tout ce qu’a fait Trump pendant ces dernières années et que le gros orange sombre dans les poubelles de l’Histoire, là où est sa place avec Bolsonaro

avatar raoolito | 

@iVador

vous revez. Dans l'histoire de beaucoup de pays, usa compris, le changement de presidents n'a jamais ete un reset. d'ailleurs j'ai envie de dire c en cela que Trump etait terrible, il osait car il n'a aucune vision à long terme. S'il en avait il saurait quon ne peut pas faire confiance à un pays qui change d'avis à 100% sur tant de sujets primordiaux

Pour la politique interne aux usa c'est autre chos,e là le futur président aura plus de marges.

avatar carabat | 

Il ne faut pas se faire d'illusion. Même si Biden est élu, ça ne changera pas grand chose à la politique américaine vis-à-vis de la Chine, celle-ci étant considérée de plus en plus comme une menace pour les intérêts américains.

avatar Furious Angel | 

Mouais.. Huawei n’a plus les services et les apps Google et les ventes augmentent, et Apple perd WeChat et les ventes s’écroulent, même aux USA ? Bizarre...

Je sais que les deux ne sont pas comparables et que Huawei se repose sur le marché chinois, mais ces prédictions m’ont l’air douteuses.

En tous cas les décisions de Trump sont, comme d’habitude, grotesques et elles ne reposent sur aucune preuve, ce qui n’est pas le signe d’une démocratie en bonne santé

Pages

CONNEXION UTILISATEUR