TousAntiCovid ne fonctionne toujours pas en tâche de fond entre iPhone

Nicolas Furno |

TousAntiCovid, le nouveau nom de l’app StopCovid proposée par le gouvernement français depuis le mois de juin, utilise le Bluetooth pour identifier les autres utilisateurs de l’app autour de vous. Comme toutes les apps de traçage de contacts qui sont apparues depuis le début de la pandémie de Covid-19, elle doit fonctionner à l’arrière-plan pour être efficace. Mais comme elle n’utilise pas l’API fournie par Apple et Google, l’app française doit le faire en tenant compte des restrictions de chaque plateforme.

Avant même la sortie de StopCovid, nous avions un doute sur la possibilité pour une app tierce de maintenir le Bluetooth d’un iPhone actif en permanence. À l’époque, nous parlions d’un « angle mort sur iPhone », en notant que l’app ne devrait plus fonctionner correctement une fois le smartphone d’Apple en veille. Du moins, pas sans un smartphone Android à proximité pour « réveiller » l’app. Peu après, le Secrétaire d'État chargé du Numérique s’était voulu rassurant : Cédric O. avait maintenu que l’app fonctionnait « très correctement », même sur les iPhone.


avatar koko256 | 

@dodomu

C'est logique du point de vue informatique, mais du point de vue "politique" c'est curieux. Les apps en arrière plan peuvent quand même être un peu actives (finir des téléchargements est possible il me semble) et envoyer un broadcast Bluetooth de temps en temps (une fois toutes les minutes, ce ne serait pas la mer à boire surtout avec le Bluetooth 4.0) pourrait être autorisé.

avatar macosZ | 

Ca c'est quand même un p***** de scandale.

Le gouvernement pour se faire un pub à peu de frais en sortant l'anti GAFAisme (ça marche à chaque coup) a développé un bousin qui ne fonctionne pas... à coup de millions.... au détriment de la santé des français....

Le calice jusqu'à la lie

avatar valid | 

Bonjour,
J'ai encore un Iphone 5C. Tousanticovid ne peut pas y être installé car il nécessite IOS 11.
Pourtant les prothèse auditives Bluethooth MFI fonctionnent depuis 2014. Le mode détection de proximité existe pour retrouver ces prothèses.
Bien sur l'Iphone 5C est 32 bits. Il devrait bien y avoir des compilateurs 32 bits. Il y a encore beaucoup de Iphone 5C qui fonctionnent. Cela montre le manque de pertinence des programmeurs de cette application.

avatar allphi | 

Très bon article qui prouve que l’application ne sert à rien , car dans une entreprise tout le monde est équipé d’iPhones ou d’Android mais les deux sont très très rarement mélangés.

avatar AppleDomoAdepte | 

@allphi

Euh ! C’est un peu un raccourci.
Dans notre entreprise, tous les téléphones pro sont sous Android et pour les téléphones perso ont est très certainement dans les mêmes proportions que pour l’ensemble de la France

avatar sgasp | 

Je trouve que c’est honteux. Les concepteurs connaissent la faille. Je trouve dommage que cet article soit réservé aux abonnés.

Il est scandaleux que l’application du gouvernement ne marche pas en tâche de fond et ce uniquement sur iOS. Quoique il me semblait que les mêmes limitations existent sur les android récents, mais je n’ai pas vérifié donc passons.

Mais le fait qu’il y ait, de fait une discrimination, entre ceux qui utilisent Android ou ceux qui utilise iOS, alors que les solutions existent, utiliser les APIs d’Apple et Google, n’est pas acceptable.

Ce fait doit être rendu publique dans l’espoir d’infléchir la position indéfendable des auteurs de cette application.

Cela va au delà d’adoption de l’application.
Pourquoi utiliserais-je cette application puisqu’elle ne me protège que si j’ai des téléphone android à côté.

Sans parler du fait que notre application française ne s’interface pas avec les autres applications européennes.

avatar kinon | 

@sgasp

"Pourquoi utiliserais-je cette application puisqu’elle ne me protège que si j’ai des téléphone android à côté. "
C'est toi qui vois.
mais comme je le disais précédemment, dans la réalité les seuls moments à risque c'est lorsque l'on est dans un lieu genre bar, moyen de transport etc...
Dans ces cas vu la foule il y aura, statistiquement, toujours plusieurs androids dans le coin.

De plus au pire comme c'est facile de déterminer lorsque l'on se trouve dans ce type d'environnement ben tu sorts ton tel et tu mets l'appli au premier plan. Pas bien contraignant.

Pour info ce soir 6,5 millions de téléchargement de l'appli et 2910 personnes notifiées comme ayant été exposées au covid alors que la première appli n'avait été que peu téléchargée.

avatar JMJ78 | 

Bonjour,
Merci à {FloMo} et {dodomu} pour leur échange qui a apporté un éclairage technique compréhensible et sain.
Merci également à {kinon} qui a essayé de remettre la discussion au bon niveau de façon constructive, tel que « les moments à risque sont faciles à identifier … Dans ces cas on met l'appli au premier plan... Et ne me dites pas que c'est contraignant :-) », ainsi que « je préfère chercher la meilleure façon de contourner ce défaut pour le minimiser si possible, plutôt que passer mon temps à ressasser ma rancune contre le monde entier, mon pays, son gouvernement ou le fabriquant, et bien sûr ne pas utiliser l'appareil/appli, juste pour le principe :-) ».

Je prolonge la question de {sgasp} pour la rédaction d’iGénération « Je trouve dommage que cet article soit réservé aux abonnés. »
Qu’est-ce qui a motivé de réserver cet article aux seuls abonnés ?
=> Transmettre le lien à ses proches et amis n’en permettra pas la lecture entière !
Cette news est d’intérêt général, il eu été judicieux de la mettre à disposition de tous !
Qu’en pensez-vous ?
Bon courage à tous.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR