Apple s'intéresse aux apps qui pratiquent des prix « irrationnellement élevés »

Mickaël Bazoge |

Le phénomène des applications parasites est un sérieux problème qui affecte la bonne santé de l'écosystème de l'App Store. En clonant des apps « honnêtes » et en multipliant les coups tordus comme l'achat de bonnes notes, elles sapent le travail de nombreux développeurs qui, dégoûtés par ces pratiques, n'ont plus forcément envie de faire le maximum pour leurs utilisateurs (lire : L'App Store toujours engorgé d'applications parasites, Apple répond).

Apple a expliqué que les activités frauduleuses n'étaient pas tolérées et que des règles strictes existaient, mais le nettoyage est loin d'avoir été réalisé partout. Le constructeur semble en tout cas avoir lancé une offensive contre ces apps qui tentent de soutirer un maximum de sous aux utilisateurs avec des abonnements ou des achats intégrés aux prix délirants — car ces pratiques aussi entament la confiance des clients de la boutique.

La Pomme a envoyé un courriel à un éditeur enfreignant les règles des guidelines concernant la monétisation des apps : « Si le prix dépend de vous, nous ne distribuerons pas d'applications ni d'achats intégrés qui sont des arnaques claires », écrit Apple. « Nous rejetterons les applications coûteuses qui tentent de tromper les utilisateurs avec des prix irrationnellement élevés ».

Apple explique à l'éditeur anonyme que les tarifs pratiqués sont trop élevés pour le contenu et les services offerts dans son application. En l'occurrence, il s'agissait ici des prix des abonnements hebdomadaire et mensuel. Le constructeur conclut en demandant au développeur de revoir sa grille tarifaire ou d'expliquer pourquoi les prix sont élevés (pour payer un service tiers, par exemple).

Dans le cas ci-dessus, les explications du développeur lui ont permis d'obtenir le feu vert d'Apple, l'application utilisant des API payantes pour accomplir les tâches demandées. Selon 9to5Mac, ces courriels sont réguliers depuis octobre dernier.

Par ailleurs, Apple a revu le panneau qui s'affiche juste avant de confirmer un achat dans la dernière bêta d'iOS 14.5. Les informations y sont inscrites plus clairement, la durée de l'essai gratuit comme le prix et la durée de l'abonnement auquel on s'apprête à souscrire. Cela reste encore assez subtil, mais il y a du mieux.

Sous iOS 14.5 bêta 2 // Sous iOS 14.4.

avatar doume | 

Les prix de laPomme ne le sont pas peut-être ? Et leur prélèvement non plus ? C’est l’hôpital qui se moque de la charité !

avatar FlodeLibourne | 

Ben, c’est le premier qui se fait prendre 😅

avatar Bigdidou | 

Vivement qu’Apple s’occupe aussi des sites de cul.

avatar r e m y | 

La démarche est louable... mais c'est la porte ouverte à l'arbitraire le plus complet.
Comment Apple va-t-elle définir un prix non raisonnable???
Si il y a des clients prêts à payer ce prix, c'est qu'ils considèrent que le service offert vaut le prix payé, sinon ils demanderaient à se faire rembourser.

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"Comment Apple va-t-elle définir un prix non raisonnable??? "

Yep c’est une dangereuse dénomination, le choix des mots et douteux je trouve comme je le disais dans une contribution plus haut.

L’objectif de pourchasser les arnaques est louable mais j’ai le sentiment que les services juridiques n’ont pas été consultés pour choisir les termes 😉

avatar byte_order | 

@r e m y
Y'a aussi un risque juridique.
Si l'AppStore fixe à l'avenir des prix de vente "maximum", il ne s'agit plus alors de distribution, et les tiers ne sont plus libres de leur prix de vente, ce qui met l'AppStore en position de donneuse d'ordre.

Apple n'a qu'à exercer son droit de ne PAS distribuer des apps dont elle ne veut pas, point.

Mais, évidement, elle préfère que l'app soit dispo, mais avec un prix juste en dessous du seuil "irrationnel", car cela maximalise alors ses gains : y'aura plus d'utilisateurs qui vont l'acheter et elle touchera alors ses 30% de taxe (c'est une douane, pas une commission d'intermédiation quand "l'intermédiaire" s'impose de force et arbitrairement) sur un volume optimisé pour passer sous les radars surveillant le blanchiment et autres trucs indélicats.

Alors ce petit ballet de notification de refus de distribution pour "prix trop irrationnel" permettra aux tiers de trouver par dichotomie le prix rationnel max...

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Y'a aussi un risque juridique."

Tu en es si certains ?

De ce que tu énonces en suite je ne suis pas si certains que tu maîtrise totalement le sujet, rien que le concept de « donneur d’ordre » est assez étrangement utilisé dans tes propos 😉

avatar Clément34000 | 

C’est un boulot sans fin. Et je n’ose imaginer si un jour un autre magasin d’applications compatible fait son apparition. Qui va s’en occuper...

avatar YetOneOtherGit | 

@Clément34000

"Qui va s’en occuper..."

L’état avec des plaintes, tu sais bien qu’il ne faut rien confier à des intérêts privés 😎

avatar Clément34000 | 

@YetOneOtherGit

Mdr, Quand je vois ce qu’ils sont capables de faire avec de simples applications, tu ne me rassures pas vraiment si ils commencent à gérer un Store 🤣
Je dirai chacun son job.

avatar YetOneOtherGit | 

@Clément34000

"ils commencent à gérer un Store"

Non pas gérer un store mais gérer les conflits.

Je te rappelle que pour beaucoup ici : un acteur privé n’a aucune légitimité à contrôler ce qui se passe sur sa plateforme.

avatar Clément34000 | 

@YetOneOtherGit

Gérer les conflits qui ne cesseront pas, venant d’un store qu’ils ne gérent pas...

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Je te rappelle que pour beaucoup ici : un acteur privé n’a aucune légitimité à
> contrôler ce qui se passe sur sa plateforme.

Un acteur privé n'a aucune légitimé à considérer une plateforme vendue comme *sa* plateforme.

Sinon, pourquoi interdire les constructeurs de véhicule d'abuser de leur position pour contrôler les véhicules *après* leur vente afin de forcer arbitrairement l'achat des consommables et la maintenance et le remplacement des pièces d'usures dans son réseau ?

*Son* écosystème, oui, *ses* plateformes, non.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Un acteur privé n'a aucune légitimé à considérer une plateforme vendue comme sa plateforme."

C’est plus que discutable et tu le sais bien 😉

Wait & See

avatar byte_order | 

@Clément34000
> C’est un boulot sans fin. Et je n’ose imaginer si un jour un autre magasin d’applications
> compatible fait son apparition. Qui va s’en occuper...

les consommateurs, via leurs avis sur la qualité de ces stores.
Exactement comme ce qui s'observe sur Internet sur les différents sites de e-commerce.
Les sites de mauvaise qualité soit de contenu soit de sav soit les 2 ont rapidement une mauvaise réputation, qui poussent ces magasins soit à disparaitre soit à s'améliorer.

Entre temps, les clients qui se seront fait avoir auront, eux-aussi, eu l'occasion de s'améliorer et la prochaine fois seront moins naïfs et inconscients.

Enfin, ne pas oublier que sur Internet, dans pas mal de pays, un magasin en ligne a obligation de rembourser un achat dans un délai prédéfini sur simple demande de l'acheteur qui n'a pas besoin de la justifier. Ce genre d'obligation à tendance à pas mal réguler les boutiques qui font mal leur boulot, en touchant au portefeuille.

avatar Clément34000 | 

@byte_order

Si seulement... lol

avatar byte_order | 

C'est pourtant ce qui se passe pour toutes les autres e-commerce.
Et les stores d'apps ne sont rien d'autres que des e-commerces, eux aussi.

avatar Clément34000 | 

@byte_order

ça se passe comme ça sur les sites de e-commerces, oui

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et les stores d'apps ne sont rien d'autres que des e-commerces, eux aussi.
"

C’est un type d’e-commerce mais ce n’est pas rien d’autre qu’un autre e-commerce.

Tu as en ligne :
- Le modèle classique de l’achat et de la revente avec un ratio de marge
- Le modèle de la prise de commission sur une transaction d’intermédiation

Et ce sont deux pratiques clairement différentes.

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Tu as en ligne :
- Le modèle classique de l’achat et de la revente avec un ratio de marge
- Le modèle de la prise de commission sur une transaction d’intermédiation »

C’est devenu super compliqué, le commerce.
A mon époque, on s’échangeait une femme contre un morceau de mammouth et celui qui s’intermediait se prenait un gros silex dans la figure.
Au moins tout le monde pouvait comprendre les règles.
Là faut choisir un « ratio de marge » et une « transaction d’intermédiation », ça fiche grave les boules.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"C’est devenu super compliqué, le commerce."

Et c’est un des principaux moteurs de l’histoire des technologies avec la guerre depuis bien longtemps 😉

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Et c’est un des principaux moteurs de l’histoire des technologies avec la guerre depuis bien longtemps 😉 »

C’est là qu’on voit que les vendeurs d’arme sont des génies.
J’ai raté ma vie :(

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"J’ai raté ma vie :("

Mais non, tu aides des gens 👍

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Mais non, tu aides des gens 👍 »

Je préférerais franchement mettre fin à leur longue et douloureuse existence.
Et puis mon activité reste artisanale.
Passer à la fois au meurtre et à l’activité industrielle, c’est le pied.
Pour la retraite, peut être.
Je commencerai avec des livreurs Amazon et surtout Deliveroo.
Un jour, je mangerai un livreur Deliveroo.
Il paiera pour les repas qu’ils m’ont bouffé.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Pour la retraite, peut être."

Postules au GRU (Successeur du KGB) tu pourrais y résoudre tes objectifs 😄

avatar lufffy447 | 

Ha mon avis le seul truc sur lequel ils devraient se pencher c’est sur la clarté du processus d’abonnement pour l’utilisateur. Que ce dernier soit bien au courant que ça lui coûtera tant par semaine.

Sinon, ils seraient bien avisés de regarder leur propre catalogue. Un iMac avec disque dur à plus de 1000 balles jusqu’en 2020 c’était quelque chose...

avatar Mac13 | 

C'est la faute du système d'abonnement que ça s'est détérioré. Faudrait l'abroger et le transformer en 2 façons d'acquisitions :

-Gratuit pour certains fonctions et un seul prix raisonnable de déblocage pour tout le reste.

-Un seul prix toujours raisonnable pour tout l'application, sans fractionnement des genres d'utilisations tels que éditions d'images en pixels et vectoriel ou des effets de filtrages, ou des modes de jeu... Ce avec support d'au moins 5-10 ans selon la valeur du produit.

avatar YetOneOtherGit | 

@Mac13

"Faudrait l'abroger"

C’est mal parti l’abonnement devenant un standard de l’industrie du logiciel ne cessant de progresser au dépend de la licence perpétuelle.

Abonnement et micro-transactions sont les clés du business aujourd’hui sur tout ce qui est en croissance économique.

avatar byte_order | 

@Mac13

Donc en gros vous êtes pour que les développeurs tiers soient officiellement sous l'autorité d'Apple, les transformant de facto soit en salariés soit en fournisseurs ?
Intéressant, curieux de voir l'impact financier sur Apple d'un tel changement...

^_^

avatar cherbourg | 

“Apple s'intéresse aux apps qui pratiquent des prix « irrationnellement élevés »

N’est-ce pas ce que voulait dire ma grand-mère quand elle disait : “C’est l’hôpital qui se fout de la charité” ou “Faites ce que je dis mais pas ce que je fais” ?

avatar bugman | 

@cherbourg

« C’est l’hôpital qui se fout de la charité »

Il y a des chances. Alors je ne sais pas si c’est dû au fait que je sois moi aussi grand père, mais c’est la première phrase qui m’est venu à l’esprit en lisant cet article.

avatar bugman | 

Je pourrais imaginer qu’acheter un bateau estimé à 100 patates (je pensais ici à Venus), par exemple, est irrationnel sans pour autant vouloir interférer dans sa vente. Chacun ses choix.

avatar Sindanárië | 

Moi je pense que c’est pas assez cher encore...

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"Moi je pense que c’est pas assez cher encore..."

C’est un des soucis des offres Apple : un positionnement bien trop abordable pour permettre d’être de vrais produits statutaires de différentiation sociale par rapport au vulgum pecus 😫

avatar bugman | 

@YetOneOtherGit

Suffit juste d’ajouter un zéro pourtant ! Le défaut de stratégie empêche en quoi d’être pragmatique ? 😉

avatar ⚜Dan | 

Ok, je vais répondre pour ceux qui compare aux tarifs d’Apple.
Apple vendent des produit et du matériel.
Pour ce qui est des abonnements qu’ils offres, ils sont même pas cher lol

avatar fte | 

- Les prix sont si élevés parce que je dois acheter un nouveau Mac et je dois prendre l’option 1 TB SSD.
- OK, application approuvée et publiée.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR