Les nouveautés d'iOS 15 se font une place dans Pages, Numbers et Keynote

Mickaël Bazoge |

À l'instar de ses homologues de macOS, les applications iPhone et iPad de la suite bureautique se mettent elles aussi à jour, avec la prise en charge de plusieurs nouveautés d'iOS 15 et d'iPadOS 15. Dans Pages, Numbers et Keynote, il devient ainsi possible d'utiliser le glisser/déposer pour copier du texte, des images et autres éléments d'une app à une autre, d'utiliser l'outil de traduction instantanée intégrée au système, ainsi que le système de collaboration pour ajouter d'autres personnes à un document partagé.

Pages apporte un panneau « affichage de l'écran » qui liste automatiquement le texte, les images et autres éléments dans un « flux optimisé » en fonction de l'écran. De la sorte, il est plus facile de lire et de modifier un document. Dans Numbers, des tableaux de pivotement font leur apparition pour visualiser et analyser des données de manière plus flexible (et on peut importer ce type de tableaux depuis Excel). Keynote permet d'afficher une vignette (ou en plein écran) de l'utilisateur captée par le capteur photo en façade de l'appareil.

Pages, Numbers et Keynote intègrent déjà des nouveautés de macOS Monterey

Pages, Numbers et Keynote intègrent déjà des nouveautés de macOS Monterey

Pages 11.2

  • « Affichage de l’écran » sur iPhone affiche automatiquement le texte, les images et les autres éléments dans un flux continu optimisé par rapport à votre écran de sorte que les documents soient encore plus faciles à lire et à modifier.
  • Publication de livres améliorée grâce à la prise en charge de double-pages, à l’optimisation des images et à une gestion des versions plus flexible.
  • La barre des formats rapide sur iPhone permet de changer rapidement de style de paragraphe, de mise en forme de texte, d’alignement, de style de liste, et plus encore.
  • Utilisez le glisser-déposer pour copier du texte, des images et d’autres éléments d’une app à une autre sur l’iPhone*.
  • Grâce à la traduction instantanée, vous pouvez traduire le texte que vous sélectionnez dans 11 langues et ajouter la traduction à votre document d’un toucher du doigt**.
  • Le système de collaboration permet aux participants d’ajouter d’autres personnes à un document partagé**.
  • Les graphiques en toile d’araignée vous aident à comparer visuellement plusieurs variables en même temps pour montrer facilement les similitudes et les différences dans vos données.
  • Le graphique audio rend les graphiques accessibles aux personnes ayant une déficience visuelle en émettant des sons dont la tonalité change en fonction des différentes valeurs**.

Numbers 11.2

  • Les tableaux de pivotement offrent un moyen flexible et efficace de visualiser et d’analyser les données.
  • Créez des tableaux de pivotement magnifiquement formatés en quelques touchers.
  • Résumez, regroupez et réorganisez des données rapidement pour découvrir des motifs et des tendances.
  • Affichez instantanément les données par somme, moyenne ou total avec des options supplémentaires pour afficher les pourcentages et calculer les totaux.
  • Ajoutez des tableaux de pivotement pour voir vos données de différentes façons.
  • Importez et exportez des feuilles de calcul Excel avec des tableaux de pivotement.
  • Les graphiques en toile d’araignée vous aident à comparer visuellement plusieurs variables en même temps pour montrer facilement les similitudes et les différences dans vos données.
  • Les filtres rapides repensés permettent d’afficher ou de masquer facilement des rangs correspondant à une valeur spécifique.
  • De nouvelles options de filtres vous permettent de trouver des doublons et des valeurs uniques parmi vos données.
  • Utilisez le glisser-déposer pour copier du texte, des images et d’autres éléments d’une app à une autre sur l’iPhone*.
  • Le système de collaboration permet aux participants d’ajouter d’autres personnes à une feuille de calcul partagée**.
  • Grâce à la traduction instantanée, vous pouvez traduire le texte que vous sélectionnez dans 11 langues et ajouter la traduction à votre feuille de calcul d’un toucher du doigt**.
  • Le graphique audio rend les graphiques accessibles aux personnes ayant une déficience visuelle en émettant des sons dont la tonalité change en fonction des différentes valeurs**.

Keynote 11.2

  • La vidéo en direct rend les présentations encore plus intéressantes en vous laissant utiliser l’appareil photo de votre iPhone ou iPad pour vous faire apparaître directement sur vos diapositives dans une fenêtre ou en plein écran.
  • Les diaporamas avec plusieurs intervenants permettent à plusieurs participants de contrôler tour à tour une présentation partagée depuis leur propre appareil.
  • Les nouvelles commandes de diapositives donnent un accès facile au navigateur de diapositives, aux raccourcis clavier, aux sources de vidéo en direct ou aux commandes de diaporama avec plusieurs intervenants pendant la présentation.
  • Les graphiques en toile d’araignée vous aident à comparer visuellement plusieurs variables en même temps pour montrer facilement les similitudes et les différences dans vos données.
  • Utilisez le glisser-déposer pour copier du texte, des images et d’autres éléments d’une app à une autre sur l’iPhone*.
  • Le système de collaboration permet aux participants d’ajouter d’autres personnes à une présentation partagée**.
  • Grâce à la traduction instantanée, vous pouvez traduire le texte que vous sélectionnez dans 11 langues et ajouter la traduction à votre présentation d’un toucher du doigt**.
  • Le graphique audio rend les graphiques accessibles aux personnes ayant une déficience visuelle en émettant des sons dont la tonalité change en fonction des différentes valeurs**.

(*) Requiert iOS 15 (**) Requiert iOS 15 ou iPadOS 15


avatar xav-stargate | 

Vrai question, qui utilises ces logiciels ? pourquoi ? vous êtes dans le milieu pro/éducation/perso ?

J'ai déjà utilisé Keynote pour une présentation lors de mes études, j'ai adoré, mais je trouve un peu lourd et passer d'un device à l'autre ne fonctionnait pas toujours...

avatar une fleur | 

@xav-stargate

Keynote est indubitablement meilleur que PowerPoint. Pages gère beaucoup mieux les images que Word. D’une façon générale, ces logiciels sont aussi plus légers et rapides que leurs concurrents de la suite Microsoft. Nonobstant d’éventuelles contraintes de collaboration, cela en fait des alternatives séduisantes.

avatar romainB84 | 

@xav-stargate

Je suis professeur des écoles et du coup, je me sers surtout de documents POUR MOI en fait. (on se partage bien quelques documents, mais l'écrasante majorité ca reste des doc que je projette ou que j'imprime pour les élèves) donc la question de partage de fichiers m'importe peu.
Jusqu'à maintenant je payais une licence OFFICE365 (et oui contrairement au mythe, on n'a pas de licence OFFICE dans les écoles ^^). Et disons que payer 70€ tous les ans, j'ai fini par en avoir marre ^^.
Je teste iWork (sur mon MacBook M1) depuis la rentrée et honnêtement il m'a fallu environ 1 semaine pour totalement oublier OFFICE. La fluidité est totalement incomparable entre les deux et l'intégration à l'écosystème Apple est vraiment sympa.
Apres j'ai un usage que certains qualifierait de "léger" on va dire : C'est essentiellement de la mise en page (c'est des documents pour des enfants de 7-8 ans^^, donc le coté "joli, coloré, ludique etc..." est super important).
Mais je conçois que dans le privé, cela puisse etre plus difficile à mettre en place (à cause surement de ce problème de partage de fichiers qui est beaucoup plus important) 😊😋

avatar agrippa | 

@romainB84

Pourtant une adresse académique devrait fonctionner pour avoir office 365 gratuitement et jusqu’à l année dernière on bénéficiait d’une version complète pour 14€.
A moins que cela soit réservé aux professeurs de collège/lycée.

avatar romainB84 | 

@agrippa

Ça doit être ça parce que dans toutes les écoles où je suis allée… les gens se coltinent LibreOffice donc c’est pas pour faire du zèle crois moi 🤣😋😋

avatar agrippa | 

@romainB84

Beaucoup de mes collègues utilisent libreoffice car l Éducation nationale encourage l utilisation de logiciels libres. Tous les postes sont équipés de libreoffice et aucun n a la suite de Microsoft. Par habitude, ignorance de l’offre, ou conviction personnelle libreoffice devient la norme.

avatar romainB84 | 

@agrippa

Yep l’éducation nationale encourage les logiciels libres !
Je pense à leur logiciel de visio « VIA » qui est tellement bien que toutes les réunions misent en place par l’académie pendant le confinement (avec l’IEN par exemple) ont été proposées sur WebeX🤣!
J’adore l’hypocrisie de la chose lol!!
« Ouiiiii il faut utiliser VIA pour faire vos visios avec les parents pendant le confinement …. Bon vous vous faites comme ça avec les parents… nous on fait sur webex par contre »😅😋😋

avatar agrippa | 

@romainB84

Chez nous c’était big blue button qui était mis en avant et, bien sûr, les serveurs ne tenaient pas et les visio étaient impossibles, donc redirection vers le CNED, mais ce n’était pas mieux…

avatar iPop | 

@agrippa

J’avais remarqué cela. Les jeunes utilisent Open office ou autre mais les vieux sont toujours sur Word, indecrottable.

J’ai une vielle ami qui bosse sur Word mais dès qu’elle veut faire quelque chose de sérieux c’est Pages.

avatar JOHN³ | 

@romainB84

Awww un professeur 🤓😍

avatar romainB84 | 

@JOHN³

😋😉🥰

avatar Lu Canneberges | 

@xav-stargate

Depuis mon premier Mac étudiant en 2013, je les utilise au quotidien ;) Je les avais même payées cher à l’époque !

Mais ayant toujours détesté Microsoft Office (même quand j’étais pro-PC et anti-Mac — oui, j’ai été jeune et idiot, on m’a mis ça dans la tête à l’école ^^’) et trouvant Open/Libre Office beaucoup trop faibles malgré l’intérêt pour les logiciels libres, je ne l’ai jamais regretté !

Aujourd’hui je rends des mémoires et prends les cours via Pages, sans compter tous les comptes-rendus de documents ou les affiches que je dessine. Je fais tous mes calculs et ma compta dans Numbers. Et surtout toutes mes présentations sur Keynote !

Le passage fluide et synchronisé entre Mac et iPhone/iPad est merveilleux, le travail collaboratif pareil et depuis longtemps, et la PAO est beaucoup plus agréable et surtout puissante que chez Microsoft !

Le seul logiciel qui accuse vraiment (un peu) du retard, c’est Numbers vs Excel, mais je n’ai pas une entreprise milliardaire ni un accélérateur de particule, donc ce qu’il manque ne m’a jamais bloqué.

Études + entrepreneuriat + associatif = iWork !

avatar iPop | 

@Lu Canneberges

« Aujourd’hui je rends des mémoires et prends les cours via Pages, sans compter tous les comptes-rendus de documents ou les affiches que je dessine. »

Perso taper du texte dans Pages me semble rébarbatif, pourtant je l’adore.
J’ai découvert IA Writer, tu tapes, tu ne fais que taper, pas de souris, rien à cliquer. Tout en plus simple rien à gérer, ni les espaces blancs.

Et comme beaucoup l’oubli, Keynote peut servir à redimensionner des images ou des films. Les images étant moins lourdes, les docs aussi, fini les documents de 250 mo.

Pour la mise-en-page complexe c’est Keynote sans facon, un pire plaisir.

avatar Derw | 

@iPop

« un pire plaisir. »
🧐🤣😉

avatar iPop | 

@Derw

😢🙃

avatar Dv@be | 

@xav-stargate

Pro, usage intensif de ces outils ultra puissants

avatar Artefact3000 | 

@xav-stargate

Je travaillais sur un document Word sur mon iPad Pro. L’affichage commentaires plantait. Pareil pour l’écriture. Je suis passé à Pages. Plus léger, semble-t-il ou mieux adapté à iOS. Aucun plantage. Et je préfère l’esthétique de la gestion des commentaires sur Pages.

avatar pat3 | 

@xav-stargate

J’utilise Keynote depuis sa création, alors que j’ai toujours eu d’un mal avec PowerPoint, dont je ne comprends pas l’ergonomie. J’ai appris à utilisé Keynote en deux heures, en créent un diaporama avec à son ouverture.
J’ai essayé plein d’applications de diaporamas depuis, des Prezi, des Génial.ly, Deckset, et j’en passe… je suis toujours revenu à Keynote.
Je suis prof à la fac, et la préAO est pour moi un outil de base.

avatar iPop | 

@pat3

Pour fabriquer un dock c’est quand même plus pratique en Marcdown. Puis ensuite vous ajouter les animations Abe’s Keynote.

avatar pat3 | 

@iPop

"@pat3
Pour fabriquer un dock c’est quand même plus pratique en Marcdown. Puis ensuite vous ajouter les animations Abe’s Keynote."

Je travaille en Markdown de base. Je n’utilise Pages que si j’ai besoin de finaliser une mise en page soignée. Je passe même du Markdown à la carte heuristique et vice versa. Mais je n’ai pas encore trouvé de logiciel qui me permette de faire des diapos avec des animations chiadées aussi vite que Keynote. Si vous avez un workflow qui passe directement d’un fichier Markdown a un diaporama sous Keynote, je suis preneur. J’ai bien essayé Deckset, mais c’est très loin d’être aussi fluide que Keynote.

avatar iPop | 

@pat3

Et si utilisez deckset pour convertir en PowerPoint ensuite ? Vous pourriez l’utiliser avec Keynote.

avatar nliechti | 

@xav-stargate

J'utilise Keynote depuis la première version du logiciel. C'est tout simplement le meilleur logiciel de présentation actuellement sur le marché. Il gère parfaitement les fichiers vectoriels (logos, pictogrammes, etc.) au format pdf par exemple. La qualité est donc toujours parfaite et le poids ridicule. La gestion des typographie et fabuleuse. Les outils de dessin et d'alignement sont sans comparaison avec ce que fait Powerpoint. Au bureau, c'est l'outil de base. L'utilisation est intuitive, l'interface est légère, rapide, précise (on place les éléments au pixel), les animations sont fluides. Seul soucis, être cantonné à l'univers Apple. Le partage de fichier avec le monde d'en face passe par le PDF et la collaboration passe par iCloud.

avatar Derw | 

@xav-stargate

Mon profil : dev frontend et infographiste indépendant. Ainsi que trésorier d’une association.

Usages : Pages et Numbers à titre pro, asso ou perso pour des factures, devis, courriers, présentation de bilan, PAO, tableaux de suivi… La plus part du temps, ces documents ne sont que pour moi ou ma femme (sauf les devis et factures bien sûr) , mais si je dois les fournir à quelqu’un c’est soit PDF soit impression : hors travail partagé, on ne fourni jamais un document éditable ! Pour les rares cas où je dois partager, c’est LibreOffice et je pleure…

Raisons :
- je déteste Microsoft (c’est nul comme raison, je sais)
- je déteste l’ergo (?!) d’Office ou de LibreOffice
- Pages et Numbers sont beaucoup plus capables quand il faut faire un document qui ne soit pas moche
- j’arrive à éprouver du plaisir à les utiliser, ou tout du moins à être serein, alors que les concurrents que j’ai testés ont tous donné une expérience douloureuse
- rapidité
- portabilité sur iOS
-…

avatar eg62 | 

J’ai une préférence pour cette suite de logiciels par rapport à Office que je trouve trop complexe à l’utilisation. Pages, Numbers et Keynote correspondent à mon besoin…

avatar Myka31 | 

J’adore cette suite qui est bien plus légère et moins plantogène qu’Office. Je l’utilise en principal depuis 2012.

avatar romainB84 | 

@Myka31

rien que le poids sur le Disque dur est incomparable ^^.
Les 3 logiciels doivent peser a peine plus que Word ^^.
Ok il y a moins de fonctions... mais honnêtement... pour mon usage, ca me suffit largement ^^.

avatar Saussau083 | 

Pareil, étudiant pour la cinquième année consécutive, j’utilise Pages sur iPad et sur Mac pour tous mes cours. Toujours satisfait notamment de la prise en charge des nouveautés des nouveaux appareils et OS, en toute logique.

avatar Lu Canneberges | 

Génial ! Étudiant et les utilisant au quotidien, je suis toujours très content quand il y a des nouveautés utiles, et même qu’il y ait toujours du support !

avatar iPop | 

A comparer Word et Pages, Pages est de loin meilleur que Word qui a un régiment d’illogisme avec lui.
Tous les documents Word que je reçois son soit mal foutu, laid et sans oublier les trucs basiques qui n’existe pas dans l’univers de Microsoft…bon, Adobe aussi.

Ex : pourquoi en mode texte, insérez une image n’est-il pas encrée par défaut, la marge étant inutile et vide. Non, faut faire le boulot à la place de l’ordinateur.
Du temps perdu et quand on rajoute un paragraphe c’est encore du temps perdu à rechercher l’image.

Et sans oublier que Word est aussi capable de niquer ses documents. Pendant des années j’ai eu à régler ses problèmes pour d’autre…avec Pages.

Mon cœur balance entre Keynote (présentation papier) et Pages.

Bien que tout ces applications soit dans le fond du même moule, Pages figure d’être un laboratoire pour Apple. Jamais vu autant d’essais, de changement en deux ans.

En se moment ils ont introduit un pavé numérique , très bonne idée mais vachement hasardeux.
Je me demande si c’était pas plus simple de reprendre le clavier de Numbers.

avatar Monsieurmickael | 

Je travaille dans la finance, aucune comment gérer des tableaux croisés dynamiques dans Numbers, donc je passe mon chemin. Ceci étant, Keynote est effectivement plus sympa à utiliser que PowerPoint

CONNEXION UTILISATEUR