Niantic mettra fin à Harry Potter: Wizards Unite en janvier prochain

Mickaël Bazoge |

Il est visiblement bien difficile de renouveler l'énorme carton de Pokémon GO. Le studio Niantic vient d'annoncer la fermeture à venir des serveurs de Harry Potter: Wizards Unite, lancé en juin 2019 en France et qui se basait sur des mécanismes similaires à ceux de Pokémon GO. Le jeu sera retiré des boutiques d'apps le 6 décembre, les joueurs ne pourront plus effectuer d'achats à partir de cette date ; quant aux serveurs, ils cesseront de fonctionner le 31 janvier 2022.

À compter du 2 novembre, les joueurs bénéficieront de plusieurs douceurs histoire de faire passer l'amère pilule : augmentation des récompenses pour les missions quotidiennes, réduction de moitié du temps de préparation des potions, suppression des limites quotidiennes d'envoi et d'ouverture de cadeaux, multiplication par trois de l'EXP, etc.

Niantic prévoit aussi des événements spéciaux en novembre, décembre et même en janvier. Le studio ne donne pas d'explication pour cet arrêt du jeu, il évoque même « des millions de sorciers et de sorcières du monde entier [qui] se sont laissés tenter par l’aventure ». Sans doute pas assez pour remplir les objectifs financiers ?

Dans Harry Potter: Wizards Unite, les joueurs doivent se balader dans leurs environs pour détruire les éléments magiques apparaissant dans le monde des Moldus, avec l'aide de sorts et de potions en tout genre. Le jeu fait un grand usage de la localisation et de la réalité augmentée. Niantic a également annoncé il y a quelques semaines l'abandon des Colons de Catane, l'adaptation dans le monde réel du fameux jeu de plateau, moins d'un an après son lancement.


avatar TrollMan06 | 

Déjà 😂

avatar Sindanárië | 

@TrollMan06

Les jeux pourris font carrière que chez Apple Arcade

avatar Bobu77 | 

Pas étonnant. Étant un grand fan de l'univers Harry Potter je me suis immédiatement senti largué par le contenu dense et l'omniprésence des dialogues inutiles. Avec ça difficile de savoir dans quoi mettre de l'argent pour accélérer sa progression dans le jeu.
Autant je me suis "forcé" à y jouer, autant dès le premier confinement j'avais lâché l'affaire comme beaucoup d'autres, sans avoir dépensé le moindre centime dans le jeu.

avatar Mickaël Bazoge | 
Oui c'est vrai que c'était pas évident de rentrer dans l'univers, on était bombardés d'infos sans trop savoir quoi faire au final.
avatar JOHN³ | 

Le jeu vidéo sur smartphone est bien triste, ma foi…

avatar letofzurichois | 

Il vient de lancer avec Nintendo un jeu dans la même veine basé sur les Pikmin. Pas sûr du carton de la chose non plus.

avatar Yohmi | 

@letofzurichois
Non en effet, le succès de Pokémon Go, c'est la licence Pokémon, et certainement pas ce que Niantic en a fait. Du coup, vu la popularité de la licence Pikmin, je vois pas trop ce qui va amener le grand public vers ce nouveau jeu.

avatar Sindanárië | 

C’est dommage il aurait pu faire une grande carrière chez Netflix !
🤣

avatar Dziga_Vertox | 

Marre surtout d’Harry Prout Prout. Au placard ça suffit maintenant.

avatar lmouillart | 

Autant j'ai bien accroché à Pokemon Go, même si je m'en suis lassé et n'y joue plus depuis un moment. Les autres, j'ai essayé un peu puis désinstallé, comme Ghostbusters World, ils sont pénibles et inintéressants. Visiblement je ne suis pas seul à avoir fait de même.

avatar Ipadivore | 

Ah les parties de AD&D le soir avec les potes ...

avatar IceWizard | 

Grand fan d’Harry Potter j’ai joué à ce jeu dés sa sortie, pour abandonner bien vite, par manque d’intérêt. Trop compliqué, fouillis, ça part dans tous les sens. Il n’y a pas de plaisir à jouer avec cette application.

Je ne suis pas surpris du désintérêt du public pour cette adaptation ratée de la licence Harry Potter. Il y avait pourtant un sacré potentiel ! Dommage..

avatar ShokoLaNoir | 

J’espère qu’Ingress connaît un plus grand succès, ya encore des grandes commus de joueurs y compris en France et ca serait dommage de le perdre aussi. Mais je pense que le passage à Prime a fait fuir du monde depuis (problèmes de compatibilité par exemple)

CONNEXION UTILISATEUR