Des applications non répertoriées sur l'App Store pour une distribution privée plus simple

Mickaël Bazoge |

Les entreprises, les écoles et autres organisations qui ont besoin de distribuer une application à des employés ou des étudiants peuvent utiliser un système de gestion de terminaux mobiles (MDM) qui permet de configurer et de déployer une flotte d'appareils. Mais ces solutions sont complexes à mettre en œuvre, ce qui est une difficulté pour des PME sans trop de ressources, ou une association.

Il est toujours possible de passer par TestFlight, l'outil qui permet aux développeurs de faire tester une app à des utilisateurs externes, mais ce système est limité à 10 000 testeurs. Et puis TestFlight n'a pas été conçu pour distribuer une application à des utilisateurs lambda.

C'est pourquoi Apple propose (enfin, pourrait-on dire) la possibilité de distribuer une app non répertoriée depuis l'App Store, Apple Business Manager ou Apple School Manager. Pour installer l'application, l'utilisateur devra toucher un lien fourni par l'organisation éditrice de l'app. Cette dernière ne sera visible nulle part dans la boutique, ni par le moteur de recherche, ni dans les recommandations, nulle part, il faudra absolument en passer par une URL.

Le constructeur donne plusieurs cas de figure où ce mécanisme peut être pertinent, dans le cas par exemple d'une app développée dans le cadre d'une recherche universitaire, d'un événement spécial, pour des participants à une conférence, pour des franchisés, des clients…

Cette solution ne signifie pas que l'app doive être bâclée ou en bêta, bien au contraire : elle subira le même processus d'examen de l'App Store que les autres applications « publiques ». Il est maintenant possible de marquer une application actuellement distribuée par la boutique comme « unlisted » pour qu'elle ne soit plus répertoriée, ou encore de soumettre un nouveau binaire. Attention, l'application « non répertoriée » ne pourra pas être distribuée comme une app normale, c'est un statut définitif.


Tags
avatar Thms | 

Génial pour des petites apps utiles à des assos (étudiantes par exemple)

avatar jean_claude_duss | 

Mortel… je ne vois pas la compatibilité.. 15.4 j’imagine ?

avatar Jymini | 

Est-ce que l’app unlisted peut-être payante ou contenir des achats in-app ?

avatar jean_claude_duss | 

@Jymini

Y’a rien qui dit le contraire de ce que je comprend rien ne la différencie d’une app normale, elle n’est juste pas visible
Dans le store

avatar nmo | 

Oui une Custom App peut être payante, mais pas par achat in-app. Il faut qu’elle soit en achat direct ou que les licences soient payées par ailleurs et attribuées à des comptes, avec lesquels les utilisateurs d’authentifient dans l’app pour l’utiliser.

Les achats in-app ne sont pas pris en charge par le programme d’achats en volumes pour les écoles et entreprises.

avatar jean_claude_duss | 

@nmo

Ha oui j’avais mal lu, c’est bien une app custom.
Ça marche avec n’importe quel iOS ?

avatar nmo | 

Pour préciser, la nouveauté ici n’est que la possibilité d’envoyer un lien aux utilisateurs pour télécharger l’app. Mais le mécanisme de distribution de Custom Apps sur lequel cela repose, existe depuis plusieurs années.

avatar jean_claude_duss | 

@nmo

Et pas besoin que ton utilisateur soit dans ton organisation

avatar Nico_Belgium | 

@nmo

Le mécanisme semble tout de même être un peu différent vu que ici Apple précise sur sa page qu’il faut vraiment updater le binaire en public comme si on allait vraiment le mettre sur l’app store et ensuite envoyer une requête à Apple pour qu’il soit mis en mode de distribution non listé.

Le mécanisme des custom app auparavant n’était accessible qu’aux entreprises et institutions scolaires avec les programmes business manager. Ici ça semble accessible à tout le monde. C’est donc un gros changement quand même 👌

avatar jean_claude_duss | 

@Nico_Belgium

C’est très cool en tous cas. Ça correspond exactement à ce dont j’ai besoin et qui est noté dans l’exemple (Étude clinique)

avatar dscreve | 

Ce système pose en pratique plus de soucis qu’il n’en résoud…Apple essaye de limiter les contrats entreprises et cela pose beaucoup de soucis. En effet, les applications doivent être validées par les équipes de l’AppStore, ce qui oblige à leur créer des accès sur des serveurs qui sont potentiellement privés et ne devraient pas être accessibles à Apple.

avatar jaybbb | 

Cela fait quelques années que ça existe mais c’était après validation d’une commission chez Apple après avoir validé avec l’équipe Apple business du pays que rien d’autre n’était possible.
Aucune restriction concernant les versions d’iOS ou type d’appareils.
Mais c’est bien que cela devienne officiel.

CONNEXION UTILISATEUR