L'App Store choie les nostalgiques de l'Apple II

Arnaud de la Grandière |

Avant de faire des iPad, des iPhone, des iPod, et des Macintosh, Apple avait initié la révolution de la micro-informatique, avec l'Apple II. Je vous parle d'un temps que les moins de… 30 ans (déjà), ne peuvent pas connaître.

A cette époque, pas de jolis graphismes pour les jeux, pas de 3D, pas même de scrolling, les capacités des machines feraient pouffer la moindre calculatrice actuelle. On codait en BASIC des jeux qui étaient pour la plupart limités à de l'affichage de texte à l'écran ! C'était la grande heure des jeux d'aventure d'Infocom, où il fallait taper les actions au clavier : "prendre", "regarder", "marcher vers le Nord"…

C'est cette heure bénie des premiers pas de la micro-informatique qu'iBasic [1.1 - 0,4 Mo - 1,59 € - version light] propose de refaire vivre sous le regard ému des vieux briscards de la disquette en carton.

L'application inclut sept titres tout droit issus de cet âge d'or : Life, Star Trek (renommé Star Trak, licence d'exploitation oblige), Hamurabi, Text Adventure, Tictac, Lemonade Stand, et The Wonderful World of EAMON. Lemonade Stand était livré avec tous les Apple II dès 1980, il s'agissait d'un jeu de gestion pour initier ces chères têtes blondes aux vertus du capitalisme.

A réserver exclusivement aux vieux nostalgiques, les autres ne pourraient résolument pas comprendre.

skitched

Tags
avatar PtitRital67 | 
j'ai moins de 30 ans et j'eût codé en mon temps en basic, ah les heures passées à rentrer des lignes de code (sans forcément comprendre...) pour qu'au final ça ne compile pas \o/
avatar Giru | 
J'ai pas connu ça. Je m'amusais à programmer des jeux sur ma TI85 à l'école... au lieu d'écouter.
avatar DickyPoo | 
Note que si c'était du BASIC interprété, ça ne risquait pas de compiler. ;-)
avatar ijon971 | 
ha la la Apple IIc.... les données qu'on sauvegardait sur cassette; et puis, ensuite, le doux bruit des lecteurs de disquettes 5'1/4 qui grincent. le bon vieux temps quoi (comment il s'appelait ce jeu ? "escape from... " ? on était dans une prison d'un pays lointain et il fallait s'évader)
avatar docvaudou | 
Ce n'était pas "Escape from Rugistan" Ce serait bien de pouvoir insérer des programmes perso
avatar ijon971 | 
oui, c'était ça ! merci
avatar docvaudou | 
ou "Escape from Rungistan"
avatar Robin9 | 
Ma première expérience (13 ans) fut avec un Apple IIe. Le Basic (Applesoft?) puis le Basic compilé, puis.... l'assembleur. eh oui, à 14 ans je développais des jeux en assembleur, et "craquait" les clusters des disques 5 1/4!!!! Je démontais et remontais la bête sans arrêt. C'était une belle époque. Je suis soudain nostalgique.... Mon jeu favori était Ultima III: ma chambre était jonché de plans de labyrinthes de Donjons interminables. Ultima III je ne l'ai jamais terminé.... Sigh!
avatar Oh la belle Pomme | 
Toi aussi tu es nostalgique ? Bien que j'était à l'époque sur CPC (puis sur Amiga), les petits peek et poke, les call, puis les LD, ADD et autres JP me manquent beaucoup.
avatar ecegler | 
Ultima III !!! Oui terrible ce jeu (que j'ai fini :), vraiment bien cette époque, perso, j'ai commencé sur un Macintosh en 1986 et était un aficionados d'Apple jusqu'en 1997, quand je suis passé au PC, ce passage m'a ouvert les yeux sur le fait que les Mac sont des jouets :) Je ne parle même pas de l'iPad... ok, je sors... :)
avatar marc_os | 
Et l'on lisait la piste 17 :-)
avatar josselinrsa | 
Il y a eu des jeux 3D sur l'Apple II, mais non texturé : avec des lignes :)
avatar BSG75 | 
En effet : j'ai acquis en 81 FS1 de flylogic si je me souviens bien ainsi que Space Vikings, assez spectaculaire en filaire. Les deux coûtaient une fortune. Qq chose comme 600 FF chacun, et pas en francs constants !!! D'ailleurs la carte chat mauve, qui offrait 16 couleurs et 64 Ko de RAM supplémentaire à l'Apple IIe coûtait 3000 FF. C'est à dire 1.3 Smic à l'époque. Tandis que le IIe avec lecteur de disquette souple en avalait au moins 5. Je me suis payé une voiture d'occasion récente lorsque je l'ai revendu. 3 ans après, j'étais époustouflé par la première vision de l'écran de l'Atari 520 St. Couleur. Un nouveau monde. C'est pourquoi je ne peux et ne pourrais être jamais blasé par l'iPhone. Une télévision plate miniature couleur autonome qui donne accès en temps réel tant au savoir humain dans son ensemble, qu'à une communication multi-sensorielle avec qui on veut, sans oublier une chaîne stéréo portative avec sa discotheque intégrale, un compagnon de jeux d'échec et autres redoutable, un Atlas absolu en relief tant de la Terre que du cosmos ou une improbable machine à calculer. Sans compter tout le reste qui apparaît comme gadgetoïde à côté de ces fondamentaux, mais qui il y a trente ans, aurait pour chaque application fait les cinq colonnes à la une. Si tout ceci pouvait nous rendre un peu plus intelligents... Je n'en ai pas l'impression. Mais il est vrai que tout ceci est très récent. Les graines - espérons non limitées en générations - n'ont peut-être pas encore poussé.
avatar kikiik | 
L'Apple IIe , en ces annees 80 , etait tout de meme une superbe machine! Certains se souviendront surement de cette petite manette de jeux qui , avant l'arrivee du macIntosh, faisait presque office de souris.. elle nous permettait de faire tourner le fantastique " Lode Runner" et de se deplacer dans cette effroyable " Mistery House"...
avatar BSG75 | 
Oui, un cube gris avec un veritable joystick. Un des tout premiers à la maison sans aucun doute. Sur Flight Sim, la sensation lorsqu'on tirait doucement dessus... Une ligne pour l'horizon, deux ou trois en fuite pour la piste, et un bruit de bourdon. On volait. La présentation de l'ordi, on dirait maintenant le tutoriel, nous avait scotchés, mon épouse et moi. Il y avait un petit lapin très bien animé. L'écran, vert sur fond noir mat type Matrix, était superbe. Le tout respirait la qualité et l'élégance. L'impression d'avoir un terminal de super ordinateur IBM chez soi. Nostalgique au plan technique, non, faut pas déconner. Mais de cette époque pionnière où la présence d'un computer at home était totalement inattendue, incongrue, et quelque part, magique, ça oui. Et puis trente ans de moins :)
avatar leonzeur | 
Ouahou! des commentaires en vrai français avec ponctuation et sans faute d'orthographe... me serais-je trompé en tapant l'URL d'iGeneration? A ben non... c'est juste que je viens de tomber dans une faille spatio-temporelle avec tous les autres vieux chnoques qui sévissent en ces lieux ;-) ah Mystery Islands, 15 fois N, 2 O, 1 S, 3 N, 2 E et hop on est au pied du sapin qui nous permettra de voir par la fenêtre de l'étage de la maison, la trappe d'accès au grenier! Ah, les heures passées à répéter inlassablement les niveaux de LodeRunner en recommençant systématiquement au niveau 1 pour réussir ENFIN à passer ce put... de niveau 47!
avatar Macbigmicmac | 
@Bookjack : +1 . Lode runner : passionnat , un des seuls jeux auquel j'ai joué. l'apple IIe : comme une révolution après avoir programmé sur HP-41C , première calculatrice alphanumérique, et aussi sur HP-12C et ses 50 pas de programmes ! chaque instruction était comptée. Et tout ça, c'était après le bac, ça ne me rajeunit pas :(((
avatar olimoi6 | 
Pareil, que de souvenirs : après l'Amstrad puis l'Amiga, que d'heures passées à vendre de la limonade à l'aide de ce joystick si particulier ! Ca me rend tout chose
avatar BSG75 | 
@r e m y, oui, c'est tout à fait ça : Une warp zone !
avatar alexis68 | 
Ah ! L'Apple ][ Plus de mon lycée en 1982... Toute une époque. Tim, c'est quand tu veux que tu autorises un émulateur Apple II pour iOS.

CONNEXION UTILISATEUR