oups, un émulateur de NES sur l'App Store

Arnaud de la Grandière |

Les émulateurs, quoi que tout à fait légaux sur le papier, sont en général interdits sur l'App Store (sauf cas particuliers, comme C64 ou les jeux de Sega utilisant un émulateur de Megadrive, comme Sonic the Hedgehog, Streets of Rage ou encore Golden Axe).

Un émulateur de Nintendo Entertainment System (alias NES, la console 8 bits qui vit les premiers pas de Zelda) a brièvement fait son apparition sur l'App Store. Nescaline était livré avec quelques jeux du domaine public, mais plus gênant, il permettait de télécharger des ROMs en lui fournissant une adresse URL. Il était ainsi possible de pirater tous les jeux pour la première console Nintendo. En outre, la capacité de lancer un code exécutable arbitraire est rigoureusement proscrite sur l'App Store, principalement pour des questions de sécurité (raison pour laquelle C64 s'est vu amputé de son BASIC par exemple).

Vendu 5,49 € par Jonathan Zdziarski (à qui on doit NES v3, autre émulateur de NES mais cette fois pour iPhones jailbreakés). Nescaline n'aura vécu sur l'App Store que quelques heures, le temps qu'Apple s'aperçoive de sa méprise. A l'heure où nous écrivons ces lignes, sa page est toujours en ligne mais il n'est plus possible de l'acheter. Pas de regrets à avoir, l'émulateur est très lent et ne joue pas la musique de nombre de titres correctement.

Le développeur prend acte de la décision d'Apple sur son site avec quelque amertume : « Nescaline a été enlevé de l'App Store par Apple à 22:19 PST ce soir. Je n'ai reçu aucune explication d'Apple. Je pressens que soit ils se laissent influencer par Nintendo, soit ils ont décidé qu'ils ne voulaient pas donner la possibilité de jouer aux jeux pour NES sur l'App Store. NESv3 est toujours disponible sur Cydia. Les pratiques draconiennes et anticoncurrentielles d'Apple sur l'App Store sont la triste raison pour laquelle le jailbreak restera toujours nécessaire. »

Nescaline

avatar xblade42 | 
"Les pratiques draconiennes et anticoncurrentielles d'Apple sur l'App Store sont la triste raison pour laquelle le jailbreak restera toujours nécessaire." Je dirais (dans ce cas précis) que les pratiques d'Apple et de l'App Store visent justement à préserver la propriété intellectuelle et à combattre le piratage. Il fournit quand même une application avec une feature facilitant le téléchargement illégal de roms. C'est quand même un comble de faire ça et de se plaindre des pratiques de validation!
avatar Xalio | 
Je suis complètement en accord avec jonan et je souligne le fait que TOUTES les données de ce genre d'émulateur appartiennent à leur détenteur respectif, après il faut arrêter d'insiter au JB, au piratage de roms et à la détention de faux émulateurs ou je ne sais quoi ! La politique d'Apple est très bien comme elle est, faut aussi arrêter de critiquer tout sur tout !
avatar Titov | 
Oui, comme Apple qui décide d'arrêter la vente du logiciel, coupons dès à présent totalement l'accès à internet qui concourt à violer la propriété intellectuelle de certains ! Et ne me répondez pas que c'est différent puisque c'est exactement la même chose. Si l'émulateur en lui même ne viole aucune loi, il n'y a aucune raison qu'Apple en bloque l'usage et le développeur a bien raison de râler dès lors qu'il n'y pas d'autres moyens légaux d'installer des applications sur l'iPhone et l'iPod touch ! Dans ces affaires, seule le degré d'aide au viol de la propriété intellectuelle est différent, comment pouvez-vous décider que l'aide que procure internet aux pirates est acceptable, mais pas l'émulateur ?
avatar xblade42 | 
Hello, Si l'émulateur ne fournissait pas au sein de l'application la possibilité de télécharger les roms via des liens, j'aurais peut-être eu une réaction plus nuancée. C'est comme si un site web publiait la liste des receleurs d'oeuvres d'art.. ou de voitures volées. Encore une fois, c'est juste mon opinion ;)
avatar PtitRital67 | 
@Zouba Parce qu'Apple est responsable de ce qu'elle (re)vend pas d'internet. Alors si elle a pas envie de se prendre des foudres judiciaires on peut la blamer mais bon... ce qu'on peut reprocher à Apple à la rigueur c'est de manquer d'audace et de ne pas se lancer là dedans... Enfin ou pas quoi
avatar Xalio | 
@zouba Je ne pense pas qu'Apple a envie de se prendre un procès pour exploitation de biens d'autrui au sein de son App Store.
avatar Jacti | 
Arrêtez avec vos histoires de vol !! Les jeux de NES ont 10 ans et ne sont plus en vente nul part. C'est une affaire de quelques geeks nostalgiques, rien à voir avec les jeux vidéos produits par Nintendo à l'heure actuelle.
avatar quantik2 | 
N'empêche que les droits courent toujours. C'est illégal, point.
avatar L.Fire | 
Ce qui est illégal c'est de mettre à disposition et de télécharger des roms pirates ... Or en l'espèce ce n'est pas le cas... Ou alors il faut qu'apple arrête safari qui permet un accès aux url de sites pirates ... et qui permet de tout simplement de copier coller des textes, des images sans respects aucun du droit d'auteur @ jonan Il faut savoir lire Le logiciel ne fournit pas d'url pirate, il permet de télécharger une rom à une url que l'utilisateur définit ... et il existe des dizaines de roms légales

CONNEXION UTILISATEUR