Home : la première application Withings pour l'Apple TV

Mickaël Bazoge |

Withings n’attend pas le lancement officiel de l’Apple TV pour annoncer sa première application dédiée au nouveau boîtier, qui sera proposé en précommande à partir de lundi prochain. Home est l’application compagnon de la caméra domestique du même nom lancée en septembre 2014. Depuis la télévision, on pourra surveiller jusqu’à 4 flux vidéo en haute définition. De quoi garder un œil sur à peu près toutes les pièces de la maison.

L’application, disponible aussi sous iOS, est la première du constructeur français pour l’Apple TV et sans doute, celle qui s’accorde le mieux au boîtier au vu de la nature de l’équipement en question. Quoi de mieux qu’une télé pour accompagner une caméra… L’app sera disponible en même temps que l’Apple TV, dans le courant de la semaine prochaine.


avatar Ipader | 

Si ça oblige à acheter une caméra de leur marque et non compatible avec les autres caméras IP ce sera sans moi.
Sinon "eye see you" sur smartphone ou tablette ces bien pratique même pour les caméras PTZ...

avatar Kriskool | 

Ça sert à quoi de mettre un camera chez soi pour la regarder sur son propre ATV?....

avatar Soner | 

@Kriskool :
Garder un œil sur une pièce genre chambre de bébé ?

avatar bigbenshadow | 

A 200 e la caméra j'en mets pas dans toute les pièces ....

avatar Ipader | 

@bigbenshadow :
Je déconseille fortement de mettre moins cher dans une caméra de vidéosurveillance , sinon c'est toujours de l'argent jeté à la poubelle.

avatar yorick | 

Ou a surveiller le garage, un salon, une chambre de bébé, voir meme le jardin.
Tout le monde n'habite pas dans un appartement. On peut aussi habiter une maison.
Dans ce, si on entant un bruit , dans une maison a étage, pas besoin de bouger.
Meme utilité pour surveiller son cabinet, magasin .....

avatar Ben_75 | 

À moins d'habiter un manoir ou de vouloir surveiller bébé qui dors dans la pièce à côté les usages sont un peu limités, non?

avatar Ipader | 

@Ben_75 :
Hey! On ne vit pas tous dans une cabane à lapin;)... Et dans un manoir non plus .

avatar Ben_75 | 

*dort

avatar reborn | 

200e la camera, 200 la serrure connecté, 200 le vibro connecté fourni avec vaseline (a ce prix là quand mm)

Ces objets sont beaucoup trop cher pour l'instant

avatar Ipader | 

@reborn :
C'est une caméra 1080p de bonne qualité avec laquelle tu peux parler comme interphone (pratique quand tu vois arriver les enfants depuis le bureau) en plus :
Elle est capables de mesurer la température, l'humidité, ainsi que les niveaux de Composés organiques volatils (COV).
C'est pas si cher au final.

Il faut savoir que si tu a un mauvais optique, les caméras à pas cher te balances des notifications inutiles car elles détectent des bruits dans l'image ou autres...

Il ne lui manque plus que la vision nocturnes pour me convaincre.

avatar Ipader | 

@reborn :
Pour le vibro je ne sais pas lol mais une serrure secur de porte d'entrée ça coûte combien à ton avis ;)

avatar bugman | 

@Ipader :
Bein, pour le vibro...

C'est un vibro de bonne qualité avec laquelle tu peux parler (Siri).
En plus :
Il est capables de mesurer la température, l'humidité, ainsi que les niveaux de Composés Orgasmiques Volatils (COV).
C'est pas si cher au final. Il ne lui manque plus que la vision nocturne pour me convaincre.

avatar Ipader | 

@bugman :
Tu m'as tué, merci pour ce fou rire :D
Heureusement que je n'ai pas parlé du zoom X12 !

avatar stéphane83 | 

Avec un NAS Synology une caméra à 70 euros est suffisante.

avatar stéphane83 | 

C'est comme les solutions SFR ou Logitech c'est pas pro et on paye la marque.

avatar Ipader | 

@stéphane83 :
Non, une solution pro ça se compte par milliers d'euros .
Vois voir chez Axis communication tu vas tousser...
70€ c'est juste pour jouer un peu :D

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Withings a la mauvaise habitude de s'approprier nos datas : leurs produits santé (tensiomètre et balance) sont à déconseiller. Ce produit home suit-il la même politique de confidentialité que celle d'Apple (chiffrage et accès impossible : désolé NSA) ou nos datas se trouve en libre service sur les serveurs de Withings.
Nest a aussi cette détestable habitude de nous vendre chers leurs produits tout en nous piquant des infos personnelles essentielles.

avatar bugman | 

@J'en_crois Pas_... : Tu penses que nos écarts de tensions ou de masses intéressent vraiment la NSA ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@bugman "Tu penses que..."
oui :
Mon message était un raccourci
avec d'un coté la position d'Apple qui n'a pas accès aux datas chiffrées (et ne peut donc pas les transmettre à qui que ce soit, même lors d'une réquisition judiciaire)
et Withings, Nest etc. qui accumulent nos datas perso dans leurs serveurs.
Il n'est pas de notre intérêt que l'évolution de notre poids de notre tension, les programmes tv regardés, les livres lus, nos préférences et activités sexuelles, etc. soit appropriés par Google ou autres.
De quoi réaliser un profilage de milliards d'être humain
Nombreux sont les organismes qui rêveraient de profiler l'humanité entière

avatar bugman | 

@J'en_crois Pas_... :

Disons que l'impact dans tes exemples, pourrait être le harcèlement (je n'ai pas d'autre mot pour mieux définir la chose) publicitaire (en cas de prise de poids par exemple dans les derniers mois d'utilisation) si la dite société pratique effectivement la vente de ce genre de données.
Malheureusement, peu de société se soucis de nos données comme le fait Apple (le dit dû moins).

Nous sommes effectivement mal ! Malheureusement, il me semble difficile à l'heure actuelle (à moins de choisir un mode de vie en autarcie dans le fin fond d'une grotte) d'éviter le regroupement des données que nous fournissons quotidiennement (soit par obligation, soit par confort).

En partant sur l'hypothèse d'un contrôle de masse par une organisation quelconque (allons y, pourquoi pas) : Aujourd'hui, des données peuvent être directement piocher (déplacements via les cameras déjà bien présentes sur les territoires, suivi GPS (smartphone) ou encore par la traçabilité de nos propres identifiants uniques (CB/IMEI...). Ajoutons que techniquement l'écoute via nos téléphones et autre ordinateurs ou tout ce qui comporte un micro, alimenté, et est communicatif est une autre possibilité offerte (mais plus facilement traçable par les société spécialisés... bien qu'une fois codé et envoyé en paquets discrets... qui sait...)
Encore faudrait il trouver assez d'âmes perfides dans les rangs et une bonne raison de le faire pour organiser ce genre d'opération. Mais si le cas s'avérait, ce n'est pas ta non "participation" chez Withings ou Nest qui changerait grand chose. Mais respirons, le gros problème reste l'organisation (d'âmes vendues à Satan) dans ce cas pour les relations entre les données.

Voila. Au pire tu te feras spammer ! ;)

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@bugman
Merci pour ta réponse argumentée.
Ton premier point, je le résumerais par :
Toute résistance est inutile.
Sur ce point je ne peux que te donner raison :-(
mais comme je répondais à un décideur politique
"on ne se bat pas pour le probable, on se bat pour le désirable"
Je te donne donc raison et tord à la fois.

Mais je ne suis pas sur que tu es compris mon point de vue,
Ca ne me dérange pas (trop) que l'EDF suivent ma consommation électrique
ou encore que mon libraire connaisse mes livres et journaux préférés, ou la RATP connaisse l'ensemble de mes déplacements. Cela ne me gène pas que le pharmacien connaisse les médicaments que je prends ou que mon épicier connaisse le nombre de préservatif s que j'utilise. Maintenant qu'une entité privée ou étatique accumule toutes ces données (et bien d'autres) sur moi, j'avoue que je trouve cela un peu "gênant.
Mais là où je ne trouve plus cela inquiétant, c'est lorsque une entreprise ou un état accumule ces données non pas sur moi, mais sur toutes la population mondiale. Alors je trouve cela catastrophique.
Actuellement, les models permettant d'exploiter ces datas sont embryonnaires, que ce soit leur part prédictives (prédire le future) comme la météo peut prédire le temps ou les instituts de sondage les résultats des élections, mais encore"mieux" la part manipulatoire, c'est à dire changer les comportements individuelles et collectifs de manière suffisamment massive pour changer notre futur.
Voilà le futur que je vois dans l'usage des "big datas"

avatar bugman | 

@J'en_crois Pas_... :

"Maintenant qu'une entité privée ou étatique accumule toutes ces données (et bien d'autres) sur moi, j'avoue que je trouve cela un peu "gênant."

Oui (je partage, bien sûr). Ce que je disais en fait c'est qu'il faut une organisation monstrueuse pour parvenir à assembler ses données. Certains ont réussi (je pense qu'on a regardé le même Cash Investigation), la pub.

D'ailleurs, j'ai une anecdote à ce sujet.
J'ai regardé l'émission puis je l'ai montré à ma mère. Celle-ci bien qu'impressionné par les méthodes employées (à son insu, donc) m'a répondu quand même un truc assez intéressant :
"Mais, tu sais Stéphane, les bons que j'accumule me permette de faire pas mal d'économie !"
Pas faux.

"mais encore"mieux" la part manipulatoire, c'est à dire changer les comportements individuelles et collectifs de manière suffisamment massive pour changer notre futur.
Voilà le futur que je vois dans l'usage des "big datas""

La question est donc pour moi : "dans quel but ?" et non "chez qui ?"
Apres tout, je m'en fout aussi que mon libraire sait que j'achète Lotus Noir (et vous aussi maintenant du coup) et je me dis que ce n'est pas une variable critique me concernant (moins que mon numéro de compte par exemple). Que cette variable en rejoigne d'autre (de mêmes valeurs) dans une seule infrastructure (société) n'aura que peu d'effet et pour le monde et pour moi (et ne me fera pas acheter de cartes Yu Gi Oh de toutes façons !). A la rigueur, si cela permet une meilleure organisation (économique) dans la société, autant qu'ils profitent de ces informations.

Où cela pourrait devenir problématique par contre c'est que des données plus importantes et confidentiels serait ainsi traité à mon insu et/ou dans un but malhonnête, et là dessus je te rejoins effectivement. Il ne me semble par contre pas si simple de mettre au point quelque chose du genre sans fuite (à la NSA), ce que j'explique dans mon post plus haut.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@bugman
Je comprends à travers tes deux réponses que je n'ai pas du bien m'expliquer.
Je ne parle pas de l'usage que pourrait faire telle ou telle compagnie des informations qu'elles détiendraient sur moi (Monoprix, ou Withings,) car les informations qu'elles possèdent sont bien insuffisantes pour profiler qui que ce soit. De plus, je ne m'inquiète pas tant que ça de la pub (même si elle me dérange) ou de ma "privacy" (même si je préfère la réserver à mes proches). Ce qui m'inquiète ce sont les effets au niveau collectif, sociétal.

Les multinationales qui rachete Withings, Nest et bien d'autres, et qui sont entièrement conçues pour capturer et agréger les données de milliards de personnes dans tous les aspects de leur vie. Nous sommes encore au niveau de la préhistoire, mais nous savons que ces multinationales travaillent d'arrache pied pour valoriser ce matériau brut., le transformer en argent et en pouvoir. Découper la population en strates fines d'individus ayant les mêmes profiles, peurs désirs, etc., c'est avoir les clefs de leur comportements, pouvoir envoyer à chacun de l'information formatée de manière unique en fonction de ces multiples profiles, c'est pouvoir changer les comportements de suffisamment de personnes pour renverser un gouvernement, faire pencher les élections d'un coté ou un autre.

avatar Ipader | 

@J'en_crois Pas_mes yeux :
2 choses pour poursuivre cette conversation:
- qu'aurait pu faire Hitler s'il avait pu mettre la main sur ces données?
Je veux dire, qui peut prédire aujourd'hui que demain il n'y ait pas de dictateur aux US?
Pire encore, Facebook , Yahoo , Google peut-être même Apple ou Amazon peuvent un jour se faire pirater (si ce n'est déjà fait), quel pourrait être les conséquences si cela tombait entre de mauvaises mains ?...

- en définitive, on sera (est) réduit à entre un flow de datas monnayable dès la naissance voir post natal (antécédents familiales, cancer etc) on saura très rapidement si on est un bon consommateur potentiel et si on a le droit à une certaine qualité de vie ou si on nous classera comme des "handicapés économiques".

Quand on voit le projet skynet de la NSA, qui analyse des communications de millions de personnes en simultané pour définir qui est en relation avec qui, avec qui on voyage, degrés d'affinité pour toujours la même excuse de prédire des attentats ou repérer des terroristes ...
A se demander, si les terroristes n'ont pas été fabriqué par les américains?
On terrorise le monde afin de justifier l'intrusion dans nos vie, afin de poursuivre leur main mise sur l'économie mondiale.
Rappelons nous que le seul avion autorisé à voler le 11/09 était l'avion de la famille Ben Laden ...

Enfin bon, on vie une époque formidable et ce n'est que le début !

avatar Ipader | 

@J'en_crois Pas_mes yeux :
Sinon pour la caméra , t'inquiète pas pour celle-ci , toutes les caméras IP sont piratables, même celle de ton portable....pour te rassurer ;)

avatar ovea | 

MacG : la balle est dans ton camp pour présenter toujours plus de produits communicants aux données PRIVÉES … d'autant plus vrai avec l'arrivé domotique-AppleTV-etc

avec la pleine acceptation du bénéfice de l'accès sans conditions aux données de masse partagées et mutualisées, tout va bien … mais quand ce n'est pas la tendance actuelle, il faut exiger une rémunération en contrepartie du bénéfice fait sur notre dos !!!

C'est d'autant plus vrai que les grandes oreilles françaises accordent à des firmes comme Google certains avantages en contrepartie de l'espionnage de nos comptes mais ce font totalement avoir sur les énormes données comportementales qui seraient d'un grand bénéfice pour la recherche …

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ovea
Avec toi, je pense qu'il est important que les media et particulièrement les media spécialisés nous informent sur ces questions. Il n'est pas normal que les objets que nous achetons chers (voitures, montres, tv, balances, tensiomètres, etc.) soient autant de points de collecte des informations qui nous définissent.
Mais je ne pense pas qu'il puisse exister une contrepartie acceptable à cette collecte d'informations toutes azimuts. Il me parait que l'accumulation de données personnelles par les big datas met en danger à moyen terme (10 ans) la démocratie.
Bien sur les informations collectées anonymisées peuvent aussi permettre une avancée pour la recherche.

avatar Terragon | 

À tout ceux qui trouvent le moyen de se plaindre... J'ai la caméra et elle est de plus en plus fiable. Au départ, elle a définitivement été lancé beaucoup trop rapidement alors que le logiciel ne semblait pas encore parfaitement au point. Depuis, l'entreprise a apportés beaucoup de correctifs via plusieurs mises à jour. Sincèrement, c'est un excellent produit. De plus, pourquoi se plaindre d'un fabricant qui en offre encore plus pour ses clients : application pour l'Apple Watch, puis maintenant application pour l'Apple TV. Moi j'aime bien l'idée.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Terragon "À tout ceux qui trouvent le moyen de se plaindre... "
Je ne suis pas sur si ceci s'adresse à moi ?
Si c'était le cas, la réponse que tu fais ne réponds pas aux questions que je pose :
Sûr le cochon que l'on engraisse n'a que peu de raisons de se plaindre des "free meals" dont il profite. Par contre, quand je paye un repas au restaurant (aussi bon fut-il) permets moi de renâcler si le restaurateur a pour objectif de me vendre à l'abattoir.
Alors les "free meal" de Google de Facebook & consort, je les évite du mieux que je peux...
mais quand j'achète un produit Apple, j'espère ne pas finir en boucherie
et quand on fait payer la nourriture à l'animal que l'on engraisse,
là y a de l'abus... mais pourquoi se gêner si le cochon incroyablement débile (ou mal informé) est suffisamment débile pour payer pour être amener à l'abattoir
ps : encore heureux que sa nourriture est bonne ;-)

avatar ovea | 

J'ai vu l'autre jour un écran avec de la reconnaissance (probable) d'une silhouette en mouvement (objectivement) et je me suis retrouvé bluffé sur les capacités opérationnelles qu'aurait un aveugle avec un smartphone pour identifier par la démarche l'arrivée d'une personne … bon, après toute la fiction en camouflet voit s'évanouir le détail plus fin du mouvement plus flou … mais tout en étant perceptible et analysable en même temps, ça donne du gadget programmé à identifier des catastrophes et de prévenir.
Mais est-ce bien désirable si seule la sphère d'échanges et de compréhension des automates en mouvement se proclame détentrice universel de toute la vaisselle de données anonymes ?

CONNEXION UTILISATEUR