Apple Watch : les avis de la presse mode

Mickaël Bazoge |

Pour son special event, Apple avait évidemment invité des journalistes de la presse high-tech, qui ont livré leurs premières impressions sur les nouveautés présentées par le constructeur, que ce soit pour les iPhone 6 ou l'Apple Watch. Mais de nombreux cartons d'invitation avaient également été envoyés à la presse mode, ce qui n'avait pas manqué de provoquer de nombreuses réactions (lire : Apple invite les journalistes de la mode à son keynote). Le défilé des journalistes spécialisés s'est conclu sur un constat presque unanime : l'Apple Watch devrait connaître un grand succès.

Pour Dylan Jones de GQ, Apple n'a pas seulement « inventé un nouveau produit, mais aussi créé un secteur complètement nouveau : Technolux », contraction évidente des mots techno et luxe. L'Apple Watch représente une « modernité rafraîchissante » bien qu'elle donne l'impression d'avoir été déjà vue des centaines de fois auparavant, de Cartier à Swatch. « C'est étrange, mais familier. Et c'est pourquoi cela fonctionne ».

Suzy Menkes espère de son côté que la Watch ne lui conseillera jamais de cesser de manger du chocolat ! La rédactrice de Vogue International pense qu'en tant que « non spécialiste du numérique », elle n'utilisera jamais toutes les possibilités offertes par le terminal. « Mais j'aime l'idée de modifier l'aspect visuel suivant mon humeur. Et peut-être en fonction de ma garde-robe ».

Eliza Brooke en appelle à une connaissance d'Apple : la combinaison des matériaux lui évoque en effet quelque chose de Burberry — l'ancienne entreprise dirigée par Angela Ahrendts, désormais en charge des Apple Store. « Ce n'est pas qu'Apple a changé la philosophie de son design en embauchant Angela Ahrendts, mais la sensation est là. Dans tous les cas, toutes ces embauches dans le milieu du luxe commencent à payer ». Et quoi qu'il en soit, l'Apple Watch est « une des meilleures technologies "prêt à porter" que nous avons jamais vues ».

« Futuriste et intuitivement familière » : c'est le constat dressé par Lisa Armstrong du Telegraph d'après les photos montrées par Apple. Lorsqu'il a fallu prendre réellement en main les modèles d'exposition, ces derniers lui ont paru « un peu encombrant ». C'est le prix à payer pour intégrer autant de technologie, relativise t-elle, et une fois au poignet, la montre se révèle élégante. Néanmoins, elle estime qu'il s'agit encore d'un « work in progress » et qu'il va falloir convaincre les utilisateurs habituels des produits d'Apple de porter quelque chose au poignet.

Tout le monde n'a cependant été convaincu. Roseanne Morrison écrit pour The Doneger Group que la Watch « n'est pas jolie. C'est une technologie très futuriste, à l'opposé du sexy féminin ». Eric Wilson d'InStyle Magazine est plus nuancé : « l'Apple Watch transporte avec elle un statut social, elle est générique dans le sens de sa flexibilité et de l'individualisation ». Mais cela reste « une montre très masculine ».


avatar Chanteloux | 

@John Maynard Keynes :
Steve job créateur de mode????? Alors là je ne vous comprend plus du tout. Les Mac +, Mac SE, symboles de la mode du moment ??? C'etait une époque de passion, les gens passaient des heures à en parler -entre eux-, ils n'ont jamais songé à s'en vanter ou les exhiber. Là je décroche, Nous perdons notre temps vous et moi.

avatar John Maynard Keynes | 

@Chanteloux

Alors là je ne vous comprend plus du tout

Effectivement tu ne comprend pas qui fût Steve Jobs quel était son rapport au monde, à l'esthétique, à la création, à l'art ... sa philosophie et sa vision.

Les Mac +, Mac SE, symboles de la mode du moment

Il n'y avait alors rien de plus tendance qu'un Mac, le produit lui même reposait sur une démarche esthétique forte, singularisante et une vision disruptive.

Quant au marketing si tu ne comprend pas se que voulait vraiment dire le Think Different, je ne peux hélas pas grand chose pour toi.

Tu as plus haut une contribution étayée d'Oomu sur la question.

Apple est une marque de mode et de lifestyle depuis 1984

Impressionnant de constater comment des fidèle de la marque passe à côté de ses fondamentaux, sans doute un aveuglement permettant d'entretenir l'illusion de ne pas être un élément du système :-)

avatar conster | 

@ fusion
Ce qu'il ne faut pas lire tout de même...
La mode , les bijoux etc, au même titre que la musique est essentielle à toute civilisation. Elle permet d'exprimer ce que le language ne peut pas faire. Elle est la pour exprimer les non dits.
C'est une science extrêmement complexe et abstraite de l'esprit.
Rapprocher plusieurs sciences que tout semble séparer a toujours été enrichissant tant pour l'esprit que pour l'état de l'art sous toutes ses formes.
Apple, mais aussi d'autres sociétés peuvent être louées pour essayer sans cesse d'y parvenir un peu plus avec la technologie dont elles disposent. Bravo

avatar John Maynard Keynes | 

@conster

Il y a un grand manque de culture chez certains et une méconnaissance profonde de l'histoire des idées, voir de l'histoire au sens large :-(

avatar John Maynard Keynes | 

../..

Doublons

avatar popeye1 | 

Qu'un si petit bidule, tout juste présenté, puisse provoquer un tel déferlement, ça c'est l'événement, du délire à l'état brut. Et quand ce bidule sera là, fonctionnera et qu'il ne faudra pas oublier de le remonter, pardon de le recharger tous les soirs, ce sera si beau, si grandiose que l'humanité entière bénira son nouveau dieu, la Pomme. Et noue les poires n'oublierons pas de mettre notre obole à la quéte.

avatar John Maynard Keynes | 

@popeye1

vanitas vanitatum omnia vanitas

Tu auras du mal à faire mieux que l'Ecclésiaste, rien de neuf sous le soleil pas la peine de gaucher ton talent pour ce propos lui aussi vain ;-)

avatar John Maynard Keynes | 

@Istrydhil

Deux possibilité : soit Elisa Brooke passe une monstrueuse pommade en faveur d'Apple, soit on n'a pas vu la même montre

Tu oublis au moins une troisième possibilité : tu ne comprends rien au tenant et au aboutissant de ce sur quoi tu produit un commentaire :-)

avatar Shotnicam | 

Non mais franchement, quelle arrogance, quelle prétention, je lis tes commentaires depuis tout à l'heure et tes réponses aux uns et aux autres, mon pauvre, tu dois avoir une vie bien misérable et peu d'amis, pour passer ton temps ici à faire valoir ton fanatisme et ta persuasion de tout savoir sur tout mieux que tout le monde. A la fois pathétique et effrayant.

avatar John Maynard Keynes | 

@Shotnicam

Et à part ce type de déclarations puissamment étayée, tu as des idées à avancer, des arguments, des idées, des visions, des connaissance ?

Si tu n'es pas en accord avec mes propos libre à toi d'argumenter, de débattre, de contre-argumenter, d'analyser, de synthétiser ...

Vilain pas beau, ce n'est plus de nos âges :-)

Bref essayes de produire du sens et de construire quelque chose qui se tient ce serait déjà pas mal et beaucoup mieux que ce type de propos de cours de récréation régressif et infantiles :-(

ça c'est pathétique :-(

avatar Shotnicam | 

Aucune envie de d'essayer de discuter avec toi.

Juste un conseil que tu devrais t'appliquer à toi même avant de le donner aux autres: "essayes de produire du sens et de construire quelque chose qui se tient ce serait déjà pas mal"

Et si tu peux y ajouter une syntaxe et une orthographe qui donnent envie de te lire plutôt que de rire, ce sera encore mieux.

avatar John Maynard Keynes | 

@Shotnicam

Si tu crois me blesser en stigmatisant mon incapacité à maitriser l'orthographe de la langue française, c'est non seulement bien bas mais futile.

Je suis conscient de cette incapacité, tu ne me l'apprends pas ... et quelques soit cette réalité elle n'enlève rien au fait qu'il y a bien plus de réflexion et de sens dans mes accumulations de fautes que dans tes éructations aigres et ineptes.

Encore une fois si tu ne partages pas mes points de vu argumente, c'est le rôle de ce lieu ...

avatar Shotnicam | 

Désolé si je t'ai blessé.

Je viens de faire une recherche sur le trouble dont tu affirmes souffrir et si tu es atteint de ce syndrome alors je m'excuse de t'avoir reproché ton expression écrite. En revanche, sur le fond, je constate quand même une propension à penser que tu as toujours raison et que tu croies tout savoir, qui se ressent à la lecture de tes commentaires et qui ne les rend pas non plus agréables. Par ailleurs je trouve ta rhétorique fumeuse et tes constructions mentales douteuses. Tout cela ne me donne donc malheureusement pas envie de discuter avec toi. Bonne soirée quand même. :)

avatar John Maynard Keynes | 

Désolé si je t'ai blessé.

Non tu ne m'as pas blessé, pas de pb à pointer du doigt mon incapacité à orthographier correctement ma langue d'adoption.

c'est une tare que je porte, je fais avec.

c'est juste qu'en terme d'argument c'est un peu faible.

n revanche, sur le fond, je constate quand même une propension à penser que tu as toujours raison et que tu croies tout savoir,

Je peux te garantir que sur ces deux points il s'agit d'une fausse impression.

Par contre je sais fort bien reconnaitre les propos creux, les argumentations sans fondements, les généralisation, les propos terre à terre, l'insignifiant, le nombrilisme, le pathos, le fait de confondre humeur et opinion ...

Je comprends que cela puisse énerver.

Par ailleurs je trouve ta rhétorique fumeuse et tes constructions mentales douteuses.

Ce que j'expose ici n'est en rien une vision particulièrement personnelle, elle s'appuis sur pas mal de choses fort bien documentés, analysés, étudiés ... et elle est partagé par pas mal de monde même ici ;-)`

Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de fumeux dans ce que j'ai mis en avant tant c'est en fait banal et très largement partagé dans la littérature concernant le sujet.

Et franchement libre à toi de contre argumenter, de démonter mes arguments, d'attaquer les visions des choses ...

C'est l'intérêt d'un lieu comme celui-ci

En tout cas merci d'avoir réouvert un dialogue plus constructif, je te laisse il est l'heure d'aller me toucher sous ma couette ;-)

avatar Chanteloux | 

@John Maynard Keynes :
Ou bien vous n'avez pas vécu cette époque, ou bien ... Je ne sais quoi.! Je n'ai vu personne acheter un Mac de ce temps pour être à la mode!!! Tout ce que vous dites peut être vrai pour aujourd'hui, et qq années auparavant, certainement pas en 1984! Et les acheteurs de l'époque n'avaient rien d'une clientèle attachée aux effets de mode!! Contresens complet. Allez, salut m keynes

avatar John Maynard Keynes | 

@Chanteloux

J'ai vécu cette époque tout comme Oomu dont je t'invites à lire plus haut la remarquable contribution sur la question.

Pour le reste tu me sembles vivre dans une remarquable inconscience des processus en jeu dans notre société.

Je n'ai vu personne acheter un Mac de ce temps pour être à la mode!!!

Voir n'est pas comprendre :-)

Tu vois mais comprends-tu ?

Je ne le crois pas, tu vis dans le déni de bien des mécanismes d'une société de consommation pour sans doute croire qu'ils n'ont pas prise sur toi.

On acheté à l'époque tout comme aujourd'hui sous l'effet d'un marketing, d'une adhésion à l'identité d'une marque, de son image ...

Tout ce que vous dites peut être vrai pour aujourd'hui, et qq années auparavant, certainement pas en 1984!

C'est tellement vrai qu'Apple n'a dépensé à l'époque absolument rien en marketing et en communication.

Qu'ils n'ont pas fait une des publicité les plus vue de l'époque en faisant appel à un réalisateur Hollywoodien.

Qu'ils n'ont pas utilisé un slogan on ne peut plus fondamentalement lifestyle que : Think Different.

Et les acheteurs de l'époque n'avaient rien d'une clientèle attachée aux effets de mode!! Contresens complet. Allez, salut m keynes

La tu projette ta volonté de te croire au dessus des modes, au dessus du marketing, au dessus de la communication ...

Apple est un cas d'école de communication, de marketing, de construction d'image ... largement étudié, documenté, analysé ... et ceux bien avant son IPO.

Tu as visiblement du mal à te l'avouer mais tu es toi aussi dans bien de tes comportement le produit des modes, du marketing, des images, de la communication ... c'est se mentir par confort de s'inscrire dans la posture du déni de ces évidences.

avatar John Maynard Keynes | 

Je me permet de citer la contribution d'Oomu à laquelle je fais référence :

??!

vous n'avez pas vécu les années 80 ou quoi ?

Le Mac, le PREMIER MAC, était fashion et voulu comme tel par Steve !

okay, on partait de peu. Mais lisez folklore.org et lisez ce que Steve Jobs voulait de l'informatique.

En gros: Jobs a toujours été fasciné par le potentiel artistique et sociétal des ordinateurs. Il a très vite considéré que ces machines devaient tout autant être plaisantes que belles pour devenir des outils du quotidien.

Il était donc à prôner que l'intérieur soit "beau" (jusqu'à signer la carte mère), ou l'arrière, ou que les matières soient considérés avec sérieux. Une attention au détail quasi maladive (la typographie, les coins arrondies de l'interface, etc) pour créer une sorte de lien affectif et culturel avec la machine.

Alors que ça soit matérialiste , on s'en fout ! Y avait réellement de sa part une passion pour l'objet ordinateur lui même et son potentiel.

et dans les années 80, ça faisait plaisir de voir ça. Face à l'apathie du public, l'incompréhension généralisée des politiciens et grand public, il n'allait pas de soi de comprendre que ces trucs qui font bip en tapant des commandes ésotériques pouvait tout autant permettre Tron que la recherche génétique ou les premières communautés mondialisées.

C'est ce qu'une personne comme Jobs (et pas que lui) comprenait.

Bref, le Mac était déjà, revoyez sa présentation, lisez les interviews de Steve Jobs, et folklore.org , bien plus qu'une seule boite à programmes. C'était une Culture et ça pouvait être beau.

En soi c'était subversif de dire qu'un ordinateur pouvait être beau (autant par son potentiel, que son architecture, sa philosophie ou son allure). Subversif parce que c'est aller contre une vision utilitariste du monde que nombre de geek font mine d'adopter (je ne crois pas le geekisme sincère quand il est pro-utilitariste). Et bien sur c'est matérialiste (houu le gros mot). Mais c'est aussi un ordinateur: un outil.

Cette fusion contradictoire en apparence (car où se termine le vain et où commence le convivial?) est intéressante. C'est l'un des principaux moteurs du roman qu'est Apple, qui fait que les geeks s'arrachent les cheveux depuis 40 ans dans les forums moites (et même des oranges de nos jours :) )

-
Notez par la suite les "think different", les "à la croisée de l'Art et de l'Ingénierie" (propos qu'apple a sorti plusieurs fois en 15 ans)

Ce n'est PAS différent par nature, c'est juste d'avantage développé. Et c'est ancien. La seule différence est la Taille qu'a atteint Apple et la technologie qui lui est maintenant disponible.

-
"On n'exhibait pas son Mac+ comme un fleuron, on s'en servait!"

vous n'avez définitivement pas vécu les années 80s :) (ou alors pas la même planète que moi)

Et oui on s'en servait. beaucoup. Comme le macbook air ou le mac pro Darth Vader maintenant aussi.

"-tu frottes ton mac pro ?" "... oui mais il calcule en même temps"

avatar bugman | 

@John Maynard Keynes : Je doute que notre ami Oomu ai acheter son premier Mac juste parce qu'il était "fashion", mais seul lui peut répondre à cette question (je l'invite à le faire, ici, en dessous, ça m'intéresse aimant sa personnalité et ses interventions).

Après, il trouve l'AW trop grosse (ce qui me fait penser à un frein d'ordre plutôt pratique)... Le coté "fashion " semble secondaire (il a pourtant l'air de faire son chemin (et voulu par la Pomme), dans milieu qu'est la mode). Mais seul lui peut répondre encore une fois à ce qui reste pour moi une énigme.

avatar John Maynard Keynes | 

@bugman

Il y a fort peu de choses qui s'achète juste parce qu'elles sont "fashion", cela n'enlève rien au poids du marketing, de l'image et des mécanismes de la mode sur les actes d'achat.

Il n'y a quasiment aucun acte d'achat motivé exclusivement par ce qu'est le produit intrinsèquement et rationnellement.

Le Mac en 1984 c'était avant toute chose une part de rêve désirable, une adhésion à certaines valeurs, à une image, à une philosophie ... consciemment ou non et en fait beaucoup plus que cela ne l'est aujourd'hui. Certains y voyait même un acte politique :-)

avatar bugman | 

@John Maynard Keynes :
"Il y a fort peu de choses qui s'achète juste parce qu'elles sont "fashion""
C'est mal connaitre ma fille. ;)
"Il n'y a quasiment aucun acte d'achat motivé exclusivement par ce qu'est le produit intrinsèquement et rationnellement."
C'est mal connaitre son père. ;)

A part ça, cela reste une (mon) impression, celle que la balance (celle de 1984) penche aujourd'hui vers un nouveau type de clientèle. On aura certainement l'occasion (avec plaisir en ce qui me concerne) d'en reparler un peu plus tard.

avatar John Maynard Keynes | 

@bugman

Toujours focaliser sur le nombril :-)

Moi, ma fille, mon père ...

Il faut prendre un peu de hauteur on ne comprend pas grand chose en se focalisant sur le petit cercle de son entourage ;-)

A part ça, cela reste une (mon) impression, celle que la balance (celle de 1984) penche aujourd'hui vers un nouveau type de clientèle.

Heureusement que la cible c'est élargie depuis 1984 ;-)

Mais cela n'enlève rien au fait qu'il y avait déjà un positionnement marketing lifestye en 1984 ;-)

avatar John Maynard Keynes | 

@ILaw

Prétendre que les produits Apple se limitent au design au look et au logo de la pomme est une aberration totale

Bien évidement Apple vend une vision produit globale, un produit Apple ce n'est pas juste le même qu'un autre en plus joli et plus onéreux contrairement à se que beaucoup essaient de nous faire croire.

Pour le reste Apple trahis depuis ses début les visions des défenseurs de la doctrine de la foi à l'esprit trop étriqué, c'est un invariant.

Rien de nouveau sous le soleil.

Et même la nostalgie n'est plus ce qu'elle était :-)

avatar conster | 

@ ILaw
En quoi Apple devient superficielle? en supposant qu'elle ne l'était pas avant.

avatar Maliik | 

Apple peu le faire, sait le faire et est entrain de le faire... Vendre un produit, nous faire rêver.

Mais Apple s'éloigne encore un peu plus de son image, se doit de grandir et d'aller vers de nouveau horizon.

Il est bien loin ce drapeau noir de pirate !

avatar John Maynard Keynes | 

@Maliik

Mais Apple s'éloigne encore un peu plus de son image,

de l'image que tu te fais d'Apple ;-)

Ce qui n'est pas forcément l'image et l'identité d'Apple pour la plus grande part des cibles, nuance ;-)

avatar hugome | 

Je vais soutenir Chanteloup.

Il y a un contresens majeur à penser qu'Apple était une société dans le business de la mode.
Apple n'a jamais été une société qui faisait de la mode. C'était une société dont les contempteurs disait qu'elle faisait de la mode.

Jobs l'a dit des centaines de fois. L'ADN d'Apple c'est de faire de meilleurs produits qui changent la vie. Que l'on veut acheter pour les services rendus. Et de les faire beaux.
L'ADN de la mode c'est de faire de beaux produits pour remplacer les précédents, en ne changeant rien à la fonction. C'est complètement à l'opposé.

Pour cette raison, cette Apple Watch, qui est trop grosse, trop lourde, trop carrée, sera un demi-flop au-delà d'un carré de sportifs friqués. En attendant la V2 qui sera plus fine, plus autonome, dissociée de l'iPhone, et qui marchera peut-être. Ou plutôt la V3, car il a fallu 3 générations à l'iPod et à l'Apple TV pour commencer à percer.

avatar Applesoft | 

@hugome :

Entièrement avec ce que tu dis. Tu décris bien l'ADN d'Apple.

Maintenant, je pense qu'il est trop tôt pour dire ce que l'Apple Watch va donner en solutions applicatives. Et sans oublier les améliorations itératives pour les prochaines années auxquelles il faut s'attendre.

Je n'arrive pas à deviner la future killer App de cette montre. Mais je pense qu'elle pourrait surgir car on arrive à la limite de tout ce qu'on peut faire avec un mobile à mon avis.

Sans qu'on s'en rende compte, paradoxalement, les écrans de mobile augmentent de taille car on les utilise de plus en plus et qu'ils rendent plus de services. Or, plus ils grossissent, plus ils deviennent encombrants, et plus ils peuvent laisser de la place à une montre connectée qui aura l'avantage de la taille quand bien même l'écran est rikiki.

avatar John Maynard Keynes | 

@hugome

L'ADN de la mode c'est de faire de beaux produits pour remplacer les précédents, en ne changeant rien à la fonction

Rien que ceci prouve que tu ne connais et ne comprends pas ce qu'est la mode.

Tu n'en connais pas l'histoire et les enjeux.

Les grands créateurs de mode ont eux aussi révolutionnés les usages, eu un impact fort sur la société, libéré les individus, changés les règles du jeu ...

Une Coco Chanel ou un Yves Saint Laurent ont par exemple eu un impact profond sur la société et sur les usages pour ne citer que des exemples relativement récents.

Le pb de beaucoup ici c'est qu'ils ont une vision très superficielle, entre autre, de la mode et de ses tenants et aboutissants.

avatar Egon-058 | 

@chantelou assez d'accord sur ce point de "vide"

@ John Maynard Keynes euh disons que se lancer sur le domaine du technolux (au passage, trop fort MacG pour cette phrase : Technolux est la contraction de Techno et Lux... Franchement je ne sais pas ce que l'on ferait sans vous ;-)) quand l'ensemble des pays riche est en pleine récession économique, je trouve cela fort cocasse et ça explique peut être pourquoi ils sont les seuls non ? ^^ mais bon ça explique peut être le doublage en chinois de la keynote... Nous ne sommes peut être plus ses client privilégiés :-P

avatar John Maynard Keynes | 

@Egon-058

Le concept de techno-lux n'est pas une création de Mac-Ge et Apple est depuis longtemps sur cette démarche ;-)

Pour le reste le secteur du luxe se porte fort bien ne t'inquiètes pas ;-)

avatar Egon-058 | 

@john Maynard Keynes en revanche je suis plus que d'accord avec toi lorsque que tu dis que la marque Apple et son aura font toute la différence ici. Et c'est justement là que cela m'attriste. Lorsque l'on se repose sur sa renommée pour sortir un nouveau produit, peut-on encore parler d'innovation ? :-)

avatar John Maynard Keynes | 

@Egon-058

Essayes de proposer des produits disruptifs sans travailler ton image tu feras ce que cela donne.

Tous les sucés d'Apple sont le fruit d'une proposition désirable, ayant souvent de grosse faiblesse dans ses première instensiation, portée par une image forte et un marketing efficace.

Et cela a commencé dés 1984 : le Mac n'aurait pu exister sans l'aura incroyable dont bénéficiait alors Apple et Jobs qui était our les médias la success story de l'époque, qui venait de réaliser la plus grosse IPO depuis l'introduction en bourse de Ford.

Que vous le vouliez ou non rien de grand ne se fait dans le business sans une image forte.

avatar Egon-058 | 

Au passage, moi le iSlip, je suis preneur !!! XD

avatar aza | 

Avec des vibrations pour les notifications... Brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !!! :-)

avatar Egon-058 | 

@maynard Keynes Je dirais plutôt une pâle copie de l'ADN d'Apple. J'observe était un dandy c'est certain, mais avec un immense niveau d'exigence, ce qui pouvait justifier un prix élevé. Ici il ne reste que le prix ;-).

Ah et les Nerds te disent fllblblblbl ! (Pour rester poli ^^)

avatar John Maynard Keynes | 

@Egon-058

mais avec un immense niveau d'exigence

Par ce que la Watch est issue d'une absence d'exigence ?

Le produit est travaillé avec un sens du détail maniaque totalement dans l'esprit Apple.

Par contre on oublis un peu vite que tous les produits disruptif d'Apple étaient bourré de limitations et de défauts lors de leur introduction ce qui ne les empéchait nullement d'être désirable ce qui est la clef.

La Watch est parfaitement dans cet esprit : un produit pensé dans les moindres détails et très aboutis en terme de design et d'expérience utilisateur capable de susciter le désire malgré les limitations de l'offre.

avatar paca83 | 

"Au dos de la montre, se trouvent quatre capteurs destinés à la mesure de l'activité physique. Cardiofréquencemètre et accéléromètre sont présents, dont les données sont complétées avec les infos GPS et Wi-Fi de l’iPhone."

Effectivement très pratique pour un Sportif de partir avec une montre ( apparement pas étanche ) et son telephone a la ceinture

avatar John Maynard Keynes | 

@Istrydhil

Désolé de te décevoir mais cette montre je ne la trouve pas belle et encore moins "fashion"

Le simple fait que tu imagine me décevoir prouve que tu n'as rien compris à mon propos.

Je me fiche totalement de savoir ce que tu penses de l'offre d'Apple à titre personnel, comme je me fiche du fait que je n'achèterais pas ce produit.

L'enjeu n'est pas là, ce ne sont pas les individus séparément qui comptent.

On ne pense pas bien en se focalisant sur son nombril il faut prendre de la hauteur ;-)

avatar Egon-058 | 

@hugome 10 !

avatar John Maynard Keynes | 

@ILaw

L abandon des serveurs de aperture etc au profit des idevices on en a parle et on en reparlera encore

L'abandon des serveurs fût une decision des plus rationnel, Apple n'a rien de réellement concurrentiel à proposer sur ce segment là, c'est le lancement de l'offre qui fût une erreur pas son retrait. Le monde n'a pas besoins de serveur produit par Apple.

Pour Aperture c'était les chroniques d'une mort annoncé, le cas typique d'une application qui a eu sa raison d'être durant une bréve période et qui ne présentait plus aucun intérêt stratégique pour Apple depuis longtemps.

au profit des devises

Nullement c'est même le contraire qui se produit le Mac profite pleinement des iDevice sans eux il ne serait pas à la place enviable qui est la sienne aujourd'hui.

À de demander pourquoi Apple vend des Mac Pro alors que la très grande majorité des softs pro sont désormais sur Windows.

Jolie déclaration péremptoire ne reposant sur rien.

Il est tout un pan des activités en entreprise où Apple conserve une place de choix et le Mac Pro est un réel succès dans les industrie de l'image qui sont les miennes.

Par ailleurs les macs depuis le début sont beaux mais surtout utiles et bien supérieurs aux pc

Je ne crois pas qu'ils soient supérieur, ils sont juste différent ... nous avons du Mac OS, du Windows, du Linux ... chacun offrant ses avantage et ses inconvénients.

La on a quoi? Des copies trop chères de produits standards.

Là c'est ta vision personnelle, si tu ne vois pas en quoi les produits proposé sont radicalement différents de l'offre existante tant pis pour toi, de mon point de vu il y a tout autant de différence qu'il y en a entre une machine Windows & Mac OS, voir beaucoup plus tant l'approche d'Apple sur cette Watch n'est en rien comparable avec celle des autres acteurs essayant de créer se marché.

Apple est le seul acteur prenant au sérieux ce potentiel de marché et l'embrassant globalement dans une réel stratégie porté par une vision et une compréhension fine ... le restant n'est constitué que d'ingénieur perdu dans un secteur auquel ils ne comprenent pas grand chose

avatar John Maynard Keynes | 

@ILaw

Toujours les même vision ego-centré, ce n'est pas comme cela que l'on comprend les choses.

Si je ne voyais le monde qu'au travers de ma personne et de mon entourage, j'en aurait une très étrange vision extrêmement biaisée :-)

Par exemple pour la montre, j'en ai une à gousset que je remonte chaque soir :-)

Je pourrais croire que la majorité des personnes ont un PhD ou à minima un bac + 5, que le revenu méfiant est de 150 000 €, que tout le monde est polyglotte, que personne ne regarde la télévision, que les gens voyages très souvent, qu'ils ont des pratiques culturelles riches et fréquentes, qu'ils achètent des livres par wagon, qu'ils mangent plusieurs fois par semaine dans de bons restaurants ...

On ne comprend rien au monde en se regardant le nombril ;-)

avatar John Maynard Keynes | 

@ILaw

tout ça pour dire que je suis un véritable .Mac user et pas un succédané de consumériste qui bouffe tout ce qu on lui amène

C'est tellement confortable, rassurant, gratifiant et intellectuellement malhonnête d'adopter cette posture si courante et de vivre dans le déni.

tu es comme quasiment tout le monde un produit de la société de consommation, sous l'influence du marketing, de la communication, des modes, des tendances ... et ils sont tellement fort qu'ils te laissent croire à ton libre arbitre :-)

Nous sommes quasiment tous le produit de la société dans la quelle nous vivons et de sa culture.

Et il n'est pas impossible que même si tu te es athée tu sois profondément le produit d'une culture judéo-chrétienne ... un autre exemple du poids des sociétés sur les individus.

C'est une des grande malhonnêteté intellectuelle de notre temps que de croire que l'individu peut échapper au monde dans le quel il vit et y être extrêmement singulier dans ses choix et sa pensée.

Cela demande des efforts et des sacrifices immenses que fort peu sont capable de faire, crois moi ;-)

avatar Egon-058 | 

Pour ma remarque sur le Technolux et MacG, je ne dis nullement qu'ils ont inventé le terme, mais que d'expliciter la contraction orthographique est un peu nous prendre pour des truites... Pour parler joliment...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR