Les enceintes connectées marchent fort en Europe

Florian Innocente |

Le marché des enceintes intelligentes se porte très bien en Europe, merci pour lui. Dans son étude portant sur le dernier trimestre 2018, IDC a comptabilisé 7,5 millions de ces appareils livrés sur le continent européen.

Une croissance de 127 % d'une année sur l'autre, portée par l'arrivée d'Amazon et de Google dans davantage de pays. Ce n'est qu'un début puisque de nombreux autres restent à fournir, au fur et à mesure qu'Alexa et Google Assistant apprennent des langues. Alexa par exemple doit encore visiter la Suède, la Norvège, la Finlande, l'Autriche, la Grèce, les Pays-bas, le Portugal…

Au total ce sont 16 millions d'enceintes intelligentes qui ont été écoulées en 2018 sur notre continent. D'ici quatre ans, avec 48 millions d'unités en circulation, IDC considère que ces produits représenteront le quart des équipements connectés domestiques, soit la deuxième catégorie derrière les Smart TV (à 41 %).

L'institut estime que l'on a dépassé le stade de la curiosité pour ces produits, leurs clients n'hésitent plus à en remplir la maison (lire Amazon : Alexa est en panne pour le jour de Noël). Une autre étude le mois dernier, affirmait de son côté que le public français restait sceptique (lire Les assistants intelligents doivent encore convaincre les clients français de leur utilité).

Lors du dernier trimestre, Amazon et Google ont été les deux principaux fournisseurs en matériels pour la maison au sens large, avec une part de marché cumulée de 34 %. Leurs appareils à oreilles ont leurs détracteurs mais l'attrait pour Alexa et Google Assistant est indéniable. Samsung, LG et Sony, avec leurs enceintes mais surtout avec leurs téléviseurs sont derrière les deux américains.

Ventes en Europe d'équipements domestiques connectés

Il faut dire que le duo s'est battu à coup de promotions pendant le Black Friday et pour Noël. Et puis, même sans promotion, les prix de la plupart des modèles Echo et Home ne sont guère un obstacle. Amazon et Google vendent leurs enceintes comme d'autres du shampoing.

En janvier, Amazon révélait que 100 millions d'appareils compatibles avec Alexa avait été vendus à travers le monde depuis 2014, année de lancement de sa gamme Echo.

avatar bugman23 | 

Dommage rien en Suisse officiellement :/ pourtant on a un gros pouvoir d’achat pour le high tech....

avatar ibaba | 

J’ai vraiment l’impression de faire entrer un espion dans mon salon avec ça! Un jour ils seront gratuit car le produit pour le coup c’est nous...

avatar Grahamcoxon | 

@ibaba

C est déjà presque gratuit. Tu en reçois en cadeau en r abonnant a certains services.

avatar pim | 

Rien n’est jamais plus impressionnant qu’un feu de paille...

avatar Baptiste_nv18 | 

Merci pour lui

avatar neus37540 | 

Chiffres à relativiser du fait que de plus en plus d’appareils intègrent ces technologies sans qu’on est rien demandé : ma dernière enceinte Sonos comprends Alexa et une de mes caméras Nest intégre Ok Google. Je les aient donc activées pour le fun, sans en avoir véritablement l’utilité

avatar rchaumais | 

J’ai aujourd’hui 6 enceintes connectées à la maison. J’ai surtout voulu fournir une alternative connectée aux smartphone a mes 4 enfants qui ont tous moins de 14 ans (et donc pas de téléphone selon nos règles familiales)
Ils ont totalement intégré ces enceintes dans leur quotidien : musique, alarme, aide dans leurs devoir (« peux-tu stp me conjuguer le verbe pouvoir au plus que parfait », « combien font 247/12 », « comment dis-tu en anglais : Benoît est dans la cuisine », etc)
Bref, tout ça pour dire que les usages deviennent sérieux et fréquents. Elles comprennent bien les questions et répondent de mieux en mieux. Mes enfants ont accès à certain service digitaux courant (« quel temps va-t-il faire aujourd’hui ») sans aucun smartphone greffé dans la main. Il est très naturel pour eux de dialoguer à avec un assistant. Bref, la première enceinte est rentrée chez nous par hasard (Google mini cadeau de société) mais elles sont désormais des objet du quotidien 100 fois plus utilisées que la télé, l’ordinateur, le four à micro-onde ou encore la boîte aux lettre (je me demande même si ils savent qu’on a une boîte à lettres.).
Il y a une règle d’or dans avec les technologies : on les surestime à court terme et on les sous-estime à moyen terme.
Pour ma part, je suis aujourd’hui convaincu que les enceintes connectées et surtout les assistants qui vont avec vont massivement s’installer dans nos foyer et notre quotidien.

avatar taxtax | 

@rchaumais
"Pour ma part, je suis aujourd’hui convaincu que les enceintes connectées et surtout les assistants qui vont avec vont massivement s’installer dans nos foyer et notre quotidien."

Big brother is listening you... And you paid for it !
J'espère sincèrement que tu trompes dans ta prédiction: cette vision d'horreur !

https://www.marianne.net/monde/amazon-echo-alexa-enceinte

avatar webHAL1 | 

@rchaumais

Merci pour ton témoignage, c'est très intéressant la manière dont tu as intégré ces enceintes connectées dans ta vie quotidienne (et celle de ta famille).

Quanta aux personnes qui se scandalisent de ces appareils, je serais curieux de savoir combien d'entre elles ont désactivé la fonctionnalité "Dis Siri" ou "OK Google" sur leur téléphone portable...

avatar fifounet | 

@webHAL1

« Merci pour ton témoignage, c'est très intéressant la manière dont tu as intégré ces enceintes connectées dans ta vie quotidienne (et celle de ta famille).

Quanta aux personnes qui se scandalisent de ces appareils, je serais curieux de savoir combien d'entre elles ont désactivé la fonctionnalité "Dis Siri" ou "OK Google" sur leur téléphone portable... »

Analyse déformée comme d’habitude 😵
Les personnes ne se scandalisent pas de l’utilisation basique de ces assistants mais de leur place dans l’éducation des enfants tu saisis la différence ?
Tu ignores donc la mémoire visuelle ?
La recherche parmi plusieurs choix possibles.
Tes accusation sont ridicules et limites irréfléchies.

avatar pat3 | 

@rchaumais

"Pour ma part, je suis aujourd’hui convaincu que les enceintes connectées et surtout les assistants qui vont avec vont massivement s’installer dans nos foyer et notre quotidien."

Pour ma part, je suis aujourd’hui convaincu que les enceintes connectées et surtout les assistants qui vont avec NE DOIVENT SURTOUT PAS s’installer dans MON foyer et MON quotidien.
Tant que je pourrais résister à ces agents d’espionnage ouverts à tous les arrangements com, je le ferais.

Je suis déjà en train de réfléchir à la façon de traiter le problème du téléphone pour ma fille qui n’est qu’en CM2 (et dont plusieurs copines et copains ont déjà des smartphones, et déjà les problèmes qui vont avec: prank, par exemple)…

avatar pat3 | 

@pat3

ouverts à tous les arrangements commerciaux…

avatar fifounet | 

@rchaumais

« J’ai surtout voulu fournir une alternative connectée aux smartphone a mes 4 enfants qui ont tous moins de 14 ans (et donc pas de téléphone selon nos règles familiales)
Ils ont totalement intégré ces enceintes dans leur quotidien : musique, alarme, aide dans leurs devoir (« peux-tu stp me conjuguer le verbe pouvoir au plus que parfait », « combien font 247/12 », « comment dis-tu en anglais : Benoît est dans la cuisine », etc

Je ne suis pas rétrograde loin de la, mais là ton expérience me fait penser à un scénario de film d’anticipation qui ne me rassure pas vraiment.
Bon le refus de smartphone a 14 ans pourquoi pas mais quelles sont les raisons , et qui plus est compatibles avec l’acceptation de d’assistant vocal par ailleurs (pour moi c’est pire )
La mémoire visuelle est très importante, et encore plus chez les enfants. Elle est totalement absente dans ton cas.
Déjà que bon nombre d’ado ont du mal à différencier « sa » et « ça », alors dans le cas se limitant à l’oral ça risque d’être pire ça va pas les aider.
Ce type d’apprentissage ne me laisse rien présager de bon.

avatar rolmeyer | 

Beaucoup d’enceintes connectées autour de moi qui finissent en décoration...on fait joujou, et puis ça lasse. Pareil @home le gamin fait joujou vocalement avec la télécommande de l’apple tv et puis au bout de 3 mois, fini par utiliser les boutons.
C’est un constat local, j’en fait pas une généralité. On verra.

avatar corben | 

Ça me donne l’impression d’un effet de mode

Un peu comme le wiifit en son temps
Tout le monde en voulait un pour faire genre on va faire du sport
Ou comme quand Siri était sorti, effet de nouveauté

Dans les faits les gens s’en servent ils vraiment ou parce que c’est cool comme dans la pub ?

avatar warmac33 | 

Comme le dit rchaumais chez moi Google assistant a vraiment trouvé sa place : je m'en sers quotidiennement depuis 18 mois et c'est un vrai compagnon digital pour les enfants (devoirs compris).
C'est fou comme je peux trouver fastidieux de lancer une chanson manuellement depuis que je le demande à la voix chez moi via Spotify

avatar corben | 

@warmac33

Ok merci pour ce retour

Du coup, j’ai la bibliothèque iTunes qui est reliée à mon ampli HC via airplay
L’ampli Yamaha possède multicast compatible Alexa et a une fonction Spotify je crois

Puis je contrôler iTunes via l’ampli avec alexa ?

avatar Clément34000 | 

@corben

Non, il faut une enceinte Alexa qui communiquera avec l’ampli pour lancer Spotify

avatar fifounet | 

@warmac33

"C'est fou comme je peux trouver fastidieux de lancer une chanson manuellement depuis que je le demande à la voix chez moi via Spotify"

Ça peut rester utile épisodiquement mais que ça devienne systématique ne laisse rien présager de bon surtout pour les enfants.
Sans leur assistant tout va devenir fastidieux car ce cas reste pour l’instant non commun

avatar Jymini | 

@corben

Je me sers de Siri. Sur l’iPhone un peu parce que c’est plus rapide, parfois plus simple. Bcp avec le HomePod. Et même si la Google home en fait bcp plus, je ne l’utilise pas. Je n’aime pas ce produit et je ne sais pas pourquoi car il a l’air bien sur le papier.

avatar IPICH | 

@corben

Je pense que beaucoup de gens sont très sensible au packaging et à l'esthétique globale des objets donc à mon avis il doit y avoir des deux. Seulement certaines personnes sont encore plus motivés avec un bon marketing et sautent le pas.

avatar toto_tutute | 

J'aime pas parler. Alors ne me demandez pas de parler à ces bidules là.

avatar Smjm | 

@Rogntudju

J’en étais sûr... il fallait s’y attendre. Perso je n’utilise pas d’assistants vocaux. J’ai une barre de son Bise avec Alexia intégré : désactivé.

avatar alan1bangkok | 

j’attends les boites de conserves connectées

avatar Smjm | 

A une période où on est assailli par la la précieuse protection des données personnelles de tous, avec cette nouvelle réglementation européenne et tous ces gens qui veulent avoir en leur possession le droit d’avoir accès aux données transmises, on s’expose finalement à l’écoute de notre vie intime. Ridicule et incompréhensible. Hors de question qu’un assistant vocal mette les pieds chez moi.

avatar Bigdidou | 

@Smjm

«  on s’expose finalement à l’écoute de notre vie intime. »

Et on a vu à quel point sur une autre news.
Quant à l’aide au devoir, c’est vraiment désapprendre aux enfant l’effort et les techniques pour aller chercher l’information, la confronter et la critiquer.
Avec Alexa ou OK Google, une question orale, une réponse et c’est forcément la seule et la bonne et on s’en contente.
C’est vraiment l’apprentissage de la paraisse et de la dépendance à tous les niveaux : physique, intellectuelle et même cognitive.

Ça me paraît ahurissant sinon puisse interdire le smartphone à des ados et leur mettre ça dans les pattes.
Mais bon, chacun fait comme il pense.
On verra les résultats dans 10 ans.

avatar Smjm | 

@Bigdidou

C’est certain. Ces commentaires qui louent les assistant vocaux comme auxiliaires domestiques pour les enfants avec une réponse immédiate sont dingues. Les enfants laissés seuls à la maison sans que les parents ne soient là pour la culture de l’effort et de l’aide aux devoirs. Au lieu de ça réponde immédiate d’Alexa, la nouvelle nounou digitale... pauvre monde.

avatar Smjm | 

@Bigdidou

C’est certain. Ces commentaires qui louent les assistant vocaux comme auxiliaires domestiques pour les enfants avec une réponse immédiate sont dingues. Les enfants laissés seuls à la maison sans que les parents ne soient là pour la culture de l’effort et de l’aide aux devoirs. Au lieu de ça réponde immédiate d’Alexa, la nouvelle nounou digitale... pauvre monde.

avatar fifounet | 

@Bigdidou

"Avec Alexa ou OK Google, une question orale, une réponse et c’est forcément la seule et la bonne et on s’en contente.
C’est vraiment l’apprentissage de la paraisse et de la dépendance à tous les niveaux : physique, intellectuelle et même cognitive"

Aussi effectivement 🥺
Quelle génération cela nous prépare t il ?
J’en ai froid dans le dos.

avatar pat3 | 

@Smjm

"avec cette nouvelle réglementation européenne et tous ces gens qui veulent avoir en leur possession le droit d’avoir accès aux données transmises"

Tous ces gens qui avaient accès aux données transmises et qui sont obligés depuis la loi de nous demander la permission…

avatar Dgamax | 

C’est fou, je pense que les gens ne savent pas comment ça marche ce genre de produit...
Car si ils le savaient, ce genre de produit ne se vendrait tout simplement pas.
Vous avez un micro qui écoute en permanence vos conversations tout est envoyé au GAFAM, et avec un peu de chance à la CIA aussi.

avatar Clément34000 | 

@Dgamax

Qu’on soit écouté, c’est logique, ne serait-ce pour l’évolution de la technologie, mais il faudrait être d’office anonymisé

avatar since1969 | 

La mienne est débranchée depuis hier, jour où la presse a annoncé que nous étions susceptibles d’être écoutés par les salariés d, Amazon. Bye bye Echo.

avatar taxtax | 

@ since1969

Malgré toutes les promesses de non écoute de la part des GAFAM, c'était tout de même évident qu'ils faisaient le contraire de ce qu'ils avaient promis... Again.

avatar IPICH | 

En même temps la décadence n'est pas qu'aux États Unis...

avatar fifounet | 

Papa ?
Comment ça s’écrit « anticonstitutionnellement »
- Demande à Alexa !

Quel est la capitale du Brésil ?
- Demande à Alexa !

C’est où le Brésil papa ?
- Demande à Alexa !

Oui mais je vois pas où exactement sur la carte
- Demande à Alexa !

Elle veut pas m’afficher la carte
- lâche-moi un peu ne me dérange pas quand je parle à Alexa

Quelle âge a notre chien ?
-Demande à Alexa !

Maman il est où mon petit frère ?
- Demande à ton père !
Ben il m’a dit qu’il était avec Alexa.
C’est qui encore celle là ??

Haaaaa La nouvelle éducation via Alexa !
Fini les recherches et les découvertes associées
Une question une réponse point 🤪
Du bonheur, et quelle tranquillité pour les parents
Mais soyons confiants car WebHAL1 nous a confirmer que c’était bien et que si on pensait le contraire c’est qu’on était pas très objectif et pas très cohérents avec nous même.

CONNEXION UTILISATEUR