Amazon : plus de 100 millions d’appareils Alexa ont été vendus

Mickaël Bazoge |

Si le CES ouvrira ses portes la semaine prochaine au grand public, c’est dès ce week-end que nous connaîtrons le gros des nouveautés concoctées par les fabricants de tout poil. Il y aura des choses bizarres comme toujours, mais aussi des produits excitants.

Cette horloge murale est compatible Alexa.

Ce qui est à peu près certain, c’est que les produits connectés pour la maison seront cette année encore les vedettes du salon de Las Vegas. Et Amazon entend bien laisser sa marque. Certes, plus discrètement que Google qui a placardé des « Hey Google » partout sur le strip ! Mais le promoteur d’Alexa a voulu frapper l’imaginaire en donnant enfin un chiffre.

Ce four à micro-ondes aussi.

Il s’est vendu plus de 100 millions d’appareils compatibles Alexa depuis le lancement des premières enceintes Echo fin 2014, a révélé à The Verge Dave Limp, le vice-président d’Amazon aux appareils et services. Alexa est intégrée dans plus de 150 produits différents (dont une centaine lancés l’an dernier qui ne proviennent pas directement d’Amazon), tandis que 28 000 appareils domotiques peuvent travailler avec l’assistant. En tout, la galaxie d’Alexa compte plus de 4 500 constructeurs.

Le QC35 II de Bose intègre un bouton pour convoquer un assistant. Et pourquoi pas Alexa.

Les derniers chiffres connus concernant la concurrence font état de 5 000 appareils compatibles avec Google Assistant (c’était en mai dernier, cela a pu augmenter depuis). Quant à HomeKit, on en est à plus de 200 seulement.

Cette imprimante OfficeJet Pro 8710 de HP travaille avec Alexa.

Évidemment, sur le tas, les appareils Alexa ne font pas tous preuve du même intérêt. L’écosystème d’Amazon est vaste, cela va de la tablette au téléviseur, en passant par la serrure connectée, casque audio, et même… le poisson chantant. Et le fabricant n’est pas le dernier à inonder le marché en produits compatibles : en septembre dernier, au milieu de nouvelles enceintes et de prises connectées, Amazon dévoilait une horloge murale et… un four micro-ondes, tous compatibles Alexa.

Apple a un argument de poids pour répliquer à Amazon : Siri est intégré en standard sur les centaines de millions d’appareils iOS, macOS, watchOS et tvOS vendus chaque année. Les quelque 100 millions de terminaux Alexa annoncés par Amazon font pâle figure à côté, et ce n’est pas demain la veille qu’Apple permettra à l’utilisateur de choisir Alexa comme assistant par défaut (malgré les bonnes relations entre les deux entreprises).

Le système d’arrosage de Rachio peut être contrôlé avec Alexa.

Sur Android, les choses sont plus souples, mais là aussi les utilisateurs de smartphones vont préférer s’en tenir à Google Assistant. Le géant du commerce en ligne a en tête une autre stratégie, et une autre cible : être là où on peut parler à voix haute. Dans sa voiture, sa cuisine, son salon, et même sur son lieu de travail même si c’est encore assez marginal.

Demandez la vitesse du vent à cet anémomètre Netatmo compatible Alexa.

Amazon veut construire une plateforme d’« informatique ambiante » (« ambient computing »), où l’assistant est toujours disponible autour de soi, sans qu’on l’ait nécessairement dans la main comme c’est le cas du smartphone. On pourrait opposer à cette vision le fait que l’utilisateur d’iPhone a (presque) toujours son appareil pas loin et qu’il suffit de dire « Dis Siri » pour que l’assistant embraie.

Pas la peine de se lever pour rafraîchir l’atmosphère chez soi : réglez ce climatiseur Kenmore avec Alexa.

Mais Amazon joue la carte de la diversité des appareils Alexa, comme on l’a vu. Dave Limp explique que tant que les constructeurs tiers respectent la politique d’Amazon en matière de respect de la vie privée et qu’ils n’exploitent pas indument les données, les consommateurs n’en voudront pas à Alexa s’ils achètent un appareil sans intérêt.

Plus besoin de se casser le dos pour nettoyer son chez-soi, avec ce robot-aspirateur Samsung compatible Alexa.

Contrairement à Apple qui regimbe à ouvrir Siri à des tiers, Amazon pratique une politique d’ouverture à tout crin. Pas question de forcer les constructeurs à brider d’autres assistants qu’Alexa dans leurs produits. Et le distributeur n’a pas peur de la concurrence, bien au contraire : Microsoft et Amazon ont travaillé ensemble pour qu’Alexa et Cortana puissent communiquer entre elles. Et Limp se dit prêt à poursuivre ce travail en commun avec des concurrents.

Tags
avatar vlsf1 | 

Vu le nombre de produits compatibles, c’est pas délirant...

avatar Dark Phantom | 

On ne peut pas l’appeler autrement ?
J’ai pas envie de dire Alexa toute la journée

avatar Gilles2811 | 

@Dark Phantom
Au choix :
Amazon
Ordinateur
Écho

avatar pagaupa | 

@Dark Phantom

C’est toujours mieux que : dis Siri 😜

avatar MiKL | 

Si. On peut l’appeler « Amazon ».

avatar Gilles2811 | 

Comparer ok Google et Alexa à Siri quel belle blague tellement le pauvre est à la ramasse, pour déjà qui comprenne l’invité de commande « Dis Siri »....
Alexa entend toujours et contrairement à Siri s’améliore RÉELLEMENT constamment.
C’est incroyable comment Apple est à la ramasse sur ce point.

avatar nmartel | 

@Gilles2811

Et ba j’ai pas le même ressenti pourtant j’ai les deux... comme quoi... Utilisation au quotidien pour moi.

avatar armandgz123 | 

@Gilles2811

Sauf que Alexa s’active pour tout et n’importe quoi en même temps...
C’est la raison principale qui me pousse à arrêter Amazon music et à désactiver Alexa de mon casque Bose

avatar Nesus | 

@Gilles2811

Vous devez clairement pas avoir un HomePod. Encore moins plusieurs...

avatar Lonsparks23 | 

@Nesus

Totalement d’accord... essayez un HomePod, vous savez une enceinte Siri, comme il est question dans l’article...

avatar KevinR | 

@Gilles2811

Renseigne toi, tu verras pourquoi

avatar Gilles2811 | 

Chose aussi simple d’ailleurs, rien que demander d’allumer la lumière Siri en fait tout un discours tout aussi chiant que pas drôle à chaque fois. Alexa répond du tac au tac par un simple, clair et concis : « D’accord »

avatar Nesus | 

@Gilles2811

Et Siri répond ok. Sauf si ce n’est pas compatible HomeKit et que c’est un raccourci personnalisé. Toutefois dans ce cas de figure Apple ne peut pas grand chose pour vous.

avatar donotrevenge | 

@Nesus

Quelle mauvaise foi Siri est à la ramasse sur téléphone et sur le HomePod j’ai les 3 ok Google, Alexa et Siri
1/Google
2/ Alexa
3/ Siri
Arrêtez vos fake news avec Siri merci !

avatar Nesus | 

@donotrevenge

C’est à dire ?
D’abord Siri est celui qui à la meilleure ouïe. Ça a été testé de nombreuses fois. Je vous laisse chercher et au pire vous pouvez écouteur l’instant M où ils ont été testé en directe.

Deuxièmement, il y a peu un article sur macg, expliquait où en était chacun des assistants. Là encore la reconnaissance allait encore à Siri.
Alors oui, il y a des choses que Siri ne sait pas faire. Car Siri ne collecte pas des milliards de vos données sur un serveur pour piocher dedans. Ça effectivement, depuis le début et ça n’a que peu évoluer (à mon avis, puisse ce sont des requêtes que je n’ai jamais posées).

Siri fonctionne parfaitement pour sa fonction d’assistant numérique.

Donc vous avez beau avoir les trois, votre avis vos que dalle. Ni étayé, ni confirmé par ceux qui les ont testé.
Et j’ai aussi eu les trois en « mains ». J’ai des dizaines de Google home chez moi, comme objet « publicitaire » (et là quand vous les lancez vous voyez à quel point sans vos historiques, ils sont bons à rien, mais alors à rien du tout), mon beauf à Alexa (il n’y a que le plus qu’il n’a pas, peut-être que lui entend vraiment bien...) et j’ai 3 HomePod chez moi. Suffit de faire un bête test. Mettre la musique sur des enceintes, demander au HomePod de jouer également (AirPlay 2 power) et de donner une info sans hurler. Le seul qui y arrive, c’est le HomePod. Et il répond correctement en plus.

avatar donotrevenge | 

@Nesus

Je ne parle pas de celui qui entendrait le mieux la commande dis Siri ou Alexa ou Ok Google mais bien de celui qui va donner la réponse la plus cohérente ! Que Siri entende bien la commande Dis Siri est une chose , si c’est pour me donner une réponse totalement à côté de la plaque quel est l’interêt !!???

avatar donotrevenge | 

@Nesus

Et au passage ton avis doit valoir autant que le mien donc tes petites phases haineuses tu peux te les garder et respecte donc les gens qui ne sont pas de ton avis ! Le respect y. Grand mot qui ne doit pas vouloir dire grand chose au vu de votre argumentation pathétique et basique comme votre petite personne , moi aussi je peux être désagréable c est tellement facile !!!

avatar oomu | 

manifestement vos avis, Donotrevenge et Nesus sont tous les deux soit à la ramasse (pourquoi pas, ça se gourre toute le temps un humain) ou simultanément vrai (pourquoi pas ? c'est tout le temps contradictoire un humain).

Vous décrivez exactement le contraire l'un de l'autre. Et je ne vois aucune raison de faire confiance à l'un ET l'autre.

Bref, vous dites en choeur : ces bidules marchotent et leurs utilisateurs ne savent jamais sur quels pieds danser.

Dans l'ensemble ces appareils font plus ou moins le boulot pour lequel ils sont vendus, c'est à dire pas grand chose.

avatar Nesus | 

@oomu

Du tout, le gars dit que son Google home sait lui acheter des chocopops sur internet et lui dire qui a gagner la coupe du monde.
Je dis que le HomePod, sait entendre ce que je dis et le fait correctement. Sans avoir besoin de recommencer dix fois ou hurler.
Siri me sert à 4 choses.
Allumer et éteindre un très grand nombre d’appareils dans la maison (en lançant également des scénarios), inscrire mes rappels et faire des calculs, communiquer (appels, mails et message. C’est d’ailleurs le seul au passage qui sache à la fois revenir à la ligne et mettre la ponctuation). Lancer la musique ou la radio. Dans tout ça, il n’a quasi aucun raté (quand il dit que l’appareil ne répond pas parce qu’il est débranché ce n’est pas un raté, c’est la conséquence d’un oubli).

Donc oui, si c’est pour demander qui a marqué le dernier but, Siri ne sait et ne saura jamais le faire, mais google home non plus, si vous n’avez pas d’historique.

Quant à votre « ça ne sert à rien », vous oubliez juste qu’il y a des gens qui n’ont pas nos capacités moteur. Demandez à la personne handicapée qui vit chez moi, si ça ne sert à rien...

avatar oomu | 

que voulez vous dire par "fake news" ?

avatar Phiphi | 

Il faut une horloge compatible pour qu’Alexa sache donner l’heure ou bien ?
Y’a kèk chose qui cloche là’d’dans !

avatar Phiphi | 

Et le micro-onde Alexa, il va chercher la bouffe dans le congélotout seul ? Il la retourne dans son plateau à mi-cuisson ? Et quand c’est prêt il te dépose le plat directement au milieu de la table ou pas ?
Parce que si je dois me lever pour tout ça autant appuyer aussi sur le bouton moi-même en fait.
Alexandre le bienheureux en avait automatisé largement plus qu’Alexa pour rester au lit finalement ...

avatar Seize | 

@Phiphi

Ce que tu décris est plus ce qu'on appelle communément "une femme". C'est fort pratique, mais ça demande plus d'entretien et c'est d'une obsolescence assez rapide. Surtout que ça connaît quelques bugs une fois par mois.

avatar Phiphi | 

@Seize

Et bien je plains ta femme !
Des bugs 🙄

avatar Seize | 

@Phiphi

Il faut y voir de l’humour, bien évidemment. Après 10 ans de mariage, on s’y fait...

avatar Phiphi | 

@Seize

Ouf.
Désolé 😉

avatar oomu | 

"connaît quelques bugs une fois par mois."

haha c'est drôle, c'est une allusion geekesque et subtile à la menstruation des individus de sexe féminin de l'espèce humaine du point de vu du mâle plus habitué aux ordinateurs qu'aux êtres vivants.

Haha, je ris.

avatar Nesus | 

Ça va être drôle l’exploitation des failles :D

avatar oomu | 

j'ai hâte.

avatar oomu | 

Dis Siri, Alexa et ok Google, fermez votre gueule, bouchez vous le micro et cessez de fonctionner, merci"

"- oui Maître"

avatar donotrevenge | 

@oomu

J’ ai testé ta G.... Alexa et elle se la ferme !

avatar oomu | 

formidable. On peut donc être ami avec les Robots.

avatar KevinR | 

Oh non 🤦🏻‍♂️ c’est nimp

avatar fredsoo | 

C'est vraiment de la merde ces assistants.... cà marche 1 fois sur 10, je comprends pas le succés.... puis avoir un micro ouvert chez soi 24/7 bof....

avatar PierreBondurant | 

“une autre stratégie, et une autre cible : être là où on peut parler à voix haute”

Je sais pas si c’est une bonne idée d’avoir un truc qui sait tout de toi et qui t’écoute en permance.
Un jour ça risque de donner un truc dans le genre:
-désolé chéri(e) j’ai fini super tard au boulot!
-Alexa: c’est faux vous avez quitté votre lieu de travail à 17:30 puis vous êtes passé au Love hôtel, 88 rue Saint-Denis 75001 Paris, pendant une heure et demi avant de donner rendez vous à Raoul et Rémi au Dernier Bar avant la Fin du Monde.

avatar alan1bangkok | 

soyons clair
toutes ces enceintes connectées.......c'est de la merde

mode fanboy ... sauf le HomePod

avatar perpetuum | 

C’est inquiétant cet engouement pour ces espions nichés au cœur des foyers!!! Quelle que soit la marque! Et puis franchement, c’est si utile que ça? C’est quand même pas si dur d’appuyer sur un/des bouton(s), de taper sur un clavier, de lire... !

avatar webHAL1 | 

Extrait de l'article :
« Apple a un argument de poids pour répliquer à Amazon : Siri est intégré en standard sur les centaines de millions d’appareils iOS, macOS, watchOS et tvOS vendus chaque année. »

Cela est vrai uniquement dans le cadre d'un assistant vocal, qu'on utilise sans avoir besoin d'autres appareils. Par exemple pour démarrer un minuteur ou pour savoir la météo, cela conviendra parfaitement.
Par contre, là où ça devient problématique c'est dans le cadre d'une utilisation en tant qu'assistant électronique. Pour cela, il faut un éco-système, et c'est sur ce point qu'Amazon et Google sont en train de prendre une avance considérable et qu'Apple semble totalement s'endormir sur ses lauriers. Typiquement pour ce qui est de la domotique les utilisateurs vont vouloir dire "allume les lumières", "préchauffe le four", "lance l'aspirateur", "augmente la température", "verrouille les portes d'entrée", etc. sans avoir besoin de se préoccuper de savoir si l'appareil est compatible avec leur assistant électronique ni avoir besoin de passer par une phase de configuration fastidieuse.

avatar nicky_rabbit | 

@webHAL1

En te lisant j’ai lancé un « Dis Siri allume le salon » qui m’a répondu « C’est fait » instantanément (merci Hue). L’écosystème est déjà bien en place dans la sphère Apple, la bataille ne fait que débuter (avec l’avantage que mon iPhone ou mon aWatch me suivent de pièce en pièce).

avatar webHAL1 | 

@nicky_rabbit
« L’écosystème est déjà bien en place dans la sphère Apple [...] »

Ceci est totalement faux (il suffit de voir les chiffres). Oui, certains appareils sont compatibles avec HomeKit. Le problème ? Il y en a beaucoup trop peu comparé aux solutions d'Amazon et de Google, et la Pomme ne semble rien faire pour remédier à cela.

avatar oomu | 

webhal, baratin. Apple et les autres constructeurs sont tout aussi bien placés pour vendre des gadgets onéreux qui s'entendent plus ou moins bien après un fatras de protocoles et d'autoconfigurations malhabiles de réseaux.

Bref: c'est pareil et il est vain de tenter de diminuer Apple ou Amazon ou Google ou je ne sais quelle autre société de bidules.

Apple ne fera _RIEN_ (strictement _rien_, le néant) pour rassurer votre angoisse. Apple fait ce qu'elle a toujours su faire jusqu'à la fin des temps : vendre des produits ciblés premium et onéreux, construire un écosystème limité mais très efficace et se satisfaire, à la Nintendo, d'avoir 3 ou 4 partenaires réguliers.

il en est jamais autrement.

avatar webHAL1 | 

@oomu
« Apple et les autres constructeurs sont tout aussi bien placés pour vendre des gadgets onéreux qui s'entendent plus ou moins bien après un fatras de protocoles et d'autoconfigurations malhabiles de réseaux. »

Non et 100x non !
Dans les années 80-90 Apple était "tout aussi bien placée" pour devenir un fabricant majeur de micro-ordinateurs, et pourtant elle a failli fermer boutique et son éco-système s'est réduit à peau de chagrin. Plus près de nous Microsoft était "tout aussi bien placée" pour percer dans le monde mobile, sauf que son éco-système s'est lamentablement vautré.
Penser que l'éco-système n'a aucune importance et que tous les constructeurs sont égaux et auront les mêmes chances au final quoi qu'ils fassent est, selon moi, un incommensurable erreur.

« Apple ne fera _RIEN_ (strictement _rien_, le néant) pour rassurer votre angoisse. »

Quelle angoisse ? Quelle est cette interprétation absurde de mes propos ? Je souligne qu'Apple est en train de prendre du retard dans le domaine des assistants électroniques et de la compatibilité avec des équipements tiers, c'est tout.
Qu'elle réussisse brillamment à se faire une place sur ce marché ou qu'elle en soit complètement éjectée ça m'est bien égal, du moment que mes appareils (Mac, iPhone, Apple TV), eux, restent compatibles via d'autres fournisseurs (par exemple Google ou Amazon).

avatar Kydix | 

Pour avoir eu Alexa, elle était totalement nul sur la domotique. Alors oui elle est compatible avec des milliers d’appareils, sais répondre à tout et n’importe quoi, mais devoir se répéter X fois pour allumer une ampoule parce qu’alexa n’a pas compris ou parce qu’elle allume les mauvaise... ça va 5 min. En plus dès qu’il y’a un peu de bruit (musique ou film) c’est foutu.

Mon HomePod pour ce qu’il sais faire le fais très bien.

Et c’est assez dommage que les constructeurs ne fasse pas l’effort de l’intégration HomeKit, d’autant plus qu’apple autorise à le faire de manière logiciel et non plus via une puce dédié

avatar oomu | 

Ubik !

CONNEXION UTILISATEUR