Sonnettes connectées : une nouvelle arme de surveillance à double face

La Rédaction |

Alors qu’Amazon vendra en France à partir du 31 mars une nouvelle version de sa sonnette connectée Ring, la polémique sur les risques liés à ce type d'appareils est relancée aux États-Unis. Un article paru dans le Washington Post révèle les deux facettes de ces caméras de surveillance vis-à-vis des forces de l'ordre.

La nouvelle sonnette Ring Video Doorbell Pro 2

Côté pile, la police exploite de plus en plus les images captées par ces caméras orientées vers la rue. Plus de 2 000 services de police et de secours américains ont conclu des accords de coopération avec Ring. Dans le cadre d'un incident, ces partenariats permettent aux agents de demander à tous les utilisateurs situés dans un périmètre d'environ 800 m2 de partager leurs vidéos.

À titre d’exemple, la police de Milwaukee a demandé l’année dernière plus de 800 vidéos, selon le porte-parole de la police, le sergent Efrain Cornejo. « C'est comme un réseau social. Les gens reçoivent un message, ils regardent tous [leurs vidéos enregistrées par la sonnette] et vous espérez obtenir une réponse », déclare-t-il. De quoi alimenter les craintes sur l'émergence d'un large réseau de surveillance portant diverses atteintes à la vie privée, comme nous l’évoquions dans un précédent article.

Côté face pour la police, il y a le risque que ces caméras servent à déjouer ses plans. Le Washington Post rapporte que deux enquêteurs du FBI ont été tués en Floride lors d'une intervention. Le suspect, dont le domicile devait être perquisitionné dans une affaire de crime contre des enfants, avait vu les agents s’approcher de sa porte grâce à une sonnette vidéo installée à l’entrée de son domicile. Trois autres agents ont été blessés avant que l’individu ne retourne l’arme contre lui. Le journal ne précise pas si le système utilisé était celui d’Amazon.

Ce crime pose des questions supplémentaires quant aux usages possibles de ces nouveaux outils de surveillance. Michael D’Angelo, consultant en sécurité et ancien chef de la police de South Miami, l'admet : « nous n’avons pas beaucoup réfléchi à la manière dont ces systèmes pourraient être utilisés contre nous. »

Un bulletin du FBI de 2019 signalait déjà que les sonnettes et autres dispositifs de surveillance connectés à internet pouvaient mettre en danger les agents en alertant les suspects de leur présence ou en capturant des images de leurs visages. Michael d’Angelo plaide pour que le brouillage des réseaux Wi-Fi fasse partie du protocole des perquisitions. De quoi alimenter les débats sur ces sonnettes de plus en plus répandues.


avatar Bruno de Malaisie | 

Comme d’habitude, l’enfer est pavé de bonnes intentions.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Bruno de Malaisie "l’enfer est pavé de bonnes intentions."
Comme le dit si bien MacG, dans toute chose, il y a deux faces, la bonne et la mauvaise. Mais pour être sur de bien comprendre, j'aimerai bien que l'on m'aide à décrypter : la bonne c'est pile ou s'est face ?

avatar DG33 | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

La bonne s’épile, sinon s’efface.
(Désolé mais ta coquille m’a obligé) 😉

avatar Bruno de Malaisie | 

@DG33

Très drôle!!!

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@DG33
Tu aurais eu bien tord de nous en priver : Merci pour ton clin d'œil !
(La tortue qui se tord de rire dans sa coquille)

avatar Billytyper2 | 

@DG33

Il y a du level là 😂

avatar xDave | 

@DG33

😂

avatar Bruno de Malaisie | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Facile!!!
La bonne, c’est la première idée.
La mauvaise, c’est quand on se rend compte des problèmes causés par la première
Idée.

avatar Billytyper2 | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Pas mal 😀

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ Billytyper2
Même pas mal 😜

avatar fendtc | 

Ce genre de sonnette demandant plus que 2 piles AA pour fonctionner, il serait sans doute malin de proposer du PoE...
Un câble pour l‘alim et le réseau, pas de wifi, bien plus fiable...
Et là, la belle procédure de brouillage du wifi... bref au jeu du chat et de la souris...

avatar corben | 

@fendtc

Je ne sais plus quelle marque (Nest ou une autre) fonctionne sur le courant donc il faut se plugger sur le câblage de la sonnette standard
C’est quand même mieux que de dépendre des piles qui s’usent toujours trop vite

avatar Valiran | 

@corben

J’ai une Ring, pas la pro certes, mais tu peux soit la brancher à la place de la sonnette classique, soit y coller une batterie rechargeable, soit du photovoltaïque (avec la batterie)

avatar DG33 | 

Une bonne sonnette vidéo connectée ne transmet pas en permanence, mais seulement en cas d’appui sur le bouton.
Le cas échéant un buffer conserve 1 minute avant le coup de sonnette et 2 minutes après, ainsi les livreurs peuvent être filmés lorsqu’ils arrivent et déposent le colis (pratique courante aux USA) dont ils présentent l’étiquette à la caméra, et partir si personne n’ouvre (sans rien emporter et sans délai).
Et il faut distinguer la sonnette en bordure de propriété (ne filmant que la rue) de la sonnette de porte, laquelle pourrait ne filmer qu’en cas d’intrusion dans l’espace privé si une zone d’alerte est déclarée.
Rappel : il est interdit en France pour un particulier de filmer l’espace public (ces zones doivent être masquées sur l’enregistrement).

avatar 7X | 

@DG33

D'où mon interrogation sur tous les visio-interphones qui filment la rue. Dans le module "création d'une safe-house", un des premier cours est l’installation d'une caméra derrière le juda de la porte d'entrée.

avatar Sindanárië | 

@DG33

Moi je vis dans un pays où tu mets tes caméras ou tu veux. Ici dans ma rue c’est pas rare que chaque immeuble à au moins deux caméras (souvent 3 ou 4) en vision croisée sur la façade et deux ou trois sur les toits terrasse. Et tu filmes ce que tu veux, même la rue si tu le souhaites. Rien ne s’y oppose. Si un voisin se plaint, la police lui répondra « soyez plutôt heureux, cela participe aussi pour votre sécurité »...

Voilà. C’est comme ça...

Personnellement je vois pas trop l’intérêt de ce genre d’installations, qui consomment du courant et des données pour rien : toutes ces jolies petites villes et villages de bord méditerranéen sont toujours pleins de vieilles femmes qui espionnent derrière leurs persiennes ou de leurs pas de porte, installées avec leurs vieilles chaises derrière leurs vieilles machines à coudre à pédalier 😂

avatar pagaupa | 

@Sindanárië

« vieilles femmes qui espionnent... »
Mais qui n’ont jamais rien vu quand elles sont interrogées par les enquêteurs...

avatar Sindanárië | 

@pagaupa

Tout est question de négociation

avatar zspy59 | 

La rue est un lieu public, je ne comprends toujours pas pourquoi la surveillance des lieus publics est un problème, la vie privée reste dans le cadre privé, maison, jardin ! Par contre Google qui prend des vue aériennes de vos maisons ça ne gêne personne ?

avatar 7X | 

@zspy59

Filmer la rue, permet, par exemple, de savoir qui visite qui.

avatar zspy59 | 

@7X

Être surveillé par Google me dérange, être surveillé par la Police ne me dérange pas du tout, au contraire !

avatar MGA | 

@zspy59

« être surveillé par la Police ne me dérange pas du tout, au contraire ! » sans déconner ? Vous êtes un ancien habitant de RDA nostalgique de la Stasi ?

avatar zspy59 | 

@MGA

C’était le bon temps !

avatar Sindanárië | 

@MGA

"Vous êtes un ancien habitant de RDA nostalgique de la Stasi ?"

C’est pas réservées à l’ex RDA : je peux te confirmer que ce genre de méthodes sont toujours d’actualité en Suisse où j’ai habité et travaillé un bon moment.

avatar MGA | 

@Sindanárië

Je connais peu la Suisse mais il y a un retour de l’ultra surveillance sous couvert de gentille protection un peu partout.

avatar John McClane | 

@zspy59

Je n’aimerais pas être filmé à chaque fois que je défèque sur le gazon de mon voisin, c’est pour ça.

avatar corben | 

@John McClane

Faut se déguiser en buisson quand tu fais ça 😝

avatar Sindanárië | 

@corben

Le corbeau comme déguisement est pas mal non plus

avatar DG33 | 

@Sindanárië

Ah non, le corbeau c’est celui qui dénoncera anonymement le chieur ! 🤪

avatar weagt | 

Autant je comprends les craintes liées à la première partie de l'article... Autant pour la deuxième, je ne vois pas trop où est le problèmes, ça fait des dizaines d'années que n'importe qui peut s'équiper en un système de surveillance avec des détecteurs de mouvements. alors en quoi le fait que la caméra soit connectée change quelque chose ?

avatar MGA | 

@weagt

« quoi le fait que la caméra soit connectée change quelque chose ? » ça change l’accessibilité aux données.
Pas connecté = local = effort important pour consulter les données = fait uniquement quand c’est vraiment nécessaire pour une personne identifiée.
Connecté = accès facile = accès même lorsque pas nécessaire par des personnes non identifiables = abus potentiels voir certains.
Sans parler du piratage.

avatar r e m y | 

Sauf que ça ne change rien au problème évoqué pour le côté "face" des sonnettes connectées, puisque le problème évoqué est que l'occupant du logement a vu arriver la police grâce à la caméra de sa sonnette...
N'importe quelle caméra aurait eu le même effet, connectée ou non (voire un simple judas)
C'est la question de weagt.

Donner comme inconvénient aux sonnettes connectées quelque chose qui n'a RIEN de spécifique aux sonnettes connectées c'est un peu bizarre.
L'argumentation de cet article, de toutes façons, est pour le moins curieuse ...
En résumé, l'avantage des sonnettes connectées c'est que la police peut les utiliser comme caméra de surveillance. L'inconvénient c'est que l'occupant du logement peut également s'en servir pour voir qui sonne à sa porte 😳

avatar MGA | 

@r e m y

Je suis d’accord l’argumentaire est bancal.

avatar ChrisFL410 | 

@DG33: malgré la loi, tout le monde filme l’espace public. Sans parler des dashcams. En idf, la police demande les enregistrements des particuliers qui filment la rue dès qu’il y a dégradation, agression, etc... Même s’ils ne pourront pas l’exploiter judiciairement.

avatar Gilles Derval | 

Ça donnera peu de problèmes quand on vit à la campagne ; Par contre, dans les grandes métropoles ou les endroits très criminogènes, ce système peut mettre en danger des policiers mais aussi des personnes qui ont permis l'arrestation de celles qui sont très dangereuses

avatar Gilles Derval | 

Ne pas oublier que les GAFA sont beaucoup plus surveillantes et pourraient devenir dangereuses si elles se prennent pour les maîtres du monde ! Ces multi-méga-milliardaires ont oublié que la réaction humaine peut devenir terrible pour eux, avec leur disparition totale

avatar Sindanárië | 

@Gilles Derval

"si elles se prennent pour les maîtres du monde !"

https://media3.giphy.com/media/husRyzdjBX1po2xEcJ/giphy.gif?cid=5e214886...

avatar cosmoboy34 | 

Alors autant je suis pas nécessairement pour ce genre de sonnette autant l’argument de la police ne tient pas longtemps. N’y avait il pas de système vidéo avant les sonnettes connectées ? Vraiment ?🤔 ce qui a changé c’est la démocratisation mais n’importe qui jusqu’à maintenant pouvait installer une caméra et ce depuis longtemps. Et même avant la vidéo un chien suffisait à avertir. Faudra t’il des brouilleurs de chien aussi à l’avenir ? 🤣

avatar Rajindael | 

c'est devenu trop simple de s'équipe et d'exploiter ce genre d'engin. Pour rappel en France, pendant longtemps certaines technique de chiffrement était interdite car l'état n'avait pas la capacité de le casser.

Mais je suis d'accord, tout le monde peut depuis longtemps s'équiper d'une moyen d'alerte (caméra ou chien). Il n'y a pas que les forces de l'ordre qui peuvent faire de la surveillance, même si pour nous, en tant que particulier Français, on doit respecte qq règles lié à l'espace publique (en théorie).

avatar Teeto | 

Je retiens plus la bonne face. Pour la mauvaise face et ce qui est raconté l’individu aurait pu avoir des caméras ou des dizaines d’autres outils de surveillance mieux qu’une sonnette sur la porte donc... Surtout si recherché par le FBI et que les gars s’arrêtent devant chez lui pour passer par la porte de devant 🤷🏻‍♂️

avatar pelipa91 | 

Du coup, les mecs qui ont des choses à se reprocher vont scruter leur réseau Wi-Fi en permanence et sortir les flingues si leur box flanche. J’aimerai pas être livreur de pizza qui va se faire trouillauter par erreur ^^

avatar pagaupa | 

On s’en fout! En France, il est interdit pour un particulier de pointer une caméra sur la voie publique...
Point barre.
Les images récupérées seraient de fait illégales donc non opposables.

avatar Sindanárië | 

@pagaupa

Ça aussi on s’en fout

😬

CONNEXION UTILISATEUR