Le pouvoir démesuré du widget Apple News en France

Mickaël Bazoge |

Le widget Apple News qui présente une poignée d'actualités n'a l'air de rien. Il représente pourtant une manne très importante pour les titres de presse qui ont le privilège d'être dans les petits papiers d'Apple. Le trafic qu'en retirent les sites web affiliés est en effet très important : dans le cas de 20 Minutes par exemple, l'audience générée par Apple News pèse de 15 à 20% du trafic (lire : Le widget Apple News rapporte aux éditeurs de presse français).

Seul problème : l'opacité règne complètement sur la sélection des titres de presse et sur les actualités présentées par le widget. Marianne, qui faisait partie des sites affiliés à Apple News jusqu'en octobre dernier, a vu une baisse de son trafic de l'ordre de 35% ! L'atterrissage est brutal : la chute de l'audience s'accompagne logiquement d'une baisse des recettes publicitaires…

Le magazine a voulu jeter un œil derrière le voile du mystère et, bien sûr, il s'est d'abord cassé les dents sur les relations presse d'Apple France. Malgré tout, Marianne a pu rassembler auprès des confrères, souvent sous couvert d'anonymat, de quoi étayer une longue enquête — parfois à charge — sur ce service « sans réelle ambition » et configuré « sur un coin de table », d'après le témoignage (de seconde main) d'un haut dirigeant d'Apple.

Le widget Apple News accueille 20 médias et grands titres de la presse française, une sélection sans grande cohérence (on y trouve L'Express et Le Point, mais pas L'Obs ni Le Journal du Dimanche, par exemple). La sélection est laissée au bon soin de l'entregent d'un salarié français d'Apple qui malgré son statut de responsable média partenariats, ne joue ici que le rôle de passe-plat entre le média et « l'équipe en charge ».

On ignore tout de cette énigmatique équipe qui a pourtant (presque) un droit de vie ou de mort sur des publications en ligne. Entrer en contact avec elle relève déjà de l'exploit, mais il faut ensuite conserver l'accès dans ce widget. Ce qui n'est pas une mince affaire, car l'algorithme qui trie les titres n'est pas spécialement finaud.

Il valorise plus souvent qu'à son tour l'actu « légère » et anecdotique au détriment des enquêtes et du contenu solide. Il semble que cet algorithme s'appuie pour partie sur les titres partagés sur les réseaux sociaux (et ce ne sont souvent pas les actus les plus sérieuses qui sont partagées…). De notre expérience, il est aussi arrivé que le widget nous oriente vers des articles fouillés ; le meilleur y côtoie donc le pire, comme dans la presse traditionnelle en somme…

L'application Apple News n'est disponible qu'aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie.

En absence d'une déclinaison française d'Apple News, le widget proposé aux quelques 10 millions d'utilisateurs d'iPhone dans l'Hexagone est un service sans personnalisation possible, qui affiche des titres sans supervision éditoriale, à l'inverse de ce qui se passe aux États-Unis ou au Royaume-Uni.

La Pomme ne se préoccupera sans doute de son widget qu'à partir du moment où Apple News sera lancé en France. On ignore quand, et le constructeur n'a pas fait preuve de beaucoup de zèle pour étendre la disponibilité de son application.

Les titres de presse qui s'appuient beaucoup sur le widget Apple News pour générer beaucoup de trafic ont la vie facile et c'est tant mieux pour eux. Mais le retour de flamme risque d'être d'autant plus difficile à gérer, si d'aventure Apple décide de remplacer un média par un autre.

La problématique ici est finalement la même que celle qui se pose aux éditeurs qui misent trop sur le référencement de Google ou l'algorithme de Facebook pour promouvoir leurs contenus : baser tout ou partie de son modèle économique sur la bonne volonté d'un tiers est dangereux. Surtout si ce tiers n'a aucune obligation de vous mettre en avant.

Le widget Apple News en chiffres
  • 10,6 millions d'utilisateurs d'iPhone en France ont accès à ce widget installé par défaut. Autant que l'audience des JT de TF1, France 2 et M6 réunis ;
  • 20 titres et médias ont été sélectionnés par Apple ;
  • 100 millions de visites par mois : c'est le trafic que génèrera bientôt le widget, selon Benjamin Ferran du Figaro. Un gâteau énorme à se partager entre 20 acteurs.
avatar Lestat1886 | 

Sympa l’article à charge de Marianne pour se venger d’avoir été retiré du widget!!

Par contre c’est vrai qu’ils ont complètement oublié Apple News, toujours pas d’app en dehors de 3 pays et je n’ai même pas accès à ce fameux widget!

avatar ovea | 

@Lestat1886

«…pas d’app en dehors de 3 pays…»

C'est depuis longtemps un très gros problème d'Apple, et même après l'extension à d'autres pays !!! Regardons simplement le dictionnaire français d'Apple …

Quand Apple ne sait pas faire, elle ne sait pas passer la main et laisser les compétences prendre place dans leur système.

avatar Nesus | 

Il doit y avoir une grosse part de sujet choisi aussi. Je ne clique que sur ce qui m’intéresse et j’ai rapidement vu changer les sujets.
Au début j’avais que des pauvres infos sur les people et Facebook, maintenant j’ai très souvent courrier international, Mediapart ou le monde. Donc ce petit widget me va plutôt bien.

avatar McFlan | 

@Nesus

C’est la même sélection pour tout le monde. Vos goûts ou comportements n’ont pas d’influence sur la sélection.

avatar Derw | 

Hum, je ne pense pas que ce soit le cas. Je pense qu’il y a au moins une notion de géolocalisation. En effet, j’ai dans mes news, celle d’un quotidien régional, je ne pense pas qu’elles soient accessibles à Paris ou dans une autre région…

avatar Vostorn | 

C'est dommage qu'Apple n'en fasse pas une véritable API que les magazines puissent exploiter.

L'utilisateur choisirait à quels magazines il souhaite s'affilier ainsi que les tags qui l'intéressent et le contenu de ces magazines contenant les tags souhaités afficheraient le titre et le chapeau de l'article.

Pas très compliqué à mettre en œuvre et vraiment tout bénéf pour les deux parties.

avatar letofzurichois | 

Vu que le HomePod a besoin de cette application pour piocher les news, je précise que j’ai fais le test, je suis en Suisse, nous avons aussi le Widget mais comme en France, pas l’application News, et quand je demande les news au HomePod, il me dit que l’application n’est pas disponible dans l’app Store dans mon pays, donc il ne sait où piocher, à voir si cette fonction est aussi prévu en France au lancement de l’HomePod.

Après je peux me tromper dans mon raisonnement.

avatar Mickaël Bazoge | 
Cette fonction du HomePod est liée je crois à des podcasts de plusieurs médias US. A priori, ça n'a pas de rapport avec Apple News.
avatar letofzurichois | 

@MickaëlBazoge

Le HomePod précise bien que l’application n’est pas dispo, alors que je suis abonné à divers podcasts, j’avoue que j’ai du mal à comprendre comment cette fonction peut fonctionner.

avatar marenostrum | 

ils proposent beaucoup d'articles payants en plus.

avatar Derw | 

Du coup c’est intéressant pour les éditeurs qui augmentent leurs chances de création d’abonnement.

avatar buluhab | 

Du coup je vais le désactiver et ajouter Marianne à Newsify :-)

avatar occam | 

... service « sans réelle ambition » et configuré « sur un coin de table »...

L’embêtant, c’est que la description vaut pour nombre de services et produits proposés par Apple. On pourrait en faire un sticky.

Apple, ces jours-ci, ne cesse de rappeler la sentence désabusée de John Le Carré :
« It could be worse, but not much. In our game there's two views of history: conspiracy and fuck-up. Here's where we get the fuck-up. »
——John Le Carré, The Honourable Schoolboy

avatar Lestat1886 | 

@occam

Pas vraiment d’accord avec toi. Quels autres services?

avatar occam | 

@Lestat1886

Services et produits.

iCloud.
iBooks. (Et rien que de penser à Author me donne la nausée.)
iTunes.
Mail.
Photos.
Maps.
iOS 11.
macOS 10.13.

Et j’en passe, sans m’étendre sur les ratés conceptionnels hallucinants côté hardware, pour lesquels une expression allemande que les ingénieurs américains affectionnaient particulièrement semble toute choisie : verschlimmbessern.
(L’historien de la technologie Henry Petroski traduit cet oxymoron par “to improve into a failure”, qu’il explique en général par un souci du détail insignifiant au dépens d’une vision cohérente de l’ensemble, et par l’incapacité à se mettre à la place de l’utilisateur.)

avatar Lestat1886 | 

@occam

Ben je n’ai pas trop de soucis avec aucun software (quelques bugs avec mail surtout sur mac) ni hardware!

j’ai aussi des bugs sur d’autres apps de google (YouTube et Google maps). Donc l’un dans l’autre, je suis globalement satisfait par Apple

Sinon passes sur Android, si tu n’es satisfait de rien chez Apple. Pourquoi te faire du mal?

avatar fte | 

@Lestat1886

"Sinon passes sur Android, si tu n’es satisfait de rien chez Apple. Pourquoi te faire du mal?"

Il l’a parfaitement illustré plus haut : « conspiracy and fuck-up. Here's where we get the fuck-up ».

avatar Lestat1886 | 

@fte

Je ne vois pas le rapport mais bon :)

avatar fte | 

@Lestat1886

Guillotine ou bûcher ?

Probablement la guillotine.

avatar Lestat1886 | 

@fte

Un Nokia 3310 peut-être ? 😂

avatar fte | 

@Lestat1886

Être suivi par 20 canards 24/7 ou avoir des jambes en mousse ?

Canards.

avatar occam | 

@Lestat1886

"Ben je n’ai pas trop de soucis avec aucun software (quelques bugs avec mail surtout sur mac) ni hardware!"

Le pluriel d’anecdote est anecdotes, pas données statistiques.
Si vous êtes à ce point satisfait de l’offre actuelle d’Apple, bravo pour vous.
Moi, je dois surtout résoudre les problèmes causés par Apple à mes collègues, collaborateurs et clients. Ce qui me donne une appréciation statistique des problèmes. J’en ai souvent fait état ici, je ne vais pas me répéter.

Concernant mon usage personnel, quand des solutions équivalentes ou préférables sont disponibles sur d’autres plateformes, je m’en sers déjà depuis longtemps. Aucun masochisme ne m’oblige à rester lié à Apple quand des alternatives valables existent.

Il y a un aspect essentiel, qui sous-tend pratiquement tout ce que j’écris à ce sujet, et que vous paraissez ne pas saisir, ou bien occulter :
J’aimerais qu’Apple retrouve ses qualités premières. Que la dégringolade vers le schlock tape-à-l’œil et le bling hors de prix s’arrête.

Dans le premier article de fond sur le Mac, paru dans BYTE 8/1984, Bruce Webster concluait :
« The Mac’s a gem —, slightly flawed, but a gem nonetheless. »

Ce verdict était visionnaire, mais il s’avère trop optimiste. Les aspérités ont été arrondies, les facettes d’Apple sont polies comme un joyau.
Seulement, les failles, les ébréchures, les maclages ne cessent de s’approfondir, et sont désormais visibles à l’eil nu.

avatar Lestat1886 | 

@occam

Oui on a surtout tendance à oublier les bugs des anciens produits et les mêmes critiques qui lui ont été adressées. Apple a toujours été mieux avant lol

avatar occam | 

@Lestat1886

"Apple a toujours été mieux avant lol"

Sérieusement ?
Tout ce que vous en tirez ?
Ce n‘est pas digne de votre niveau.

Quant aux bugs historiques, ils ne sont pas omis.
Je recense dans une base de données tout ceux que j’ai rencontrés depuis... 1985.
Afin justement de retracer leur origine et leur évolution.

avatar Lestat1886 | 

@occam

Oui mais ce que je veux dire aussi c’est qu’il y a toujours eu des bugs et il y en aura toujours. Je ne connais aucun OS garantie sans bugs.

Il y a bien eu certaines versions moins bien finies que d’autres et encore ca dépend de la « chance » de chacun. Tout le monde se plaint de ios 11 mais je n’ai eu aucun problème avec, mais je garde un mauvais souvenir de ios 9 par exemple!
Pareil pour high sierra, mais ces dernuers temps je n’utilise pas mon MacBook pro de manière assez poussée pour donner un avis définitif

avatar Lestat1886 | 

@occam

« Moi, je dois surtout résoudre les problèmes causés par Apple à mes collègues, collaborateurs et clients. Ce qui me donne une appréciation statistique des problèmes »

Pareil à mes collègues , famille et amis. Mais pas que les produits Apple, mais aussi les PC et Android... Mais ca ne veut rien dire statistiquement, est-ce que nos entourages représentent un échantillon représentatif ?!

avatar occam | 

@Lestat1886

"est-ce que nos entourages représentent un échantillon représentatif ?!"

Cela dépend en principe de la structure et de la taille.
Mais encore une fois, je ne parle pas d’entourage.
Quand une institution, un projet international ou une structure professionnelle m’engagent pour résoudre un problème donné, ce sont 100% de son parc qui sont concernés.

avatar Lestat1886 | 

@occam

Oui mais encore une fois ce n’est pas représentatif de tous les clients d’Apple. Et vu la nature de ton travail apparemment, on t’appelle pour résoudre des problèmes mais personne ne t’appelle quand tout va bien, ca peut donner une certaine perception plus négative que la réalité même si Apple a sûrement des progrès à faire vis à vis de sa clientèle pro

avatar fte | 

@Lestat1886

"Pas vraiment d’accord avec toi. Quels autres services?"

iCloud. Tout iCloud.
Mention spéciale pour la syncho iCloud Drive cosmiquement merdeuse.
iWork.
HomePod.
Watch 1.
Siri.
OpenGL.
Mac Pro 2013.
iOS Files.
TouchBar.
Magic Mouse rechargeable cul en l’air.
Podcasts.
Le HDMI de l’Apple TV.

Il est tard, j’arrête là. Mais je pourrais continuer. Genre avec APFS, le BugReporter, High Sierra, le masquage des infos batterie de macOS, le bridage des iPhone batterygate... bref. La liste est longue.

avatar marenostrum | 

lui parle de services, toi tu parles de bugs.

avatar fte | 

@marenostrum

C’est pas de ma faute si Apple propose des bugs et les nomme services.

avatar marenostrum | 

les bugs sont inévitables. sauf s'ils n'avancent plus. mais ils doivent fermer dans ce cas.

avatar fte | 

@marenostrum

iCloud est souvent fermé, pile poil.

avatar occam | 

@marenostrum

"les bugs sont inévitables"

Certains, oui. Sous certaines contrantes de budget et surtout de temps.

Ce qui est non seulement évitable, mais foncièrement impardonnable, c’est la prise en otage de la clientèle pour assurer la phase β, et bien trop souvent α.
Apple le fait sans se gêner.

J’ignore si vous avez assuré le contrôle de qualité de produits logiciels conséquents. Si vous l’avez fait, j’espère que votre saillie à l’emporte-pièce ne reflète pas votre attitude à l’égard de vos éventuels clients.

avatar niclet | 

J’arrive pas à comprendre pourquoi on ne l’a pas encore au Québec!

avatar jujuhtst | 

J’ai désactivé cette fonction depuis le début, je n’aime pas qu’on tri pour moi l’actu... en plus de pomper de la batterie et du transfert de données pour rien.

avatar simnico971 | 

@jujuhtst

Pareil.

avatar NerdForever | 

En même temps sur certains sites ok en peut jamais lire l'article donc au final on y va jamais... tant pis pour eux... ils ne peuvent pas avoir le beurre et la event du beurre... c'est ou l'argent du traffic publicitaire ou l'argent des lecteurs... à trop en vouloir la presse s'étrangle...

avatar Derw | 

La presse est étranglée. Son modèle économique issu du passé (achat de la presse papier) s’étiole. Et celui de l’avenir (presse numérique) n’est pas rentable. La pub ne rapporte pas de quoi vivre et de loin. Pire, elle fait fuir certains lecteurs potentiels. Et l’abonnement risque de ne pas prendre. Je serais curieux de connaître les résultats du premier à avoir tenté l’aventure (Médiapart il me semble).

avatar GtnDns | 

Apple News n’apparaît même plus dans mes widgets aha. Un jour avec, un jour sans, pourquoi pas.

avatar Pierre0305 | 

@GtnDns

Si tu veux retrouver le widget change la région de l’IPhone mets la sur royaume unis ou USA , éteint l’iPhone en le rallumant tu aura l’application News (pas le widget) ouvre l’appli, remets la région en France et tu retrouvera le widget

avatar hrurussia | 

@Pierre0305

wow et après c'est android qui est compliqué à utiliser !

avatar GtnDns | 

@Pierre0305

👌merci !

avatar oomu | 

bref, ce widget gaspillait mon temps, je l’avais vite viré, et chaque fois que je resteste, il me déçoit.

bah, c’est très bien pour ceux que ça amuse.

avatar rua negundo | 

Sommes-nous certains que les 4 infos présentées sont identiques pour tous les iPhone dans tout le pays ? N’y a t-il pas des personnalisations liées à la géolocalisation ou aux applications installées sur l’appareil ?

avatar marenostrum | 

oui ça joue. quand t'as l'app de Figaro par ex, il t'envoie sur l'app et pas sur leur site (par Safari)

avatar Derw | 

Si, la géolocalisation a une bien sûr une influence. Pour le pays bien sûr, mais sans doute aussi pour la région vu que comme je l’ai dit plus haut, je reçois des news d’un quotidien régional…

avatar ovea | 

@rua negundo

«personnalisations liées à la géolocalisation»

C'est pas de la personnalisation. Ça serait le cas sinon pouvait «sélectionner» un lieu, ET obtenir des info spécifique, ET mixer plusieurs lieux avec des éditions choisis

avatar Seby59th | 

Désactivé chez moi, que des putaclics sans connaître les sources.

avatar fondoeil | 

Widget désinstallé parce qu’aucune envie de me voir imposé les articles de Mediapart, Marianne et consorts...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR