iOS 13 : la clé (USB) du succès [MàJ]

Nicolas Furno |

C’était une fonction attendue de longue date par certains utilisateurs : avec iOS 13, il est désormais possible de brancher clés USB et autres disques durs ou SSD à la tablette. Vous pourrez alors accéder à leur contenu depuis l’app Fichiers, en lecture ou en écriture. Cela fonctionne avec iPadOS 13 et les derniers iPad Pro équipés en USB-C, mais aussi avec les tablettes précédentes et même avec les iPhone sous iOS 13.

iPad Pro relié à un disque dur USB-C.

Nous avons testé cette nouveauté avec plusieurs périphériques de stockage USB-C : une clé USB-C SanDisk, un disque dur LaCie et un SSD Externe Transcend. Précisons d’emblée que tous ces périphériques sont USB-C, pas Thunderbolt 3. Le connecteur est similaire, mais ce n’est pas la même technologie et les iPad Pro ne sont « que » USB-C, pas TB3. Vous pourrez brancher un périphérique de cette norme, mais il ne se passera rien.

Ces trois périphériques branchés directement au port USB-C de l’iPad Pro apparaissent après quelques secondes dans l’app Fichiers. Le système n’affiche aucune indication visuelle, il faut ouvrir l’app pour voir la clé USB ou le disque dur, dans la section des emplacements de la barre latérale. À partir de là, c’est comme si vous aviez les données en local sur l’iPad, vous pouvez ouvrir les dossiers, lire des fichiers et évidemment écrire également du contenu.

Affichage d’une photo stockée sur un disque dur relié en USB-C à l’iPad Pro.

De quoi utiliser l’app Fichiers pour récupérer un document depuis une clé USB et l’ajouter à iCloud Drive ou n’importe quel autre emplacement géré par l’app. Ou bien transférer du contenu depuis la tablette vers un disque dur ou un SSD externe, autant d’opérations qui n’étaient pas possibles avant, du moins pas avec un matériel standard.

À propos de matériel, nous avons testé nos trois accessoires avec un câble USB-C 3 standard et un câble Thunderbolt 3 et cela fonctionne aussi bien dans les deux cas. La clé USB intégrant son propre port USB-A, nous avons également essayé en la branchant à un hub USB-C et pas de souci à signaler non plus. Dans les grandes lignes, cela fonctionne comme on pouvait l’imaginer et comme sur les ordinateurs traditionnels.

Il y a une différence à noter malgré tout : iOS 13 gère moins de formats de stockage qu’un Mac ou un PC sous Windows. Nous avons réussi à lire les volumes de stockage formatés en FAT, en exFAT et en HFS, mais c’est tout. Un SSD formaté en APFS n’a pas été accepté, mais c’est un bug de la première bêta et cela devrait arriver d’ici la version finale du système. Nous n’avons pas pu tester le NTFS, mais il est probable que cela ne fonctionne pas, ou pas complètement (lecture seule).

Une clé USB reliée à un iPad Pro.

Quand un volume de stockage est relié à l’iPad et qu’il est dans un format qui n’est pas géré, il ne se passe absolument rien. La première bêta d’iOS 13 n’affiche aucun message d’erreur et l’app Fichiers n’affiche pas du tout le volume dans sa barre latérale. C’est ainsi que vous pourrez savoir qu’il y a un problème et vous ne pourrez évidemment pas le régler sur la tablette. La gestion du format des données est toujours strictement réservée à un ordinateur, vous ne pourrez rien faire de plus.

Bêta oblige, il y a parfois des erreurs qui obligent à reconnecter la clé USB ou le disque dur. Elles apparaissent directement dans l’app Fichiers et même sous la forme de notifications. Évidemment, ce sera gênant si vous êtes en train de transférer des données ou de lire des informations depuis le volume de stockage. Au passage, il n’est pas nécessaire d’éjecter dans iOS les volumes de stockage avant de les retirer de l’iPad, vous pouvez le faire sans attendre.

Lorsqu’il y a un problème de communication entre la tablette et le support de stockage, vous verrez ce type d’erreur.

Si vous avez un appareil iOS doté d’une prise Lightning, vous devrez utiliser l’adaptateur pour appareil photo vers USB 3 vendu par Apple (45 €). Vous pourrez ensuite brancher votre clé USB ou disque dur sur le port USB-A, et accéder aux fichiers depuis l’app du même nom. Contrairement à l’iPad Pro, vous aurez certainement besoin d’utiliser le port Lightning de l’adaptateur pour alimenter l’appareil iOS et le périphérique, les iPad et iPhone ne fournissant pas assez d’énergie. Par ailleurs, les performances seront inférieures qu’avec un iPad Pro, même si certains iPad ont un port Lightning USB 3.

Outre les volumes de stockage reliés physiquement aux iPad et iPhone, l’app Fichiers pourra aussi gérer les volumes de stockage en réseau. On pourra ainsi lire et écrire des données depuis un NAS, ou n’importe quel ordinateur capable de partager du stockage avec un protocole standard (SMB). Impossible de tester cette fonction dans la bêta toutefois, un message d’erreur s’affiche quand on essaye de connecter un volume distant.

Si vous vous posiez la question : oui, on peut brancher plusieurs disques durs à un même iPad via un hub et transférer des fichiers de l’un à l’autre.

[MàJ 5/06/2019 14h02] : une première version de l’article indiquait que la fonction était réservée aux iPad Pro de dernière génération. Ce n’est pas le cas, c’est une nouveauté d’iOS 13, accessible à tous les iPhone et iPad compatibles avec cette version.

[MàJ 5/06/2019 14h29] : comme nous l’a fait noter un lecteur, le format exFAT est en fait bien pris en charge. L’article a été corrigé en conséquence.

[MàJ 6/06/2019 10h13] : nous avons testé la fonction avec un iPhone X et l’adaptateur Lightning vers USB 3 d’Apple. Nous avons réussi à faire fonctionner notre clé USB et le SSD externe, mais pas le disque dur testé hier avec l’iPad Pro. En cause, l’alimentation insuffisante fournie par la connexion.

Dans tous les cas, vous aurez besoin d’un câble Lightning relié à une source d’alimentation pour alimenter le périphérique de stockage. Même pour une banale clé USB, l’énergie fournie par défaut par un iPhone ou iPad via son connecteur n’est pas suffisante et un message d’erreur s’affichera. C’est pour ça que l’adaptateur d’Apple dispose d’une entrée Lightning, en plus du port USB-A.

Pour un disque dur externe, cela ne suffit même pas. Il faudra ajouter un appareil de plus, un hub USB alimenté qui se chargera de transmettre l’énergie nécessaire au disque dur. Voilà qui commence à faire beaucoup de câbles et pour le coup, l’iPad Pro avec port USB-C est nettement plus simple et pratique.

[MàJ 6/06/2019 15h36] : la prise en charge d’APFS est prévue par Apple, son absence dans la première bêta est donc un bug.


avatar Marcos Ickx | 
avatar nmartel | 

Définitif ou du la bêta ? La non prise en charge du Exfat pensez vous ?

avatar shaba | 

Et les clés lightning MFI sont-elles aussi reconnues ? J’aimerais bien me passer de l’appli du constructeur pour me servir de la mienne.
Merci !

avatar jb18v | 

la mienne est en exFat qui ne semble pas géré pour le moment, mais oui ça serait plus souple :)

avatar Hetienn | 

@shaba

Peut-être, mais à mon avis, c’était mieux avant. D’ailleurs, même la nostalgie c’est plus ce que c’était. Allez, je retourne travailler sur mon Apple IIGS et mon ImageWriter.

avatar oomu | 

imageWriter était un bon soft en son temps.

avatar Ios_What a joke | 

C’est quand même fou d’avoir à se réjouir de pouvoir lire et écrire sur une clé USB en 2019!

Mieux vaut tard que jamais comme on dit!

avatar rolmeyer | 

@Ios_What a joke

On est sur une tablette avec un Os mobile donc oui c’est normal qu’on se réjouisse. Agrandir un iPhone et lui coller un clavier ne le transforme pas en laptop. Apple y met du sien pour en prendre le chemin, je trouve normal qu’on s’en réjouisse.

avatar Ios_What a joke | 

@rolmeyer

C’est sûr! Je suis content que cette fonction arrive. Je n’ai pas dit qu’il ne fallait pas se réjouir de ça. Mais qu’il est quand même incroyable que cette si simple et basique fonction n’ait été implémenté qu’en 2019 sur un outil de lecture de média et de production!

avatar rolmeyer | 

@Ios_What a joke

Euh outil de production que depuis peu. De plus c’est une tablette donc en gros un appareil client du Cloud, et toujours vendu comme ça. Pour les offres de consultation de media legaux, les apps ont toujours été présentes sur iPad.
De plus dans le monde entreprise, je suis sûr qu’ils vont se précipiter pour bloquer cette fonction clé usb.
Je dis pas que je suis d’accord avec Apple, je comprends leurs choix.
Le premier iPad pro est sorti enfin 2015, et on sait que ces fonctions était prévues pour iOs 12 avec un rétropédalage de dernière minute. La lancement des iPads pro avec usb C était sur les rails et ils n’ont pas pu/voulu l’arrêter, mais clairement c’est cet Os qui aurait dû être lancé avec les iPads pro face ID.

avatar oomu | 

Apple a des lubies qui sont dures à renverser

c'est une société très "opiniâtre", c'est autant un défaut qu'une qualité.

Les gens qui voient l'ipad uniquement comme un truc de "consommation" sont aussi victimes de lubies (la leur)

tout cela sont des vues de l'esprit. Il suffit d'ajouter la gestion au système d'exploitation pour que "pouf" on puisse faire tout plein d'autres trucs.

Bref, il est triste qu'Apple ait tant tenté de forcer les gens à des clouderies et des wifiseries. Il aurait fallu permettre usb storage dès la version 1.0

notons que j'ai pas apprécié ios pour cela, mais MALGRÉ cela.
Ses qualités ayant réussi à me faire supporter ce manque. Mais une fois l'ipad pro arrivé, sa puissance et son stockage, le manque d'accès simple et rapide à des disques externes devenaient une frustration constante.

le support de SMB sera bien utile au quotidien aussi, sans passer par X applications tierces.

Bon.. c'est toujours pas ssh...mais hé, Cupertino ne s'est pas faite en un jour.

avatar iPop | 

@rolmeyer
On est sur une tablette avec un Os mobile ...

Déjà là tu es dans le panneau complet. APPLE voulait à ses début lancer une nouvelle plateforme, un ordinateur fin, simple, l’apogée de toute une vie...depuis plus de 20 ans.
C’est la décision d’en faire un téléphone qui affubla le support de mobile. Bref.

avatar Dimemas | 

super !
windows 8 et 10 était déja des OS de tablette que je sache !
Et faisait beaucoup plus que iOS !

Mais vous êtes trop bornés pour accepter que microsoft avait raison à l'époque et faisait du bon boulot

tout est question d'idéologie...

avatar iPop | 

@Dimemas

Une fracture est une fracture, mais c’est aussi quitte ou double.
Tu n’inventes pas la voiture à essence en y rajoutant des chevaux par sécurité.
iOS a marché parce que les gens ont trouvé ça cool, dans le cas contraire il se serait planté comme Microsoft avec ses tablettes.

avatar Horfilas | 

@Dimemas

« Windows 8 et 10 était déja des OS de tablette que je sache ! »

Tu es sérieux là ?

avatar Bigdidou | 

@Dimemas

« windows 8 et 10 était déja des OS de tablette que je sache !
Et faisait beaucoup plus que iOS !
Mais vous êtes trop bornés pour accepter que microsoft avait raison à l'époque et faisait du bon boulot »

Ou on a juste testé ?
En quoi Windows 10 est un os de tablette ?
Quand tu passes en mode tablette (ce que je ne fais plus jamais), il se passe quoi qui facilite l’interaction tactile en dehors que quelques bridages ou de l’agrandissement de certains menus ?
Le doigt remplace le curseur de la souris, c’est tout, avec quelques gestuelles de base.
Et encore, pas toujours : il faut assez souvent faire appel au trackpad virtuel faute de ne pouvoir activer des menus ou différents éléments dans certaines applications.

Windows tactile, c’est une (mauvaise) blague.

avatar byte_order | 

> il faut assez souvent faire appel au trackpad virtuel faute de ne pouvoir activer
> des menus ou différents éléments dans certaines applications.

Ce qui relève d'un problème de logithèque : pour des raisons historiques, la logithèque d'applications compatibles Windows, énorme, est constituée en grande part d'applications qui ne gère pas ou mal les interactions tactiles. Et pour cause, la base installée étant minoritaire, c'est pas assez le coeur de cible.

Par contre, pour les applications qui le font correctement, y'en a peu c'est vrai, mais pour *ces* applications, l'usage en mode tactile marche tout aussi bien que sur un iPad.
Utiliser Neflix sur une Surface ou un iPad, c'est tout pareil, par exemple.

> Windows tactile, c’est une (mauvaise) blague.

C'est pas le support du tactile par Windows qui est une blague, mais la logithèque des applications qui supportent correctement l'usage en full tactile qui l'est.
Nuance.

avatar Bigdidou | 

@byte_order

« C'est pas le support du tactile par Windows qui est une blague, mais la logithèque des applications qui supportent correctement l'usage en full tactile qui l'est. »

Encore une fois, le mode tactile de Windows, c’est juste le doigt qui remplace la souris comme périphérique de pointage.
Et même ça, comme tu l’écris, Windows n’est pas capable de l’assurer correctement en prenant le relais sur des applications pas prévues pour ça.
Il n’y a aucune adaptation spécifique de l’interface en dehors de rendre un peu plus laborieuse la gestion des fenêtres.
Quelque chose d’aussi couillon que l’ouverture d’un dossier en mode tactile, faut double tapoter dessus, comme un double clic. Pareil pour les documents ou les applications. Aucune adaption, rien, au fait qu’un doigt n’est pas un clic. Le multitouch, c’est le néant.
MacOS en mode tactile, par exemple via VNC sur l’iPad, ça fonctionne partout et c’est pas moins efficace que Windows dit « tactile ».

Donc, pour moi, aucune nuance : Windows tactile, c’est une blague, et j’ai été sidéré d’en voir la pauvreté fonctionnelle au fil des jours, en apprenant à domestiquer ma Surface.
J’avais en souvenir les discours qu’on lit ici de cette surface qui écrase l’iPad, de tablette tout à fait correcte, et je me suis demandé si j’avais pas loupé l’installation d’un truc.
Mais non.
Ce que Microsoft et ses utilisateurs appellent une tablette, c’est juste un écran tactile.

avatar webHAL1 | 

@byte_order
« Utiliser Neflix sur une Surface ou un iPad, c'est tout pareil, par exemple. »

Tout à fait. J'utilise régulièrement Netflix sur ma Surface Pro 4 en tactile et l'expérience est très bonne. :-)

avatar fifounet | 

@Dimemas

"windows 8 et 10 était déja des OS de tablette que je sache !"

Ben non justement tu ne sais pas

avatar jb18v | 

+1 pour le cas du NTFS ? OSX sachant le lire tout seul (mais pas y écrire il me semble).

Et peut-on envisager de brancher un hub usb, et plusieurs disques/clés pour copier de l'un à l'autre ? (cas particulier mais ça serait sympa).

avatar rolmeyer | 

@jb18v

Pour le hub je ne sais pas mais je crois que sur Twitter un développeur a branché une tour Raid de 10 To sur son iPad sans problème. ?

avatar jb18v | 

toujours moins cher que les grosses capacités en Apple Store XD

avatar Marcos Ickx | 

@jb18v

Le support NTFS n’est pas prévu au programme avec iOS/iPadOS 13.
https://twitter.com/marcosickx/status/1136947995931529218?s=21

avatar TiTwo102 | 

Bon, là, clairement, la non prise en charge du exFAT c'est la douche froide...

Et le fait de ne pas pouvoir gérer les disques (formatage par exemple) montre déjà les limites. Allé. On y croit pour iPasOS 17 !

avatar Pse | 

Petite question pour MacG
Peut on formater un support USB?

avatar jb18v | 

"La gestion du format des données est toujours strictement réservée à un ordinateur, vous ne pourrez rien faire de plus." non :)

avatar Sgt. Pepper | 

@Pse

?
« La gestion du format des données est toujours strictement réservée à un ordinateur, vous ne pourrez rien faire de plus »

avatar Pse | 

@Sgt. Pepper

Merci.
J’ai lu en diagonale un peu trop vite

avatar TomS74 | 

J'espère pouvoir utiliser cette fonction avec mon iPad Pro 2017. Il marche tellement bien que je n'envisage pas une seule seconde de le remplacer par un modèle plus récent.

avatar BenjaminBraxton | 

Bravo à Craig, il a une bonne énergie et à enfin réussi à faire bouger le dogme ! iPad os + fichiers les vents vont clairement augmenter

avatar zoubi2 | 

@BenjaminBraxton

"les vents vont clairement augmenter"

Force 8?

avatar bebi27 | 

La ça devient très bon!
J'ai remplacé mon MBP pour un iPad Pro 12.9 cette année et je ne regrette pas du tout, encore moins en voyant ce test.

avatar Bigdidou | 

« Précisons d’emblée que tous ces périphériques sont USB-C, pas Thunderbolt 3 »

Si j’étais taquin, je soulignerais que les clés USB TB, ça court de toute façon pas les rues ;)

avatar SyMich | 

Si j'étais taquine, j'aurais rappelé une nouvelle fois aux rédacteurs de MacG que le thunderbolt 3 EST USB-C... (USB-C étant la forme du connecteur retenu par différents protocoles de communication dont le thunderbolt 3 et l'USB 3.2 gen1, gen2 ou gen 2x2)

mais bon... c'est peine perdue. Et puis bientôt le thunderbolt 3 devrait être rebaptisé usb 4 (toujours avec connecteur usb-C), ça ne va pas aider ?

avatar oomu | 

cherchez pas, personne y pige rien. :)

avatar Dimemas | 

lol pas faux tient ;)

avatar KorE | 

La limitation aux seuls iPad Pro, c’est n’importe quoi.

Pourquoi l’iPad mini 5 n’en bénéficie pas? Il dispose d’un A12...

avatar Nicolas Furno | 

@KorE

C'est n'importe quoi et c'est une erreur de ma part. Désolé, j'ai corrigé l'article.

avatar benouit2a | 

Peut être qu’une application viendra un jour pour nous formater les clés USB ou HDD
/SSD ? en tout cas cela ouvre de nouvelles possibilités très intéressante.

avatar oliv30 | 

Si cela pouvait marchait avec les apple tv...

avatar Sgt. Pepper | 

@oliv30

Cela redonne de l’intérêt à AirPlay ?

avatar Nicolas Furno | 

Je ne sais pas pourquoi le SSD formaté en exFAT ne fonctionnait pas jusque-là, mais en le formatant à nouveau dans ce format, j'ai réussi à l'utiliser sans problème avec mon iPad Pro.

Désolé pour l'erreur, l'article a été corrigé également sur ce point.

avatar SyMich | 

Le SSD devait être initialement en MBR et en le reformatant depuis un Mac, il s'est retrouvé avec une table de partition de type GUID

avatar Nicolas Furno | 

@SyMich

C'est pas impossible, j'ai testé initialement en configuration "usine", sans vérifier ça… ?‍♂️

Par la suite, je l'ai formaté dans différents formats pour tester. Je vais voir si je peux le formater en MBR pour confirmer, tiens.

avatar rolmeyer | 

@nicolasf

Concernant l’Exfat j’ai un mac et une Surface Pro depuis 2015. A chaque fois que je formatte une clé ou un disque en Exfat sur le mac, la Surface ne veut les lire. Donc que les différentes versions de W10. Quand je formatte sur la Surface, marche sur le mac et le pc.
Juste mes 2 centimes d’euros.

avatar SyMich | 

Même remarque que juste au-dessus. Ça doit être lié au type de table de partition appliquée lors du formatage. Windows opte pour MBR alors que macOS privilégie GPT

avatar rolmeyer | 

@SyMich

Ah ok. Je faire gaffe la prochaine fois je dois donc formatter exFat MBR.

avatar benjy7790 | 

Cela fonctionne sur un iPad Pro 12,9 de 2017 avec un port lightning + accessoires pour brancher en usb ???

Pages

CONNEXION UTILISATEUR