iOS 15 : comment exploiter dès à présent le rapport de confidentialité des apps

Mickaël Bazoge |

C'est une des (assez nombreuses) fonctions d'iOS 15 qui n'ont pas été invitées à la fête de la version finale : le rapport de confidentialité des apps est toujours aux abonnés absents, en attendant une prochaine mise à jour. Enfin, elle n'est pas tout à fait absente.

Cette section des réglages Confidentialité (scrollez tout en bas de l'écran) doit afficher la fréquence à laquelle les applications accèdent aux informations de localisation, à l'appareil photo, aux photos en elles-mêmes, au micro et à la liste des contacts. Ce complément aux étiquettes de confidentialité de l'App Store doit également indiquer quelles applications contactent d'autres domaines tiers. Le tout sur une période de 7 jours.

Actuellement, cet écran propose d'activer l'enregistrement des apps (c'est désactivé par défaut) et de sauvegarder l'activité des apps, sous la forme d'un fichier JSON. De base, on ne peut pas faire grand chose avec ce fichier, mais App Privacy Insights, une nouvelle application tierce (et gratuite), sait en tirer partie. Dans la feuille de partage qui s'affiche après avoir touché le bouton de sauvegarde de l'activité, sélectionnez l'option Import to App Privacy Insights.

Ce n'est peut-être pas aussi joli ou bien présenté que quand c'est Apple qui s'en occupe, mais on a déjà une bonne idée des accès des apps aux différents composants du système.

D'ailleurs, il faudra peut-être bien se contenter de cette solution pendant encore un moment. Apple a discrètement modifié le visuel de la section de son site web consacré aux nouveautés d'iOS 15. Exit la liste d'apps, le constructeur préfère montrer à la place le rapport de confidentialité de Safari.

Avant // Après.

Est-ce à dire qu'Apple ne compte finalement plus offrir cette fonction sous la forme initialement annoncé ? En tout cas, ce changement de visuel n'augure rien de bon concernant une disponibilité rapide.


avatar moua | 

Côté confidentialité, private relay a déjà une faille (corrigée sur macOS uniquement) qui permet au site de récupérer l’IP.

Démo :

https://fingerprintjs.com/blog/ios15-icloud-private-relay-vulnerability/

avatar Paultergeist | 

D’ailleurs, je suis surpris des requêtes serveurs de l’app iGen malgré l’abonnement au Club iGen. 🤔

avatar RyanR | 

Horrible j’ai un iPhone 11 pro et j’ai l’impression d’avoir un iPhone 4 pire mise à jour y’a tout qui bug je la conseille pas je suis dégoûté

avatar cdp86 | 

@RyanR

J'hésitais à faire le pas avec mon 11 Pro justement. Est-ce que tu pourrais donner quelques détails sur ce qui ne fonctionne pas / mal / ralenti ?

avatar oboulot | 

@RyanR

J’ai le même portable je l’ai pas fait pour cette raison.

Fait sur l’iPad pro 2020 tout fonctionne bien pour l’instant.

Dans tout les cas pour les grosses mise à jour annuel je fais une clean instal des familles ( je remet tout à zéro et je restaure depuis iCloud ou iTunes depuis un mac )

avatar nespresso92 | 

Concernant la vie privée Macgen est TRÈS TRÈS loin d'être le meilleur de la classe.

J'ai compté pas moins de 376 traqueurs et cookies au sein de l'application.
De plus, il me semblait que la loi obligait dorénavant la présence d'un bouton "Tout Rejeter" ce qui n'est pas le cas ici.
Sans évoquer le fait que tout les traqueurs "légitimes" sont actifs. Il faut donc s'armer de patience pour décocher les 300...

Tout cela à une belle pratique à la Google...😡

avatar oboulot | 

@nespresso92

Pourtant de vrais chevalier blancs quand il s’agit de taper sur Facebook Google et consort…

Faite ce que je dit pas ce que je fait !

avatar nespresso92 | 

@oboulot

Exactement, assez pathétique comme attitude. Mais personne ici ne s'offusque...🤦🏻‍♂️

avatar Lightman | 

@nespresso92

Si si, je fais parti de ceux qui s'en offusques. Il va bientôt faire des signalements, pour commencer. À la CNIL peut-être ?

avatar AKZ | 

Super intéressant ce petit logiciel !
Je viens de consulter les dernières 24 heures depuis l’installation d’iOS 15.
Cela permet de voir que les 10% des applications que j’ai autorisées en tâche de fond se connectent assez souvent sans qu’elles soient utilisées.

CONNEXION UTILISATEUR