iPad Pro : l’A12X Bionic fait mieux que le MacBook Pro 13’’

Mickaël Bazoge |

Apple n’a pas tari d’éloges sur les performances de la puce A12X Bionic de l’iPad Pro. Avec sa gravure à 7 nm, ses 10 milliards de transistors, ses 8 cœurs (4 puissants, 4 économes), le nouveau moteur des tablettes se veut 35% plus rapide en tâche monocœur que l’A10X Fusion et carrément 90% plus véloce pour les tâches multicœur.

Histoire de bien marquer les esprits, Apple a également expliqué que l’iPad Pro 2018 était plus rapide que 92% des PC portables du marché. Ces éloges ne sont pas que des vues de l’esprit, à en croire le premier benchmark publié sur Geekbench. En tâche monocœur, l’iPad Pro génère un score de 5 030 ; en multicœur, il atteint 17 995.

La différence est sensible en comparaison de l’A10X Fusion de l’iPad Pro 2017 (monocœur : 2 913, multicœur : 9 327), mais aussi vis à vis de l’A12 Bionic des iPhone XS et XR (4 765 ; 11 154). La différence était plus nuancée entre l’A12 et l’A11 : Apple a su pousser les feux au niveau des capacités multicœur de l’A12X qui seront sans doute sollicités pour de gros logiciels comme le futur Photoshop pour iPad ou AutoCAD qui ont été présentés durant le keynote.

Même si les architectures Arm et X86 sont bien différentes et que comparaison ne vaut pas nécessairement raison, il est impossible de ne pas relever que l’A12X fait jeu égal, voire dépasse certains processeurs Intel récents. Les scores bruts relevés par Geekbench sont sans concession : les Core i5 et i7 des MacBook Pro 13 pouces lancés cet été sont derrière la dernière puce mobile d’Apple. Le Core i7 du MacBook Pro 15 pouces reste devant, mais on peut se demander pour combien de temps encore.

Voilà qui alimentera les discussions autour des futurs Mac dotés de puces Arm, qui pourraient sortir en 2020 ou 2021 selon Ming-Chi Kuo.

avatar j.antiochus | 

J’ai le MacBook Pro 2017 15 pouces. Je le garde jusqu’à la mort mais je suis convaincu que ce sera mon dernier ordinateur. Dans 5-6 ans quand il faudra sûrement changer je prendrais sûrement l’iPad comme machine principale (qui sera clairement suffisant je pense)

avatar MacGyver | 

toute facon, dans 5-6 ans, le macbook entree de gamme coutera 4299EUR

avatar j.antiochus | 

@MacGyver

C’est pas faux...

avatar Hideyasu | 

2020 ou 2021 les processeurs Apple seront bien devant et largement.
Je serai curieux de voir un test avec ces processeurs utilisés sur la durée et refroidi par un ventilateur, histoire de voir comment ça dure.

avatar Big Apple | 

Toute cette puissance sur le papier ? mais dans la réalité c’est vraiment difficile de s’en rendre compte ...

avatar armandgz123 | 

@Big Apple

Surtout quand pages suffit à faire complètement ramer un 12,9 2017...

avatar MacGyver | 

ah oui, la on se rends mieux compte :)

avatar bonnepoire | 

@ armandgz123
J'utilise fréquemment Pages et Number sur iPad Air 2 et ça n'est jamais lent. On remarque ici que ce sont toujours les mêmes "spécialistes" qui ont des soucis MAJEURS!

avatar armandgz123 | 

C’est vrai que mon cas est un cas particulier, même l’Apple store n’a pas pu résoudre mon soucis... j’ai eu un geste commercial, et j’ai pu prendre un Mac

avatar SebKyz | 

@bonnepoire

Arrête. Quand tu utilises des gros fichiers ça me le fait sur iPad Pro 10,5. Pas sur une page vierge évidemment.
Mais ça reste un super produit. Sauf quand j’allume le Mac. Là je le sens libre de faire ce que je veux, pas sur iOS.

avatar marc_os | 

@SebKyz
« ... ça me le fait sur iPad Pro 10,5. »
Justement.
Ce que montre cet article, c'est que ça le fera moins (voir pas du tout si on est optimiste) avec les nouvel iPad Pro ! Et qu'à l'avenir, si la tendance se maintient, alors les iPad Pro concurrenceront sérieusement les MBP intel. Peut-être qu'alors, Apple passera au tout ARM, ce que prédisent certains.

avatar SebKyz | 

@armandgz123

Exactement. Ça est ce que viens de dire à bididou.
Il crois que les arm supplantent les Intel core. Mais les arm sont taillés pour des tâches spécifiques.
Ce sont des procs de portable. Excellent mais pas pour un Mac.

avatar BleuRooster | 

@Big Apple

Les processeurs Apple sont tellement puissant que les nouveautés iOS 12.1 ne sont pas disponibles sur iPhone X ??

avatar Yohan974 | 

@BleuRooster

C’est juste par choix (dans le but d’avoir des exclus pour le XS), matériellement rien ne les empêchent.

avatar BleuRooster | 

@Yohan974

Je sait mais faut arrêter avec cette soit disant puissance qui sera bridée par Apple pour les dollars ou manque d’optimisation des logiciels/Applications.

avatar yurt | 

@Big Apple

Le pire c’est quand ils ont annoncé que l’iPad Pro avait une puissance égalant celle de la Xbox one S. C’est bizarre mais je sais déjà qu’on aura pas, par exemple, de jeux open world aussi impressionnant sur iPad que sur cette console (ou une PS4)... La faute à (rayez la mention inutile) : la taille des jeux limitée / l’absence de ventilateur pour refroidir le processeur / les restrictions developpeurs d’Apple etc. Mais au final le résultat est là (ou n’est pas là plutôt).

avatar marc_os | 

@yurt
Malgré tous les désavantages que tu cites, certains arrivent à faire des jeux pour iOS ou l'AppleTV. Imagine alors une AppleTV équipée du même processeur. Alors là oui, on pourrait voir venir un début de concurrence à la PS4 !

avatar yurt | 

@marc_os

Bah non parceque Apple limite la taille des jeux, et ce n’est qu’un des problèmes qui empêchent l’Apple TV d’être une machine concurrente des autres Xbox et PS4 ou encore Switch ou PC. Lis les tweets des développeurs de The Witness, tu verras.

avatar SebKyz | 

@marc_os

Pour ça il faut des exclus. Et le temps que ça mets à monter des studios et en obtenir, je vois mal ca dans un futur proche.

avatar XiliX | 

@yurt

"La faute à (rayez la mention inutile) : la taille des jeux limitée / l’absence de ventilateur pour refroidir le processeur / les restrictions developpeurs d’Apple etc. Mais au final le résultat est là (ou n’est pas là plutôt)."

Tu parles trop vite... l’iPad Pro vient juste d’être annoncé. C’est quand même drôle que l’absence de ventilateur soit un élément éliminatoire.

avatar House M.D. | 

@yurt

Ce que vous oubliez c’est qu’il faut un nombre minimum d’appareils compatibles pour que ce soit rentable de lancer un jeu à 5 ou 10€ sur l’AppStore. Souci qui se pose moins pour les consoles avec des jeux à 70 ou 80€.

avatar XiliX | 

@Big Apple

"Toute cette puissance sur le papier ? mais dans la réalité c’est vraiment difficile de s’en rendre compte ..."

Si si regarde la fluidité de la demo de Photoshop dont la taille réelle de l’image fait 12000x12000 pix avec cent cinquante couches... ce qui fait presque 3x3 m
Pour avoir cette fluidité sur un desktop, il faut une grosse config.

avatar SebKyz | 

18000. C’est incroyable quand même. Mais après comme je le dis toujours, allez faire du multitâche avec comme avec un Mac récent. Impossible.

avatar bonnepoire | 

@ SebKyz
Tu n'en sais strictement rien. iOS n'est pas développé comme Macos. iOS est optimisé pour la durée de vie de la batterie.
C'est consternant ces commentaires, toujours les mêmes, qui se la jouent spécialistes en comparant des pommes et des poires. Le jour où l’A10X fait tourner Macos, tu pourras commenter.

Avec un ventilateur, l’A10X pourra sans doute rivaliser sans complexe avec Intel. On pourra déjà s'en rendre compte avec Photoshop sur iPad l'an prochain.

avatar SebKyz | 

@bonnepoire

Mais mon petit gars, je ne te parle pas d’un arm a10x dans un Mac avec un ventilateur. Je te parle de l’a12x. Très bien. Achète toi un nouvel iPad, et essais de lancer un montage avec environ 500 photos et des dizaines de vidéos. Ça va ramer comme jamais. Pas sur mon mac de 2015. Pourquoi ? Car les arms sont très bon sur des taches spécifiques mais pas pour le multitâche.
Les core de Intel, malgré le bashing, sont excellent.
Crois-tu que les iPad de 2018 font jeu égal avec les Macs de la même année ?
Je suis pas spécialiste mais je suis juste réaliste. J’adore la techno et je crois que les arm sont excellent. 18000 pts c’est un truc de fou. Mais je suis réaliste.
Et avis perso, si les arm se retrouve dans les Mac, je ne pense pas y gagner quoi que ce soit dans les performances. Je ne pense pas faire tourner final cut, 15 onglets de Safari, mail + message et tout ça avec une petite vm Windows 10. Mon i5 de 2015 le fait. Ceux de 2018 sont beaucoup plus puissants, le font les doigts dans le nez. Pas un arm. Va voir sur Anantech et fait toi ton avis.
Sur ce.

avatar bonnepoire | 

@ SebKyz
Très bien. Achète toi un nouvel iPad, et essais de lancer un montage avec environ 500 photos et des dizaines de vidéos. Ça va ramer comme jamais. Pas sur mon mac de 2015. Pourquoi ? Car les arms sont très bon sur des taches spécifiques mais pas pour le multitâche.
Tu confonds tout. L'OS n'est pas fait pour cette tâche! Pas encore!
Et avis perso, si les arm se retrouve dans les Mac, je ne pense pas y gagner quoi que ce soit dans les performances. Je ne pense pas faire tourner final cut, 15 onglets de Safari, mail + message et tout ça avec une petite vm Windows 10. Mon i5 de 2015 le fait.
Justement tu n'en sais rien. Parce que les CPU sont bridés dans les iPad.
Il n'y a AUCUNE raison pour qu'un CPU ARM ne puisse pas gérer de multitâches. D'autant plus avec le nombre de coeurs embarqués. iOS est bridé parce que l'autonomie et le seul argument qui prévale sur cet appareil: 10h.

Je ne comprends pas pourquoi on devrait rester coincé dans une monde Intel only alors que ça fait 10 ans qu'ils stagnent. Apple est la seule boite capable de renverser ça.

avatar marc_os | 

@bonnepoire
Bien sûr que les CPU ARM peuvent gérer le multitâche !!
A quoi serviraient donc tous ces cœurs, comment pourrait-on faire des tests de performances en multitâche ?
Sachez que ce qui distingue macOS et iOS, c'est essentiellement la couche interface utilisateur. Le noyau UNIX et les basses couches du système sont quasiment identiques. On y utilise les mêmes API pour les deux OS et le langage de programmation est le même !
De plus, avec les deux OS ont peut utiliser la bibliothèque libdispatch qui permet de programmer facilement des applications multitâches en laissant le développeur se consentrer sur les tâches à paralléliser, la bibliothèque se chargeant de tout ce qu'on devait dans le passé faire à la main, gérer les threads, la communication et la synchronisations entre eux, etc. Et cette bibliothèque existe depuis un bon moment car elle a été publiée avec mac OS 10.7, sous le nom Grand Central Dispatch. Enfin, Apple l'a mise en Open Source et elle est distribuée aussi sous Linux. En théorie on pourrait même l'utiliser sous Android.
Donc oui, un logiciel bien conçu peut exploiter tout la puissance multitâche des processeurs ARM.

avatar bonnepoire | 

@ marc_os
Je n'ai jamais écrit que ios n'était pas multitâches. Juste que ce n'est pas le même que sur MacOs. Certains veulent du multitâches avec des programmes qui fonctionneraient en arrière plan. Ca atomiserait l'autonomie. Faut pas mélanger tout.

avatar Mamdadou | 

@bonnepoire

Attention, vous êtes en train de confondre système d'exploitation et application. Et le multitâche ne sera jamais meilleur sur ARM.

avatar bonnepoire | 

Ça tombe bien je n’ai jamais écrit ça.

avatar marc_os | 

@Mamdadou
« le multitâche ne sera jamais meilleur sur ARM »
Ah oui ?
Et pourquoi ?

avatar Mamdadou | 

@marc_os

Le jeu d'instruction est RISC. Le désavantage du RISC par rapport au CISC c'est le nombre d'opérations faisables avec une seule instruction.

avatar dscreve | 

Les processeurs RISC et CISC aujourd'hui ont tous une architecture super scalaire aujourd'hui et le microcode d'un processeur x86 est très proche d'un RISC en dépit du jeu d'instructions présenté.

avatar Gueven | 

@Mamdadou

"Le jeu d'instruction est RISC. Le désavantage du RISC par rapport au CISC c'est le nombre d'opérations faisables avec une seule instruction."

Sachant que depuis un bon moment le coeur des processeurs sont tous en RISC, même chez Intel, bien que le jeu d'instruction soit CISC. Le problème des instructions CISC, c'est quelles sont inadaptées à l'optimisation d'une pipeline. Voila pourquoi chez Intel le jeu d'instruction CISC est interprété en interne par plusieurs instructions RISC.

avatar XiliX | 

@bonnepoire

"Il n'y a AUCUNE raison pour qu'un CPU ARM ne puisse pas gérer de multitâches. D'autant plus avec le nombre de coeurs embarqués. iOS est bridé parce que l'autonomie et le seul argument qui prévale sur cet appareil: 10h."

Effectivement il n’y a aucune raison. D’ailleurs Photoshop exploit cette possibilité de multiprocesseurs. Et je ne pense qu’il soit la seule application. Il est évident que lorsque tous les cœurs sont utilisés de manière intensive, l’autonomie chute. C’est pareil avec les ordinateurs portables

avatar occam | 

@SebKyz

Est-ce que le nouveau Cray Shasta
https://www.nextplatform.com/2018/10/30/berkeley-lab-first-in-line-for-c...
avec sa connectique Slingshot
https://www.cray.com/products/computing/shasta
suffirait à vos besoins ?

avatar SebKyz | 

@occam

Un Mac de 2015 me suffit...?
Qui plus est moyen de gamme car core i5 et 8go de ram ??

avatar occam | 

@SebKyz

"core i5 et 8go de ram"

Il faudrait donc comparer ses performances avec celles de l’iPad Pro 11" dans des conditions d’utilisation réelle comparables avant de tirer des conclusions hâtives. Ce qui présuppose une connaissance des optimisations spécifiques des logiciels.

Ma référence au super-ordinateur Cray n’était qu’en apparence facétieuse.
J’avais accès au milieu des années ‘90 à un Cray X-MP/28, déjà déchu de son trône. La force des Cray était la vectorisation : il avait plusieurs registres double précision de 64 bits, qui accéléraient considérablement les calculs. À conditions qu’ils fussent convenablement vectorisés, ce que je passais le plus clair de mon temps à faire. L’objet du calcul était un modèle de diffusion/dispersion atmosphérique qui mettait à mal les ordinateurs conventionnels.

Or il se trouve qu’en termes bruts de GFLOPS, ce Cray est à peu près comparable à un iPhone 6s ou SE. Optimisation vectorielle en moins, mais aussi sans les 140-160 kW (480V, tri-phase) que bouffait le Cray à pleine charge.

J’ai récemment repris ce modèle comme étalon en Julia. Même programmé avec les pieds, sur un Xeon, presto bingo. Rétroporté en Python sur iPhone SE (dans Pythonista) ça tourne en temps géologique. Pour en avoir le coeur net, je l’ai recompilé sur un RPi 3B+, avec son SOC Broadcom à processeur ARM Cortex-A53, dérivé de moteurs de smartphone de bas étage. Résultat : une ou plusieurs dizaines de secondes, selon le nombre de paramètres.
Malgré le fait qu’en performances brutes, un SE bouffe un Raspi.

En conclusion, ce n’est pas ARM en soi qui est en cause. Les spécifications du processeur ARM sont moins importantes que l’efficacité de l’OS et la qualité et l’optimisation des logiciels que l’on emploie. Et c’est là-dessus que j’ai les plus gros doutes.

avatar Gueven | 

@occam

"J’ai récemment repris ce modèle comme étalon en Julia. Même programmé avec les pieds, sur un Xeon, presto bingo. Rétroporté en Python sur iPhone SE (dans Pythonista) ça tourne en temps géologique. Pour en avoir le coeur net, je l’ai recompilé sur un RPi 3B+, avec son SOC Broadcom à processeur ARM Cortex-A53, dérivé de moteurs de smartphone de bas étage. Résultat : une ou plusieurs dizaines de secondes, selon le nombre de paramètres.
Malgré le fait qu’en performances brutes, un SE bouffe un Raspi."

J'ai pas saisi, tu compares un truc développé en python vs natif ?

avatar SebKyz | 

@occam

Tu as l’air de t’y connaître plus que moi !
Difficile de comparer avec les nouveaux iPad aussi. Les applications sont différentes. Je pourrais pas faire, du moins pour l’instant, tout ce que je fais avec un Mac sur un iPad. Comment veux-tu comparer.
Je sais juste qu’on ne peut comparer un core Intel de 2018 avec un arm aussi puissant soit-il de 2018. Et c’est pourtant ce qui est fait aujourd’hui avec Geekbench. Et par tous les mecs du forum qui pensent que le A12x joue jeu égal avec les Mac récents.
Ce qui est faux. Mais comment leur prouver ?
D’autre part, perso quand je prends mon MacBook Pro, j’ai tellement l’impression de faire plus de choses et d’être productif que je ne vois pas comment l’iPad, actuellement, pourrait me faire ressentir la même chose. Tout est fluide et agréable sur ce dernier pourtant. Mais un vrai matos avec un bon écran, un vrai clavier et un bon core Intel est plus stable et agréable ET productif...
Malgré ses qualités évidentes (l’iPad), que je reconnais car je l’utilise tous les jours.

avatar iPop | 

@SebKyz

J’ai du mal à croire de l’utilité de 500 photos sur un montages. 30 tout au plus et c’est plus que suffisant.

avatar SebKyz | 

@iPop

Dans un montage qui retrace les 2 ans de ta fille ou le voyage que tu as fait au usa, 30 photos ? Seriously ? ???
Si tu le dis que c’est plus que suffisant alors on va dire que c’est plus que suffisant pour toi. Tu dois pas beaucoup en faire des montages...?

avatar iPop | 

@SebKyz

On fait plus de photos qu’il y a 30 ans parce qu’on a pas de pellicule de 24 photos. Donc on mitraille a tout va. Ça ne veut pas dire qu’elles sont toutes bonnes.

avatar SebKyz | 

@iPop

Donc dans un montage tu crois qu’il y a 15 fois la même photo degueulasse et floue. Donc tu prends les monteurs pour des teubé ? Sympa. Aller reste sur tes positions ipopopop et à tchao

avatar iPop | 

@SebKyz

Non mais l’attention humaine a ses limites.

avatar SebKyz | 

@iPop

D’accord

avatar OxoCreations | 

Ça fait longtemps que je voudrais un iPad Pro pour bosser mais pas encore possible. Finalement maintenant ce n’est pas la puissance le problème mais iOS qui limite encore certaines utilisations (mais on prend le bon chemin...)

avatar bonnepoire | 

@ OxoCreations
C'est vrai que ios12 a manqué d'innovations dans ce sens. On leur pardonne vu l'optimisation offerte. L'avantage de ce format c'est qu'avec des bords plus fins on peut enfin avoir un quasi-portable avec un clavier adapté.

avatar XiliX | 

@OxoCreations

"Ça fait longtemps que je voudrais un iPad Pro pour bosser mais pas encore possible. Finalement maintenant ce n’est pas la puissance le problème mais iOS qui limite encore certaines utilisations (mais on prend le bon chemin...)"

Qu’est-ce qui manque encore pour toi ?

avatar OxoCreations | 

@XiliX

La souris déjà ! Là on a le support d’un écran externe mais il semble exploitable qu’en recopie ou alors juste pour le rendu d’une vidéo.

Après pour moi le plus bloquant c’est de libérer les bureaux et surtout de retrouver les bureaux virtuels du Mac.

Et après sur certaines applications c’est compliqué quand même : Adobe arrive mais pour l’instant on est coincé. Le multitâche oui mais comme le disait quelqu’un tout à l’heure comment ouvrir deux Excel en même temps ? Sans parler sur deux écrans... et puis pour du dev web, du ftp, les multiples sessions de safari avec des dizaines d’onglets on a encore de la marge pour être vraiment pro avec cet iPad.

Je suis frustré vraiment, j’attendais la présentation pour savoir mais finalement je vais reprendre un MacBook Pro...

Mais je ne demande qu’à être convaincu :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR