L'iPad inaugurerait la gravure en 3 nm en 2022

Stéphane Moussie |

Les progrès épatants de la gravure de semi-conducteurs se poursuivent et une fois encore Apple pourrait en profiter en premier. L'iPad devrait inaugurer le procédé de gravure en 3 nm de TSMC l'année prochaine, selon le Nikkei. Il devrait s'agir soit d'un iPad Air soit d'un iPad Pro, le modèle d'entrée de gamme n'étant pas équipé d'une puce de toute dernière génération.

Des tests de production seraient en cours en ce moment même, tandis que la production de masse serait prévue pour le second semestre 2022. Qu'Apple bénéficie en premier d'une avancée de TSMC ne serait pas une surprise, cela a déjà été le cas pour le 5 nm avec la puce A14. Intel, qui a passé un contrat avec le fondeur pour combler son retard, aurait aussi planifié une grosse production en 3 nm de processeurs destinés à des ordinateurs portables et des serveurs.

D'après TSMC, la gravure en 3 nm permettra d'améliorer la puissance de 10 à 15 % tout en baissant la consommation d'énergie de 25 à 30 % par rapport au 5 nm, qui est à l'œuvre pour les puces A14 et M1 des derniers iPhone, iPad et Mac. Entre le 5 nm et le 3 nm il y a… le 4 nm ! Les puces des iPhone 2022 (iPhone 14 ?) seraient gravées avec ce procédé intermédiaire pour des raisons de calendrier.


avatar saoullabit | 

Elle est où la limite physique finalement ?

avatar TrollMan06 | 

@saoullabit

Quantique

avatar JTmix | 

On va arriver a la limite physique de gravure après le 3 nm j’imagine ?

avatar Berechit | 

Les distances inter atomiques dans une molécule ou du carbone est lié avec différents atomes avec lesquels il peut se lier se baladent entre 100 et 250 pm (0,1 et 0,25 nm)… À 3nm, on est à un coefficient de 12 à 30…
Je ne connais pas la structure des waffles de silicium mais je parie que nos ingénieurs vont encore pousser les limites :)

avatar Ensearque | 

@Berechit

2nm est la limite du Silicium. Tous les plus gros acteurs ont déjà des recherches assez avancées sur les nano tubes de carbones qui eux permettent de descendre encore plus bas

avatar raoolito | 

@Ensearque

voilà
d'où la blague quand certains prétendent qu'on va arriver au bout..
dans leurs rêves. Ya 200ans on inventait la locomotive à vapeur, je n'ai guere de doutes que la roue ne va pas s'arreter...

avatar Ol'Dirty | 

@raoolito

2nm c’est la limite du sillicium. Nul doute que nous trouverons autre chose mais on va patienter quelques temps.

avatar raoolito | 

@Ol'Dirty

les nanotubes de carbone sont deja en lice, apres...

avatar ancampolo | 

On va arriver a l’invisible?

avatar TrollMan06 | 

@ancampolo

Si tu vois déjà du 3nm t’es un champion

avatar flux_capacitor | 

@TrollMan06

😂😂😂

avatar Sir Rendal | 

Il va me falloir des lunettes pour regarder la gravure au dos de l’iPad 😂

avatar jul69 | 

Intel qui passe des commandes j’ai pas trop compris…

avatar jul69 | 

Ah ok j’ai eu ma réponse en lisant l’article lié

avatar SebKyz | 

Mais du coup ils profitent d’améliorer l’autonomie ou les performances. Selon moi les performances sont privilégiées. Les progrès seront sans aucun doute plus large que leur 10-15%.

avatar Amaczing | 

@SebKyz

Ta réponse est dans l’article.

avatar SebKyz | 

@Amaczing
…tout en baissant la consommation d’énergie de…
Oups 😬

avatar oomu | 

Vers la longueur de Planck et au delà ! :)

avatar Niteor | 

Ne vaudrait-il pas mieux tout mettre dans l’autonomie plutôt que la puissace brute ? Après tout, l’ipad est déjà un monstre d epuissance. Par contre, niveau autonomie, c’est pas encore ça…

avatar Garynho | 

A ce stade, on s’en branle l’artichaut du nombre de transistors. Il faudrait surtout qu’ils se sortent les doigts une bonne fois niveau software.

avatar Gerrer | 

@Garynho

Comment tu fait pour branler un artichaut ? Je suis curieux de savoir comment tu t’y prends 🙂

avatar Moebius13 | 

De toutes manières les progrès en matière de puissance tiendront à la fois de la finesse de gravure mais également de l’architecture du SOC.
Le design de la puce peut faire beaucoup, il suffit de voir combien de temps Intel a réussi à pousser son 14nm jusqu’à en faire une finesse zombie.

Quand Apple sera arrivée au 3nm, l’étape suivante serait apparemment la superposition de transistors avant de passer à autre chose que le silicium, qui n’a pas dit son dernier mot.

En tout cas, c’est une bonne nouvelle parce que si la course à la puissance se calme un peu, ça va obliger à innover sur d’autres plans, que ce soit le logiciel (Coucou IPad Os toujours aux fraises), le matériel avec une amélioration constante de l’appareil photo et des capteurs avant (il y a encore un peu de marge pour améliorer la qualité, notamment lors des appels FaceTime).

On peut aussi imaginer une amélioration de la batterie via des optimisations logicielles.
Un passage à l’Oled (il serait temps) ou mieux au Micro led, le saint Graal de la technologie écran.
L’amélioration de l’audio est aussi sur la table avec des hauts parleurs plus puissants, des basses plus présentes.

Que ce soit sur IPad ou IPhone, contrairement à beaucoup je pense qu’il y a une très grande marge de progrès à réaliser et dans 10 ans le nouvel iPhone sortira encore en septembre et l’iPad qu’il soit Pro ou Élite ultra sera bien présent à moins d’un concept nouveau.

Et puis n’oublions pas l’Apple Watch dont la puissance n’évolue plus depuis au moins la série 4.
On me dira qu’elle est suffisante pour les usages mais la puissance permet aussi de nouveaux usages.
Actuellement l’Apple Watch est très axée sport et santé et personnellement ça me gonfle un peu.
J’aimerai qu’il y ait d’autres usages même si le monitoring santé c’est super (quand c’est transparent).
Y’a encore beaucoup de progrès à faire sur la version cellular, le micro, le haut parleur et surtout l’indépendance de la Watch par rapport à l’iPhone.

On ne peut toujours pas ouvrir n’importe quelle app sur sa Watch en cellular. Alors limitation d’Apple ou développeurs feignants, je ne sais pas.

Mais en 2021 j’attends davantage de l’Apple Watch qui ronronne.

Pareil, l’Apple TV fait plus que ronronner, déjà elle aurait mérité un renouvellement avec Apple M1 et à quoi sert-elle quand on a déjà une Smart TV ou une Box ? Qu’apporte t’elle à l’écosystème Apple ? Même pas AirPlay 2, je l’ai sur la TV.

Je ne suis pas payé pour faire leur boulot mais puisqu’ils sont à font dans l’IA etc… pourquoi ne pas utiliser à fond les capacités de leurs dernières puces pour que leur Apple TV devienne ultra performante en upscaling ? Avec l’arrivée des TV 8k et l’absence de programmes 8k, il faudra des TV capables d’upscaler la 4K en 8k sans que ce soit dégeulasse et Apple pourrait se positionner comme incontournable en promettant un upscaling quasiment indiscernable grâce à ses puces M.

Bref, on est loin de la fin de la course à la puissance, de l’amélioration matérielle et de l’invention de nouveaux usages.

avatar Leixia | 

Personnellement je ne trouve pas que l'Apple Watch soit une montre de sport...
Elle est complètement aux fraises comparé à une Garmin
Perso ma fenix ne quitte jamais mon poignet tellement c'est imbattable là dessus.

Pour l'AppleTV, faut arrêter avec le 8k, 16k, 32k etc... ça sert strictement à rien sur nos écrans de 55/65/75 pouces...
Autant la 4k apporte un plus indéniable sur le grain qui est beaucoup plus fin (si bonne resmasterisation du film) autant du 8K... surtout que je ne vois pas les studios réediter leurs films encore une fois, les consommateurs ne suivront pas la case rachat
Sans compter que du 8k ne pourra pas se diffuser sur le net sans une évolution drastique des réseaux (car la 4k à 12mbps de netflix ultra compressé non merci...)
Quand à l'upscaling perso je ne suis pas pour, une remasterisation 4k HDR d'un film sera bien plus beau qu'un upscaling 1080p --> 4k
Et un upscaling 4k --> 8k ce sera juste du placebo tellement tu verras pas la diff
Concernant l'intérêt de l'appletv, l'intégration à l'écosystème et infuse :)

avatar Moebius13 | 

@Leixia

La 8k a un réel intérêt dès que la diagonale dépasse 88 pouces.

Or, le marché tend vers l'achat d'écrans de plus en plus grands par les consommateurs.

LG et Sony en parlaient, la finalité c'est d'avoir un mur écran ou quasiment. Donc la 8k sera utile, tout comme la 4k l'est alors qu'on disait que c'était du pipeau, et une fois la 8k sur le marché on dira que la 16k c'est de la connerie. Bref éternel recommencement.

Je suis allé au Japon et j'ai vu des TV 8k et je confirme que sur du 88 pouces, la différence est visible (il y avait de la 4k à côté en 88 pouces pour comparer).

Il y aura potentiellement une réédition des films mais ça dépends plus de la forme du secteur physique que de l'intérêt du format 8k.

Quand au débit, quand on a la fibre, la 8K n'est rien.
J'ai la fibre Gigabit, et la 4k n'affecte guère ma bande passante, même lorsqu'il s'agit de très bon services de VOD ou de films achetés sur ITunes.

La 8k n'affectera pas plus ma bande passante, ça représentera quoi ? 100, 200, 300 Megas ? Sur 1000 il en restera 700 pour d'autres usages.

D'ici à ce que la 8k devienne accessible, la fibre sera quasiment majoritaire dans le pays. Il suffit de regarder les chiffres, le comptoir du hardware les publie régulièrement et on voit une accélération constante du fibrage dans le pays.

Sachant que le Gigabit n'est pas la limite de débit de la fibre, la 8k n'est absolument pas un danger pour la bande passante qui peut l'absorber.

Quant à l'upscaling, as-tu essayé le DLSS d'Nvidia, grâce à l'IA, ce traitement logiciel permet de partir d'une source 720p pour réaliser un upscale 4k d'une qualité quasiment imperceptible.
En partant d'une définition 4k, le DLSS pourrait sans problème réaliser un upscale en 8k sans que tu n'y vois rien du tout.
Pour le moment ça se cantonne au JV mais ça viendra.

CONNEXION UTILISATEUR