Après Touch ID, un scanner d'iris sur iPhone ?

monsieursapin |

Avec la sortie de l'iPhone 5s en septembre dernier, Apple a remis au goût du jour la technologie de reconnaissance d'empreintes avec Touch ID. Et si Cupertino continuait sur sa lancée en incluant un autre capteur biométrique au sein d'un futur iPhone ? Pourquoi pas un scanner d'iris ?

En 2012, Apple achetait AuthenTec, une entreprise spécialisée dans les lecteurs d'empreintes digitales. Un an plus tard, Touch ID était disponible sur iPhone 5s. Jusqu'à maintenant, peu de constructeurs ont franchi le pas des capteurs biométriques. Utilisé auparavant par certains sans grand succès, Apple a su démontrer la fiabilité et l'efficacité du système.

D'après 9to5Mac, la marque à la pomme pourrait ne pas s'arrêter là. Elle s'intéresse activement à la technologie de reconnaissance d'iris (la partie colorée visible de l'œil). Le site américain n'en dit pas plus sur cette piste actuellement explorée, mais c'est l'occasion de faire le point sur cette technologie.

Aujourd'hui, les scanners d'iris sont de plus en plus performants et sont même vendus auprès du grand public (lire : Myris déverrouille votre Mac en un coup d'œil). De grandes sociétés comme Google en utilisent en interne et certains aéroports s'en sont aussi emparés.

Une caméra de haute résolution équipée d'une lumière infrarouge est nécessaire afin de scanner correctement l'œil. Il existe 1 chance sur 10 puissance 72 que deux personnes aient un iris similaire. Un scanner d'iris s'appuie sur plus de 2000 points de mesure quand un lecteur d'empreinte en capte environ une centaine. La fiabilité du dispositif est donc largement supérieure en théorie.

Si l'on continue la comparaison avec les lecteurs d'empreintes digitales, d'autres avantages apparaissent. Un scanner d'iris ne nécessite aucun contact et est relativement rapide. Les systèmes existants aujourd'hui sont capables de contrôler 50 personnes à la minute. Touch ID demande quelques secondes pour reconnaître votre empreinte.

Et si c'était se mettre le doigt dans l'œil ?

Toutefois, tout n'est pas tout rose. Le scanner peut être trompé avec une photographie de très bonne qualité. Il est encore plus facile de « voler » l'iris de quelqu'un en le prenant simplement en photo que de récupérer ses empreintes digitales. Pour contrer cela, un flash faisant réagir la pupille est une solution qui a fait ses preuves. Les actes chirurgicaux, les maladies comme la cataracte et l'alcool ont aussi un impact non négligeable. Ils altèrent la structure de l'œil et peuvent fausser les mesures.

Dernier souci et non des moindres, la réaction du public face à un tel dispositif. Même si Apple certifie qu'elle ne collecte aucune donnée liée à Touch ID, il y a toujours des craintes légitimes — surtout en ces temps où les révélations sur la NSA se multiplient. Un deuxième capteur biométrique pourrait encore une fois attiser la crainte et une levée de boucliers. D'autant que la reconnaissance d'iris est liée à un imaginaire de la surveillance généralisée.

Des accessoires pour iPhone permettant de scanner l'iris ont déjà montré le bout de leur nez. Anthony Antolino, directeur marketing d'EyeLock, une entreprise s'est lancé sur ce marché, prêche pour sa paroisse ; selon lui, les scanners d'iris embarqués dans les smartphones, tablettes et PC permettront de remplacer les bons vieux mots de passe dans les années à venir. D'ici là, Samsung pourrait équiper le Galaxy S5 de cette fonction et essuyer les plâtres.


avatar Raviol | 
@Corentin.R : Moi 4s ras pas de plantage
avatar Raviol | 
La caméra frontale pourrais gérer ça ? Moi je suis pour.
avatar kalynoh | 
L'avantage de touch id c'est qu'il est intuitif et transparent, tu touche le bouton homme et il scane ton doigt au passage. Un capteur d'iris obligerai l'utilisateur à caler son téléphone devant son oeil, sous le bon angle et à la bonne distance, ce qui en plus de lui donner l'air ridicule ne serai absolument pas intuitif.
avatar YanDerS | 
ben, ça multiplie les authentifications automatisées. Si c'est bien fait, performant et ultra-rapide, il sera vraiment difficile de déverrouiller un smartphone à l'avenir. Par ailleurs, la recherche sur les diverses reconnaissances intéresse le domaine des paiements sécurisés.
avatar osx31 | 
Sur le papier c'est très bien mais il faut du coup regarder son iphone bien en face pour le déverrouiller. Le TouchID est à mon avis plus pratique pour le déverrouiller sur une table, en le sortant à moitié de sa poche, dans la nuit, etc...
avatar thefolken | 
Et si ce scanner d'iris putatif haute résolution ne servait pas pour un système de sécurité biométrique mais comme instrument de santé. Je ne suis absolument pas expert, mais un système d'analyse de l'oeil permet t'il de mesurer, évaluer un problème de santé ou l'évolution d'une maladie et de permettre à l'usager de consulter le cas échéant ? Le béotien que je suis s'interroge et rapproche cela des autres infos concernant Apple, la santé et les capteurs…
avatar solent | 
@Vincentn Tu parles sans doute de cette pseudo-science, l'iridologie, qui prétend faire un diagnostic complet de santé juste en analysant la forme, la position et les variations des taches de l'iris ? C'est une pseudo-science, sans aucune preuve scientifique.
avatar eliss | 
Ça m'étonnerait ! Vous oubliez de dire que Touch ID, plus qu'un intérêt de sécurité, est avant-tout un compromis entre déverouillage rapide et absence de mot de passe à saisir : c'est juste pratique. Par contre, se porter le téléphone à l'oeil l'est beaucoup moins... C'est Samsung qui, avec son mauvais goût désormais habituel, va mettre cette fonction encore beaucoup plus gadget que Touch ID dans ses téléphones. Donc non, je ne crois pas un seul instant qu'Apple va faire ce qui est dit dans cet article.
avatar phonatics | 
Un flash à chaque authentification : on va finir bronzé...
avatar fubar | 
Et la prochaine étape c'est quoi, le toucher rectal?
avatar Tibimac | 
La sécurité de touch ID paraît largement suffisante pour un smartphone, et, comme écrit plus haut bien plus intuitif et ergonomique qu'un scanner d'iris... Il y a plein de choses à faire avec Touch ID (cf Jailbreak). Espérons qu'Apple approfondira son utilisation plutôt que d'adapter une fuite en avant technologique en ne les exploitant que de façon superficielle.

CONNEXION UTILISATEUR