Surface et Lumia se portent mieux, mais pas bien

Anthony Nelzin-Santos |

Ne les appelez plus « Nokia Lumia » : les prochains smartphones de la firme de Redmond porteront la marque « Microsoft Lumia ». Des smartphones qui devront soutenir la croissance de l’écosystème Windows Phone, qui a atteint 5,6 % ce trimestre.

Microsoft a en effet vendu 9,3 millions de smartphones Lumia ce trimestre, contre 8,8 millions l’an passé. À la faveur du remplacement du très populaire Lumia 520 par le Lumia 530, et du lancement des Lumia 630 et 930, les ventes sont reparties à la hausse. Mais elles sont encore très faibles comparées à celles d’iPhone, qui ont dépassé les 39 millions d’unités ce trimestre, et pas suffisantes pour générer un bénéfice notable.

Et le changement de branding aura peut-être un impact négatif : si la marque Nokia a beaucoup perdu de sa superbe, elle n’en demeure pas moins une marque emblématique du marché de la téléphonie. Microsoft la conservera d’ailleurs en entrée de gamme, où elle peut l’utiliser encore neuf ans — ce n’est pas avec ce marché qu’elle gagnera de l’argent, mais elle peut espérer attirer les utilisateurs aux services de Microsoft, en attendant que le prix des modèles Windows Phone puisse descendre aussi bas.

La bonne surprise des résultats de Microsoft — 23,20 milliards de dollars de chiffre d’affaires (+25 %) pour 4,5 milliards de dollars de bénéfice (-14 %) — est plutôt venue de la Surface. Si l’on ne sait toujours pas combien la firme de Redmond a vendu de tablettes, on sait qu’elle en a vendu pour 908 millions de dollars ce trimestre. Ce n’est là encore pas grand-chose face à l’iPad ou aux tablettes de Samsung, mais c’est plus de deux fois plus que l’an dernier.

Mieux encore, ces ventes ont généré des bénéfices, une première. Ils ont certes été absorbés par les dépenses promotionnelles, mais la division Surface pourrait devenir rentable dans le courant de l’année 2015. Bref, les indicateurs ne sont pas encore dans le vert, mais ils s’en rapprochent. Ce qui est déjà une victoire pour une société que certains avaient déjà enterrée.


avatar Ginger bread | 

Optez pour WP Surface

avatar frankm | 

On veut l'iPhone et le MacBook

avatar iTroll | 

Gros progrès dans le cloud (Azure, Office 365, System Center...) surtout.

avatar C1rc3@0rc | 

Sans que l'on s'en aperçoive, le nouveau PDG de Microsoft est en train de recentrer les activités du groupe dans le secteur entreprise, secteur dont il est issu.

Si on regarde bien l'écrémage record qu'a fait MS il y a quelques semaines, on se rend compte qu'un bonne partie de la R&D de produits grand public a été amputé.

Les Surfaces 3 sont des TabletPC qui ne font que remplacer les appareils existants dans une niche qui est stable depuis 20ans. Ce marche est limite mais stable et les Surfaces Pro y sont adaptes. Par contre le reste de l'activité mobile de MS est en train de passer dans le plan de redressement de l'entreprise et si le sort des Surface RT est scelle, les smaprtphone devraient pas tarder a suive, comme celui de la XBox, qui est un gouffre depuis des années.

Apres, Microsoft a des défis importants au niveau corporate avec un IBM qui redouble d'effort sur le secteur et Oracle qui est toujours dans une dynamique de conquête. Donc faut pas s'ettoner du choix de Nadella a la tete de MS et de sa réorientation corporate.

avatar joneskind | 

Y a pas longtemps j'ai lu une rumeur assez trollesque qui indiquait que MS comptait abandonner la Surface.

Pour me faire une idée, est-ce que le Zune - qui avait somme toute assez bonne réputation - a un jour été rentable avant d'être abandonné ?

avatar C1rc3@0rc | 

Ce n'est pas une rumeur, c'est un projet que Nadella a annoncé, de meme que les autres prétendant au trône de Ballmer. Celui qui voulait aller le plus vite dans cette direction était… Elop.

Quant au Zune et autre Kin, le problème est de connaitre l'ampleur réelles des pertes. Comme dans le cas des Windows Phone Nokia et des Surfaces, ce sont des appareils qui bénéficient d'un financement important, mais surtout qui sont subventionnes a plusieurs niveau (développeur, producteur, distributeur, opérateur et meme utilisateur ) et il est très difficile d'avoir une vision globale de ce subventionnement.
Si la question est de savoir si le Zune a eu type de rentabilité comme celui d'un device d'Apple (iPod/iPhone/iPad), la réponse est clairement non. Est ce que l'appareil a pu avoir une certaine rentabilité pour MS, c'est probable puisque MS n'a pas enterre le poduit. Le Kin a survécu pendant 2 ans malgré des pertes records. Le Zune a survécut entre 2006 et 2011, soit un peu plus 5 ans… Microsoft a de quoi se payer des hobbies pendant un moment...

avatar Rembarre | 

Apprenant que mon Nokia allait s'appeler Microsoft, je l'ai aussitôt revendu.
Et j'ai pris un iphone6!

avatar USB09 | 

@Rembarre

Bien , vous axez de forte chance de pas vous faire ''rembarrer''

avatar Yanik | 

Il semble rare que des changement de nom fasse recette.
Liebig s'est cassé les dents en voulant faire disparaître Royco, sans parler de PSA qui voulut il y a une trentaine d'années changer le nom de Simca en Talbot et qui a fait un flop retentissant.

avatar misterbrown | 

Effectivement acheter un téléphone Nokia était signe de qualité.

Acheter un Microsoft par contre...
(C'est signe d'écran bleu? ;) )

avatar XiliX | 

Bah un MicroPhone ???

avatar zoubi2 | 

LOL ! :-)

avatar p@t72 | 

le dernier écran bleu que j'ai vu sur un smartphone, c'était un iphone ;-)

avatar RDBILL | 

"ces ventes ont généré des bénéfices, une première. Ils ont certes été absorbés par les dépenses promotionnelles,"

Autrement dit s'il n'y avait pas eu ces dépenses pour fourguer - pardon, pour faire vendre- les tablettes Surface, il n'y aurait pas eu de bénéfices...

Donc en fait il n'y a pas de bénéfices !

avatar Billytyper2 | 

@RDBILL :
CQFD

avatar C1rc3@0rc | 

Ni ventes, ni bénéfices.

C'est un peu le meme problème qu'a Intel avec ses Atom: la vente de ces processeurs est "subventionnée" a une telle hauteur que chaque "vente" coute de l'argent a Intel. Pire Intel finance aussi la conception de tablette, smartphone et ultrabook, et va jusqu'a acheter des millions de tablettes pour les faire revendre (et qui se vendent d'ailleurs que partiellement)… Moralite si l'entreprise fait de très gros bénéfices sur l'équipement des data center, une bonne partie de ces bénéfices sert a éponger les dettes croissante de la branche mobile de l'entreprise, et celle-ci doit alors mettre des avertissement de pertes records pour les trimestres a venir…

Meme cause, meme consequences...

avatar imrfreeze | 

J'adore la dernière phrase de l'article: la comparaison apple microsoft a bien changé depuis 1998 !

avatar Elrifiano | 

Maintenant que le monopole Windows n'existe plus c'est pas maintenant que les gens voudront aller chez eux.

avatar C1rc3@0rc | 

Ah mais le monopole de Windows/Intel (Wintel) n'a pas disparu, et loin s'en faut. 80% des PC sont equipes de Windows et 95% des PC sont equipes de x86 Intel. Tant que ces deux la auront plus de 50% du marche, ils resteront en phase de monopole.

Ce qu'il se passe c'est que la croissance du PC a atteint une saturation il y a 7-8 ans et qu'avec la stagnation de la puissance des x86 depuis plus de 5 ans, le besoin de renouveler le parc informatique est passe de 3 ans a 8 ans. Donc il y a du renouvellement (dope ces derniers mois par la mise a mort de XP) qui voit une partie du parc Wintel switcher sur du Mac, de l'iPad ou du Linux, mais une grosse partie reste sur du MS/Intel et passe sur Windows 7.

avatar Narugi17 | 

Je précise que les pertes de la société, puisque ils ne sont pas indiqués sont dû à l'absorption de NOKIA dans les effectifs de Microsoft. Après le plan de re-découpage d'effectif, la firme de Gates repartira largement dans le vert. Microsoft a un bel avenir devant lui en déplaise à certains...

avatar C1rc3@0rc | 

Microsoft a un bel avenir devant lui en déplaise à certains.. dans le corporate. Dans le secteur grand public, l'avenir de Microsoft est très compromis que ce soit sur les device (Surface, Windows Phone) ou les finances sont plus que catastrophiques malgré des années de pertes colossales, sur la XBox qui s'effondre face a la Playstation, sur les softs (Bing qui ne decole pas, MSN qui est mort face a Facebook et qui s'est retrouve fondu dans Skype, Internet explorer qui agonise face a Chrome,…). Windows a meme en GP une interrogation sur sa rentabilité réelle au point que Microsoft envisage a le rendre gratuit. Seul reste Office, qui en terme de produit GP est assez paradoxal...

avatar EIII | 

Bhla bhla aside, les windows phone tels que les lumia 635 au regard du prix sont des smartphones mortels, je trouve sain de favoriser d'autres écosystèmes. Et non je ne boot pas sur un peeee ceeee sous windows mais sur un mini, un macpro et un ipad2.
Ne suis pas sur , cela dit que le changement permette d'en vendre plus, nokia avait dans l'inconscient collectif comme un gage de qualité.

avatar bismarkiz | 

La plus grosse difficulté d'Apple sera toujours que le PC au travail est sur Windows. Du coup le PC a la maison est toujours au plus simple = Windows. Quand on voit comme une grosse évolution d'interface a pu freiner les gens. On se dit que Windows 7 et 10 ont de belles années devant eux avant de disparaître.

Soit dis en passant, depuis l'arrivée de nadella, je trouve que la boite a changé. Il était temps, mais Windows 10 et L'ouverture au feedback du public est un bon exemple. Jamais ballmer n'aurait accepter. Apple ne demandera qu'a lui même. En faite Microsoft s'ouvre au monde.Ils sont sortis de leurs palais d'argent.

Les surfaces et lumia sont de bon produit et la seul alternative à Apple le produit de luxe et Google où c'est nous les produits.

CONNEXION UTILISATEUR