Erreur 53 : des class actions sont déjà en préparation contre Apple

Mickaël Bazoge |

Ça n’aura pas tardé. la désormais fameuse « erreur 53 », qui désactive complètement un iPhone 6 sous iOS 9 après le remplacement du bouton d’accueil par un réparateur non agréé, pourrait bien être l’allumette qui déclenche les class actions (lire : « Error 53 » : iOS 9 peut bloquer les iPhone 6 réparés dans des boutiques non agréées).

L’affaire a fait plusieurs fois le tour d’internet : on reproche à Apple de ne pas avoir communiqué clairement sur l’affaire, sans apporter d’alternatives simples à une pratique (le blocage pur et simple) qui aurait pu se comprendre. Après tout, remplacer un composant aussi important que Touch ID n’est pas innocent ; ce ne doit pas être une opération banale réalisée n’importe comment par n’importe qui. En particulier en ces temps où la sécurité des données est devenu un sujet si sensible.

Mais il est vrai aussi que la mesure est radicale, sans doute trop pour bon nombre d’utilisateurs. Comme souvent, des plaintes sont donc en préparation, comme l’expose le Guardian (déjà à l’origine de la révélation de l’affaire). La manière dont Apple a opéré pourrait bien tomber sous le coup de la législation, de l’autre côté de la Manche comme aux États-Unis.

Un cabinet d’avocats américains, PCVA, a déjà pris contact avec des "victimes" afin de mettre sur pied une procédure en nom collectif. « Nous pensons qu’Apple force de manière intentionnelle les utilisateurs à passer par leurs services de réparation, qui coûtent bien plus que la plupart des boutiques de réparation tierces », indique la firme. Pour faire réparer un élément d’un iPhone, Apple facture entre 115 et 135 € selon la taille du téléphone. Pour ce prix, c'est tout le bloc écran / FaceTime / Touch ID qui est remplacé. Le prix pour un remplacement complet en Apple Store est de 309 € pour un iPhone 6, et de 339 € pour un iPhone 6 Plus. En passant par AppleCare au téléphone, il en coûtera 321 € pour l'iPhone 6 (avec les frais de port).

D’après MacRumors, consigne aurait été passée auprès de plusieurs Apple Store pour remplacer les écrans et boutons d’accueil installés par des réparateurs non agréés, en cas d’erreur 53. Aux prix standards pratiqués hors garantie du constructeur.

avatar byte_order | 

> Donc ils peuvent faire à peu près ce qu'il veulent avec sans que personne aie son mot à dire

Bah tiens. D'ailleurs ils vont introduire une date limite d'utilisation, et tout iphone sera bloqué par logiciel passé 1 an, comme ça c'est mieux.

N'importe quoi.

avatar appache | 
avatar Ast2001 | 

Ben oui. A moins d'une grosse faille dans le process de validation de l'empreinte, il est impossible que le changement du capteur puisse en quoi que ce soit poser un pb de sécurité. Le capteur ne valide rien puisque c'est au niveau de l'enclave sécurisée dans le processeur que cela se passe. Un capteur contrefait pourrait moins bien fonctionner sur les aspects reconnaissance. C'est tout.

avatar House M.D. | 

@appache :
Et c'est logique. Save, tout comme le cordonnier du coin qui propose de changer des écrans, n'est pas agréé Apple, et n'a donc pas suivi de formation concernant la réparation, n'utilise pas les outils nécessaires ni de pièces d'origine. Il ne sont donc pas plus autorisés à réparer un iPhone que le petit cousin "qui s'y connaît en informatique"...

avatar byte_order | 

Et en quoi cela autorise Apple de bloquer volontairement les iphones des gens sans leur accord préalable !?

avatar malcolmZ07 | 

Tous les médias en parle surtout les spécialistes android = De la très bonne pub pour apple encore une fois.

avatar scanmb | 

Wouaaaaahhhhh !!
Que des hommes de Loi , ( Avec des heaumes ? vu les propos)

avatar p@t72 | 

Alors depuis l'apparition du touchid et avant la mise à jour,il était donc possible de pirater l'iPhone....
Bonjour la sécurité!
Il y a t'il eu des cas de piratage?
La question se pose aussi pour les autres marques.
Au final un code à 4/6 chiffres c'est aussi bien!

avatar iphonophile | 

Ceux qui sont pas contents, allez voir ailleurs..

avatar byte_order | 

Ceux qui sont pas contents des gens pas contents sont inclus ?

avatar p@t72 | 

Pas toucher appeuuul ...
Les meilleurs des meilleurs des meilleurs. :)

avatar softjo | 

@House M.D.

1. Ce n'est pas une voiture
2. Le matériel informatique, on a le droit de vouloir le bidouiller
3. Rien n'empêche une désactivation de la partie logicielle pour le support de touch ID au lieu de forcer le client de racheter un iphone UNIQUEMENT pour augmenter le fric d'Apple.
4. Conditions abusives, donc contraire à la loi.
5. Donc, contraire à la loi, si je veux, réparer mon iphone à ma manière, libre à moi. J'accepte que touch ID ne fonctionne plus, j'accepte les risques. Mais, je n'accepte pas que les trous du **** d'Apple ME BLOQUE mon iphone VOLONTAIREMENT, sur AUCUNE BASE (ni légale, ni de sécurité, puisque mon composant est jugé sûr, plus sûr face aux sauvegardes sur icloud). Mon iphone réparé à la main, a tout pour fonctionner, mais APPLE LE REND VOLONTAIREMENT INOPERABLE.

En fait, Apple pourrait après 18 mois, de bloquer tout iphone pour forcer le rachat (et dire que c'est pour une raison de sécurité d'un problème de sécurité au niveau du processeur). C'est exactement pareil. C'est purement arbitraire, sans motifs valables.

Apple, mérite sur ce coup là, une amende titanesque, histoire qu'ils n'oublient pas leur malhonnêteté durant au moins une décennie. Apple n'est devenu d'une bande de salle pu*es. Ca fait chier, parce qu'ios et osx sont bien pensés et ont une bonne ergonomie. Dommage qu'ils ne sont plus entrenus et qu'ils proviennent d'une entreprise qui fait désormais parti de la liste des entreprises contenant Glencore, UBS, Goldman Sachs, Areva, etc. Des entreprises nuisibles.

avatar House M.D. | 

@softjo :
On peut peut-être débattre sans donner de noms d'oiseaux, même "censurés" (mettre des astérisques ne change rien à la vulgarité des propos)? La langue française comporte bien assez de mots sans avoir besoin d'être aussi vulgaire...

avatar françois bayrou | 

@House MD
"Petite question à ces personnes : quand votre voiture est en panne, si c'est votre voisin qui s'y colle avec des pièces dont la provenance n'est pas garantie voire tombé de camion, vous allez vous plaindre dans le réseau constructeur qu'elle ne démarre plus?"

Le truc, justement, c'est que la voiture démarrait encore.
C'est _après_ l'avoir amené dans le réseau constructeur, qui promettait de mettre à jour la voiture gratuitement, mais qui a finalement donné un gros coup de disqueuse à travers le moteur, qu'elle ne démarrait plus.
Et le constructeur d'expliquer, qu'il a fait ça quand il s'est aperçu qu'on l'a fait réparer, une fois, chez son voisin.

Pourquoi pas…

avatar hogs | 

@francois bayrou
Je n'aurais pas pu mieux exprimer mon point de vue. C'est juste scandaleux. L'envers du décors de la cool attitude est effrayant de mercantilisme radical

avatar françois bayrou | 

Oui, c'est vraiment scandaleux.
Et je ne comprends pas cette mauvaise foi qu'ont certains, à interpréter, sûrement inconsciemment, la réalité pour la rendre plus acceptable.
A les lire, les iPhones sont tombés en panne après avoir été réparés hors réseau agréé.
Et sont venus se plaindre à Apple.
Non, ce n'est pas ce qu'il s'est passé !

avatar iLionel | 

Ce n'est pas écrit dans les CGU ?
Vu que personne ne les lit et qu'elles font un nombre conséquent de pages

Pages

CONNEXION UTILISATEUR