Dialog Semiconductor admet qu'Apple peut développer son propre contrôleur d'énergie

Florian Innocente | | 16:15 |  3

Fournisseur d'Apple pour le contrôleur de la consommation électrique sur les iPhone, iPad et Apple Watch, Dialog Semiconductor a fini par admettre que sa relation avec son client pourrait se distendre à l'avenir.

Lors d'une conférence téléphonique avec des investisseurs et par un communiqué de presse, Jalal Bagherli, patron de cette entreprise anglo-allemande a réitéré qu'aucun changement n'était prévu à ce jour dans ses relations avec Apple.

Dialog Semiconductor est entouré en vert sur cette carte-mère d'iPhone 7

Des propos déjà tenus la semaine dernière lorsqu'un quotidien japonais a affirmé qu'Apple se préparait à concevoir ce composant majeur sans l'aide de son fournisseur. Jalal Bagherli a toutefois concédé que cela pourrait changer à l'avenir et, comme pour préparer le terrain à une mauvaise nouvelle, il déclare :

Bien que Dialog s'attende à rester le principal fournisseur d'Apple en circuits intégrés de gestion de l'énergie (PMIC), Dialog reconnaît qu'Apple a les ressources et les compétences pour concevoir en interne un PMIC, et que potentiellement il peut le faire dans les toutes prochaines années.

Et d'indiquer que ses relations commerciales avec Apple, pour 2018, ne devraient souffrir d'aucun changement. Coté en bourse, Dialog Semiconductor se doit d'afficher une certaine transparence vis-à-vis de ses investisseurs, surtout s'il s'avérait plus tard qu'il a caché à ces derniers des éléments allant dans le sens d'un désengagement d'Apple.

Dialog Semiconductor affirme par ailleurs que les efforts de développement pour les produits de 2019 sont bien avancés. La signature du contrat de fourniture pour cette échéance est prévue en mars prochain. L'entreprise se dit entièrement disposée à faire le maximum pour répondre aux exigences de technologies, qualité, prix et volumes réclamées par Apple.

Au vu de cette situation mêlant optimisme à court terme mais inquiétudes sur le moyen terme, l'action de Dialog Semiconductor a continué de dévaler la piste, perdant un plus plus de 20 %. Elle est à environ 24 € au lieu des 37 € qui prévalaient avant le retour de cette rumeur.

En avril dernier la même hypothèse avait été formulée et en septembre, Bloomberg écrivait qu'Apple cherchait à prendre la main sur le développement de ce contrôleur ainsi que celui du modem de ses iPhone. En 2016, l'essentiel de l'activité de Dialog Semiconductor (74 % du CA) était portée par Apple.


Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


3 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar colossus928 04/12/2017 - 23:31 via iGeneration pour iOS

Compréhensible mais dure pour les fournisseurs.
Un jour, toute la chaîne sera contrôlée par Apple.

avatar marc_os 05/12/2017 - 10:32 via iGeneration pour iOS

Je serais Dialogue Semiconductors, je dirais un grand merci à tous ces lanceurs de rumeurs, du plus petit "analyste" autoproclamé aux sites d'information supposés sérieux.
Merci de divulguer des informations confidentielles qui mettent en danger la vie même de l'entreprise ! Merci, ce sont les spéculateurs à la bourse qui seront heureux ! Merci pour nos licenciements à venir !

avatar Malvik2 05/12/2017 - 10:44 via iGeneration pour iOS

En même temps 75% du chiffres dépends d’Apple...c’est comme si un boulanger dépendait de 5 gros clients, ils déménagent et c’est la ruine lol
Moi même qui m’occupe d’une TPE familiale, je flipperais à mort de dépendre d’un seul gros client