L'Inde suivra la Chine de près pour la fabrication des iPhone 14

Florian Innocente |

Les usines de Foxconn en Inde vont participer cette année au lancement des nouveaux iPhone, toutefois les usines du pays ne sont pas encore en mesure de le faire simultanément avec leurs cousines chinoises, bien rodées à l'exercice.

Si quelques-uns chez Apple et Foxconn espéraient voir les lignes d'assemblage chinoises de l'iPhone 14, ainsi que les nouvelles en Inde, démarrer en même temps, ce ne sera pas le cas pour cette nouvelle génération du téléphone, a appris Bloomberg.

Image Apple

Officiellement, Apple et son partenaire taiwanais étaient conscients de la difficulté qu'il y avait à synchroniser les usines indiennes avec leurs modèles en Chine. La simple logistique, pour l'acheminement des pièces depuis la Chine, a posé de nombreuses difficultés avec les crises sanitaires à répétition.

Sans oublier les problèmes rencontrés il y a quelques mois par une mauvaise gestion des conditions de vie des employés, ayant entrainé des mouvements de protestation.

Foxconn va produire encore plus d’iPhone en Inde

Foxconn va produire encore plus d’iPhone en Inde

Inde : l

Inde : l'usine Foxconn indigne va rouvrir partiellement

Faire de l'Inde un lieu de production de premier plan reste toutefois un objectif fort. Puisqu'Apple compte toujours réduire sa dépendance à la Chine face aux éternelles complications qu'entrainent les relations sino-américaines.

Apple cherche toujours à moins dépendre de la Chine

Apple cherche toujours à moins dépendre de la Chine

Plutôt qu'un démarrage de production concomitant, l'effort initial va porter sur les lignes en Chine afin de réussir la première phase du lancement de la nouvelle gamme puis, celles en Inde suivront à partir de la fin octobre ou novembre. Un décalage donc, mais nettement réduit comparé aux 6 à 9 mois qui prévalaient pour de précédentes générations (Apple a commencé à faire assembler des iPhone en Inde en 2017).

Apple et Foxconn doivent également s'attacher à instaurer des règles tout aussi strictes de confidentialité et de sécurité au sein des usines installées à Chennai, dans le sud de l'Inde tout à l'Est de Bangalore. Il a été envisagé d'isoler toute une partie des usines de Foxconn et de garder les employés sur site pour éviter toute fuite. Tout récemment, The Economic Times donnait un nombre d'employés s'élevant à 8 000 personnes.

Une autre crainte rapportée par Bloomberg est l'habitude qu'ont les douanes locales de faire ouvrir les livraisons entrant dans le pays afin de vérifier l'adéquation avec la fiche déclarative. Ce qui est un autre facteur de risque pour des fuites d'informations.


Tags
avatar trollface | 

Génial super

avatar onclebobby | 

Si Apple veut vendre des iPhones en Europe = obligation de construire une usine dans un pays européen, pourquoi ce serait aux autres pays d'avoir ces usines et pas les principaux lieux de consommation?
Pareil pour Dell, Asus etc. vous voulez vendre en Europe? Vous construisez une usine en Europe minimum!

avatar raoolito | 

@onclebobby

de nombreuses tech viennent d'europe, et sont encore concues ici. on ne compte plus les lab de développement et les sous-traitants. les usines ne sont pas et de loin, les uniques createurs de materiel, je dirais meme qu'ils en sont la partie la "moins noble" entre salaires faibles, conditions de travail hasardeuses, utilisation de toutes sortes de produits toxiques, pollution, ville-usines etc...
moins le materiel est cher et a faible quantité ( comparez la production de tesla et celle d'iphones) moins il est intéressant de le faire dans les pays occidentaux

avatar Sindanarie | 

@onclebobby

Pour la France, si le consommateur veut pouvoir acquérir les produits à un prix et une qualité equivalente : les employés devront accepter d’être corvéables à merci et échangeables à n’importe quel instant, avec un code du travail extrêmement allégé qui comprend un maximum de devoirs et un minimum de droits ; Un salaire dénué de toutes charges (donc plus d’accès à l’assurance maladie telle qu’elle existe actuellement, plus d’accès à l’assurance chômage, aux services publics, etc. Services qu’il devra payer de sa poche directement et ne plus bénéficier de la solidarité nationale ; Et être dépendants totalement du bon vouloir de l’employeur). Alors c’est envisageable…

avatar boccob | 

Chennai… le nouveau nom de Madras.
À part le curry, souvenirs d’un stage de six mois après la fac.
(Ok, suis un vieux débris… 😂)

avatar debione | 

" Il a été envisagé d'isoler toute une partie des usines de Foxconn et de garder les employés sur site pour éviter toute fuite."

Et après on s'étonne pourquoi Apple ne veut/peut pas produire en europe ou au US... Pas de grande différence d'avec les esclaves d'antan...

CONNEXION UTILISATEUR