Des SIM encore plus petites avec le standard nano-SIM

Anthony Nelzin-Santos |

skitchedSpécialiste des cartes à puces et inventeur de la carte SIM, Gieseck & Devrient a présenté une nouvelle déclinaison de son standard, la nano-SIM. Après les formats SIM (carte de crédit), mini-SIM (le format le plus répandu) et micro-SIM (adopté par Apple), le format nano-SIM est 30 % plus petit que le micro-SIM, et est le premier à rompre avec le format historique du connecteur à 8 contacts.

Ce format restera cependant rétro-compatible avec les précédentes spécifications par le biais d'un adaptateur. Alors que la plupart des fabricants utilisent le format mini-SIM, le format micro-SIM a à peine commencé à se démocratiser : le Nokia Lumia 800 est le premier appareil non-Apple à l'utiliser. Le format nano-SIM est cependant là pour rester : G&D l'a proposé à l'Institut européen des normes de télécommunication pour certification.

[G&D via GigaOM]


avatar jo.copa | 
Ça va intéresser Apple qui cherche à réduire l'encombrement lié à la carte SIM...
avatar imkl | 
@Anthony: Effectivement la SIM contient les infos pour la connexion cellulaire. 33man voulait dire que contrairement au passé, maintenant on ne stocke plus des données du type carnet d'adresse, SMS,... Et je pense qu'il a effectivement raison sur ce point. Mais je suis d'accord avec Anthony pour ce qui est de la facilité de transférer facilement une SIM d'un smartphone à un autre. C'est particulièrement pratique.
avatar eipem | 
@Adrien13 C'est pratique parce que pour l'instant on ne sait pas comment faire autrement, mais je ne vois pas la difficulté technique à échanger les informations d'une carte SiM entre deux téléphones ou plus, en bluetooth par exemple... Et stocker autant d'identités téléphoniques que l'on veut dans un seul téléphone (DSK aurait apprécié cette fonction!) Il me semble qu'on a aujourd'hui largement les moyens de faire une carte SIM virtuelle... Je crois plutôt que ce sont les opérateurs qui sont contre parce que la carte SIM représente l'ultime contrôle qu'ils peuvent exercer sur leurs clients. Imaginez des téléphones non subventionnés de qualité et à bas prix pour tout le monde, et la possibilité de switcher d'opérateur en un clic ! D'autant plus que le numéro de téléphone associé au compte ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir... Des tuyaux condamnés à proposer le meilleur prix. Les opérateurs font dans leurs frocs !
avatar jefrey | 
Dans quelques années, il n'y aura plus d'opérateurs téléphoniques, juste des fournisseurs d'accès, et l'identité auprès du réseau se limitera à un identifiant (identifiant Apple, mail, ...). C'est ce que fait déjà Apple avec les iMessages.
avatar lgda | 
@Apple92 : 'Cette article comporte deux belles âneries:' Article, nom masculin.
avatar Kevelian | 
Anthony le premier tel micro sim c est le N9 :-)
avatar Oh la belle Pomme | 
Sur la photo, il reste un peu de plastique, en grattant un peu on doit réussir à faire une pico-SIM.
avatar DELOS | 
Actuellement, la carte SIM appartient à l'opérateur. Le support physique est préféré par les opérateurs, puisqu'il limite la possibilité de changer l'opérateur (il faut changer la carte), ce qui limite la concurrence. Mais il y a aussi des avantages pour l'utilisateur: - possibilité de changer facilement de téléphone. - Forte sécurité (pas de risque que quelqu'un téléphone en me faisant porter les factures). Une solution purement programmable finirait tôt où tard par être piratée

CONNEXION UTILISATEUR