Le lecteur d'empreintes de l'HTC One max n'emballe pas les testeurs

Florian Innocente |


HTC One max et HTC One

Equipés du HTC One max depuis une semaine, quelques sites américains ont publié leurs tests et décrit en particulier son lecteur d’empreintes. HTC a développé son système en parallèle à Apple, mais le résultat n’est pas du même niveau. Le max sera en vente en France le mois prochain à 699€.

Android Central résume les choses en une phrase « On peut supposer que la majorité des propriétaires de One max vont essayer le scanner d’empreintes une fois, avant de le désactiver et le laisser complètement de côté ».

Ce capteur ressemble à ceux que l’on a vus par le passé sur des terminaux comme l’Atrix de Motorola ou des portables informatiques. Il faut glisser le doigt verticalement et bien à plat pour déclencher la lecture, à l’inverse du modèle d’Apple qui se contente d’un contact avec le doigt et selon plusieurs orientations. Ce scanner est aussi visible en tant que tel sur le téléphone alors qu’Apple l’a en quelque sorte rendu invisible en le fusionnant dans le bouton Home.

HTC a placé son capteur au dos de l’appareil. Ce n’est pas le pire des emplacements puisqu’on peut l’atteindre avec le doigt lorsqu’on saisit le One max à pleine main.

Trois doigts peuvent être enregistrés mais, remarque encore Android Central, la largeur du One max fait qu’il est difficile de toucher le capteur (et moins encore de glisser) avec n’importe lequel de ces trois doigts. Surtout si l’on tente cette action avec une seule main. En outre, terminal posé à plat, si l’on veut consulter une notification, et donc déverrouiller l’écran, il faudra soulever l’appareil pour utiliser le capteur. Avec un iPhone 5s il suffira de toucher ou presser le bouton en façade.

The Verge comme Pocket-lint font remarquer qu’en ayant placé le lecteur d’empreintes sous la caméra, lorsqu’on le cherche à l’aveugle, il n’est pas rare de confondre les deux éléments dont le toucher est assez proche et qui ne sont séparés que de 6 mm. Une question d’habitude, tempère le Pocket-lint.

Le mode de fonctionnement a ses faiblesses aussi, comparé au 5s. Le capteur sert en premier lieu à déverrouiller l’écran, mais il faudra d’abord allumer celui-ci avec le bouton latéral. Puis glisser son doigt sur le lecteur d’empreintes. Une manipulation en deux temps plus contraignante que sur l’iPhone où, écran éteint, on se contente de presser le bouton Home ce qui a pour effet, simultanément, de lancer la lecture de votre doigt. « Tout l’intérêt de ces capteurs d’empreintes est d’accélérer le processus de sécurité, pas de le rendre plus pointilleux, et c’est exactement sur cela que le HTC One max échoue » écrit The Verge.

Lequel de site, regrette aussi que la fonction de lancement d’une app ne soit pas mieux exploitée. Une fois l’écran déverrouillé, en fonction du doigt utilisé on peut lancer l’ouverture d’une app associée. Mais cette fonction de lanceur est liée à la fonction de déverrouillage. Impossible, durant l’utilisation de la phablette, de lancer une application par ce biais. Et aucun moyen non plus de s’en servir pour s’authentifier sur un App Store comme avec l’iPhone 5s. Chose qui s’avère très pratique au quotidien.

S’agissant de la qualité de la reconnaissance, seul The Verge est sévère, les deux autres sites ont eu des taux de reconnaissance satisfaisants, mais cela pouvait dépendre des personnes.


Le Galaxy Note 3 qui se débrouille pour contenir un stylet, fait presque petit à côté de l’imposant HTC One max

Plus globalement, ce One max n’a pas enchanté ces trois sites. Ils lui reconnaissent des qualités comme son design, la bonne tenue de son écran (un géant de 5,9"), son système sonore, mais sa taille imposante rend même un Galaxy Note 3 compact en comparaison, bien que rapide il n’utilise pas non plus le dernier Snapdragon 800 du moment et il ne diffère pas tant que cela du One qui sera plus pratique pour beaucoup.


Tags
avatar Nihao | 
En même temps ça fait 1 semaine que j'ai mon 5s et je suis également un peu déçu de la lenteur de la reconnaissance d'empreinte. Et plus le temps passe et plus il met du temps et il faut recommencer plusieurs fois avant qu'il reconnaisse l'empreinte. De plus c'est un peu bancal sur le bouton home, d'une main il est périlleux de tenir le téléphone et d'attendre que l'empreinte soit reconnue.
avatar shenmue | 
@death_denied : Étrange j'ai le mien depuis un petit moment et c'est efficace et rapide. As tu bien enregistrer ton doigt en suivant les étapes?
avatar UnknownMan | 
@death_denied : Étrange il te faudrait recommencer l'enregistrement de tes empreintes car le mien fonctionne sans broncher
avatar Fid | 
@death_denied : oui, surtout que TouchID apprend et affine l'empreinte au fur et à mesure des usages... Je me rappelle qu'au début, posant mes doigts sur la tranche ça marchait pas très bien, maintenant, il reconnaît sans problème. Quand j'ai les doigts humides ou un peu sale c'est une autre affaire... Autrement c'est vraiment hyper fonctionnel chez moi, aucune erreur de reconnaissance à déplorer aujourd'hui.
avatar polo2438 | 
Non pas un, mais deux coups d'épée dans l'eau. J'ai un peu peur pour HTC :-/
avatar Alex56 | 
Ça fait pit
avatar neobollock | 
Un capteur d'empreintes placé au dos de l'appareil, ça paraissait déjà ridicule. Mais si en plus il faut glisser le doigt de haut en bas pour que ça marche, et bien à plat, c'est carrément préhistorique ! J'avais un PC qui le faisait il y a au moins 5 ou 6 ans, et je ne m'en servais jamais. Sur le 5S, le système est totalement transparent, et donc parfait. Ce qu'il y a de bien chez Apple, c'est leur faculté à ne sortir des technologies qu'une fois qu'elles sont mûres et qu'ils ont trouvé la meilleure façon de l'utiliser. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas de leurs concurrents...
avatar Burling | 
Oui enfin la il s'agit d'une phablette avec une diagonale supérieure de quasiment 2 pouces hein. Pas tout à fait le même match
avatar winstonsmith | 
Par contre ils ont de jolis fonds d'écran.
avatar davmacgeneration | 
Apple n'a pas inventé les lecteurs d'empreintes. Mais avant... c'était tellement mal foutu que personne ne les utilisait Apple n'a pas inventé les smarts phone, mais avant l'Iphone personne n'allait sur internet avec. Apple n'a pas inventé les tablettes, mais avant la sortie de l'Ipad, personne ne voulait de ces appareils mal foutus. Alors c'est bien vrai : Apple n'a jamais rien inventé.
avatar kasimodem | 
@tamanoir : Et encore, ce HTC n'est pas donné : 700€ c'est pas rien non plus.
avatar drkiriko | 
Appui sur le bouton latéral, positionner son doigt, glisser, recommencer ça à rater ! Mais pourquoi faire plus simple ?!? Heureusement qu'il est possible de désactiver cette fonction...
avatar fks86 | 
Idem plus de code de déverrouillage. Ça ne sert à rien. Faut pas rêver. Les types qui piquent des portables c'est la machine qui les intéresse, pas le contenu. A part si on s'appelle Obama et que l'on a enregistré les codes nucléaires dans l'aide mémoire.
avatar Nihao | 
Chez ceux chez qui TouchID fonctionne vous avez enregistré combien de doigts? J'en ai mis 5, c'est peut être ça qui fait que c'est lent à reconnaitre.
avatar Petit Macintosh | 
@ death_denied j'en ai enregistré 3, la reconnaissance est très rapide, voir quasi instantané quand on place bien son doigt correctement en appuyant pour déverrouiller en le maintenant en place sans bouger...
avatar davmacgeneration | 
@hautelfe "Avant l'iphone, les WM, Symbian et BB étaient fortement utilisés. " Utilisé pour téléphoner : OUI Pour faire de l'internet : NON L'Iphone n'a mis que quelques mois pour avoir un taux de présence sur Internet de 90 %. L'utilisation de l'Internet et des fonctions avancées étaient suffisamment pénibles pour dissuader la majorité d'utilisateurs. Apple n'a pas inventé les netbooks, nous sommes bien d'accord :-) Les quoi ? Les netbooks c'est quoi ? Un truc qui a duré un peu moins de 2 ans et qui a disparu sans laisser de trace (Darwin aurait parler d'erreur de l'évolution... a moins que ce soit notre Steve. Mais pourquoi nous parles-tu de cette "horreur"?" "erreur?" de l'histoire qui ne fait que confirmer qu'Apple avec l'Ipad allait à contrecourant de "l'évidence" pour se trouver à l'origine d'un nouveau courant. Ton message manque cruellement d'arguments... à se demander si tu n'es pas un suppôt des Apple-lovers cherchant à démontrer la vacuité des haters ? ;-)
avatar davmacgeneration | 
@hautelfe non, hautelfe Les smartphones n'étaient pas utilisés pour aller sur internet ou du moins de manière significative ou alors comment expliques-tu q'n 1 mois et moins d'1 pour cent des téléphones, l'Iphone ait écrasé par sa présence sur Internet, la somme de tous les acteurs présents sur ce marché. Comme tu dis, l'Iphone était tout pourri et pourtant 1 mois a réussi à faire disparaître des radars toutes présence de la concurrence sur Internet. Ce fait objectif met en relief la subjectivité de tes jugements caricaturaux. Puis-je te dire le fond de ma pensée ? A nier les faits, tu passes pour une caricature de toi-même... La présence de l'Iphone sur Internet n'a mis qu'un mois à écraser la concurrence (il ne pouvait donc pas être aussi pourri) et pour l'Ipad, sa présence sur Internet reste phénoménale. Là on est sur des faits facilement démontrables-analysables (il suffit de collecter les infos des webmasters, et non pas sur les spéculations manipulatrices des analystes ni encore moins la foire d'empoigne des haters contre les lovers.
avatar davmacgeneration | 
@_mabeille_ "mais si j'allais sur internet avant que l'iphone edge" Aucun doute la dessus. :-) Mais tu y restais si peu longtemps et tu étais si peu nombreux (ils sont pas tous maso) qu'un mois après la sortie de l'Iphone tu avais complètement disparu des stats, tellement tu (ta présence) étais insignifiant(e) Mais bon, des masos ou des contraints et forcés, il y en a bien eu qui faisaient trempette. Personne ne dit le contraire ;-)
avatar eipem | 
@hautelfe : 'Ah sisi ! Les smartphones étaient déjà utilisés pour aller sur internet ! Ils le faisaient d'ailleurs bien mieux que l'iphone !' J'ai eu le Qtek, le Tytn et le Touch. Et ben non, sur un écran résistif de 2" c'est pas mieux d'aller sur internet. Même avec Opera qui compressait les sites. Comme le rappelle Manueel, dès l'iPhone 1 et encore aujourd'hui c'est l'iPhone qui tient la première place des visites internet sur smartphone.

CONNEXION UTILISATEUR