Apple refuse de vendre un livre qui contient des liens vers Amazon

Nicolas Furno |

Apple a toujours sélectionné les applications autorisées sur l'App Store, mais l'iBookstore dédié à la vente de livres était épargné. Les livres ne posant pas de problème sur le plan juridique sont validés par Apple… en théorie du moins.

En pratique, un livre peut être interdit d'accès à l'iBookstore pour son contenu, comme le témoignage de Seth Godin le prouve. Cet auteur a écrit un livre sur le système scolaire américain. Nommé Stop Stealing Dreams, il contient une bibliographie et l'auteur a souhaité bien faire en ajoutant des liens vers Amazon pour acheter rapidement les livres référencés. Même si le livre est gratuit, ces liens ne sont pas trackés, mais ils ont suffi à motiver le refus d'Apple.

La bibliographie qui pose problème

Apple peut bien entendu choisir de vendre ce qu'elle veut dans ses boutiques, mais ce refus pose quand même quelques questions. Si l'entreprise commence à analyser non plus seulement la forme, mais aussi le contenu des livres vendus sur l'iBookstore, la censure devient possible. Le livre en question ici est un manifeste politique et même si on ne peut pas accuser Apple de l'avoir censuré pour des raisons politiques, ce refus peut légitimement inquiéter éditeurs et écrivains.

Seth Godin va même plus loin : l'iBookstore étant la boutique officielle des terminaux iOS et même la seule vraiment autorisée (impossible de vendre du contenu dans une application sans passer par Apple), Apple se doit de commercialiser tous les livres, sans examiner leur contenu. Tant qu'un ouvrage reste dans le cadre légal, il devrait être en vente dans l'iBookstore.

En attendant, l'auteur renvoie vers ce site Internet où l'on peut télécharger son livre dans différents formats. En ouvrant la page depuis un terminal iOS, on peut sélectionner le format ePub et ajouter automatiquement le livre à l'application iBooks (Gratuit).

[Via : AppAdvice]


avatar Oh la belle Pomme | 
Pfff...
avatar houpix | 
Pour reprendre les mots de John Gruber : et si vous achetiez un livre à la Fnac vous penseriez que c'est anormale que celle-ci refuse d'y glisser un coupon pour des offres Amazon ou autres ? Non mais sérieusement...c'est quand même la moindre des choses que de ne pas renvoyer un client directement chez la concurrence O_o Et il n'y a aucune censure de la dite bibliographie , l'auteur peut très bien proposer cette dernière sans lien comme c'est habituellement le cas,
avatar houpix | 
http://itunes.apple.com/fr/book/amazon-kindle-pour-les-nuls/id493789528?mt=11 Ah bah merde alors hein.... Vraiment tu ne vois pas la nuance entre ceci & des liens renvoyant vers un autre marchand ? Et de toute façons, comme cela a été souligné il est complètement stupide de fournir une bibliographie avec des liens hypertextes...car ces derniers seront morts en à peine quelques mois (au moindre changement du schéma d'url par ex...).
avatar houpix | 
Euh...et sinon quel est est le rapport de ton commentaire avec la conversation ? 1/ Apple vend bien des ouvrages consacrés à la concurrence contrairement à ce que tu prétendais. 2/ Rien sur le fait qu'aucun autre marchand n'a jamais renvoyé des clients directement chez la concurrence (trouve moi les liens Amazon redirigeant vers un album en exclu sur l'iTunes Store ou autre par ex...) 3/ Aucune réponse sur le fait que proposer des liens hypertextes est débile vu que ces derniers évolueront forcément en quelques mois (un site marchand n'étant pas une page fixe...) Bon en même temps, c'est sur que lorsque l'on raconte n'importe quoi & que l'on est prit en flag' c'est pas évident...hein ^^
avatar houpix | 
C'est presque touchant le déni à ce niveau là... 1/ Ok et donc ceci http://itunes.apple.com/fr/book/kindle-2011-survival-guide/id485024848?mt=11 ou encore cela http://itunes.apple.com/fr/book/how-to-format-your-ebook-for/id471778347?mt=11 c'est quoi exactement pour toi ? 2/ Cf 1... 3/ Oui parce que bien sur l'auteur n'a que ça a foutre de surveiller l'évolution des liens dans la bibliographie afin de pouvoir proposer une MAJ de ces derniers....
avatar m_enfin | 
Un coupon ? Ca serait bizarre, mais si DANS le livre il y a les références pour Amazon, je vois pas le souci ?
avatar agerber | 
@soseki Donc en gros dans un bouquin , l'editeur doit supprimer , dans le livre tous liens, toutes références faisant applel à un livre qu'il n'édite pas ? Que penser aussi de tous les journaux qui donnent des liens dans les news ? l'éditeur doit aussi les supprimer ? Drole de conception de la presse et de l'information. Un peu univers fermé et carcéral , non ?
avatar titistardust | 
@esantirulo : Tout à faire d'accord avec cela. En plus c'est plus un lien commercial dans ce cas là qu'une référence.
avatar adrianweatherly | 
@oomu Tu as vraiment des œillères à la place des yeux. Ton argument systématique du supermarché est complétement biaisé car le consommateur a le choix d'aller dans le supermarché voisin sans frais ce qui n'est absolument pas le cas après l'achat d'iBidules, iLivres, iMusiques et iFilms. De plus ton exemple va dans le sens de ce que beaucoup craignent. La puissance industrielle des supermarchés dans certaines régions est telle qu'ils peuvent décider de la vie ou mort économique d'un petit producteur. Il en est donc de même pour Apple. Mais bon j'ai bien compris que tu raisonnes de façon ultralibérale où finalement le "petit" doit se soumettre systématiquement aux puissants. Que Apple assume ce genre de politique, je m'en fiche. Ce qui me dérange c'est que des personnes cautionnent, volontairement ou non, ce type de pratiques risquant d'en faire un modèle.
avatar titistardust | 
@yoa : 'Ton argument systématique du supermarché est complétement biaisé car le consommateur a le choix d'aller dans le supermarché voisin sans frais ce qui n'est absolument pas le cas après l'achat d'iBidules, iLivres, iMusiques et iFilms. ' Enfin dans le cas présent le consommateur – qui est en passant initialement lecteur et non consommateur d'un livre – se retrouve quasi instantanément dans une boutique externe sur une page de vente d'un produit.
avatar titistardust | 
Apple protège son magasin avec ce genre de directives. S'il n'y a aucune borne de posée alors c'est la porte ouverte à l'apparition de livres dont le seul objectif est de rediriger vers des boutiques externes. Et le magasin Apple en sera envahi.
avatar adrianweatherly | 
@Domsou et Domsou, Et donc ? La question est de savoir si un lien externe est un complément d'information. Si oui, son appréciation appartient à l'éditeur et au lecteur. Si non, Apple supprime ce type d'interactivité dans son format de ebook. De plus, Amazon en plus d'être un site marchand est un annuaire de biens dont les données sont facilement exploitable par des interfaces de programmation (API).
avatar titistardust | 
@yoa : 'La question est de savoir si un lien externe est un complément d'information.' Amazon comme toute autre boutique n'est pas un site d'information et ce n'est pas son objectif. L'auteur de l'article à pris le temps de le rédiger afin d'exposer sa misère aux yeux de tous. Il aurait été plus sage qu'il apprenne de la raison du refus d'Apple et d'être constructif en proposant des liens vers les pages des auteurs des sites ou en s'abstenant de mettre des liens vers une ou des boutiques externes. Mais c'est tellement plus facile de se plaindre plutôt que de se remettre en question.
avatar houpix | 
Un complément d'information cela aurait été une redirection vers le site de l'auteur/éditeur des ouvrages en question....là ce sont des liens vers un site marchand qui est en concurrence direct avec Apple. Et ton blabla sur Amazon comme annuaire ...mais lol quoi ; donc en fait Amazon serait un concurrent de Wikipédia & pas un marchand c'est ça ? ^_^
avatar Kevelian | 
Ben voyons alors demain je vais faire, un eBook gratuit : les 100 meilleurs livre de l'année 2011 et je renvoyer les lecteurs sur ma boutique ou mon éditeur ??, et après demain je vais faire des manuel d'entretien des voitures et donner les adresses de mes magasins et mettre les livres chez tous les concessionnaires de France et de Navarre. moi ce qui me choque c'est que les liens ne vont que vers Amazon et dans cette bibliographie il y a aussi un livre a l'auteur vendu cette fois et non pas gratuit ... http://www.squidoo.com/stop-stealing-dreams#module156807452
avatar agerber | 
J’espère que dans ce cas, Amazon refuse de vendre tout livre comportant le mot apple, et plus encore ou faisant référence àapple.com, aux produits Apple , liens vers Apple a l'intérieur des bouquins , puisque cela fait de la publicité indirecte à Apple ? Or Amazon est concurrent d' Apple. Qu'auriez vous pensez si Amazon faisait cela ? C'est aussi stupide, et montre bien l'affaiblissement des esprits, prêts a tout avaler.
avatar kuban | 
@yoa : Oomu exprime des faits. Apple n'est pas publique, Apple ne doit rien, Apple a le droit de faire ce qu'elle veut. Tu n'es pas content, va en face. C'est un "marché". Cela dit, essaye d'écrire un livre pour le Kindle avec des lien vers l'iBookStore et revient critiquer... En attendant, si un de mes clients me demande d'intégrer une fonction qu'il a acheté ailleurs, je réponds que je ne fais pas le SAV des autres et qu'il se demerde avec les autres*... Bref. * Ceci n'exclue pas un respect réciproque avec les autres.
avatar marian | 
"Apple n'est pas publique, Apple ne doit rien, Apple a le droit de faire ce qu'elle veut." Vous ne trouvez pas cette phrase un peu effrayante ? NON, Apple ne peut pas faire ce qu'elle veut. Je veux pouvoir mettre ce que je veux dans mon bouquin. Sinon c'est de la censure, ni plus ni moins.
avatar titistardust | 
@rokdun : 'Je veux pouvoir mettre ce que je veux dans mon bouquin. Sinon c'est de la censure, ni plus ni moins.' C'est cette phrase que je trouve effrayante plutôt.
avatar houpix | 
D'une en France, tu n'as pas le droit de dire ce que tu veux de toute façons ; nous ne sommes pas les US & il y a moult lois encadrant la liberté d'expression ici. De deux, je ne vois pas pourquoi Apple devrait publier sur son store n'importe quel manuscrit qu'on lui propose....à ce que je sache Gallimard & co ne le font pas. Et oui personne ne te dois rien coco...si tu n'es pas content & que tu estimes avoir pondu un chef-d'oeuvre qui n'est pas reconnu à sa juste valeur par les méchants capitalistes....bah publie toi à compte d'auteur !
avatar wyterasta | 
Cet auteur aurait du lire les conditions d'utilisation/publication dans l'iBook Store avant d'y mettre son livre, et surtout de se plaindre !!!
avatar peeping tom | 
Suffirait d'un lien hypercash 30% dans les caisses de la pomme et je crois que le problème serait résolu.
avatar titistardust | 
@bardaf67 : Je ne pense pas qu'il s'agisse de cela. Plutôt de mettre des garde-fous pour éviter toute dérive.
avatar Kevelian | 
mais personne n'a vu que le mec dans sa bibliographie mets un de ses livres a la vente sur ...... AMAZON ça choque personne ça bon sang ??
avatar agerber | 
Ce qui est choquant c'est la betise humaine, et plus encore quand on essaye de restreindre les utilisateurs par des moyens pervers du haut de sa toute puissance. Cher Ipadone, Amazon doit il retirer tous les livres parlant d'apple dans ses rayons pour singer le sens de l'information made in apple ?
avatar houpix | 
Pour la énième fois, des liens vers un site marchand ne représentent pas de l'information...Amazon n'est ni le site de l'auteur/éditeur ni un équivalent de Wikipédia ; Amazon est là pour vendre des produits point barre. Et Apple - de la même manière qu'Amazon - vend sur son store des livres traitant de la concurrence : http://itunes.apple.com/fr/book/how-to-format-your-ebook-for/id471778347?mt=11 http://itunes.apple.com/fr/book/kindle-2011-survival-guide/id485024848?mt=11 http://itunes.apple.com/fr/book/windows-7-avance/id426891029?mt=11 http://itunes.apple.com/fr/book/programmation-android/id386305097?mt=11 http://itunes.apple.com/fr/book/google-docs/id425106843?mt=11 Etc...il y a en a des tonnes !! Bref il n'y a absolument aucune censure ; il est simplement normal qu'un marchand - ici en l'occurrence Apple - refuse de renvoyer des clients vers un autre vendeur....à ce que je sache Amazon ne vous redirige pas chez la Fnac si un livre que vous souhaitez acheter n'est pas disponible chez eux.
avatar adrianweatherly | 
Non ça ne choque personne. Et ça ne doit pas. Un auteur est libre de mettre le contenu qu'il souhaite dans son livre tant que la loi est respecté. De même Apple a le droit de distribuer les livres de son choix sur son iBookStore. Mais de ce fait, l'iBookstore est donc une librairie censurant et contôlant les livres de manière arbitraire (comme AppStore pour les application). C'est un fait. Si les oomu, iPadOne, .. s'en réjouissent c'est bien dommage pour eux. Espérons qu'ils restent une minorité.
avatar gamac | 
essaie d'acheter "Autobiographie de Malcolm X" sur Amazon pour voir, et on reparlera de censure… Ce qui cloche dans ce cas, c'est l'exclusivité des liens vers Amazon, et non vers les pages des éditeurs des ouvrages. Alors comme c'est Apple, ça fait du barouf. Je ne dis pas que c'est bien, je dis que c'est pareil ailleurs, ni plus, ni moins. Après, on peut crier à l'atteinte à la liberté, mais alors crions le partout.
avatar adrianweatherly | 
C'est quoi le problème avec Malcolm X. On trouve plein de référence sur le Kindle Store. La biographie n'a peut être pas été numérisée. Mais si Amazon interdit des livres pour leur contenu alors c'est un censeur. Et il est donc à mettre dans le même panier qu'Apple. Mais pour l'instant je n'ai pas vu passer d'info sur ces pratiques. Après, je ne suis pas d'accord de considérer les liens Amazon comme problématique. L'auteur est et doit rester l'unique responsable du contenu de son livre (même si c'est commercialement intéressé). Sinon on brise l'indépendance et la liberté de l'expression?
avatar titistardust | 
@yoa : Je me permets de vous reprendre : - dans le cas présent il ne s'agit pas de liberté d'expression mais d'utilisation d'un moyen technique. Ne pas confondre. - quand bien même il serait ici question de contenu la liberté d'expression est soumise à la loi et est donc circonscrite par cette même loi. - si l'auteur a le droit à la liberté, Apple aussi. Mais ce n'est pas à moi de vous apprendre que la liberté de l'un s'arrête ou commence celles des autres...
avatar adrianweatherly | 
- je ne suis pas d'accord. Un lien est un élément de langage donc un contenu. Voir plus bas. - Dans une démocratie la loi est votée par le peuple par l’intermédiaire de représentants. Le contrôle de la liberté d'expression par la loi est donc "juste" (c'est la théorie, je sais bien que la pratique est plus ambiguë). - Bien sur que Apple à le droit d'interdire (même si dans un écosystème cloisonné cela peut poser des problèmes de concurrence). Mais que l'on vienne pas me dire que l'iBookStore et l'AppStore ne sont pas censurés par Apple.
avatar titistardust | 
@yoa : '- je ne suis pas d'accord. Un lien est un élément de langage donc un contenu. Voir plus bas.' Un lien à une partie qui représente un contenu et une autre partie qui elle est une fonctionnalité. Considérer un lien comme uniquement un contenu c'est faire totalement abstraction de la fonctionnalité dynamique associée. Ce qui permet de ranger cela dans la catégorie « censure»
avatar titistardust | 
Un lien ne représente pas un contenu : et c'est ce dont il est uniquement question ici. Apple ne censure pas le contenu mais un moyen technique utilisé. Fin de la discussion.
avatar adrianweatherly | 
Commentaire infondé et subjectif. Un lien permet de rediriger le lecteur vers un contenu supplémentaire qu'il soit commercial ou non. Un lien est un élément de langage présent dans un contenu source (c'est la liseuse qui l'interprète en lien). Donc un lien est un contenu que ce soit "éditorialement" ou techniquement. L'iBookStore comme l'AppStore est donc soumis à la censure d'Apple. Fin de la discussion.
avatar Homer Simpson | 
"Même si le livre est gratuit, ces liens ne sont pas trackés" Euh... je dois être déjà obsolète, mais je ne comprends pas cette phrase. Traduction svp ?
avatar eipem | 
Bon arrêtez 2 secondes et réfléchissez. Quelle est la différence entre une simple adresse internet et un hyperlien ? Alors que l'http n'est qu'une adresse, l'hyperlien est une porte. Apple ferme la porte qui va de son magasin au magasin concurrent. Ni plus ni moins. Je suis sur que le mec peut virer les hyperliens et publier toutes les http vers tous les magasins qu'il veut.
avatar adrianweatherly | 
Donc d'après vous, marquer l'adresse http directement sur le livre au lieu de proposer un lien sur cette même adresse ne poserait plus de problème. En plus d'être un raisonnement complètement idiot, c'est Apple qui le dit ou vous ? Franchement faut arrêter de chercher la moindre excuse. Apple censure, c'est son droit mais elle censure. Point.
avatar titistardust | 
@yoa : 'Donc d'après vous, marquer l'adresse http directement sur le livre au lieu de proposer un lien sur cette même adresse ne poserait plus de problème'. À la lecture de votre remarque Je me demande si vous savez ce qu'est un hyperlien, comment cela fonctionne et l'avantage que cela procure sur une adresse statique. Je vous recommande ainsi de faire la manipulation à partir d'un appareil mobile et de jauger la différence entre les 2 approches. Après vous pourrez revenir et confirmer votre appréciation sur le côté « idiot » de la chose.
avatar fif | 
Il n'a qu'à faire un lien court du genre TinyURL :-)
avatar pasta_power69 | 
Bon, au risque de le faire encore traiter de troll (terme employé par les fanboys dès que l'on ose émettre une critique) voici un exemple : Carrefour, simple distributeur possède un rayon presse dans la plupart de ses magasins. Que diriez vous si Carrefour refusait de vendre une revue qui comparerait le prix de certains articles disponibles moins chers chez la concurrence ????
avatar flobis | 
@joinman : 'Bon, au risque de le faire encore traiter de troll (terme employé par les fanboys dès que l'on ose émettre une critique) voici un exemple : Carrefour, simple distributeur possède un rayon presse... ' Mais non t'es pas un troll, au contraire, t'es à mon sens le premier à mettre un exemple qui tient la route. Non mais sérieusement je vois pas le problème. Apple censure un livre de manière arbitraire. Pourquoi? J'en sais rien et vous non plus. C'est tout. Après vous appelez ça comme vous voulez.. Sélection, droit de regard.. Moi je dis censure. Ça n'engage que moi et j'ai quand même le droit de le dire merde, même ici.
avatar titistardust | 
Eh bien si vous le souhaitez vous pouvez continuer à prendre des exemples plus ou moins pérennes pour appuyer une argumentation erronée : on trouvera toujours un exemple pour abonder dans son sens. C'est très rigoureux comme technique d'argumentation et surtout parfaitement juste ! Le dernier exemple du Carrefour est juste risible. Avant de poster ce genre de commentaires je vous prie de relire les argumentations précédentes.
avatar titistardust | 
De plus avant d'employer le mot « censure » je vous recommande d'en appréhender la nature exacte.
avatar flobis | 
@Domsou : 'De plus avant d'employer le mot « censure » je vous recommande d'en appréhender la nature exacte' oh je la comprends très bien merci. Je pourrais rentrer dans votre jeu et me demander rhétoriquement si vous vous la comprenez, histoire de vous agacer, mais en fait ça nous mènerait pas loin. Concernant 'l'argumentation' des posts précédents, c'est justement leur niveau de bêtise qui m'a amené à réagir, chose que je ne fais quasiment jamais, mais de l'aveuglement pareil, ça dépasse l'entendement.
avatar ijon971 | 
bof, bof. Tempête dans un verre d'eau. Le gars aurait fait sa biblio dans les règles de l'art; il aurait eu aucun pb. Sujet suivant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR