L'iPhone pourrait faire de l'ombre aux GPS

Arnaud de la Grandière |

D'après une étude de NPD, l'iPhone pourrait prendre une part conséquente du marché des appareils de navigation haut de gamme à deux voies de communication (qui permettent de donner l'état du traffic ou encore la météo par exemple).

C'est la raison pour laquelle TomTom s'est mis sur les rangs pour proposer son kit pour iPhone (une application et un support pour voiture), afin de ne pas être laissé pour compte par cette transition. Tom Murray, le vice-président en charge du développement de marché de TomTom, a déclaré au San Francisco Chronicle : "Naturellement, certains consommateurs opteront exclusivement pour l'iPhone pour leurs besoins en navigation. Si de plus en plus d'utilisateurs tendront à exiger une fonction de navigation dans leurs smartphones, il est logique que TomTom participe à cette opportunité."


Tags
avatar v1nce | 
Les communications sont très bien gérées et sont d'ailleurs prioritaires quelque soit l'application.
avatar lejide | 
Dans iPhone il y a phone. C'est avant tout un téléphone. Il fonctionne dans cette optique en permanence. Ceux qui ne sont pas content n'ont qu'à acheter un iPod Touch. Ca leur évitera d'avoir à décrocher.
avatar albinoz | 
@lejide ...ou a se mettre en mode avion!
avatar raikko | 
ribero à raison, soyez un peu logique, il faut que les gens le sachent pour ne pas avoir de mauvaises surprises : ne vous est-il jamais arrivé de jouer sur votre iPhone, de naviguer dans votre iPod ou toute autre application et tout à coup, pouf, la fenêtre du téléphone apparaît ? Vous croyez que ce sera différent avec le GPS ? Soyez un peu logique. Pendant le téléphone, il est possible de "redémarrer" l'application après 1-2 petites manipulations (qui soi-dit en passant sont mortellement dangereuse en conduisant), mais elle coupe bien au moment de l'appel et je doute qu'Apple fasse une exception, car sinon, ce sont des milliers de programmeurs qui vont râler: "Eh ! Pourquoi TomTom peut recevoir un appel en tâche de fond et pas nous (même si un tel cas est LARGEMENT justifiable par la sécurité) ?".
avatar lejide | 
Dans iPhone il y a phone. C'est avant tout un téléphone. Il fonctionne dans cette optique en permanence. Ceux qui ne sont pas content n'ont qu'à acheter un iPod Touch. Ca leur évitera d'avoir à décrocher.
avatar albinoz | 
@lejide ...ou a se mettre en mode avion!
avatar raikko | 
ribero à raison, soyez un peu logique, il faut que les gens le sachent pour ne pas avoir de mauvaises surprises : ne vous est-il jamais arrivé de jouer sur votre iPhone, de naviguer dans votre iPod ou toute autre application et tout à coup, pouf, la fenêtre du téléphone apparaît ? Vous croyez que ce sera différent avec le GPS ? Soyez un peu logique. Pendant le téléphone, il est possible de "redémarrer" l'application après 1-2 petites manipulations (qui soi-dit en passant sont mortellement dangereuse en conduisant), mais elle coupe bien au moment de l'appel et je doute qu'Apple fasse une exception, car sinon, ce sont des milliers de programmeurs qui vont râler: "Eh ! Pourquoi TomTom peut recevoir un appel en tâche de fond et pas nous (même si un tel cas est LARGEMENT justifiable par la sécurité) ?".

CONNEXION UTILISATEUR