En route #2 : quand Waze et les villes roulent ensemble

Florian Innocente |

Le travail considérable effectué au quotidien par les éditeurs bénévoles de la carte de Waze suscite parfois l'intérêt de municipalités ou d'organisateurs de grands événements générateurs de grands mouvements sur les routes. Le tout sous la supervision — distante — de Google.

En route !
  1. Le travail de fourmi des éditeurs de Waze
  2. Quand Waze et les villes roulent ensemble
  3. Et si vous conduisiez une voiture Apple Maps

Lorsqu'on échange avec certaines de ces personnes qui alimentent la carte de Waze en informations, que l'on voit leur implication, que l'on suit les alertes qui arrivent dans leur forum, très vite se pose la question des relations entre cette petite communauté et tout ce que l'on compte d'entités publiques (mairies, départements, régions, préfectures, forces d'intervention…) ou privées (sociétés d'autoroutes, organisateurs d'événements culturels ou sportif…).


Tags
avatar fte | 

Quand tu reçois la notification de publication d’un article au milieu de la lecture de l’article.

D’ailleurs, ça m’a interrompu, je retourne à la lecture.

avatar fousfous | 

Le travail bénévole pour une entreprise... Je comprend pas que ce soit autorisé, c'est juste de l'exploitation... Même si ceux qui se font exploiter ne s'en rendent pas forcément compte avec la "gamification" du système.

avatar povpom | 

@fousfous

Je comprends cette méfiance. Néanmoins la personne citée qui avoue passer env 12h/j à éditer des cartes sans rémunération, semble tout à fait au courant de sa précarité.

On pourrait poser la question dans l’autre sens, comme le fait l’article en fond : n’est il pas plus sain de se reposer efficacement sur quelques bénévoles, qui apportent de manière désintéressée, une service/bien qui profite à tous ? Tout en retirant de la satisfaction. Dont nous sommes nous meme comme utilisateur, des bénéficiaires. Gratuitement (je ne considère pas les pubs sur Waze conne une gêne).

Nous pourrions illustrer cette idée par le système de fonctionnent des SDIS en France (les pompiers). Une architecture centralisée (mais publique), énormément supportée par des volontaires.

avatar fousfous | 

@povpom

Sauf que là c'est pour du privé, avec un service qui n'est gratuit qu'en apparence (pub et ramassage des infos personnelles).
Si c'était de l'open source je serais d'accord avec ton raisonnement mais là on est vraiment sur de l'exploitation, Google abuse de certaines personnes clairement.
On est pas du tout sur un service d'intérêt général, mais sur une entreprise qui fait du profit avec du travail non rémunéré.

avatar povpom | 

@fousfous

Étant donné le taux d’adhésion et le nombre de véhicules roulants/km/jour, je pense que c’est une mission d’intérêt publique.
Il se pourrait qu’un jour, la fiabilité exemplaire du système puisse être un critère d’implémentation dans les véhicules autonomes.

Bien que dans le cadre d’un véhicule autonome : est-ce que je regarderai suffisamment la route pour signaler de nouveaux événements ?… ?

avatar raoolito | 

@povpom

d'ailleurs de ce point de vue là, les benevoles pourraient deja se regrouper en association, cela leur donnerait plus de force et quelques avantages

avatar fousfous | 

@povpom

Ce serait une mission d'intérêt générale si tout le monde pouvais avoir accès aux données, alors que non seuls les utilisateurs de waze (qui paient d'une façon détournée) ont accès aux données.
Une mission d'intérêt générale c'est par exemple les préfectures ou les mairies qui préviennent les différents services de cartes quand il se passe quelque chose.

avatar Bigdidou | 

@fousfous

Je suis pour une fois totalement d’accord avec toi, et cette description de wake me paraît totalement idyllique.

C’est par ailleurs quelque chose qui me paraît ahurissant sur le plan de la sécurité.
Ces bénévoles ont gagné d’énormes pouvoirs, et donc des possibilités de nuisance majeures.

Qui les contrôle ?

avatar raoolito | 

@fousfous

"Sauf que là c'est pour du privé"
j'avais donné l'exemple dans le precedent article: un comité des fetes, c'est des benevoles que la mairie aide au titre d'association. Et qui en profite ? Les commerces de la ville....

avatar fousfous | 

@raoolito

Sauf que les bénévoles que tu cites ne travaillent pas directement pour les commerçants, la c'est juste un effet secondaire.
C'est pas comme si les commerçants demandaient aux bénévoles de faire une fête pour rameuter du monde chez eux.

avatar raoolito | 

@fousfous

We... s'ils ne faisaient soudain plus rien, les commerçants iraient gueuler a la mairie et j'ignore bien ce qu'il se passerait ^^
Apres FB gagne de l'argent grace au bénévolat de milliards de personnes. Et on parlait dans l'article de l'open source : combien de boites gagnent de l'argent en utilisant les softs ouverts et gratuits?
Ici waze est un reseau social basé sur la conduite automobile 🚗 l'interface du logiciel ressemble plus a un jeu nintendo qu'au plans michelin :P

avatar bunam | 

@raoolito

"Et on parlait dans l'article de l'open source : combien de boites gagnent de l'argent en utilisant les softs ouverts et gratuits?"

IBM ?
Red Hat ?
...

avatar bunam | 

@povpom

Il faudrait convenir les "éditeurs" à OpenSreetMap et les usagés aussi... pas facile

avatar maxime350 | 

@povpom

petite précision sur les pompiers volontaires: ils perçoivent une indemnisation pour leur dévouement (je ne le suis pas mais mon père l'était).

alors pour continuer dans le débat: ne serait-ce pas intéressant qu'une indemnité soit versée aux volontaires qui alimentent les données de Waze ?
Waze ne gagne t'il pas d'argent grâce à ses utilisateurs ? si ces mêmes utilisateurs changent d'application de guidage parce que la communauté des volontaires n'alimente plus ces données, quelles seraient les décisions de Waze et sa maison mère Google ?

avatar fte | 

@fousfous

"bénévole"

Donc volontaire.

"Je comprend pas que ce soit autorisé"

Le travail volontaire devrait être interdit ?!

"c'est juste de l'exploitation"

Bin non, c’est volontaire.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Donc volontaire. »

Oui, justement. La motivation mérite d’être précisée.
C’est dommage, le lien de MacG est mort, mais j’aimerais bien savoir qui peut devenir éditeur de carte waze, comment, et comment ces éditeurs sont contrôlés et surveillés, bref le cadre contractuel et juridique de ce bénévolat qui me paraît très sensible en terme de sécurité publique.

C’est sûrement prévu, très contraint, tout ça, mais j’aimerais savoir.

Par exemple, dans la news, on ne connaît que le pseudo,de ce DrSlump34.
Étant donné les responsabilités qu’il se décrit, la moindre des choses serait qu’il s’exprime sous sa réelle identité en plus du pseudo.

avatar Lightman | 

@Bigdidou

j’aimerais bien savoir qui peut devenir éditeur de carte waze, comment,

Toi si tu veux : https://www.waze.com/editor/

avatar max351 | 

@fousfous

Moi ce que je ne comprends pas, c'est qu'avec toute cette communauté de bénévoles / exploités, aucun d'eux n'ait eu l'idée de créer un layer identique à Waze qui viendrait sur une carte open source...
Si certains parlent ici d'utilité publique, alors pourquoi est-ce une boîte privée qui détient ces données ?

avatar Cactaceae | 

« Il n'est pas question de clientélisme ou de favoritisme, insiste un autre éditeur, la carte ne reflètera que la réalité des lieux, sans la manipuler pour accommoder les intérêts, politiques ou autres, d'untel ou untel. »

Ils faudrait que les éditeurs des cartes soient agnostiques et apolitiques… là la question se pose légitimement.

avatar povpom | 

J’aimerais poser une question de fonctionnement : comment se passe le guidage, et donc pourquoi continue t’il a nous envoyer sur des axes secondaires, lors des gros week-end de vacances ?

Exemple précis : fin février pour le départs dans les alpes. Vinci ou ATMB (107.7FM en tous cas) poussait extrêmement fort pour inciter les automobilistes à rester sur les axes autoroutiers. Témoignage d’un représentant de la préfecture. Explications sur le mode de fonctionnement du réseaux principal (et autoroutier en particulier) etc. Le message était explicite et visait particulièrement Waze sans le nommer : « ne suivez pas les consignes de votre application de guidage. ne surchargez pas le réseau secondaire. Vous ne ferez que des détours. Sans réel gain de temps au final. Mais en dégradant les conditions de circulations ailleurs. »

Questions courtes : comment sont anticipés les mouvements de grands départs ?

Pour l’anecdote: je conduisait la voiture de tête. en avance sur la vague, mon trajet a duré 8h. Env 700 km. Sur axe principal. Bien que chargé, (pour une fois) j’ai respecté les consignes
Les 2 autres voitures derrière (même trajet) 9 et 11h (pauses décomptées), env 750 et 800km. La deuxième a particulièrement suivi Waze qui proposait sans cesse de tracer à travers champs. Et de faire des détours de plusieurs dizaines de bornes.

Questions bonus : Bison Futé est il source / média d’échange pour une application telle que Waze ?
D’un point de vue « collaboratif », le bien du plus grand nombre ne devrait-il pas être pris en considération ?

avatar raoolito | 

@povpom

c'est une excellente question. En general, Waze propose d'utiliser les grands axes, c'est logique, la vitesse autorisée etant plus elevée le voyage est plus court. Quand ils s'engorgent... ca devient une question d'importance. On avait eu un article il y a un moment là-dessus sur un incident aux USa ou une tripotée de gens s'etaient retrouvés embourbés dans la rase campagne suite à une boulette du navigateur.
Il avait ete repondu que dorenavant toutes les requettes n'obtiendraient pas le meme resultat pour eviter les engorgements

avatar Tijudpom | 

@povpom

Vinci a tout intéret à ce que les automobilistes restent sur les autoroutes : ça rapporte. Perso je préfère mettre le même temps sur une nationale et payer moins cher, car payer pour rouler au pas... Après avec un enfant en bas âge l'autoroute ça reste confortable.
Quand à Waze qui fait passer à travers champs, il y a normalement une option pour éviter ça. Et espérons que les bénévoles sauront qualifier la voie en "non revêtue" pour éviter ce genre de détour...

avatar povpom | 

@Tijudpom

:D « A travers champs » là c’était une façon de parler. Mais c’est vrai qu’on a tous eu un jour ou l’autre un GPS pour nous faire passer dans des endroits insoupçonnés. Et souvent, quelle poilade !

Ça me rappelle une option sur TomTom : Itinéraire sinueux. Plaisir de conduite mis en avant !

avatar Furious Angel | 

@povpom

C’est une vraie question, je pense même (en me basant sur mon expérience personnelle, avec tout ce que ça a de subjectif) que Waze donne volontairement un itinéraire plus long à certains, afin de dégager la voie à la majorité, qui aura le gain de temps espéré.

Mais ces questions sont plus à poser à Google ou à Waze à Tel Aviv.

avatar Lightman | 

@Furious Angel

Waze donne volontairement un itinéraire plus long à certains, afin de dégager la voie à la majorité

Je crois plutôt que Waze envoie certains en "explorateurs" sur des routes secondaires pour voir si c'est pertinent de proposer cet itinéraire aux autres ensuite.

avatar max351 | 

Ai-je bien compris ? Le public aussi met à jour des infos sur Waze ?

avatar macik | 

sur TomTom il y a l'option oui ou non '' voie non revêtue''

CONNEXION UTILISATEUR