Le Dolby Atmos cartonne sur Apple Music, le lossless un peu moins

Mickaël Bazoge |

Le pari de l'audio spatial est en passe d'être remporté, à en croire Apple qui a tiré un premier bilan de la nouvelle expérience d'écoute lancée dans Apple Music en juin dernier. La majorité des abonnés du service ont testé le Dolby Atmos, avec des auditeurs de morceaux en audio spatial 50 % plus nombreux qu'en septembre, d'après des chiffres officiels partagés par Billboard.

Image Brett Jordan (Unsplash).

Le nombre de lecture de morceaux en audio spatial a quadruplé depuis septembre dernier, tandis que le nombre de chansons offertes dans ce format a été multiplié par sept depuis son lancement. Autres chiffres qui témoignent de l'importance grandissante du Dolby Atmos dans Apple Music : 37 % des dix morceaux les plus écoutés du classement quotidien Top 100 global peuvent être écoutés en audio spatial (42 % pour le Top 100 US).

Enfin, depuis septembre, 40 % des grosses sorties sur Apple Music sont disponibles aussi en audio spatial. Pour Apple, proposer cette écoute est clairement une priorité, « parce que nous y croyons », explique Oliver Schusser, vice-président Apple Music et Beats. « Nous pensons que c'est mieux pour le client et mieux pour l'industrie », ajoute-t-il. Le constructeur a beaucoup promu cette technologie auprès des studios et des artistes (et des clients, bien sûr).

Tout ce qu’il faut savoir sur le lossless et l’audio spatial dans Apple Music

Tout ce qu’il faut savoir sur le lossless et l’audio spatial dans Apple Music

« Nous avons maintenant plus de la moitié des abonnés d'Apple Music qui écoute en audio spatial, et ce chiffre ne fait qu'accélérer », confirme Schusser. La fonction étant activée par défaut dans les réglages audio de Musique, le succès du Dolby Atmos paraissait assez simple à obtenir. Néanmoins, ce chiffre implique qu'au moins la moitié des abonnés à Apple Music possède des AirPods, AirPods Max ou écouteurs Beats1. « Nous voudrions que ce chiffre soit plus élevé, mais il dépasse nos attentes ».

Pour les maisons de disques, mastériser ou remastériser des albums ou des catalogues entiers représentent un surcroît de travail non négligeable et un investissement en temps et en ressources. Mais l'effort est payant : l'album « Starboy » de The Weeknd a enregistré 20 % d'auditeurs en plus lors de sa ressortie en Dolby Atmos, durant les huit premières semaines de sa mise en ligne.

Autre exemple, celui de la ressortie de « Here Comes The Sun » des Beatles, en Dolby Atmos : le nombre de primo-auditeurs a grimpé de 50 %, dont 40 % qui sont ensuite partis à la découverte d'autres morceaux des scarabs'. Les chansons en audio spatial proposées dans les listes de lecture d'Apple Music ont enregistré des progressions de leurs streams de 125 % en moyenne depuis l'été dernier.

Il s'agit évidemment de ne pas décevoir l'auditeur qui s'attend à redécouvrir ses morceaux préférés ou à écouter des nouveautés d'une manière plus immersive. Un mix pas à la hauteur, c'est décevant. C'est pourquoi « nous écoutons tous les morceaux en audio spatial qui nous parviennent, et nous essayons de discuter avec les personnes qui ont réalisé le mix », révèle Schusser.

Parmi les freins qui bloquent l'adoption plus rapide du Dolby Atmos, le système audio dans les voitures qui est souvent la cinquième roue du carrosse. Apple et Dolby discutent justement avec des constructeurs pour améliorer la qualité audio des habitacles. Cela risque de prendre du temps, les cycles automobiles de développement et de production étant très longs.

Pour toute la chaîne créative, l'audio spatial est devenu un enjeu très sérieux, plus encore qu'au lancement du Dolby Atmos où il y avait davantage d'expérimentation autour du format. Cette écoute spatialisée est proposée par plusieurs concurrents d'Apple Music, « il y a un véritable public maintenant », indique le vice-président d'Apple. Et pour l'audio sans pertes, lancé en même temps que le Dolby Atmos ? Le bilan est moins rose.

La bataille de l

La bataille de l'audio spatial fait rage entre les services de streaming

« Tout le monde était concentré sur le lossless », se rappelle Oliver Schusser. « Nous avons toutes les chansons de notre catalogue en audio sans pertes fournies par l'industrie, mais le défi est que ça ne peut s'écouter sur aucun casque en Bluetooth ou sans fil », déplore-t-il. Or, c'est ainsi que la majorité des gens écoutent de la musique… Apple planche peut-être une solution pour ouvrir en grand vannes de l'audio sans pertes et sans fil.

Apple veut faire sauter le goulet d

Apple veut faire sauter le goulet d'étranglement du Bluetooth

Le dirigeant confirme aussi qu'il n'y a pas grand monde qui sache faire la différence entre du lossless et le format standard. Bien sûr, il s'agit d'une fonction importante pour une niche d'auditeurs bien équipés, mais ce n'est pas ça qui permet de différencier Apple Music de la concurrence. L'essentiel de l'effort de guerre porte donc sur le Dolby Atmos.

C'est pourquoi, en amont de la chaîne, Dolby a fait des investissements : plus de 400 studios dans une quarantaine de pays sont équipés pour enregistrer en Dolby Atmos, et 200 ouvriront leurs portes dans les prochains mois. Apple aussi participe au développement de l'offre, au travers de Logic Pro qui depuis octobre dernier est en mesure de gérer l'audio spatial.


  1. Ils peuvent aussi écouter en audio spatial sur les hauts parleurs d'un iPhone XS ou plus récent (l'iPhone SE étant l'exception qui confirme la règle), un iPad Pro 11 pouces, un iPad Air 4e génération ou un iPad Pro 12,9 pouces (3e génération ou plus récent). Les MacBook Air (2018 et plus récent), iMac (2021) et MacBook Pro (2018 ou plus récent), ainsi que le HomePod sont compatibles.  ↩︎


avatar marc_os | 

@ Nesus

> À quoi vous sert votre ampli ?
A alimenter ma paire d'enceintes Hifi en stéréo. 😜

> J’ai 7.1.2.
Donc avec un instrument par voie, je me demande ce que ça va donner avec un instrument par enceinte, surtout si vous écoutez/regardez un concert avec les musiciens sur scène devant vous. Si une guitare se retrouve placée sur une enceinte derrière vous, ça risque de faire bizarre.
Et s'il y a 20 instrumentistes comme dans des grands orchestres, ça va donner quoi ?

Tout ça pour dire que le "Chaque instrument peut avoir sa voie", ça ne veut rien dire et ce n'est certainement pas comme ça que marche le dolby atmos.

PS: Le GRM, Groupe de Recherche Musical créé dans les années 70 par Pierre Schöfer créait des installations avec de très nombreux haut-parleurs disséminés dans la salle d'écoute pour créer des expériences de "spacialisation".

avatar Nesus | 

@marc_os

Ouai, vous ne maîtrisez vraiment pas la conception audio et le mastering.
Du coup, je comprends pourquoi votre réponse est à côté de la plaque.
Tout comme en stéréo vous pouvez passer un instrument d’une voie à l’autre (ce qui se réduit à droite gauche), l’atmos permet d’éclater les instruments sur 5,7,12 canaux.
Au même titre que lorsque vous allez à un concert classique puisque c’est l’exemple que vous voulez prendre, vous n’êtes pas capable de distinguer l’ensemble des instruments. Le son couvrant le son. C’est de la physique basique. Au passage, c’est pour ça qu’on multiplie le nombre d’instruments dans un orchestre, mais passons.
La mastering est le métier qui vise à rendre l’ensemble cohérent et donc justement à ne pas avoir un guitare dans le dos, si elle ne doit pas y être. Toutefois, vous avez forcément une ouverture plus importante puisque vous avez plus de voie pour étendre l’ensemble sonore. Alors sur le classique, ça sera très compliqué à constater, car historiquement ils sont mauvais dans la prise de son (sauf quelques exceptions dont on pourra discuter au besoin), mais sur des bons masterings, c’est vraiment très impressionnant. Sauf à écouter sur de la stéréo avec un ampli qui ne sait pas retranscrire la bonne utilisation des voies. Dans ça cas on a soit de la bouillie, soit un truc audible mais qui n’apporte rien de plus.

avatar marc_os | 

@ Nesus

> Ouai, vous ne maîtrisez vraiment pas la conception audio et le mastering

Votre père était peut-être ingénieur du son, mais les compétences, ça ne s'hérite pas, ça s'apprend.

> Tout comme en stéréo vous pouvez passer un instrument d’une voie à l’autre (ce qui se réduit à droite gauche)

Vous sous-entendez que c'est "droite ou gauche", or le "pan" permet de distribuer plus ou moins un son entre les deux (n) voies. On est loin du temps de la stéréo à la Beatles du début avec voix d'un côté, et instruments de l'autre !

> à un concert classique puisque c’est l’exemple que vous voulez prendre, vous n’êtes pas capable de distinguer l’ensemble des instruments. Le son couvrant le son. C’est de la physique basique

Vous ne devez pas comprendre grand chose à la physique ni être allé souvent à des concerts pour affirmer cela.
Tiens, savez-vous au moins ce que veut dire le terme déphasage et quel est son rapport dans la possibilité pour un être vivant équipé de deux oreilles de localiser un son ?
Bref, pas la peine de chercher à parler physique avec un incompétent.

avatar Nesus | 

@marc_os

« Vous sous-entendez que c'est "droite ou gauche", or le "pan" permet de distribuer plus ou moins un son entre les deux (n) voies. On est loin du temps de la stéréo à la Beatles du début avec voix d'un côté, et instruments de l'autre ! »

Non. C’est vous qui l’affirmé. Du coup, tout votre argumentaire tombe à l’eau. Vous auriez même pu sous entendre que j’ai totalement affirmé le contraire étant donné que le mastering c’est de créer plusieurs pistes en une sortie stéréo ou atmos. J’ai même parlé de 200 pistes. Après c’est sûr que la déduction, c’est plus compliqué.

C’est bien de sortir des concepts qui vous maitrisé à peu près. Par contre, si vous maîtrisiez l’ensemble, ça vous éviterait de dire des bêtises. Mais comme vous avez décidé d’un d’être agressif, de deux d’être des mauvaise foi et ignare et trois d’avoir mis vous même fin à la conversation, je vais vous laisser dans votre ignorance.
C’est un peu comme quand vous m’expliquer que votre ampli sert à alimenter vos enceintes, vous avez en partie raison, mais comme vous ne maîtrisez pas l’ensemble, à la fin vous avez tort. Ce qui n’est pas grave, par contre dire aux autres que vous savez alors que non, ça l’est.

avatar s1n3d | 

@passingphantom

Ca dépend beaucoup du casque aussi. Je pensais que le lossless serait un peu gadget… jusqu’à ce que je connecte mon XM4 de Sony en filaire. Le son est plus ample, plus profond. J’ai acheté un petit DAC Lightning pour profiter du lossless haute qualité, le son est encore meilleur. On l’entend bien quand on passe rapidement d’un format à l’autre.

avatar mesha76 | 

C’est précisément pour ça que j’ai lâché YouTube music et qu’elle différence les amis mais par contre il faut que le mixage soit de qualité sinon…c’est de la m…🥴😵‍💫🤢🤮

avatar macam | 

Si vous n'avez pas un matos hifi extraordinaire vous pouvez essayer FxSound désormais disponible pour macOS et devenu gratuit : je ne connais que la version sous Windows et clairement ça améliore le son (ça vous prendra un peu de temps à trouver le bon réglage en fonction de votre matériel et de vos goûts) ; vous devriez alors entendre assez facilement la différence entre du compressé et du lossless.

avatar jacobinet | 

Je n'ai pas trouvé de version pour macOS.

avatar macam | 

En effet, désolé pour l'erreur, ils disaient travailler sur une version pour Mac et pour une raison inconnue je croyais qu'elle était sortie.

avatar 421 | 

J’ai un peu de mal avec l’artificialisation de certains morceaux passés en atmos.
La spatialisation est une chose mais j’ai l’impression que pour certains morceaux anciens cela dénature la composition originale tandis que d’autres plus récents acceptent mieux cette transformation.
A l’inverse du Home cinéma où l’Atmos de part le prix des vraies configurations est réservé à certains, en musique on assiste à une vraie démocratisation de ce «format spatial»

avatar pechtoc | 

Ça me semble logique, le dolby atmos s'entend par n'importe qui, le lossless faut le matos et l'oreille entraînée.
Après faut aimer le dolby atmos "simulé" sur écouteur, perso, comme pour les films/séries, je trouve moins intelligible, on crée un espace artificiel trop fouillis, qui me gêne.
Chacun ses goûts mais vu les commentaires je ne suis pas le seul.

avatar thbernier29 | 

C’est vrai que l’idéal pour du loudless c’est un home cinéma où un appareil équivalent…..

avatar DeeDee | 

Une info que je n'arrive pas à trouver...
Depuis l'app Music sur iPhone ou Android, le lossless est traité comment quand on le cast (sur une Mi Box ou un Chromecast) ? 🤔

avatar macmaniac | 

Quand tu as une appletv branchée à un ampli home cinéma avec un bon système Audio, le lossless fait toute la différence.

avatar marc_os | 

@ macmaniac

> Quand tu as une appletv branchée à un ampli home cinéma avec un bon système Audio, le lossless fait toute la différence

C'est mon cas. Enfin presque : Chaîne Hifi stereo à l'ancienne connectée via un DAC.
Mon problème, c'est que je n'écoute que de la musique achetée donc pour celle provenant de chez Apple via l'iTunesStore, et qu'il ne précisent pas le format. Donc je ne sais pas dans quel format se trouve la musique que j'écoute par ce biais...
Par contre pour les fichiers flac stockés sur ma Time Capsule que j'écoute via VLC, je sais. 😎

avatar kitetrip | 

Lossless avec deux enceintes monitoring
Agréable de travailler en musique !

avatar vicento | 

@kitetrip

Pareil 😊. J’ai des Presonus, tu as choisi quoi ¿

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Des conseils pour de bonnes enceintes à brancher à un Mac Mini M1 pour écouter de la musique ?

avatar klouk1 | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

"Des conseils pour de bonnes enceintes à brancher à un Mac Mini M1 pour écouter de la musique ?"

Focal xs

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@klouk1

Un peu massif et un peu old school comme design très PC
Dommage parce que ce sont en effet de superbes enceintes

avatar seblen | 

Apple TV sur ampli home cinéma Onkyo RZ 810 + ampli Hifi Teac Ai 2000 en bypass pour les frontales + 4 enceintes Triangle Antal ex + enceinte centrale Antal Voce + caisson xtz 1X12 EDGE (j'ai mis en place ce système en étalent les achats sur 7 ans) :
le son en lossless est clairement meilleur qu'en AAC (moins criard et plus ample et déjà constaté en écoutant simplement un CD vs la version AAC d'iTunes et d'Apple music avant le lossless).
Sur casque AKG K702 sur ampli Hifi Teac AI 2000, idem : grosse différence entre le AAC et le lossless.

Pour le Dolby Atmos, ça dépend des morceaux. Je n'écoute qu'avec les enceintes, pas au casque. Pour certain, chez moi, c'est très très bon, ça aère le mix et les instruments sont très bien dissociés (Dead or alive de bon jovi a un mix génial, idem sur les Rolling Stones). Mais le mix multi canals n'est pas nouveau : je possédais déjà des mix 5.1 PCM sur bluray musicaux qui sont top (Brave de Marillion par exemple). Sur d'autres morceaux, on dira que c'est moins heureux... mais tout comme certains mix stéréo peuvent être vraiment mauvais.

avatar Tenas | 

Moi je kiff grave, merci pour ces beaux cadeaux.

avatar marc_os | 

Le bling bling avant la qualité...
Très peu pour moi.
D'ailleurs, quand j'ai eu besoin d'un casque audio pour mon iPhone, je me suis payé un casque filaire. 🎧 😎 Mais c'est pas pour écouter dans le métro ou pour faire mon jogging où je préfère de loin le champ des oiseaux et même les piaillements des gamins dans le square où je tourne en rond.

avatar BaptAlex05 | 

J’aime beaucoup le Dolby Atmos, même s’il y a quelques ratés dans le catalogue malheureusement. Là où je suis moins emballé c’est sur les HomePods… qu’on en prenne un ou une paire, ça rend pas bien. Je ne sais pas si quelqu’un a un avis là-dessus… 🤔

avatar Crunch Crunch | 

C'est quoi le Dolby Atmos ? Un peu perdu dans ces acronyme…

avatar cedo | 

@Crunch Crunch

Dolby Atmos c’est le son spatial

avatar marc_os | 

@ cedo

Je dirais plutôt que c'est du son souvent (tout le temps ?) artificiellement "spatialisé".
Car tout bon enregistrement stéréo offre un "son spatial" qui vous permet de localiser les musiciens sur scène, non seulement entre la gauche et la droite, mais aussi en profondeur.
Ensuite il y a les enregistrements "spéciaux" pour le cinéma qui multiplie les enceintes pour leurs effets spéciaux, qui par construction sont aussi "spatialisés" sans avoir besoin de Dolby Atmos.

avatar cedo | 

@marc_os

Il y’a du bon et du moins bon en son spatial
Après pour proposer du Losless en sans fil je suis sur qu’Apple y travaille.
Peut être proposer une technologie en UWB ou Wi-Fi Direct comme les HomePod pour avoir du Losless dans les AirPods et AirPods Max

avatar Nesus | 

@marc_os

Les enregistrements de bo de cinema sont un excellent exemple. Car pensés depuis longtemps pour des gros multi canaux, 200 pistes pour une vingtaine de voix. Du coup l’atmos s’accommode très bien de ce genre de master et le mastering est très simple.

avatar Crunch Crunch | 

Quand au "Lossless" c'est un régal sur mon HomePod mini 😍👍🏻

avatar Espcustom | 

Encore un format marketing pour faire vendre. écouter en flac/hi-fi c’est déjà grandement suffisant. Même le hi res n’est ps si révolutionnaire que ça.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR