Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

France Identité a du travail de pédagogie à faire pour remplacer les documents d’identité

Nicolas Furno

Monday 22 May 2023 à 09:39 • 98

Services

La SNCF ne connaît encore manifestement pas trop France Identité, cette nouvelle app du gouvernement qui ambitionne à terme de remplacer les documents d’identité physiques par des copies numériques. Certes, elle n’est encore qu’au stade des tests, mais l’app est fonctionnelle depuis un petit peu plus d’un an pour les quelques chanceux qui disposent d’une nouvelle carte d’identité avec puce NFC et qui ont pu s’inscrire à la bêta.

Essai de l

Essai de l'application France Identité sur iOS en alpha : une entrée à la carte

L’un de ces chanceux a interrogé le compte Twitter de la SNCF pour savoir s’il pouvait utiliser France Identité pour prouver son identité auprès d’un contrôleur. La réponse de l’entreprise de transport, supprimée depuis, est un non définitif, il faut le document physique et rien d’autre. Le compte officiel de France Identité a eu beau intervenir dans la discussion, en citant le texte de loi qui justifie la validité de l’app et même en rappelant qu’il s’agit en effet bien d’un compte officiel pour une app tout aussi officielle, la SNCF est restée inflexible.

Avant de supprimer tous ses messages, preuve peut-être que le responsable du compte twitter de la SNCF est intervenu. Est-ce que la société nationale des chemins de fer a réalisé son erreur et accepte bien France Identité ? C’est malheureusement un petit peu plus compliqué que cela, sans doute parce que ses agents de contrôle n’ont pas été formés. Un témoignage d’un autre utilisateur de la nouvelle app du gouvernement fait part de ses difficultés à faire accepter la carte d’identité virtuelle présentée lors d’un contrôle. Il a fallu contester le refus et insister pour que le contrôleur finisse par accepter le document.

Comme l’explique Le Dauphiné Libéré qui a repris l’échange sur Twitter, la SNCF reste sur la même position officielle pour l’heure et seuls les documents d’identité physiques sont acceptés dans ses trains lors d’un contrôle. Les photos et autres copies de ces pièces d’identité ne sont pas tolérées et l’app France Identité s’apparente à ses yeux à cela. Sauf que cette app créée par l’État doit être égale à un document physique et être acceptée partout, des forces de l’ordre aux entreprises privées.

Image France Identité.

Cette anecdote montre bien qu’il reste du chemin à parcourir et beaucoup de pédagogie à prévoir de la part des concepteurs de France Identité pour que l’app soit acceptée partout. Aux États-Unis, Apple propose sa propre solution, mais son déploiement montre bien que les problèmes sont similaires. Les documents d’identité numériques stockés dans l’app Cartes ne sont gérés que par quatre États seulement et ils ne peuvent servir que dans un seul contexte, la vérification d’identité à l’entrée de certains aéroports dans le pays.

L

L'intégration des papiers d'identité américains dans Wallet avance à petit pas

France Identité est une solution nettement plus ambitieuse à terme, mais qui en est encore dans une phase expérimentale, avec un nombre très limité d’utilisateurs. Cela dit, le déploiement avance et alors que le permis de conduire rejoindra en 2024 la liste de documents que l’app peut numériser, ses concepteurs ont annoncé plusieurs nouveautés, dont une extension du nombre d’utilisateurs. À compter d’aujourd’hui, 5 000 nouveaux utilisateurs pourront utiliser l’app1 et l’objectif est d’arriver à 100 000 utilisateurs de France Identité à la fin de l’été. L'inscription sur TestFlight se fait par le biais du site officiel.

Le permis de conduire passera au numérique début 2024

Le permis de conduire passera au numérique début 2024

L’ouverture pour tout le monde est quant à elle prévue d’ici la fin de l’année 2023, même si le nombre de candidats potentiels sera nettement plus restreint, puisqu’il faut aussi être équipée d’une carte d’identité dernière génération. Du côté du permis aussi, il faudra la pièce d’identité plastifiée et pucée pour tester, avec une première expérimentation prévue courant septembre dans trois départements (Rhône, Hauts-de-Seine et Eure-et-Loir) et une ouverture générale prévue début 2024. En 2024 encore, ces trois même départements serviront d’expérience à grande échelle pour les procurations dématérialisées lors des élections européennes. Il sera alors possible de prévoir une procuration sans se rendre au commissariat ou à la gendarmerie.

D’ici l’ouverture générale de France Identité, la SNCF aura peut-être le temps de changer sa politique et de passer le mot auprès de ses contrôleurs. Mais si vous devez prendre le train cet été, pensez à monter à bord avec le bout de plastique qui prouve votre identité, ce sera plus sûr.


  1. Cela ne semble pas effectif pour le moment, en tout cas l’accès à la bêta n’est pas possible pendant mes essais, ni côté Android, ni côté iOS. L’ouverture se fera peut-être dans le courant de la journée.  ↩︎

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner