La 5G est-elle dangereuse ?

Anthony Nelzin-Santos |

C’est le printemps de la 5G : les antennes bourgeonnent et les pétitions fleurissent. Les premières contestations accompagnent les premiers réseaux, sans toutefois parvenir à faire mouche, faute d'arguments bien probants. Si les articles et les mouvements des « anti-ondes » ne manquent pas d'intérêt, ils jouent sur les peurs en ignorant la réalité de la recherche scientifique, loin de la vérité qu'ils prétendent incarner. Pour y voir plus clair, voici quelques éléments de réflexion.


Tags
#5G
avatar Bigdidou | 

@YAZombie
« À mon sens ce qui aura fait la distinction ce sont les moyens, pas les outils. »

Oui, enfin, moi, je fais pas la distinction, seul le résultat compte.
Un outil formidable qu’on ne peut pas mettre en place par manque de moyen, c’est en fait un outil nul, non pertinent.
Les moyens nécessaires à l’outil sont une partie indissociable du reste de l’outil.
Mais bon, c’est plus du tout le sujet ;)

avatar YAZombie | 

@ Bigdidou, "Oui, enfin, moi, je fais pas la distinction, seul le résultat compte."
En gros tu me reproches de ne pas dire que ces outils ne sont pas efficaces s'ils ne sont pas utilisés, et tu m'excuseras de trouver ça un peu stérile comme remarque, en l'espèce (un Français, sur un site français, avec une audience à majorité française écrasante) et dans le cour de ces échanges ?‍♂️️

avatar Bigdidou | 

@YAZombie

« En gros tu me reproches »

Meuh non, je te reproche rien.
Je te donne amicalement mon point du vue qui n’a rien d’absolu ni de définitif et dont j’ai bien conscience des limites ;)

avatar YAZombie | 

@ Bigdidou: ben du coup je ne comprends pas ton commentaire en l'espèce, mais ce n'est pas grave (j'ai un peu de honte à le penser un peu vertue signaling comme disent nos amis américains ?️ Mais pas d'inquiétude, je n'attends de personne qu'il soit parfait… sinon j'aurais du mal avec ma propre compagnie).
Amicalement - et c'est sincère, pas ironique!

avatar Bigdidou | 

@YAZombie

« vertue signaling »

J’ai du aller voir ce que c’était.
Non, c’était juste pour discuter, pas pour avoir raison...
Enfin, pas nécessairement je vais pas me,refaire non plus, hein).

avatar YAZombie | 

@ Bigdidou: ?️

avatar IPICH | 

@YAZombie

La présence d'ondes n'a rien à voir avec la baisse des maladies infectieuses.

avatar YAZombie | 

@ IPICH: si tu lis tous mes commentaires dans ce fil tu verras pourquoi je les ai évoquées.

avatar Hideyasu | 

Je pense pas que les ondes soient nocives, cependant donner du crédit à des organismes sur la question, quand on a bouffé (et c’est encore le cas) du pesticide sans que personne ne s’alarme, c’est limite.

Elles peuvent dire bien des choses, elles ont souvent 20 ans de retard et ne sont pas très crédibles les à mes yeux.

avatar Link1993 | 

@Hideyasu

Je ne saurais comment m'y prendre pour répondre à votre critique envers les agences sanitaires de toutes les nations que regroupe ce monde ?

Je vais donc par honnêteté intellectuelle m'arrêter à l'affirmation suivante pour y répondre :

"quand on a bouffé (et c’est encore le cas) du pesticide"

Et ça tombe bien, depuis des millénaires, l'espèce humaine a su créer des défenses naturellement à force de manger des plantes qui produisaient des poisons destinés à éviter que la plante se fasse manger.

95% des pesticides que l'on consomme sont d'origine naturelle, car les plantes en produisent pour se défendre. La caféine en est un par exemple.

Ah, et le bio utilise aussi des (bio) pesticides. Ils sont d'ailleurs plus nocifs car non optimisés pour faire le moindre effet sur l'environnement. Car oui, une plante produit son propre pesticides pour qu'elle se protège, pas pour sauver autant que possible l'environnement.

avatar Hideyasu | 

@Link1993

Je parlais des pesticides en engrais chimiques, je ne remets pas en cause la beauté de la nature

avatar Link1993 | 

@Hideyasu

Les produits phytosanitaires de synthèse que tu trouves dans le marché, sont généralement une extraction de la molécule active d'un pesticide naturel, mélangé à un produit permettant une meilleure imprégnation sur la plante, de tel sorte à ce que l'on puisse utiliser moins de produit, pour une meilleure efficacité, et sans les effets nocifs pour l'environnement. Ils sont donc plus efficaces que les pesticides naturel et donc utilisé dans le bio. Ces derniers sont d'ailleurs les plus gros consommateurs de ces produits, par rapport à la surface cultivée, et ils sont terriblement nocifs puisque non optimisé !

Une vidéo sourcé sur ces sujets (tout le reste de sa chaîne est a regarder ! ?)

https://youtu.be/2P4Pw1V_ou0

avatar Chris K | 

+1 (et cette notion de « chimique »... tout est chimique, y compris les pesticides dits bio).

avatar YAZombie | 

@ Hideyasu, "quand on a bouffé (et c’est encore le cas) du pesticide sans que personne ne s’alarme":
J'ajouterai aux remarques et sources fort pertinentes de Link1993 que, si tu n'es pas un travailleur agricole ou directement dans la chaîne de production desdits produits il y a peu de chance que tu aies "bouffé du pesticide" (on dit de synthèse, by the way) autrement qu'à l'état de traces, et qui plus est dégradé. Autrement dit, rien qui mérite même de s'y intéresser en termes de santé publique. Et à l'état de traces, pour rappel tu avales aussi beaucoup beaucoup d'autres choses qui elles sont réellement dangereuses, comme des métaux lourds qui ne sont pas évacués mais s'accumulent dans les tissus gras.
Après si tu veux parler d'impact écologique, parlons-en, mais parlons-en avec sérieux: le problème premier est bien la maîtrise des dosages, pas du tout respectés par l'industrie agricole. Et dans mon esprit ce n'est pas montrer du doigt les agriculteurs mais bien les pouvoirs publics, pour qui la maîtrise des intrants et des ressources en eau devrait être le souci numéro 1 pour ce qui nous préoccupe ici. Mais tant que les citoyens perdront leur temps avec des sottises constamment en opposition avec le consensus scientifique, on n'avancera pas sur des moyens rationnels, efficaces et simples de maîtriser l'impact écologique de ces gâchis incessants.

avatar Hideyasu | 

@YAZombie

On parle bien de bébés sans bras ? alors que croire ?
La corrélation hausse de cancers / maladie en tout genre depuis 30 ans ça tombe du ciel aussi ?
Il y a forcément une cause.

Je suis pas un pro ecolo ni un anti quoi que ce soit ou partisan de la décroissance, mais force est de constaté qu’il y a bien un truc qui cloche.

Puis ce n’est pas parce que c’est dans des quantités négligeables (en théorie car impossible à contrôler) qu’il faut les ignorer.
De mon avis purement perso et pas du tout scientifique, l’accumulation de plusieurs petites choses insignifiantes font que, je pense pas que ça soit quelque chose en particulier.

Mais de là à dire qu’on peut tout ignorer, non.

L’histoire nous enseigne qu’on a vendu et consommé des produits en tout genre avant de se rendre compte que c’était dangereux : médicaments, compléments alimentaires dans les plats industriels, micro particules, etc.

Faut pas oublier, qu’à une époque on vendait du dentifrice radioactif, et on nous disait que c’était bon pour la santé.
Chaque époque ses casseroles

avatar YAZombie | 

Hideyasu, "La corrélation hausse de cancers / maladie en tout genre depuis 30 ans ça tombe du ciel aussi ?"
On sait très bien qu'elle est largement due à l'augmentation de la population, la baisse drastique des décès à la naissance, l'augmentation de la durée de vie, et l'amélioration des diagnostics. Il serait peut-être bon que tu jettes un coup d'œil à une courbe démographique d'une part, et à l'évolution rapport morbidité/mortalité depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Parce que, moi je veux bien que tu contredises les faits, mais avec quoi? Resteront toujours les deux éléments que j'ai cités ?‍♂️️ et ce n'est pas exactement de la roupie de sansonnet!

"On parle bien de bébés sans bras alors que croire"
Peut-être d'abord ne pas tirer de conclusions quand les experts, eux, se déclarent incapables d'en trouver la cause. Un peu d'humilité quoi.

"force est de constaté qu’il y a bien un truc qui cloche"
Oui: l'éducation.

"Puis ce n’est pas parce que c’est dans des quantités négligeables qu’il faut les ignorer."
Drôle de façon de s'exprimer: si c'est négligeable ("qui est sans importance") on se demande bien ce qui empêche de les ignorer…

"(en théorie car impossible à contrôler)"
Il y a des tests effectués régulièrement par une presse ou une autre sur des produits divers et variés. Ils en font souvent des scandales même quand ça reste tout à fait dans des doses légalement acceptées, mais il y a des infos.

"De mon avis […] je pense pas que ça soit quelque chose en particulier."
Je pense avoir compris mais pas sûr… Si elles se dégradent et sont évacuées, et non stockées comme les métaux lourds, il est assez raisonnable de continuer à le considérer comme négligeables.

"Mais de là à dire qu’on peut tout ignorer, non."
Si tu m'as lu, tu sais que ce n'est pas du tout ce que je dis.

"L’histoire […] casseroles."
Justement: ne confondons pas ignorance passée avec accidents.

avatar Hideyasu | 

@YAZombie

J’exagère volontairement mes propos pour essayer de faire comprendre ce que je voulais dire, mais chaque année on découvre des produits nocifs qu’on considérait comme inoffensif.
C’est un fait il y a même pas à débattre.

Je dis pas qu’il faut tout changer, on a quand même la chance de vivre dans un pays avec des lois et des contrôles, mais ailleurs ?
Tout n’est pas tout blanc ou tout noir.

C’est là que je voulais en venir.
Après ceux qui préfèrent avoir une confiance aveugle aux études tant mieux pour eux. Ignorance passée ou accident l’histoire se répète toujours et encore.

avatar YAZombie | 

@ Hideyasu, "C’est là que je voulais en venir":
Et nous sommes tout à fait d'accord. Je trouve juste vraiment exaspérant de voir ces débats secondaires prendre le pas sur les plus importants: plutôt que vouloir interdire des intrants - et ce sera toujours un par un, après un scandale ou un autre -, si on commençait par en exiger un usage rationnel? Ça permettrait de bénéficier de leurs avantages qui ne sont plus à débattre que par des imbéciles, tout en maîtrisant les dangers réels pour l'environnement (le premier danger, à plate couture) et incidemment pour la santé (souvent fantasmés semble-t-il).
Crois-moi, nous sommes vraiment tout à fait d'accord quant à la vigilance à apporter (l'obligation de publication des études d'industriels va dans le bon sens), simplement je trouve exaspérante la multiplication des craintes qui aboutit à une dilution telle que les seules demandes des citoyens sont l'interdiction ou de se draper dans une dignité bafouée.

avatar Hideyasu | 

@YAZombie

Oui je suis d’accord c’est un problème de responsabilité et d’éducation.
Responsabilité des consommateurs comme des industriels

avatar Yo83 | 

@Hideyasu

?entièrement de ton avis. Je n’aurai pas dit mieux.

avatar pocketalex | 

Les ondes sont nocives, tout comme le sucre, les carrotes ou l’eau

C’est juste une question de quantité...

avatar francoisegg | 

Il y a un oubli essentiel dans la comparaison entre les ultras hautes-fréquences et la lumière, c’est que quoi qu’il soit, les ondes naturelles et les ondes artificielles ne sont pas du tout équivalentes, dans le premier cas elles sont en en trois dimensions (donc biocompatibles), dans le second cas elles sont en deux dimensions !

avatar Link1993 | 

@francoisegg

Heu.... attends, quoiiii ???? C'est un commentaire parodique la non ?! ?

Une onde reste une onde !

Je veux bien la source de cette affirmation !

avatar Bigdidou | 

@Link1993

Je crois qu’il vaut mieux laisser passer ;)

avatar occam | 

@Bigdidou

Je crois qu’il parle de polarisation.
On fait grand cas, dans certains cercles, du fait de la polarité des ondes radio et de ses effets supposés.

Mais si l’importance de la chiralité en biochimie est reconnue depuis longtemps, l’hélicité — la projection du spin quantique sur la direction du moment cinétique — et son rôle dans la biologie moléculaire quantique sont encore, je crois, beaucoup moins bien étudiés.
https://inference-review.com/article/spin-in-quantum-biology

De là à établir un lien entre 5G et — quoi, au fait ? — c’est encore moins probant que l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Joanne Woodward en moins).

avatar Bigdidou | 

@occam

« Mais si l’importance de la chiralité en biochimie est reconnue depuis longtemps »
J’en ai passé des nuits blanches, avec ces mitaines d’énantiomères ;)
Tout ça pour que les laboratoires m’enfument mieux avec leurs médicaments soit disant plus efficaces parce qu’énantiomériques...

Je ne suis pas sûr de bien comprendre, parce que pour moi, tout ça c’est quand même hyper abstrait.
Tu m’expliques qu’il existe pour les ondes une hélicité qui serait aux ondes ce que la chiralité est aux molécules. La chair&rit&, je connais et du coup, si j’ai bien compris, je saisis l’image.
Cette hélicité pourrait modifier l’impact des ondes sur le vivant. Enfin, pour l’instant, certains le fantasment.
C’est bien ça ?

On n’a pas assez d’une vie pour comprendre ne serait-ce qu’une petite partie du monde...

avatar occam | 

@Bigdidou

"Tu m’expliques qu’il existe pour les ondes une hélicité qui serait aux ondes ce que la chiralité est aux molécules."

Par analogie, sinon par approximation, oui. (Et tenant compte des limites de l’analogie dans la compréhension du quantique.)

Si l’on s’en tient aux ondes électromagnétiques, chaque photon a un spin. Projeté sur son moment cinétique, ce spin donne lieu à l’hélicité, qui peut aussi être comprise comme polarisation. Ça, pour faire très basique. Et c’est connu depuis des lustres.

Depuis quelque temps, des gens sérieux se sont mis à étudier le rôle de l’hélicité en biologie moléculaire. Je vous ai fourni un article d’intro. Voici un autre exemple assez récent, qui postule un lien entre hélicité et chiralité, selon un effet de sélectivité spécifique induit par le spin du photon :
https://pubs.rsc.org/en/content/articlelanding/2016/cs/c6cs00369a#!divAbstract

Aucune idée si tout cela aboutira à des résultats, ou si cela finira comme la « mémoire de l’eau » foireuse de Jacques Benveniste. Mais le fait troublant est que tous les « tin foil hats » semblent avoir ajouté ce thème à leurs obsessions. Dont la polarisation des ondes radio, etc.

avatar zoubi2 | 

@occam

Ah, je n'avais pas pensé à la polarisation la lumière...

En effet, la lumière qui nous vient de la lune est polarisée (puisque réfléchie). D'où son effet délétère sur nos fragiles organismes...

avatar occam | 

@zoubi2

"D'où son effet délétère sur nos fragiles organismes...
"

Surtout sur les licornes.
Les licornes sont particulièrement sensibles à la lumière polarisée. Aveuglées, elles courent s’enfoncer dans les troncs des chênes-liège (Quercus suber L.).
Ne sachant pas s’en extraire comme des tire-bouchons, les licornes restent piégées, à la merci des dragons qui les dévorent chaque nuit.
C’est pourquoi il n’y a plus de licornes.
Mais comme la corne de licorne est toxique pour le dragon, il n’y a plus de dragons. Non plus.

Et voilà ce que peut faire la lune, avec sa lueur pâle.

avatar zoubi2 | 

@Link993 @francoisegg

J'imagine que francoisegg fait la distinction entre une source habituelle de lumière, qui émet dans toutes les directions, et une antenne qui peut être directive ?

De là à affirmer que l'une est "biocompatible" (??) et que l'autre ne l'est pas...

Merci à francoisegg de nous donner en direct live un exemple très pédagogique de ce que je n'ose nommer, par politesse.

Et merci à Anthony pour ce très bon papier.

avatar IceWizard | 

@francoisegg
"Il y a un oubli essentiel dans la comparaison entre les ultras hautes-fréquences et la lumière, c’est que quoi qu’il soit, les ondes naturelles et les ondes artificielles ne sont pas du tout équivalentes, dans le premier cas elles sont en en trois dimensions (donc biocompatibles), dans le second cas elles sont en deux dimensions !"

Absolument, mais il est important de préciser que la biocompatibilité des ondes naturelles vient des pâturages plasmiques situés à 2000 km de la ionosphére solaire, où vivent les vaches de l'espace, des organismes luminescents adaptés à la vie dans l'espace, se nourrissant des radiations et de donuts.

avatar JLG01 | 

@IceWizard

??

avatar JLG01 | 

@francoisegg

Cela mérite un vrai développement.
Le champ électromagnétique est en volume par nature.

avatar Billytyper2 | 

@francoisegg

Et sinon, tu manges vert…?

avatar Chris K | 

Excellent article.

Cela me rappelle une connaissance qui m’expliquait que le Wifi l’empêchait de dormir.
Sauf qu’une fois il a dormi chez moi avec ma box internet toute proche (sans qu’il le sache) + une TimeCapsule.
Il a dormi comme un bébé...

Ce qui est sidérant c’est que ce type d’article ne fera pas changer d’avis ceux qui sont enfermés dans leur croyance. Ce n’est pas bien grave, chacun croit ce qu’il veut... sauf quand ces croyances conduisent à un vrai problème de santé publique (c.f. réapparition de la rougeole).

avatar marenostrum | 

c'est dangereux tout ce qui vient de l'homme et pas de la nature. mais ça va donner des effets néfastes dans quelques générations pas tout de suite. c'est pas pour rien que les gars les plus intelligents entre nous ils ont tous été contre le progrès.

avatar Link1993 | 

@marenostrum

Fait gaffe, les bananes (naturelles), c'est radioactif ! Très même ! Ça contient plein de potassium !

avatar Chris K | 

@marenostrum : Les virus et bactéries c’est naturel et pourtant certains sont hyper dangereux.

avatar marenostrum | 

sauf que ça ne change pas les mœurs, ça ne transforme pas l'humain à la longue un virus. le gars infecté va mourrir et c'est tout. par contre le progrès transforme notre nature à la longue. tous ces ondes et autres trucs "indispensables" qui vont venir, vont nous transformer rapidement pas comme la nature qui le fait lentement. et ça sera à notre perte, on va rien y gagner. en plus on ne va jamais maitriser ces choses. les grecs anciens le savaient.

avatar IceWizard | 

@marenostrum
"sauf que ça ne change pas les mœurs, ça ne transforme pas l'humain à la longue un virus. "

C'est rigolo que tu dises ça, maintenant que l'on sais que les virus peuvent provoquer des mutations génétiques chez toutes les formes de vie, en bidouillant l'ADN au hasard.

D'ailleurs les premiers outils de modifications de l'ADN humain ont été des virus. C'est remplacé actuellement par les ciseaux moléculaires CRISPR/CAC6, nettement plus efficace.

avatar zoubi2 | 

@marenostrum

"c'est pas pour rien que les gars les plus intelligents entre nous ils ont tous été contre le progrès"

Oui oui. Gutenberg, Copernic, Galilée, Darwin, Einstein, Türing, etc... etc... étaient tous contre le progrès, c'est bien connu...

"Jésus Marie Joseph", comme disait ma grand-mère... ?

avatar marenostrum | 

puisque t'as cité Einstein, tiens :
« Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mise dans les mains d'un psychopathe » (Albert Einstein, physicien allemand, naturalisé américain, 1879-1955)

un autre, le plus grand poète français :
« Il est encore une erreur fort à la mode, de laquelle je veux me garder comme de l'enfer. – Je veux parler du progrès. »
Baudelaire, L'exposition universelle de 1855

avatar JLG01 | 

@marenostrum

Développement SVP.

avatar PomBreizh | 

@JLG01

Oups, non, quelle erreur!
Demander à Marée Noire de développer... Tu veux vraiment trois pages de texte à la limite de l’intelligible?

avatar zoubi2 | 

@PomBreizh

? ? ?

avatar Bounty23 | 

Ouais enfin quand on voit l’effet qu’on les ondes sur les insectes... CF la vidéo d’un iPhone filmé au milieu de fourmis et quand un appel arrive le comportement des fourmis change complètement.

C’est bien la preuve que ça a un impact.

avatar abalem | 

@Bounty23

Ouais, mais on n’est pas des fourmis

avatar AppleDomoAdepte | 
avatar Zoupinou | 

@AppleDomoAdepte

Certes, mais le même journal présente une étude plutôt inquiétante : https://www.huffingtonpost.fr/2014/05/13/dangers-telephones-portables-utilisation-prolongee-cancer_n_5315161.html

Pages

CONNEXION UTILISATEUR