Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Amazon voudrait relancer Prime… avec un forfait téléphonique (presque) gratuit 🆕

Anthony Nelzin-Santos

Sunday 04 June 2023 à 23:00 • 58

Télécoms

Amazon déprime : le nombre de personnes abonnées au bouquet Prime n’augmente plus. Il faut dire que le prix, lui, a augmenté de 20 € en Europe (où il coute 69,90 € à l’année) et 20 $ aux États-Unis (où il coute 139 $ à l’année). Les principaux concurrents de l’entreprise de Seattle proposent des offres similaires pour un prix inférieur, mais Amazon voudrait relancer la machine en proposant… un forfait téléphonique (presque) gratuit.

Image Marco Verch (CC BY 2.0).

Amazon n’y est pas allée de main morte : alors que le taux d’inflation s’est établi à 5,2 % l’an passé, avec les conséquences que l’on sait sur le pouvoir d’achat des Français, le prix de l’abonnement Prime a augmenté de 42 % ! Aux États-Unis, l’abonnement a augmenté de 17 %. Le timing de l’opération, en février 2022 aux États-Unis et en septembre 2022 en Europe, c’est-à-dire entre deux grandes vagues de licenciements, n’a rien arrangé.

Pire : au lieu de présenter de nouveaux services pour faire passer la pilule, Amazon a relevé le montant minimum pour bénéficier de la livraison gratuite des produits de la boutique Fresh, qui est passé de 35 à 150 $. L’entreprise disait ne pas craindre les résiliations, mais semble craindre le coup d’arrêt de la croissance du nombre d’abonnements. Pour augmenter l’attrait de son offre, Amazon discute de la possibilité de proposer un forfait téléphonique aux personnes abonnées à Prime, explique Bloomberg.

Amazon négocie depuis six à huit semaines avec Verizon, T-Mobile et Dish pour obtenir les meilleures conditions. AT&T est plus circonspecte, mais participe ponctuellement aux discussions. La firme de Seattle aimerait obtenir un tarif de gros qui ramènerait le prix d’un abonnement téléphonique à 10 $ par mois, contre 60 à 75 $ pour les forfaits moyens, et discute même d’une offre complètement gratuite.

Amazon perdrait des milliards de dollars à court terme en devenant un opérateur mobile virtuel, mais espère en récupérer des dizaines de milliards à long terme… comme les opérateurs espéraient relancer la machine à cash en investissant massivement dans le déploiement de réseaux 5G. Dish, dont une partie de l’infrastructure réseau repose sur Amazon Web Services, serait particulièrement intéressée. Amazon offre déjà un forfait gratuit (fourni par AT&T) avec ses liseuses Kindle, mais on se souvient qu’elle s'est plantée dans les grandes largeurs avec son Fire Phone.

Mise à jour le 14 juin : Les principaux opérateurs américains ont démenti être en discussion avec Amazon au sujet d'un forfait inclus dans Prime, rapporte Reuters. Quant à Amazon, l'entreprise a déclaré être toujours à la recherche de moyens d'étoffer son abonnement Prime, mais un forfait téléphonique ne fait pas partie de ses plans pour le moment.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner