Test de la HTC RE, une mini caméra au design original

Stéphane Moussie |

La RE de HTC est une petite caméra qui attire les regards, et pour cause. Elle prend la forme d'un périscope qui tient dans la main. Un design original qui dénote aussi la finalité de cet appareil, à savoir prendre des photos et des vidéos sur le pouce, littéralement. Objectif réussi ? Réponse dans notre test !

Caméra au poing

HTC a déraciné et miniaturisé les tuyaux du Centre Pompidou pour en faire une caméra 1080p simple et ergonomique vendue environ 160 €. On dégaine, on pointe et on shoot. Difficile de faire plus rapide.

Comme sa forme le laisse augurer, la RE tient très bien en main. Ce périscope de 97 mm de hauteur et 26 mm de diamètre ne nécessite aucun temps d'adaptation ; dès qu'on a saisi l'objet, on est prêt à filmer ou à prendre une photo. Le déclencheur, situé au dos, tombe sous le pouce. À l'avant, le bouton pour activer le mode ralenti demande, lui, de plier l'index. Ce n'est pas gênant, d'autant qu'on n’utilisera pas tout le temps ce mode, mais on aurait aimé que le clic de ce bouton soit plus franc, comme celui du déclencheur principal.

Si la prise en main et le déclenchement sont immédiats, il faut tout de même connaître deux trois choses concernant l'utilisation générale. La RE n'embarquant pas d'écran, les moyens de savoir ce que l'on est en train de faire se résument à une LED qui clignote — sauf à utiliser l'application compagnon comme on le verra plus tard. Une lecture du petit manuel d'utilisation est ainsi indispensable.

Ceux qui s'étonnent de l'absence d'un bouton ON/OFF apprendront que la RE s'allume automatiquement quand on la prend en main. Un clic court sur le déclencheur sert à prendre une photo. L'action est signifiée par une LED rouge, située en haut du déclencheur, qui s'illumine.

Pour prendre une vidéo, il faut faire un clic long. La LED rouge s'allume alors (elle clignote pendant toute la durée de l'enregistrement) et on peut relâcher le déclencheur. Pour arrêter l'enregistrement, on re-clic sur le déclencheur.

Si l'on veut enregistrer une vidéo en ralenti, on appuie d'abord sur le bouton prévu à cet effet avec son index, une LED bleue s'allume puis on appuie sur le déclencheur. C'est tout ce qu'il y a à savoir concernant les prises de vue. On assimile donc très vite les (petites) subtilités et on commence à prendre des photos et des vidéos à tout va.

De par son design, la RE est très ludique. Elle est source d'interrogations pour les personnes à proximité (« c'est une caméra, ça ? », « mais il est où l'écran ? ») et de fun pour l'utilisateur. Bien en main, on ne risque pas de l'échapper et on s'accorde donc quelques gestes aventureux... avant de s'apercevoir que la RE n'échappe pas aux lois de la physique et qu'une stabilisation manuelle est indispensable.

Pour vérifier l'état de la batterie, il suffit de prendre en main la RE qui allume sa LED en vert si l'autonomie restante est supérieure à 25 % ou en orange si elle est sous ce palier. La batterie se recharge à l'aide d'un port Micro USB situé sous le pied.

C'est aussi à cet endroit qu'est situé le port pour la carte Micro SD. L'appareil n'ayant aucune mémoire interne, il nécessite absolument une carte Micro SD. Un modèle de 8 Go est fourni, ce qui est un peu juste si on ne décharge pas régulièrement la RE. Les cartes Micro SD ne coûtent heureusement pas bien cher, comptez environ 30 € pour 64 Go.

Toujours sous le pied, on trouve le trou de fixation pour les trépieds. Une très bonne idée qui permet de réutiliser son matériel photo. HTC propose également des accessoires à part entière, mais seulement une poignée est disponible en France aujourd'hui (dragonne supplémentaire et station d'accueil).

Pour finir le tour du propriétaire, le micro est situé sur le dessus de l'appareil et le haut-parleur sur le devant. Il signale par des bips le début d'un enregistrement ou la prise d'une photo, mais on aura tôt fait de désactiver ces sons qui deviennent vite agaçants. La LED suffit pour savoir si une action est correctement exécutée. À noter d'ailleurs qu'il y a une seconde LED, sur le devant, qui affiche les mêmes informations. Elle sert uniquement quand on se prend en selfie ou en vidéo soi-même, autrement elle est masquée par les doigts.

La RE est étanche. On peut la plonger jusqu'à un mètre de profondeur pendant 30 minutes et elle ne craint pas l'eau de mer (entre 15°C et 35°C). Son plastique est de bonne qualité et dense. Seul le déclencheur chromé bouge un peu quand on l'effleure, mais ce n'est pas rédhibitoire. L'appareil donne une impression globale de solidité, mais pour autant on ne lui fera pas faire des choses aussi extrêmes qu'à une GoPro. HTC recommande de ne pas lui faire subir des « chocs excessifs ou des chutes », comme un saut dans l'eau.

Application

La RE n'ayant pas d'écran, elle se sert de celui de l'iPhone pour certaines fonctions via son application compagnon. Une fois l'iPhone connecté au réseau Wi-Fi de la caméra, on a accès aux photos et vidéos prises précédemment. Les fichiers ne sont pas automatiquement déchargés sur l'iPhone, il faut le faire à la main si on le souhaite. Pour transférer les fichiers sur Mac, il suffit de brancher l'appareil avec un câble USB ou sortir la Micro SD et l'insérer dans un lecteur de carte.

L'application, qui n'est toujours pas optimisée pour les iPhone 6, permet de consulter les fichiers selon leur type (photos, vidéos, accéléré, tout) et de les partager vers les réseaux sociaux. Il n'y a en revanche aucun outil d'édition intégré. Dans les options, on peut régler la définition des vidéos et des photos capturées.

À droite, l'iPhone diffuse ce que la caméra filme en temps réel.

L'application donne aussi la possibilité de se servir de l'iPhone comme d'un écran de contrôle. On voit en temps réel (ou presque, il y a un petit délai) ce que la RE filme. L'app est d'ailleurs indispensable pour prendre des vidéos en accéléré (time-lapse). Elle permet de régler différents paramètres de ce mode (intervalle entre les photos, durée de l'enregistrement, qualité...) et de lancer l'enregistrement.

À gauche les paramètres généraux et à droite les réglages du mode accéléré.

L'iPhone est utile pour vérifier que l'on cadre bien son sujet, mais ce n'est pas commode d'avoir dans une main son téléphone et dans l'autre la RE. Lors de notre test, l'iPhone nous a surtout servi à appréhender l'objectif grand-angle au début et à régler le time-lapse. L'intérêt d'un produit comme la RE est justement de laisser son téléphone dans son sac quand il s'agit de prendre des photos et des vidéos.

Vidéo

On a vu que l'ergonomie était très réussie, mais qu'en est-il de la qualité photo et vidéo ? La RE embarque un objectif grand-angle (ouverture f/2,8) et un capteur Sony CMOS 1/2,3" de 16 mégapixels. Elle peut couvrir jusqu'à 146° en mode super grand-angle (à activer dans les options). Elle est capable de filmer en 1920 x 1080 à 30 i/s ou en 1280 × 720 à 120 i/s (mode ralenti).

Il n'y a ni HDR, ni flash, ni enregistrement 1080p à 60 i/s, ni ralenti à 240 i/s, ni d'autres options que celles que l'on a déjà évoquées. Autrement dit, la RE n'est pas destinée à ceux qui aiment contrôler finement leurs prises de vue et par certains aspects, elle en fait moins qu'un iPhone récent. Ce n'est pas éliminatoire, sa simplicité d'utilisation est un avantage incontestable, mais on est en droit d'attendre dans ce cas-là une très bonne qualité d'image, ce qui ne se vérifie malheureusement pas toujours.

Au niveau des points positifs, la RE gère très bien la balance des blancs. Elle s'ajuste rapidement en fonction des conditions lumineuses et conserve des tons neutres. La mesure d'exposition est également bonne. Autre élément appréciable, en mode standard (grand-angle) il n'y a pas de distorsion d'image. L'effet fish eye est uniquement présent en super grand-angle.

Vidéo tournée avec la HTC RE
Vidéo tournée avec un iPhone 6

Là où la RE déçoit, c'est notamment sur le manque de piqué et l'apparition de bruit dans les environnements sombres. Il faut également noter qu'il n'y a pas de stabilisation optique. L'iPhone 6 qui a servi de caméra comparative n'en a pas non plus, mais il gère mieux les tremblements. On observe assez nettement des micro-tremblements dans la vidéo ci-dessus prise avec le RE, ce qui n'est pas le cas pour l'iPhone.

Il y a bien une option dédiée à la stabilisation dans les réglages de l'app (elle était activée pour toutes les vidéos tournées), mais il s'agit d'une stabilisation logicielle qui n'est guère convaincante, comme on le constate dans la vidéo ci-dessous prise en marchant. Une vidéo tournée avec l'application Hyperlapse sur iPhone donne un résultat beaucoup plus fluide.

Le mode ralenti est moins perfectionné que celui de l'iPhone. Il ne permet pas de sélectionner la partie de la vidéo qui doit être ralentie après coup et n'enregistre pas l'audio.

HTC RE : ralenti à 120 i/s
iPhone 6 (tourné un jour différent) : ralenti à 120 i/s
HTC RE : mode accéléré
Étanchéité du HTC RE.

La caméra permet de filmer pendant environ 1 h 30 en continu, ce qui est satisfaisant, mais sa batterie n'est pas remplaçable.

Photo

Concernant la photo, on retrouve évidemment les mêmes qualités et les mêmes défauts que la partie vidéo. Quand les conditions lumineuses sont bonnes, le résultat est tout à fait convenable. Dans les environnements sombres, la RE peine plus. En l'absence de flash, si le sujet bouge un peu, les photos sont souvent floues.

HTC RE. Cliquer pour agrandir
HTC RE en mode super grand-angle. Cliquer pour agrandir
iPhone 6. Cliquer pour agrandir
HTC RE. Cliquer pour agrandir
HTC RE super grand-angle. Cliquer pour agrandir
iPhone 6. Cliquer pour agrandir
HTC RE. Cliquer pour agrandir
HTC RE super grand-angle. Cliquer pour agrandir
iPhone 6. Cliquer pour agrandir

Conclusion

Au bout du compte, la RE laisse un sentiment mitigé. D'un côté, elle est très agréable et fun à utiliser. Elle remplit parfaitement son rôle de mini caméra que l'on dégaine rapidement pour capturer un moment sur le vif. De l'autre côté, quand vient le temps de regarder le résultat, on est un peu déçu. La qualité de l'image n'est pas au niveau des derniers smartphones haut de gamme, iPhone 6 en tête. Compte tenu de son prix, environ 160 €, on aimerait que la RE fasse mieux ou en fasse un peu plus (4K, 60 i/s, HDR...).

Tags
avatar falemaster | 

Sympa pour filmer au cinema ...

avatar Elie . | 

Ça me fait surtout pensé à ça https://vine.co/v/OevYppEWH1h

avatar 2DSP | 

@Elie . :
Parfaite cette vidéo. :)

avatar Alméti | 

"Caméra au poing"... Je crois que la culture est présente chez MacG.

avatar DouceProp' | 

La Fistinière ?

avatar Alméti | 

@DouceProp' :
Exactement ;-)

avatar Stéphane Moussie | 
@Alméti : je m'en suis aperçu après coup, si j'ose dire.
avatar jb18v | 

ah tiens le parc Blandan :)

avatar Androshit | 

Design bien pompé sur la LD1000 de Nikon ;)
http://www.nikon.fr/fr_FR/product/speedlights/ld-1000

avatar daxr1der | 

@Androshit :
Et sinon tu as le ricoh theta 360 degres.

Tout ces nouveaux outils vont être utiles aux Gynécologues...

avatar 406 | 

Va pas falloir la confondre avec sa ventoline =))

avatar aphix12 | 

Et un ptit test de la Polaroïd Cube nan ?

avatar Moumou92 | 

Ça vaut pas la gopro... :-)

CONNEXION UTILISATEUR