Les créateurs de Siri lancent la conversation ininterrompue de Viv la semaine prochaine

Mickaël Bazoge | | 07:30 |  23

C’est lundi prochain que les créateurs de Siri, Dag Kittlaus et Adam Cheyer, dévoileront enfin au monde Viv, leur nouvelle créature. En développement depuis quelques années (lire : Viv : Siri 2.0), cette intelligence artificielle est très prometteuse. « Il s’agit de la façon dont les humains interagissent naturellement entre eux depuis des milliers d’années, et de l’appliquer pour interagir avec des services », tente d’expliquer Kittlaus, directeur général de Viv, au Washington Post. « Tout le monde sait tenir une conversation ».

Dag Kittlaus (photo WP).

Ce qui distingue Viv de la concurrence, qu’il s’agisse de Siri, d’Alexa (Amazon) ou de Google Now, c’est sa volonté de reproduire autant que possible la spontanéité et les connaissances d’un assistant humain. En piochant dans la base de données d’une billetterie de cinéma, Viv peut « comprendre » les multiples manières qu’ont les clients de demander un ticket ; il peut aussi proposer un autre film s’il n’y a plus de places pour celui désiré. En allant plus loin, Viv peut aussi comparer les prix puis acheter le ticket le plus abordable, puis réserver dans un restaurant. Et si l’utilisateur change d’idée, l’assistant est à même d’annuler toutes les réservations.

« Personne n’est capable de dire : "Je veux un ticket pour tel film, et une bouteille de vin, et aussi des fleurs", tout cela dans le même souffle », explique Matt Maloney le directeur général de Grubhub, qui a signé avec Viv il y a deux ans. Il a été impressionné par la capacité de Viv d’exploiter les informations provenant de plusieurs services, sans avoir à activer lesdits services.

Par bien des aspects, Viv est ce que Siri aurait dû devenir si Steve Jobs avait laissé les créateurs de l’assistant aller au bout de leur idée. Lorsque Siri a été lancé sous forme d’application tierce, il pouvait chercher des informations auprès d’une quarantaine de services web, de Yelp à Google Maps, en passant par OpenTable et StubHub. Après l’acquisition par Apple, tous ces partenariats sont tombés à l’eau. « Steve avait quelques idées sur la première version, qui n’étaient pas nécessairement alignées avec les choses que nous voulions faire », explique Kittlaus.

« Un système ouvert », voici ce qu’est Viv et que n’est pas Siri, poursuit un investisseur de la start-up. Uber fait partie de l’aventure, tout comme le service de commande de fleurs FTD ; Viv est aussi compatible avec le système domotique Ivee, l’assistant est partenaire de SeatGuru et Zocdoc. Des constructeurs automobiles, des médias, des fabricants de téléviseurs ont été approchés, l’idée étant de connecter tout ce petit monde au sein d’une « conversation ininterrompue ». Toutes ces données sont censées donner à Viv son « intelligence » — ou le reflet d’une certaine intelligence.

Tout cela est bien alléchant et on verra sur pièce lundi ce qu’il en sera. Mais le plus grand obstacle sur le chemin de Viv reste la distribution du service au plus grand nombre. Avec Siri, Kittlaus and Cheyer ont trouvé la solution : revendre à Apple… avec les compromis boiteux que l’opération a impliqué. Viv connaitra-t-il le même sort ? Ou ira-t-il seul à la bataille contre Apple, Google et Amazon ?

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


23 Commentaires

avatar romainB84 05/05/2016 - 07:40 via iGeneration pour iOS

SIRI à tout de même gagné en ouverture depuis qu'il existe une API le concernant.
En revanche, ce viv a l'air très intéressant: hâte de voir ça :-)

avatar C1rc3@0rc 05/05/2016 - 16:26

Apple a été un précurseur en mettant Siri a disposition de million de personnes et a activé l'intérêt des financiers de ce qui n'était encore que de l'expérience de labo aux yeux de la majorité.

On peut critiquer la façon dont Apple a géré Siri, si c'est plus ou moins ouvert, etc, mais le fait est la: Apple a lancé la roue, les géants du Net et de l'informatique commerciale ont suivi, les investisseurs ont tiltés, et Viv a été financé...
C'est que des tech comme Siri, derrière y a des datacenter a alimenter et a faire tourner, y a pas que les algorithmes "conversationnels", y a surtout du big data, et cela coute très très cher.

Et pour savoir qui a inventé l'ordinateur "conversationnel": Gene Roddenberry ;)

avatar costin5959 05/05/2016 - 07:44 via iGeneration pour iOS

Le futur Google ?

avatar iDidier 05/05/2016 - 07:50 via iGeneration pour iOS

J'espère qu'Apple mettra la main au portefeuille et ne le laissera pas passé sous son nez dans le cas où il serait à vendre. Ça serait une très bonne chose pour renforcer Siri ou pour en faire ce qu'il aurait dû être. Surtout éviter qu'il tombe dans les mains de Google !

avatar robrob 05/05/2016 - 09:09

@iDidier
C'est vrai qu'avec Google tout le monde risquerait d'y avoir acces gratuitement. Avec Apple ce sera limite juste a ceux qui achetent le dernier telephone. J'ai du mal a voir ce qu'Apple peut apporter a une telle technologie.

avatar skizoboy 05/05/2016 - 10:10

Avec Google ce serait à peu près aussi gratuit que les bonbons offerts à ses victimes par un kidnappeur d'enfant.
C'est effarant la naïveté dont les gens font preuve vis à vis de cette société…

avatar Trillot 05/05/2016 - 11:25

très bon!

+1

avatar robrob 05/05/2016 - 13:21 (edité)

@skizoboy
Les donnees seraient utilisees pour du ciblage. Mais ce genre de donnees est necessaire aussi pour ameliorer ce type de service. Apple ne veut pas croiser les donnees, ce type de service ne peut donc pas s'ameliorer chez Apple.

Sinon j'aime la comparaison pas du tout exageree. Effarant la paranoia dont les fans d'Apple font preuve envers Google depuis que ce n'est plus le meilleur ami d'Apple.

avatar Vanton 05/05/2016 - 13:18 via iGeneration pour iOS

@robrob :
Pour rappel, le "gratuit" de Google n'est pas vraiment gratuit...

avatar Sokö 06/05/2016 - 08:15 via iGeneration pour iOS

@robrob :
« C'est vrai qu'avec Google tout le monde risquerait d'y avoir acces gratuitement »
Le gratuit façon Google, il n'est gratuit qu'en apparence :-)

avatar Sokö 06/05/2016 - 08:15 via iGeneration pour iOS

@robrob :
« C'est vrai qu'avec Google tout le monde risquerait d'y avoir acces gratuitement »
Le gratuit façon Google, il n'est gratuit qu'en apparence :-)

avatar malcolmZ07 05/05/2016 - 07:52

ils vont se faire racheter qlqs milliards =) d'ici moins de 6 mois. J'ai hâte de voir leur technologie.

avatar Malvik2 05/05/2016 - 08:22 via iGeneration pour iOS

Toujours plus d'assistances de ces programmes pour les humains...je ne suis pas pour personnellement, les programmes ne doivent pas faire de nous des assistés pathologique

avatar MacAbdel 05/05/2016 - 08:32 via iGeneration pour iOS

Ohhh. Je vois bien cet outil remplacer les bornes automatiques où officient encore des humains, ou encore les bornes automatiques à l'ergonomie boiteuse...

avatar Sica 05/05/2016 - 08:47 via iGeneration pour iOS

Chouette, après la robotisation des postes ouvriers, on s'attaque à la robotisation des services... Il est temps de trouver une alternative au rêve de l'emploi pour tous... Mais peut être que Viv pourra apporter une réponse à cette question de société ? Ou une autre AI plus orientée réflexion.

avatar RWANITO93 05/05/2016 - 09:05 via iGeneration pour iOS

Ininterrompue dans le titre non?

avatar thebarty 05/05/2016 - 09:16 via iGeneration pour iOS

@RWANITO93 :
Je crois que c'est fait exprès...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux 05/05/2016 - 09:27

"Ce qui distingue Viv de la concurrence, qu’il s’agisse de Siri, d’Alexa (Amazon) ou de Google Now, c’est sa volonté de reproduire autant que possible la spontanéité et les connaissances d’un assistant humain"
Langue de bois.
Apple, Amazon, Google, etc ont tous la volonté de reproduire... mais il n'y arrive pas très bien.
Je veux du vin un film et une pizzas dans une seule phrase : idiot
Je préfère faire 3 phrases, mais surtout que le vin, la pizzas et le film correspondent vraiment à mes désirs.
Quand je vais acheter du vin, je mets un certain temps à choisir la bouteille qui me plaira...
Bref une annonce vide destinée à enfumer les journalistes et les lecteurs.

avatar SugarWater 05/05/2016 - 11:08 via iGeneration pour iOS

Je trouve au contraire que viv est un système fermé, là où Siri est tout simplement un système pauvre. Viv est donc le pipeline vers tout pleins de services choisis pour nous. Accord présumé et plein d'argent pour les heureux partenaires.

avatar Ajioss 05/05/2016 - 11:45 via iGeneration pour iOS

Politique de la pomme oblige.Le rachat de Viv par Apple signerai la mort du projet et de son potentiel.

avatar Vanton 05/05/2016 - 13:21 via iGeneration pour iOS

Le gros souci de ces assistants c'est le français... Viv s'en sortira sans doute bien avec l'anglais, mais ça donnera quoi avec d'autres langues plus complexes... ?

avatar ovea 05/05/2016 - 13:51 via iGeneration pour iOS

« Les ordinateurs ne sont que des systèmes dotés d’une grande inconscience : tout y est tenu en mémoire de façon immédiatement accessible, et sujet à des programmes lancés par l’opérateur. L’opérateur, donc, est la conscience de l’ordinateur. »
Raja Lon FLATTERIE,
Le Livre de la nef.

Frank Herbert - Destination Vide

avatar Mike Mac 06/05/2016 - 09:37

@Sica

"Chouette, après la robotisation des postes ouvriers, on s'attaque à la robotisation des services... Il est temps de trouver une alternative au rêve de l'emploi pour tous... "

Toi, tu n'es pas à jour, le rêve actuel, c'est un salaire pour tous sans même travailler.

Revenu de base pour tous...

Revenu universel de base...

Revenu minimum universel...

Demande à Siri !

Cliquez ici pour nous signaler un commentaire.