Siri



GoogolPlex : Siri éteint la lumière et démarre la voiture

Siri, l’assistant vocal des iPhone et iPad, est limité à quelques commandes imaginées par Apple. On peut faire des recherches sur internet, interagir avec des fonctions de base du téléphone, mais on ne peut même pas contrôler la musique sans passer par l’application d’Apple et on ne peut surtout pas l’enrichir de fonctions supplémentaires.

Quatre étudiants de l’université de Pennsylvanie ont pourtant trouvé un moyen bien astucieux d’enrichir Siri avec des commandes personnalisées. Ils n’en sont pas à leur coup d’essai, puisqu’en 2011, ils étaient déjà les auteurs de SiriProxy (lire : Une astuce pour émanciper Siri). Ce hack était toutefois très contraignant, puisque toutes les requêtes passaient par leur serveur.

Leur nouvelle solution, nommée GoogolPlex est à la fois beaucoup plus légère et très simple à installer. Il suffit d’ajouter un proxy à la connexion Wi-Fi du terminal utilisé et on peut utiliser le service. Désormais, en ajoutant "Google Plex" à ses requêtes, on peut faire d’autres choses avec Siri. Comme éteindre les ampoules Hue que l’on a installées chez soi, contrôler la lecture dans Spotify ou même démarrer sa Tesla.

Par défaut, GoogolPlex gère les ampoules de Philips, Spotify, le thermostat connecté Nest et les voitures de Tesla. La force du système toutefois, c’est qu’on peut l’enrichir : les développeurs peuvent se greffer à l’API proposée par les quatre étudiants, mais on peut même créer ses propres commandes. En contrepartie, il faudra s’enregistrer pour utiliser le service, mais aussi faire confiance au serveur par lequel transitera une partie des requêtes de Siri. Ajoutons que tout se fait dans le navigateur, ce qui ralentit un peu les opérations, et que l’ensemble est limité à l’anglais pour le moment.

Malgré tout, la performance mérite d’être saluée et ce service bricolé pourrait devenir quelque chose d’important si ses concepteurs parviennent à rassembler suffisamment de services tiers. D’ici là, rendez-vous à cette adresse sur votre appareil iOS et suivez les instructions pour enrichir Siri. Ajoutons qu’une application est envisagée pour éviter le passage dans Safari, mais on ne sait pas si Apple l’approuvera. Si les détails techniques vous intéressent, toutes les explications sont disponibles.

[Via : Engadget]



Apple s’achète les services de spécialistes de la reconnaissance vocale de Novauris

Apple ne dévoile pas toujours l’identité des petites sociétés qu’elle achète, mais le secret finit souvent par s’ébruiter. C’est aujourd’hui Techcrunch qui dévoile que la firme de Cupertino s’est offerte Novauris il y a quelques mois, un spécialiste de la reconnaissance vocale dont les salariés ont rejoint l’équipe en charge de Siri.

Novauris a été fondée en 2002 par quelques-uns des plus brillants ingénieurs de Dragon Systems R&D, la filiale britannique de R&D de Dragon, l’éditeur de Dictate. Des ingénieurs qui ont développé un système de reconnaissance vocale capable de fonctionner aussi bien avec un serveur qu’entièrement en local. Les technologies de Novauris tirent parti de certaines spécificités de l’architecture ARM qu’Apple connaît si bien, fonctionnent dans plusieurs langues dont l’anglais et le français, et sont particulièrement dédiées à la recherche de contenus, la traduction, la recherche et la navigation.

Autant de compétences qui peuvent être particulièrement importantes pour Siri, qui ne fonctionne pas (encore ?) en mode hors-ligne et interagit encore assez peu avec le reste du système et les applications. Chez Apple, les salariés de Novauris ont retrouvé d’anciens collègues, la firme de Cupertino recrutant agressivement dans le vivier de spécialistes de la reconnaissance vocale de Dragon et de sa maison-mère Nuance.



Pour Microsoft, Cortana est bien meilleur que Siri

Cortana est le nouvel assistant vocal mis au point par Microsoft, qui a bien l'intention d'aller chasser sur les terres de Siri et de Google Now (lire : Microsoft présente Windows Phone 8.1 : Cortana, centre de notifications, nouvelles tuiles…). On attend avec impatience les premiers comparatifs entre Cortana et Siri, ce qui sera possible dès que les premiers Lumia seront disponibles sur le marché, d'ici quelques semaines.

En attendant, Microsoft a mis en ligne plusieurs vidéos censées prouver la supériorité de son assistant vocal sur celui d'Apple. Le premier témoignage revient très brièvement sur la fonction de rappels de Cortana basés sur les informations reçues par l'utilisateur (dans les courriels, par exemple) :

Une deuxième met l'accent sur le fait que Cortana a été pensé pour être un assistant personnel qui essaie d'apprendre de l'utilisateur, quand les fonctions de Siri sont conçues pour accommoder tout le monde.

Enfin, cette troisième vidéo joue la carte du troll : une utilisatrice demande à Cortana ce qu'elle pense de Siri.

Exception faite de cette dernière vidéo (où l'on entend la voix de Cortana), aucun de ces documents ne montre l'interface, la vélocité ou la pertinence des réponses de l'assistant de Microsoft. Et quand on aura précisé que ces témoignages proviennent tous d'employés de Redmond, on comprendra qu'il ne faut pas prendre tout cela très au sérieux.



Vers une ouverture de Siri ?

Souvent bien informé, The Information rapporte qu’Apple travaille de manière à faire de Siri un assistant encore plus polyvalent. Afin d’y parvenir, la firme de Cupertino travaillerait à faire en sorte que son service offre la prise en charge de davantage de services et d’applications.

Parmi les lacunes de Siri, on ne peut pas par exemple ni faire une réservation d’hôtels (car aucun service n’est supporté) ni envoyer un message avec une autre application que Messages.

Jusqu’à présent, Apple passait des accords en direct avec les sociétés avec lesquelles elle collaborait pour Siri. On pense notamment à OpenTable et Wolfram Alpha. L’idée serait de fournir un cadre plus souple qui permettrait à Apple de travailler plus facilement avec davantage d’acteurs.

La démarche d’Apple concernant Siri ne s’arrête pas là. Elle cherche à rendre son assistant encore plus intelligent et de faire en sorte que celui-ci affiche du contenu pertinent en fonction du contexte. L’idée serait par exemple de mettre en avant votre application que vous utilisez lorsque vous faites du sport quand vous débutez votre jogging.

Apple veut que Siri devienne un véritable assistant qui s’occupe de faire des choses pour vous. La marque à la pomme ne veut pas que Siri soit perçu seulement comme une fonction supplémentaire permettant de faire des choses existantes d’une autre manière.

Si Apple (tout comme Google) fait preuve de beaucoup d’ambition dans ce domaine, reste à savoir dans combien de temps ces avancées se concrétiseront. Un Siri plus débrouillard pourrait également avoir tout son intérêt avec l’iWatch.

[Via : TechCrunch]

Tags: ,


Chevrolet met Siri en avant dans une publicité

Chevrolet diffuse actuellement une publicité aux États-Unis pour son nouveau SUV, l’Equinox (vendu sous le nom de Trax en France). Dans la vidéo, le constructeur américain ne met pas en avant le nouveau design de son véhicule, mais une fonction qui avait rarement eu droit à autant de place jusque-là. C’est en effet la fonction "Eyes Free" de Siri qui est l’unique objet de la publicité.

Rappelons que cette fonction consiste en un bouton dédié sur le volant pour activer l’assistant vocal de l’iPhone, ce dernier étant relié au véhicule par un câble ou en Bluetooth.Dans la vidéo, on voit un couple conduire et le mari demande à Siri ses derniers messages et se trahit par la même occasion devant sa femme. Une idée amusante qui met bien avant l’intérêt — et les inconvénients — de cette intégration optimisée.

Cette publicité est une bonne nouvelle pour Apple, même si le constructeur aimerait certainement que ce soit la fonction iOS in the Car d’iOS 7 qui soit mise en avant. Malheureusement, à ce jour, aucun véhicule commercialisé ou même annoncé n’intègre cette fonction qui affiche des informations de l’iPhone sur le tableau de bord.

[Via : iDownloadBlog]



Siri parle de mieux en mieux

Robin a récemment attiré notre attention sur Siri. Il a remarqué que depuis deux trois semaines, la voix féminine donnait l’impression de parler plus naturellement avec des modulations de voix plus accentuées.

Il a pas l'air comme ça, mais Siri est un grand modeste
Il a pas l'air comme ça, mais Siri est un grand modeste

Nous avons pris Siri entre quatre yeux et nous avons effectivement constaté que celui-ci était plus à l’aise. Cela est valable aussi bien pour la voix féminine que la voix masculine !

Tags:


Siri n’aime pas les autres intelligences artificielles

Apple a toujours tenu à donner une certaine humanité à Siri, son assistant vocal intégré à tous ses appareils mobiles. S’il ne s’agit pas d’un assistant intelligent, il se distingue en répondant avec humour à certaines requêtes, surtout dans sa version américaine. Comme l’a repéré Buzzfeed, le constructeur a prévu quelques réponses originales si on lui pose des questions au sujet de Her.

Dans ce film réalisé par Spike Jonze (Dans la peau de John Malkovich, Max et les Maximonstres) et qui sortira en mars en France, le héros tombe amoureux de l’intelligence artificielle de son ordinateur. Her se déroule dans un futur proche où les progrès en matière d’IA sont fulgurants et où un ordinateur peut non seulement répondre, mais aussi apprendre au contact d’un humain.

Siri en est encore bien loin, ce qui ne l’empêche pas de se moquer de cet assistant qu’il qualifie de purement fictionnel et même de mauvais représentant du genre…



Un brevet pour faire travailler Siri sur vos photos

Siri pourrait faire plus de choses avec les photos stockées dans l'iPhone et Apple a quelques idées à ce sujet. Dans un brevet fraîchement publié et enregistré en juin 2012, sont décrits quelques scénarios pour utiliser la fonction vocale d'iOS afin d'associer des métadonnées aux photos déjà prises et instaurer de nouvelles méthodes de recherche.

Peut mieux faire

Par exemple, en disant à Siri que l'on se trouve sur la photo sélectionnée, d'autres images où figurent votre visage pourraient être repérées (comme cela se fait déjà dans iPhoto) et enrichies de votre nom. Rien de plus facile ensuite que demander à Siri de montrer toutes les images où vous vous trouvez, en précisant pourquoi pas un lieu géographique ou une date précise, de manière à restreindre le volume de réponses.

En se basant sur le moment de la prise de vue et la géolocalisation de la photo en question, Siri pourrait appliquer automatiquement des mots clefs identiques sur des photos prises dans les instants suivants ou précédents. Évitant ainsi à l'utilisateur de le faire manuellement, photo après photo.

[via AppleInsider]

Tags: ,


Moins de Google et plus de précision pour Siri

L'assistant vocal d'Apple a gagné en autonomie avec iOS 7 mais également en qualité. C'est ce que montrent les dernières observations de Pipper Jaffray.

Évalué régulièrement, Siri est de plus en plus performant. À ce titre, l'analyste Gene Munster de la société Piper Jaffray affirme qu'il lui est désormais plus aisé d'interpréter correctement les questions posées par les utilisateurs d'iPhone et iPad. Il est important de noter que l'évaluation a été faite en anglais, la langue avec laquelle Siri est certainement le plus à l'aise. D’iOS 6 à iOS 7, les changements se sont fait sentir. Notamment en ce qui concerne la compréhension vocale. Les tests rapportent que Siri a fait des progrès pour ce qui est des environnements bruyants, avec 94% de réponses correctes sur iOS 7 contre 83% sous iOS 6. Mais il n'y pas que les oreilles du célèbre assistant qui ont été débouchées.

Côté recherche, Apple tente de couper les ponts avec Google. Les améliorations du logiciel sont là et la pomme s'éloigne un peu plus du numéro un des moteurs de recherche pour se tourner vers Bing, Wikipedia et les résultats de WolframAlpha. Les données les plus récentes montrent que seulement 4% des réponses de Siri s'appuient sur des résultats Google aujourd'hui ; contre 17% en août dernier et 27% en décembre 2012.

Comme chacun le sait, Google propose son assistant Google Now, mais tandis que ce dernier semble être performant dans la recherche d'informations et le commerce en ligne, Siri est nettement mieux intégré pour contrôler entre autres le système d'exploitation mobile d'Apple.

Sur le même sujet :
- Recherche Google parle français

[Via MacRumors]

Tags: ,


Recherche Google parle français

Recherche Google [3.1.0 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – 32,7 Mo – Google, Inc.] parle dorénavant le français, l'allemand et le japonais, en plus de l'anglais qui est disponible depuis plus d'un an (lire : Recherche Google se prend pour Siri).

Avec cette mise à jour effectuée sur les serveurs de Google, on peut dorénavant poser des questions à l'oral en français et le moteur de recherche s'efforce d'y répondre dans la même langue. Le moteur de recherche exploite à fond son Knowledge Graph, un « graphe de connaissance », pour répondre aux questions qu'on lui pose (lire : Google Knowledge Graph : cap sur Wolfram Alpha). À la question « Qui est le président français ? », une voix féminine répond « François Hollande » et la page classique de résultats est affichée. Dans cet exemple, l'application de Google s'en sort mieux que Siri qui renvoie seulement vers la page Wikipedia du président de la République.

Recherche Google vs Siri

En revanche, Siri prend l'avantage quand on demande les « résultats du foot ».

Les deux services font jeu égal pour les requêtes « résultat du PSG » et « météo de demain ».

Siri a bien sûr l'avantage d'être intégré au système, et donc de pouvoir communiquer avec les apps, mais Recherche Google est plus rapide et sait répondre à des questions plus sophistiquées (Qui est untel ? Quelle est la taille de telle chose ? Quelle est la distance entre un point A et un point B ?). En somme, ce sont des systèmes complémentaires, qui pourraient faire ensemble un excellent service, si seulement ils pouvaient être associés.