Fermer le menu

Siri

Toute l'actualité sur Siri

Siri déconcentre beaucoup au volant selon une étude américaine

08/10/2014 | 15:48

Siri a récemment été impliqué dans deux accidents de voitures aux États-Unis. Il ne s'agit pas de faits divers mais de crashs ayant eu lieu dans le cadre d'une étude menée par l'AAA, l'association américaine des automobilistes, sur la distraction au volant.

Un participant.

Cette étude, réalisée avec 45 participants de 18 à 40 ans aussi bien en simulateur qu'en condition réelle, conclut que Siri est le système électronique qui déconcentre le plus parmi tous ceux testés. Les conducteurs étaient équipés d'un micro-cravate et activaient l'assistant d'Apple avec la commande vocale « Hey Siri ». À aucun moment, donc, ils ne touchaient l'iPhone ni ne regardaient son écran, l'interaction était entièrement vocale.

Comparé aux assistants vocaux des fabricants de voiture (Chevy MyLink, Mercedes Comand, Toyota Entune...), Siri est celui qui distrait le plus le conducteur. Sur les trois accidents survenus pendant les tests (ils se sont produits dans le simulateur), Siri était impliqué dans deux. Le troisième s'est produit alors que le conducteur utilisait le menu d'un système multimédia.

Un des problèmes courants de Siri est qu'il donne des réponses différentes pour des questions pratiquement identiques. Dans d'autres circonstances, Siri demande de prononcer une commande précise pour accomplir une tâche, et s'écarter juste un peu de cette phrase entraîne un échec.

Quand on ne parvient pas à dicter correctement un message du premier coup, il faut recommencer de zéro car il n'est pas possible d'éditer un message. Siri a également fait des erreurs comme appeler la mauvaise personne. Des participants ont également exprimé de la frustration par rapport au sarcasme et à l'humour de...

Lire la suite

Avec Shazam, Siri connait la chanson (et HomeKit)

19/09/2014 | 18:30

Parmi les nombreuses nouveautés d'iOS 8, on trouve la reconnaissance musicale de Siri. Pour l'utiliser il suffit de poser la question à l'assistant virtuel. « Quelle est cette chanson » ou « c'est quoi ce morceau » fonctionnent bien, et comme toujours Siri ne manque pas de faire preuve de personnalité dans ses réponses. Cette nouvelle fonction fait des merveilles en l'utilisant avec « Dis Siri » (Réglages > Siri), qui permet de lancer l'assistant en énonçant ces deux mots, sans avoir besoin d'allumer le terminal iOS (cela ne fonctionne toutefois que si l'iPhone ou l'iPad est relié au courant).

Le service, comme prévu, va piocher ses réponses dans la base de données de Shazam. Une fois le morceau reconnu, Siri propose d'acheter le titre sur l'iTunes Store. Et si le morceau n'est pas disponible en boutique, Siri va t-il le reconnaitre tout de même ? Au long de nos premiers essais, le cas ne s'est pas présenté.

Cliquer pour agrandir

Autre nouveauté activée aujourd'hui par Apple, le support de HomeKit : lorsqu'on demande à Siri d'allumer la lumière, il répond qu'il ne voit pas de périphériques HomeKit dans les environs. Actuellement, les premiers produits supportant la plateforme domotique d'Apple ne sont pas encore disponibles, mais cela va évoluer rapidement : Elgato a ainsi lancé récemment des ampoules connectées et autres accessoires compatibles. Withings, Netatmo ou encore Philips ont annoncé leur...

Lire la suite

L'intégration de Shazam dans Siri de retour dans la version finale d'iOS 8

11/09/2014 | 10:38

La GM d'iOS 8 a ajouté des nouveaux fonds d'écran... mais retiré l'intégration de Shazam à Siri. Cette fonction, très pratique, permet de reconnaitre un morceau en demandant à l'assistant vocal « quelle est cette chanson ? »

Disponible depuis la première bêta, cette fonction a été retirée dans la GM sortie mardi soir. Pour identifier un morceau, il faut donc le faire à l'ancienne en ouvrant l'application Shazam ou un de ses concurrents.

Apple n'explique pas la raison de ce retrait inattendu, mais précise dans les notes de version de la GM que Shazam réintégrera Siri dans la version finale d'iOS 8. Celle-ci sortira mercredi 17 septembre.

Nouvelle rencontre amicale entre Cortana et Siri

02/09/2014 | 11:36

Cortana contre Siri, deuxième épisode. L'assistant vocal de Microsoft tourne à nouveau en bourrique, avec humour, son homologue sur iOS. Alors que Siri sur iPhone 5s, gonflé d'autosatisfaction, se pâme devant un miroir, Cortana déboule sur le nouvel HTC One M8 Windows Phone. Un comparatif qui en cache d'autres : taille respective des deux téléphones, écran d'accueil plus sexy sur le Windows Phone… rien n'est dit sur ces points mais la mise en scène s'en sert allègrement.

S'en suit une brève conversation dans laquelle Cortana montre d'abord qu'elle sait prendre l'initiative — seule — d'avertir son utilisateur des conditions de circulation alors qu'un rendez-vous est inscrit dans son agenda.

La voix de Siri l'interroge ensuite sur sa qualité audio, Cortana fait alors remarquer que son téléphone a deux haut-parleurs. Ce à quoi l'iPhone 5s répond qu'il n'en a qu'un seul et — comble de malchance (comparé à l'HTC où ils sont puissants et surtout positionnés en façade) — qu'il est justement "assis" dessus…

HTC installe Windows Phone dans son One "M8"

C'est la deuxième fois que Microsoft s'appuie sur Cortana pour comparer son système à celui d'Apple. Dans la démonstration précédente, fin juillet, Cortana s'attachait également à montrer qu'elle pouvait fournir des informations à son utilisateur, non pas après qu'il l'ait explicitement sollicitée mais parce que le contexte s'y prêtait.

Cortana est intrégré à...

Lire la suite

Siri m'a tuer

13/08/2014 | 15:40

Siri peut se montrer d'une aide tout à fait pratique pour les petites choses de tous les jours : programmer un réveil, demander les derniers résultats sportifs, s'enquérir de la météo, planquer un cadavre… Certes, ce dernier cas est (et c'est heureux) plus rare, mais pourtant l'assistant virtuel d'Apple a pu épauler Pedro Bravo, accusé d'avoir tué son colocataire. Cette sordide histoire, actuellement jugée en Floride, implique Siri; le jour où les deux hommes ont été vus ensemble pour la dernière fois, le meurtrier présumé a ainsi demandé où il pouvait cacher son colocataire. À croire que toutes ces années de Dexter n'ont servi à rien.

Sans se démonter, l'assistant d'Apple a répondu, sur le ton de la blague comme il en est coutumier : « Quel endroit cherchez-vous ? Des marécages ? Des réservoirs ? Une fonderie de métal ? Des décharges ? » Des propositions amusantes dans 99% des cas, mais douloureusement pertinentes dans ce dossier.

Les enquêteurs ont fouillé dans l'iPhone du suspect afin de trouver des preuves de son crime. En plus de cette question incongrue, la lampe torche de l'iPhone avait été utilisée à neuf reprises le jour du meurtre, pour une durée totale de 48 minutes. Enfin, les informations de localisation GPS du smartphone ont contredit les déclarations du principal suspect.

Merci à maître Yoda pour les captures.

Lire la suite

Viv : Siri 2.0

12/08/2014 | 18:30

Siri est éminemment sympathique, et quand l'assistant d'iOS comprend ce que l'on lui demande, il se mettra en quatre pour remplir sa tâche, ce qui se limite malheureusement bien trop souvent à proposer une recherche sur internet. C'est surtout le cas pour les versions de Siri qui ne sont pas en anglais et qui ne bénéficient pas de l'intégration avec Wolfram-Alpha. Néanmoins, même aux États-Unis où la liste des services auxquels s'abreuve Siri est bien plus fournie, l'assistant virtuel reste toujours très limité dans ses actions.

Dag Kittlaus, Adam Cheyer et Chris Brigham, tous trois créateurs de Siri, comptent remédier à cette absence de jugeote avec Viv : « Siri n'est que le premier chapitre d'une plus longue et plus importante histoire ». Ce nouveau projet, sur lequel ils planchent depuis deux ans, pourrait bien incarner « l'avenir des assistants intelligents et [le déclencheur d'une] industrie de plusieurs milliards de dollars », d'après un spécialiste de l'intelligence artificielle qui a pu jeter un œil sur Viv. L'idée des fondateurs de la start-up, basée à San José, est de développer une intelligence artificielle qui dispose d'un accès à un « cerveau global » sur lequel se connectent des millions d'applications et de terminaux.

Kittlaus a expliqué pour Wired le principe de Viv, en prenant un exemple simple. Si Google Now est capable de répondre à la question « Quelle est la ville de naissance d'Abraham Lincoln ? » et « Combien y a t-il d'habitants dans telle ville ? », l'assistant est incapable d'apporter une réponse à l'interrogation complexe « Combien y a t-il d'habitants dans la ville de...

Lire la suite

Microsoft lance le match Cortana contre Siri

28/07/2014 | 10:46

Siri est la tête de Turc d'une nouvelle publicité de Microsoft. L'assistant d'Apple est opposé à son homologue sur Windows Phone : Cortana. Celle-ci enchaine une série d'actions en face de laquelle Siri avoue son impuissance. Des alertes déclenchées automatiquement par Cortana, non pas parce qu'elles ont été programmées pour une heure précise mais parce que le contexte se prête à leur affichage.

Par exemple un rappel de souhaiter un anniversaire lorsqu'on sera en communication avec la personne concernée ; un achat de fleurs lorsqu'on passera à proximité d'un fleuriste (c'est possible sur iOS mais à condition d'avoir expressément précisé une adresse) ou une alerte spontanée à propos de bouchons alors qu'on a un RDV prévu. Et le clip de conclure sur une boutade à propos du Lumia utilisé : « Ca c'est un smartphone ! ».

Cortana est arrivé dans les bagages de Windows Phone 8.1 mais il n'est pour le moment disponible qu'aux États-Unis. Une sortie en Angleterre et en Chine est prévue dans le courant du semestre. Microsoft n'a pas non plus fermé la porte à un portage de son assistant sur Android et iOS mais cela implique un accès profond aux ressources de ces deux systèmes pour en faire un outil pertinent. Il s'agit aussi de voir si son exclusivité sur Windows ne s'avère pas au fil du temps une précieuse valeur ajoutée à préserver.

Lire la suite

Google Now un peu meilleur que Siri

23/07/2014 | 08:30

Si Siri ne cesse de s'améliorer (ce sera le cas aussi dans iOS 8, lire : iOS 8 accélère (un peu) la dictée vocale), l'assistant d'Apple est un peu derrière son concurrent Google Now pour la compréhension et les réponses aux questions. Gene Munster de Piper Jaffray a réalisé une comparaison entre les deux services : Siri écope de la note B-, Google Now d'un B. C'est mieux que le C+ des deux services de la précédente étude datant de décembre dernier.

L'analyste a calculé que Siri répondait juste 82% du temps, contre 84% pour l'assistant de Google. En ce qui concerne la compréhension des ordres vocaux, les deux plateformes se sont améliorées avec une interprétation correcte de 96% pour Siri, soit 8 points de mieux par rapport à décembre 2012 (94% en décembre 2013), et un peu mieux que Google Now (93%).

Les deux plateformes restent perfectibles : même lorsque la question a été correctement comprise, les réponses à côté de la plaque restent nombreuses — on en est à 16% de mauvaises réponses côté Siri, 14% chez Google Now. Ces résultats concernant la version américaine de Siri, qui historiquement a toujours été meilleure que dans les autres langues, notamment grâce à l'accès à des services web américains comme le moteur Wolfram Alpha.

L'empreinte de Google au sein de Siri continue de se réduire : là où l'assistant d'Apple piochait 27% de ses réponses dans les services web du moteur de recherche en décembre 2012, il ne le fait désormais plus qu'à hauteur de 3%. La Pomme utilise Bing par défaut, ainsi que...

Lire la suite

Siri s'amuse d'iOS 8

09/07/2014 | 19:10

On l'a déjà remarqué à plusieurs reprises, Siri est parfois capable de répondre avec humour — quand il comprend ce qu'on lui dit. Ici, ce sont des bêta-testeurs d'iOS 8 qui se sont amusés à demander l'avis de Siri sur la prochaine version d'iOS.

Merci à Alexandre pour les captures !

L'assistant vocal s'est ainsi ému de ne pas avoir été au centre de l'attention un peu plus longtemps durant le keynote d'ouverture de la WWDC 2014. À la question "Do you like iOS 8 ?" (Aimes-tu iOS 8 ?), il répond :

Oui, c'est impressionnant, mais… ils auraient pu parler de moi pendant un peu plus de 30 secondes. Snif.

À la même question, Siri fait également référence à HomeKit, qu'il prendra en charge pour contrôler sa maison par la voix.

Je suis ravi d'iOS 8 ! C'est comme déménager dans une plus grande et une plus belle maison dans laquelle je dois allumer et éteindre les lumières.

Nous avons essayé de notre côté en anglais et en français, mais Siri nous renvoie systématiquement sur le "merveilleux site d'Apple". De plus, cela ne semble fonctionner que sous iOS 8.

Si jamais vous réussissez à faire parler l'assistant, n'hésitez pas à nous envoyer vos captures par mail, sur Twitter, ou encore dans les commentaires ci-dessous. Nous les posterons sur cette page !

Siri semble aussi avoir son petit mot à dire sur l'iPhone 6...

Lire la suite

France v. Allemagne : Cortana ou Siri, qui sera le nouveau Paul le poulpe ?

02/07/2014 | 19:10

C’est la question qui tempête sous les crânes des deux côtés du Rhin : qui va l’emporter de la France ou de l’Allemagne ? Le quart de finale de la Coupe du monde qui va opposer les deux pays aura lieu ce vendredi et en attendant, le petit jeu des pronostics va bon train.

Lors de l’édition 2010 de cette même compétition, un oracle avait vu juste à (presque) tous les coups : il s’agissait de Paul le poulpe, vaillant octopus vulgaris du zoo d’Oberhausen, en Allemagne. Hélas, Paul n’est plus de ce monde; il a cependant été remplacé par Cortana, l’assistante virtuelle de Windows Phone dont les prédictions ont vu juste pour tous les matchs depuis le début de l’événement.

Il était dès lors trop tentant d’opposer Cortana à Siri. Malheureusement, le résultat n’est guère encourageant pour les supporters français, même si Siri se fait plus prudent.

Rappelons que sur 14 matchs, Paul avait deviné correctement à 12 reprises. Il y a donc encore un peu d’espoir… Dans l’autre quart de finale, Cortana voit le Brésil battre la Colombie.

Merci à Nicolas pour l’info !

Pages