Musique : les meilleures apps iPhone et iPad

← Les meilleures apps iPhone et iPad

« L’iPhone est le meilleur iPod », disait Steve Jobs. Alors qu’il fallait connecter l’iPod à un ordinateur pour le remplir de musique, l’iPhone est capable d’aller la chercher sur le web. Pas que de la musique, d’ailleurs, mais aussi des émissions de radio ou des podcasts. Mais les applications musicales fournies par Apple sont loin d’être parfaites…

Et le streaming, alors ? Vous serez sans doute étonné de ne pas trouver Spotify et ses concurrents dans ce chapitre. Choisir un service de streaming, ce n’est pas seulement choisir une application : c’est aussi choisir un catalogue, des choix éditoriaux, des formules d’abonnements… Ce qui dépasse largement le cadre de cet ouvrage. Cela dit, n’hésitez pas à consulter l’appel à témoins de MacGeneration sur la question : « Musique dans le nuage : iTunes Match, Spotify et les autres ».

par Anthony Nelzin

Lecteur musical : Ecoute

Tout l’intérêt d’Ecoute réside dans l’efficacité de son interface — à ce point excellente qu’elle a été copiée sans vergogne par Google et Spotify. Grâce à une barre fixée en bas de l’écran, on peut contrôler la lecture en permanence, même lorsque l’on navigue dans la bibliothèque ou que l’on fignole une liste de lecture. L’interface est globalement très plaisante, et peut s’assombrir en fonction des conditions de luminosité.

Ecoute n’est pas seulement jolie, elle est aussi pratique. Elle se repose beaucoup sur les appuis longs, qui permettent d’ajouter rapidement un morceau, un album ou un artiste à la liste de lecture en cours. Elle intègre bien entendu AirPlay, mais aussi Last.fm, et elle est parfaitement compatible avec iTunes Match. Cerise sur le gâteau, elle gère même les podcasts et les livres audio !

Ecoute / iPhone (1,99 €)

Mais aussi. Il existe des dizaines, voire des centaines, de lecteurs musicaux sur l’App Store. TapTunes est moins complet et agréable qu’Ecoute, mais propose cinq modes d’affichage loin d’être inintéressants. Et pour ne rien gâcher, il est gratuit et disponible sur iPad. Plus spécialisé, Listen propose une navigation si simple que l’on peut l’utiliser sans regarder son écran — ce qui est en fait une parfaite application pour écouter de la musique en voiture.

Podcasts : Pocket Casts

Instacast et Downcast ont beaucoup souffert des changements apportés par iOS 7, contrairement à Pocket Casts, qui s’impose aujourd’hui comme l’un des meilleurs podcatchers de l’App Store. Ce n’est pas le plus complet, ou le plus innovant, ni même le plus élégant — mais il intègre tout ce que l’on attend d’un lecteur de podcasts dans une interface claire, efficace, et personnalisable. C’est, en somme, l’application qu’Apple aurait dû développer.

Pocket Casts présente l’avantage d’être disponible non seulement sur iPhone et iPad, mais aussi Android et même le web. Vous pourrez donc reprendre sur iPad un épisode commencé sur iPhone, et le finir sur Mac dans votre navigateur. Elle se distingue aussi par ses contrôles complets, comme le retour en arrière de dix secondes si l’on a raté quelque chose, l’avance de 45 secondes pour sauter les génériques, le variateur de vitesse de lecture et le minuteur pour s’endormir au son des mots.

Pocket Casts / iPhone et iPad (3,99 €)

Mais aussi. Overcast est sans doute l’alternative la plus sérieuse à Pocket Casts, quoiqu’une alternative moins élégante et ne prenant pas en charge les podcasts vidéo. Elle se distingue par ses fonctions avancées (achat intégré à 4,49 €), qui permettent de réduire les blancs dans les podcasts conversationnels et de « booster » la voix pour un meilleur confort sonore. Vous préférez une application plus simple ? Vous ne trouverez pas mieux que Castro dans ce domaine.

Radio : Radium

À force de parler de streaming et de podcasts, on en oublierait presque que la bonne vieille radio existe toujours — et qu’elle est diffusée sur le web. Bien connu des Mac users, Radium est aussi simple que complet : il intègre plus de 10 000 stations, que l’on peut trouver facilement et écouter dans la meilleure qualité disponible. Si vous aimez particulièrement une station, vous pouvez bien évidemment la mettre en favorite.

La liste des favorites est synchronisée via iCloud et peut donc être retrouvée sur Mac. Si la station le propose, le nom du morceau en cours est affiché : Radium va chercher sa jaquette, peut envoyer ses informations vers Last.fm, et glisse même un lien vers l’iTunes Store. Enfin, Radium prend en charge les réseaux premium comme JazzRadio.com, Sirius XM, CalmRadio ou Digitally Imported.

Radium / iPhone (Gratuit avec achats intégrés)

Mais aussi. TuneIn Radio est moins agréable que Radium, mais elle est aussi beaucoup plus ambitieuse : elle intègre 100 000 stations à travers le monde et plusieurs millions de podcasts, et on la trouve de plus en plus régulièrement dans les autoradios connectés de certaines voitures cossues. Si vous écoutez beaucoup la radio donc, c’est sans doute un meilleur choix que Radium — et ces deux applications sont bien meilleures que toutes les autres de leur catégorie.

Découverte musicale : Hype Machine

Envie d’élargir vos horizons musicaux ? Téléchargez Hype Machine. Ce n’est ni un lecteur musical, ni un service de streaming, mais une sélection d’articles et de critiques provenant de 800 blogs spécialisés. Mieux : chaque semaine, il est possible d’écouter un nouvel album en intégralité dans l’application, sans publicité ni paiement supplémentaire.

Après avoir créé un compte Hype Machine, on peut mettre de côté des morceaux, des albums et des artistes, suivre des blogs en particulier et même s’abonner aux sélections d’autres utilisateurs. Les genres sont divers ou variés, mais vous tomberez sans doute sur des morceaux qui ne vous plairont pas : comme Hype Machine est aussi disponible gratuitement sur le web, vous pourrez le tester avant d’acheter l’application.

Hype Machine / iPhone (3,99 €)

Mais aussi. Groove n’est pas suffisamment complet pour prétendre concurrencer Ecoute, mais il possède d’intéressantes fonctions de découverte musicale. Il est notamment capable d’analyser vos habitudes pour vous suggérer de nouveaux morceaux à écouter. Last.fm est l’un des plus anciens réseaux sociaux de mélomanes, mais son Scrobbler souffre d’un manque patent d’attention — ce qui rend Scrobbles, qui permet de consulter son historique d’écoute, d’autant plus appréciable. Enfin, mentionnons Shazam, que vous connaissez sans doute, mais dont on ne se lasse pas qu’elle soit capable de reconnaître un morceau en l’« écoutant ».

Initiation à la création : Figure

Les appareils iOS ne servent pas qu’à écouter de la musique, mais aussi à en créer. Et ce même si vous n’êtes pas musicien : Figure est suffisamment simple pour être utilisée par un béotien, mais suffisamment complexe pour produire un résultat très convaincant. Ses instruments (batterie, basse et synthé) utilisent en effet le moteur de Reason, une application professionnelle de création de musique électronique.

Si vous êtes débutant, Figure vous permettra de mieux comprendre l’importance du rythme, de vous initier à l’arrangement, ou encore de jouer avec les tonalités. Si vous êtes moins débutant, vous apprécierez ses réglages avancés et ses options d’exportation. Dans un cas comme dans l’autre, vous vous amuserez pendant des heures à créer de la musique en glissant simplement quelques curseurs — un petit délice d’application.

Figure / iPhone et iPad (0,99 €)

Mais aussi. Smule s’est fait une spécialité des applications à mi-chemin du jeu et de la création musicale, comme Ocarina, Magic Piano ou encore Guitar!. Les applications de création musicales ne manquent pas sur l’App Store : une prochaine mise à jour de ce guide y consacrera un chapitre entier.

← Les meilleures apps iPhone et iPad