IPhone



iPad et iPhone 2014 : plus rapide grâce à une nouvelle DRAM ?

Les planètes sont alignées pour qu'Apple livre des produits équipés de DRAM LPDDR4, à savoir la nouvelle génération de RAM développée par Micron. Le constructeur de Cupertino utilise actuellement de la DRAM LPDDR3 dans ses Mac, iPhone et iPad, fournie par Elpida, propriété de Micron depuis juillet 2013. Et l'année précédente, Apple avait acheté la moitié de la production de DRAM de la société japonaise. Autant dire qu'Apple est un sérieux client et qu'il est fort probable qu'il continue de se fournir chez Micron, le constructeur ayant retiré Samsung de la liste de ses fournisseurs de DRAM.

Deuxième signe révélateur : Micron a fait part d'un mystérieux règlement de 250 millions de dollars au premier trimestre, afin d'équiper « des produits qui seront livrés jusqu'en septembre 2016 » par un client anonyme. Difficile de ne pas voir dans cette discrétion et ce montant la marque d'Apple. Micron commençant par ailleurs à faire la promotion de sa nouvelle DRAM LPDDR4 dont la production a débuté, il est difficile de ne pas rapprocher ces deux événements.

Clic pour agrandir

L'analyste Matt Margolis qui relaie ces informations parie sur de futurs produits Apple équipés de cette DRAM, en particulier pour les iPhone, iPad et MacBook qui seront présentés cette année. Reynette Au, VP du marketing pour les solutions sans fil de Micron a décrit dans cet article de Wirelessweek les atouts de la LPDDR4 : cette nouvelle génération multiplie les performances de la bande passante par deux (34 Gb/s pour les systèmes 64 bits), elle consomme moins d'énergie que la LPDDR3, n'est pas plus onéreuse et s'accommode fort bien des system on chip (SoC). Voilà qui accompagnerait fort bien les processeurs Ax d'Apple, dont les performances sont équivalentes de celles d'un processeur de bureau (lire : L'Apple A7, un processeur ambitieux).

[Via : MacRumors]

Tags: , ,


Apple s’achète les services de spécialistes de la reconnaissance vocale de Novauris

Apple ne dévoile pas toujours l’identité des petites sociétés qu’elle achète, mais le secret finit souvent par s’ébruiter. C’est aujourd’hui Techcrunch qui dévoile que la firme de Cupertino s’est offerte Novauris il y a quelques mois, un spécialiste de la reconnaissance vocale dont les salariés ont rejoint l’équipe en charge de Siri.

Novauris a été fondée en 2002 par quelques-uns des plus brillants ingénieurs de Dragon Systems R&D, la filiale britannique de R&D de Dragon, l’éditeur de Dictate. Des ingénieurs qui ont développé un système de reconnaissance vocale capable de fonctionner aussi bien avec un serveur qu’entièrement en local. Les technologies de Novauris tirent parti de certaines spécificités de l’architecture ARM qu’Apple connaît si bien, fonctionnent dans plusieurs langues dont l’anglais et le français, et sont particulièrement dédiées à la recherche de contenus, la traduction, la recherche et la navigation.

Autant de compétences qui peuvent être particulièrement importantes pour Siri, qui ne fonctionne pas (encore ?) en mode hors-ligne et interagit encore assez peu avec le reste du système et les applications. Chez Apple, les salariés de Novauris ont retrouvé d’anciens collègues, la firme de Cupertino recrutant agressivement dans le vivier de spécialistes de la reconnaissance vocale de Dragon et de sa maison-mère Nuance.



Jailbreak : aperçu du tweak Auxo 2

Auxo 2 est enfin disponible sur Cydia. Il mêle le Centre de contrôle, le multitâche et le lecteur de médias. Est-il LE tweak justifiant le jailbreak de son appareil ? La réponse dans notre aperçu.

Le Multi-Center à gauche, le Quick Switcher à droite

Auxo 2 a été développé par Sentry du groupe de développeurs A3tweaks. Une fois le tweak installé, il n’est pas nécessaire de l’activer. En invoquant le centre de contrôle, le Multi-Center s’affiche. Il mélange de nombreuses options et sature un peu l’écran. Il rappelle le tweak IntelliScreenX.

Le multitâche du Multi-Center fonctionne de manière standard. Le Centre de contrôle est quant à lui divisé en deux parties. La première, en haut de l’écran, regroupe les raccourcis du Wi-Fi, Bluetooth, mode avion, etc. Plus bas, on retrouve le contrôle de la luminosité, le lecteur de médias et le volume. Outre sa disposition, le Multi-Center propose plusieurs nouveautés intéressantes.

Il est possible de fermer toutes les applications en un geste. Les raccourcis en haut et en bas de l'écran sont configurables

En glissant l’aperçu d’une application vers le bas, elle est automatiquement lancée en plein écran. Pour fermer tous les processus en cours, glissez l’écran d’accueil vers le haut. Un message de confirmation s’affichera.

Le Multi-Center évolue en fonction de vos besoins. Par exemple, il n’affiche pas de bouton Airdrop si celui-ci n’est pas activé. Le lecteur de média fonctionne de la même façon. Il se minimise si aucun titre n’est detecté par le système. Dans les réglages du tweak, d’autres modifications sont possibles. N’hésitez pas à y faire un tour.

Le Multi-Center et le Quick Switcher fonctionne séparément

Auxo 2 ne se résume pas seulement qu’au Multi-Center. Il intègre le Quick Switcher. Ce dernier permet de naviguer entre plusieurs applications. La manipulation se fait à une main et sans appuyer sur le moindre bouton. Comme Activator et OS X avant lui, Quick Switcher réagit aux coins actifs. En passant son doigt dans le coin gauche de l’écran, l’application en cours se minimise. En maintenant la pression, une série d’icônes apparaît. Elles correspondent à vos applications lancées en arrière-plan. La navigation se fait avec un simple geste.

Le Quick Switcher est très bien pensé

Quick Switcher est diablement efficace. Il évite de passer par le multitâche. Toutefois, son activation accuse un léger temps de latence et la sensibilité des coins actifs n’est pas modifiable. Une mise à jour pourrait régler le problème.

Auxo 2 propose des très bonnes idées en matière d’ergonomie et de navigation et remplace avantageusement de nombreux tweaks. Lors du test, Sicarius et CCloader ont été désinstallés. La vitesse des animations d’Auxo 2 est un peu lente, mais rien de rédhibitoire.

N’ayons pas peur de le dire, Auxo 2 est bien parti pour être LE tweak justifiant le jailbreak de l’iPhone. Il n’est pas encore parfait, mais son créateur l’améliore petit à petit. Sortie sur Cydia le 2 avril pour 3,99 $ (environ 2,9 €), une mise à jour a déjà été déployée. Elle corrige plusieurs bugs, améliore la stabilité et la compatibilité avec d’autres tweaks.



iOS 7 : démo en vidéo d'une faille avec Localiser mon iPhone

Une vidéo fait la démonstration d'une possible faiblesse d'iOS 7 permettant de supprimer un compte iCloud sans avoir besoin de s'identifier au préalable. Après cela, le téléphone, éventuellement entre les mains d'un malandrin, peut être restauré. Normalement, iOS 7 empêche une telle manipulation en obligeant à désactiver l'option Localiser mon iPhone. Mais pour cela, il faut entrer le mot de passe de ce compte iCloud.

Un lecteur de 9to5mac a réalisé une vidéo dans laquelle il parvient à contourner cette étape obligatoire. La manipulation dans l'ensemble est simple et l'étape la plus compliquée est la première. Dans les réglages d'iCloud, il faut toucher simultanément les boutons Localiser mon iPhone et Supprimer le compte. Une double demande confirmation va alors s'afficher à l'écran, ce qui a pour effet de tout bloquer.

Première étape : demander en même temps à supprimer le compte iCloud et à désactiver Localiser mon iPhone

Éteignez alors votre téléphone avec le bouton supérieur et redémarrez-le. De retour dans les réglages iCloud, l'option Localiser mon iPhone doit être désactivée et la suppression du compte iCloud peut alors se faire sans autorisation. On peut ensuite restaurer l'iPhone avec iTunes, comme le montre la vidéo.

Malgré des essais répétés, en essayant de se coller au plus près des conditions de la démonstration, nous n'avons pu reproduire cette situation. Nous avons bien obtenu la double demande de confirmation de la première étape avec, en arrière plan le bouton Localiser mon iPhone qui apparaît désactivé. Mais au redémarrage de l'iPhone, ce bouton est d'emblée actif, forçant à entrer le mot de passe pour supprimer le compte iCloud. Si vous avez plus de chance ou êtes plus adroit, n'hésitez pas à le signaler en commentaires. Pour l'heure cela nous laisse un peu dubitatifs.

Cette faiblesse, si elle est avérée, peut se contourner en activant un mot de passe (ou Touch ID) au déverrouillage de l'iPhone. Le mois dernier, un problème similaire avait entrainé un correctif dans iOS 7.1.

Sur le même sujet :
- iOS 7 : il est possible de désactiver Find my iPhone sans mot de passe



Jailbreak : PowerDown Pro ajoute de nouvelles actions d'extinction

PowerDown Pro est un tweak ajoutant de nouvelles options à l’écran d’extinction d’iOS. Développé par Evan Swick, le tweak est simple à utiliser et à paramétrer. Après son installation, dirigez-vous dans les réglages système d’iOS.

La catégorie Power Options liste les actions (extinction, redémarrage, respring et mode sans échec) accessibles via l’écran d’extinction. Elles sont configurables et repositionnables à l’infini. L’onglet Disabled désactive les fonctions inutiles à vos yeux. Le Safe Mode, par exemple, est nécessaire aux développeurs et moins à un utilisateur lambda.

Chaque changement est répercuté à la volée. Il n’y a pas besoin d’effectuer un respring. PowerDown Pro est disponible sur Cydia pour 0,99 $ (environ 0,70 €). Le tweak nécessite iOS 7 et ne fonctionne que sur iPhone et iPod touch.

[Via : iDownloadBlog]



Pour Microsoft, Cortana est bien meilleur que Siri

Cortana est le nouvel assistant vocal mis au point par Microsoft, qui a bien l'intention d'aller chasser sur les terres de Siri et de Google Now (lire : Microsoft présente Windows Phone 8.1 : Cortana, centre de notifications, nouvelles tuiles…). On attend avec impatience les premiers comparatifs entre Cortana et Siri, ce qui sera possible dès que les premiers Lumia seront disponibles sur le marché, d'ici quelques semaines.

En attendant, Microsoft a mis en ligne plusieurs vidéos censées prouver la supériorité de son assistant vocal sur celui d'Apple. Le premier témoignage revient très brièvement sur la fonction de rappels de Cortana basés sur les informations reçues par l'utilisateur (dans les courriels, par exemple) :

Une deuxième met l'accent sur le fait que Cortana a été pensé pour être un assistant personnel qui essaie d'apprendre de l'utilisateur, quand les fonctions de Siri sont conçues pour accommoder tout le monde.

Enfin, cette troisième vidéo joue la carte du troll : une utilisatrice demande à Cortana ce qu'elle pense de Siri.

Exception faite de cette dernière vidéo (où l'on entend la voix de Cortana), aucun de ces documents ne montre l'interface, la vélocité ou la pertinence des réponses de l'assistant de Microsoft. Et quand on aura précisé que ces témoignages proviennent tous d'employés de Redmond, on comprendra qu'il ne faut pas prendre tout cela très au sérieux.



Déploiement de la 4G : Orange rattrape Bouygues Telecom

Orange déploie son réseau 4G au galop. Au rythme où il va, l'opérateur historique aura rattrapé Bouygues cet été. Au mois de mars, Orange a mis en service plus de 400 supports (un support peut comporter plusieurs antennes) supplémentaires et s'est vu accorder tout autant de nouveaux supports par l'Agence nationale des fréquences (ANFR) qui fournit ces chiffres.

Clic pour agrandir

Bouygues, qui avait pris une grande avance à l'automne grâce au refarming de son réseau 2G, n'a dans le même temps activé que 27 nouveaux supports. Résultat, la différence n'est plus aussi importante et seulement 600 supports en service et 1 400 accords séparent les deux opérateurs.

Clic pour agrandir

Comme le mois dernier, SFR est plus occupé à se vendre qu'à déployer son réseau 4G. La marque au carré rouge a activé seulement une cinquantaine de nouveaux supports et obtenu 300 accords.

Free, qui espère toujours acheter le réseau de Bouygues si ce dernier parvient à acquérir SFR, a activé une petite centaine de supports et obtenu 168 accords.

L'ANFR note qu'au 1er avril, « 14 293 sites ont été autorisés pour la 4G tous opérateurs confondus. Cette augmentation de 5,1 % depuis le 1er mars 2014 est comparable à celle du mois de février. »



Jailbreak : TimeForAlarm 2 calcule la durée restante avant votre prochain réveil

TimeForAlarm 2 est un tweak calculant la durée restante avant votre prochain réveil. Il est simple à utiliser et à configurer. Il s’intègre à l’application native Horloge.

Avant... Après

TimeForAlarm 2 a été développé par @isklikas. Le tweak est assez simple à utiliser. Après son installation, il n’est pas nécessaire de le configurer. Par défaut, il affiche le temps restant avant le prochain réveil. Il est courant de calculer la durée approximative de notre temps de sommeil. Avec TimeForAlarm 2, plus besoin de le faire de tête.

Le tweak possède quelques options. Il est possible d’afficher - ou de cacher - les secondes dans le décompte du temps. Le label des alarmes reste paramétrable. Chaque modification nécessite de relancer l’application Horloge. Dans le cas contraire, elle risque de planter. Le développeur est conscient du bug. Une mise à jour du tweak est en préparation.

TimeForAlarm 2 n’est pas un tweak indispensable. Toutefois, il ajoute une fonction précise et utile au quotidien, comme peut le faire Dated. TimeForAlarm 2 est disponible gratuitement sur Cydia et compatible avec l’iPhone, l’iPad et l’iPod touch. Les appareils équipés d’une puce 64 bits sont aussi concernés.



Le navigateur web, une app délaissée sur les mobiles américains

Principale porte d'entrée du réseau des réseaux sur les PC, le navigateur web n'est qu'une app parmi tant d'autres sur les mobiles. Ce type de logiciel pourrait même n'occuper qu'un strapontin si la tendance observée se poursuit. L'étude menée par Flury ne concerne toutefois que les États-Unis. La période observée est celle de janvier à mars dernier, avec une comparaison sur la même en 2013.

Au dernier trimestre, les sondés propriétaires de smartphones et tablettes iOS/Android ont passé 86% de leur temps à l'intérieur d'apps et 14% sur le "web mobile", contre 80% et 20% il y a un an. Quotidiennement, ces personnes ont consacré en moyenne 2h et 42 minutes à ces appareils (seulement 4 minutes de plus qu'en 2013).

Ce temps passé est identique, mais c'est le web mobile qui perd de son intérêt auprès de ces sondés. S'agissant des navigateurs, c'est Safari qui s'en sort le mieux avec 7% sur les 14%, Google suit avec 5% et les autres se partagent les miettes.

Le jeu demeure une valeur sûre : 32% du temps qui y est dévolu. L'étude n'entre pas dans ce niveau de détails mais à voir le succès de Candy Crush on se plaît à penser que le jeu est une activité pour les 7 à 77 ans…

Suivent immédiatement les réseaux sociaux avec 28%. Le couple Facebook et Instagram y est largement en tête (17%) devant Twitter (1,5%). Pour Facebook, c'est sans même compter WhatsApp tombé dans son escarcelle. Les messageries pèsent quasiment pour 10% du temps accordé à son mobile.

Comme le souligne Flurry, Facebook et ses compagnons sont maintenant solidement ancrés dans le paysage. Ce que n'avait pas manqué de faire comprendre récemment Mark Zuckerberg, en expliquant que si le mobile était la plateforme du moment, il était temps de s'intéresser à la suivante, justifiant ainsi l'acquisition d'Oculus VR.

Dans les autres activités importantes, YouTube compte pour la moitié (4%) du temps passé sur les autres formes de divertissements que le jeu. Six ans après l'explosion du smartphone, et même si Facebook et Google occupent d'enviables positions, Flurry relève que les opportunités d'exister ne sont pas éteintes pour les nouveaux entrants. WhatsApp, Waze, SnapChat, Spotify, Pinterest l'ont démontré, grappillant plus ou moins de pourcents… avant d'être éventuellement achetés par des géants désireux de ne pas les laisser se développer hors de tout contrôle.

Tags: ,


iCloud.com reçoit plusieurs améliorations dans ses applications

C'est une soirée mise à jour pour iCloud qui se prépare. Apple va sortir de nouvelles révisions de ses applications pour OS X et pour iPhone/iPad mais elle commence par la déclinaison sur le web : iCloud.com. Les trois modules Numbers, Keynote et Pages reçoivent chacun un lot d'améliorations. En revanche, le statut de bêta est toujours d'actualité, tout comme la langue anglaise pour l'interface.

Cliquer pour agrandir - L'option pour générer un document en lecture seule par son destinataire

La plupart des changements sont communs : interface revue avec du mieux dans l'utilisation avec les écrans Retina ; la possibilité de partager des documents en lecture seule ; l'ouverture de pièces jointes depuis Mail sur iCloud ; des modèles supplémentaires ou encore des facultés d'édition de tableaux contenus dans les documents que l'on importe.

Tags: