Firefox OS attaque Android sur son optimisation

Stéphane Moussie |

Proposé à 69 € nu (avec 30 € de crédit offert + une carte micro SD 4 Go), le premier smartphone sous Firefox OS ne laisse aucun doute sur la stratégie adoptée par Mozilla pour se faire une place sur le marché espagnol totalement conquis par Android (92,5 % de parts de marché) : être encore moins cher qu'Android.


ZTE Open, un smartphone sous Firefox OS disponible maintenant en Espagne

Pour Brendan Eich, cofondateur de la fondation, Firefox OS peut se créer une brèche sur le segment d'entrée de gamme car Android est tout simplement trop lourd pour fonctionner sur des terminaux peu chers. Pour fabriquer un smartphone destiné à un marché de masse, il faut réduire la quantité de mémoire nécessaire et choisir un processeur entrée de gamme monocoeur dont les sous-traitants se débarrassent maintenant, a-t-il expliqué lors d'une réunion hier, rapporte The Verge.

« Android 4 ne tourne pas sur 256 Mo de RAM... ce système a vraiment besoin d'un Go, a souligné Eich. Les smartphones sous Gingerbread [Android 2.3, ndr] sont toujours massivement produits cette année et ils continueront à l'être l'an prochain » car Jelly Bean n'est pas adapté aux terminaux les plus modestes, ceux qui se vendent le plus sur les marchés émergents et/ou contraints économiquement.

Le processeur d'un smartphone Android a « trois bouches à nourrir » ; le noyau Android, la machine virtuelle Dalvik et le moteur de rendu WebKit. Firefox OS a juste pour sa part Gecko, a expliqué schématiquement le dirigeant de Mozilla. Avec ce discours, on s'attend à ce que Firefox OS tourne comme un charme sur le ZTE Open ou l'Alcatel One Touch Fire. Mais il n'en est rien. On avait pu noter des lenteurs récurrentes sur le ZTE Open lors de notre prise en main en février au MWC. Six mois plus tard, les lenteurs sont toujours présentes, comme en atteste la vidéo de Mozilla.

Mais Google n'a peut-être pas dit son dernier mot sur les smartphones cheap. Selon le Wall Street Journal et VR-Zone, Android 5.0, nom de code Key Lime Pie, serait un « OS optimisé » capable de tourner sur des terminaux avec 512 Mo de RAM, contrairement à Jelly Bean. Si cette rumeur se confirme, même les smartphones relativement anciens pourront installer la dernière version d'Android. De quoi potentiellement réduire la part d'utilisation toujours importante de Gingerbread, si les opérateurs jouent le jeu en distribuant la mise à jour.

En attendant Key Lime Pie, Android 4.3 ferait des progrès sur l'autonomie en sollicitant plutôt le Wi-Fi que le GPS pour la localisation dans certains cas et en prenant en charge le Bluetooth Low Energy.

[Via Ars Technica]

Sur le même sujet :
- Pourquoi Firefox OS : interview de Tristan Nitot

avatar Bastienzz | 
Je n'ai pas remarqué de lenteurs si importantes. Et d'un autre côté, pour le prix demandé, on peut difficilement avoir l'équivalent matériel/logiciel d'un iPhone 5.
avatar Lou117 | 
Vous oubliez de dire que les journalistes de The Verge ont tout de même ajouté : "But we've already seen how well Gecko works on cheap commodity hardware, in a $90 phone going on sale tomorrow. It's just not very good. Firefox OS feels just as slow and laggy on these mobile devices as Android does without enough processing power — if not more so." Donc bon, au final sur un matériel pourri, difficile d'avoir des performances correctes. Surtout quand on utilise quelque chose d'aussi peu optimisé que le HTML/JS !
avatar eipem | 
Pour ce que je viens de voir sur la video, c'est beaucoup beaucoup beaucoup plus réactif que le téléphone Android de ma femme sous Froyo. Alors The Verge peut dire ce qu'elle veut, mais un téléphone aussi réactif à ce prix là je trouve ça plutôt intéressant. Bien sûr c'est pas un iPhone 5 ou un GS4. Mais il faut imaginer que c'est le début de l'OS et que ça va évoluer. De toute façon Firefox compte séduire les acheteurs de dumbphones. Si Android est vraiment si populaire que ça on le verra bien assez tôt. "Surtout quand on utilise quelque chose d'aussi peu optimisé que le HTML/JS !" HTML/JS est un langage non ? Ce serai pas au moteur lui-même d'être optimisé plutôt que le langage lui-même ? Je dis ça je dis rien, mais j'ai quand même l'impression que tu mélanges un peu tout là. Sinon pourquoi un moteur de rendu, ici Gecko, Webkit ou autre pourrait afficher la même page internet avec une vitesse différente ? Peut-être parce que son moteur HTML/JS est optimisé, non ? PS: Combien de temps avant que Samsung ne sorte un téléphone à 49€ sous Tizen ?
avatar Lou117 | 
@joneskind : non, HTML n'est pas un langage c'est un format de fichier de contenu brut. Le JS est un langage interprété lui oui. Mais si tu n'arrives pas à faire la différence entre les performances d'une application interprétée (donc analysée et convertie en langage machine en temps réel) vis à vis d'une application compilée (donc directement dans un langage machine) je n'y peux rien. Alors là tu me diras, "ok mais alors Java". Ce à quoi je répondrais que Java possède certains des défauts de l'interprété mais que le bytecode est bien plus bas niveau et performant que du JS interprété. Quoi qu'il en soit, sur un même matériel, si on devait faire un ordre de perf sur le même code du plus performant au moins performant tu aurais, compilé natif (exemple Objective C sur iOS), bytecode (java android) puis très loin derrière interprété tel que firefox os.
avatar eipem | 
@Lemmings : D'accord, et merci pour les précisions. Mais alors j'ai du mal à comprendre l'intérêt de Mozilla de partir dans cette direction pour son OS, si le but est de faire un OS pour petite config... C'est pas possible de compiler une WebApp ? C'est une question naïve. J'aimerai juste comprendre ce qui peut bien motiver Mozilla.
avatar Lou117 | 
@joneskind : La fondation Mozilla est malheureusement obligée pour continuer à exister. Sur ordinateur, Firefox perd du terrain face à Chrome, et même IE s'améliore nettement de version en version, difficile pour la fondation de tenir même si l'historique plaide en sa faveur. Mais sur mobile, Mozilla est tout simplement absent. Impossible de faire quoi que ce soit sur iOS, ils tentent de se faire connaitre sur Android mais jusque là c'est pas fameux. Du coup ils n'ont pas d'autres solutions que de proposer LEUR système pour continuer d'exister sur le marché. Et qui dit proposer un OS smartphone, dit devoir cibler un marché. Le haut de gamme est intouchable, non seulement Android et iOS le trustent et on voit le mal qu'à Microsoft ou Blackberry pour y revenir. Alors la seule solution, le très bas de gamme, en proposant un pseudo smartphone qui n'en est pas un. En utilisant les technologies qu'ils peuvent utiliser. Mozilla étant une fondation du web, elle se doit d'utiliser le web. Oui on peut "compiler" des webapp mais on perd alors le côté web justement. Et Firefox OS n'est pas prévu pour cela. Et j'attends aussi de voir les applications, car bon, accéder au net c'est bien mais faire une webapp de qualité c'est très complexe, parfois plus qu'une application native !

CONNEXION UTILISATEUR