HP/iPod, un clonage réussi ?

vincent absous |

Pourtant, HP entend bien marquer sa différence avec la Pomme. La société de Carly Fiorina propose en effet à la vente des autocollants que l'utilisateur peut imprimer lui-même et qui permettent d'habiller facilement son baladeur. iPod peut alors prendre des couleurs psychédéliques, montrer toute l'admiration qu'on a pour un artiste, toute sa ferveur patriotique, etc. La société propose sur son site de quoi dépanner ceux en mal d'inspiration. Gageons qu'un tel produit, qui sait résister à l'eau, mais qu'on peut ôter très facilement pour en changer, saura faire fureur. HP commercialise aussi la HP PhotoSmart 375, une imprimante photo à laquelle on peut connecter directement iPod pour qu'elle imprime directement les clichés que son disque dur recèle. La société propose encore HPTunes, un logiciel perettant à l'utilisateur d'iTunes de jouer la musique dans l'environnement Media Center de Microsoft. On le voit : HP prend soin d'iPod.

Par ailleurs, HP ne compte pas sur Apple pour faire la seule promotion du baladeur. Le fabricant lance sa propre campagne de publicité et met le paquet. Elle s'offre des doubles pages dans les magazines américains. Surtout, à l'occasion des MTV Music Awards de demain dimanche, elle lance une campagne de publicité à la télévision, composée de plusieurs spots réalisés par Paul Hunter. HP occupera donc le terrain médiatique avec son baladeur. Le réseau des distributeurs HP sera lui inondé de matériel publicitaire divers.

Dans ces conditions, certains se demandent si HP ne va pas faire oublier Apple. L'analyste Rob Enderle le pense. Selon lui, les ventes d'iPod HP devraient dépasser très vite celles de l'iPod version Cupertino. Le réseau de distribution HP est beaucoup plus vaste, composé qu'il est de revendeurs tels que CompUSA, BestBuy, Circuit City, etc. Apple ne risque-t-elle pas, alors, d'y perdre en quelque sorte son bébé ?

On ne connaît pas les termes exacts de l'accord entre Steve Jobs et Carly Fiorina, mais Apple était en position de force pour négocier. La dîme versée par le deuxième fabricant mondial d'ordinateurs à Cupertino doit être conséquente. Surtout, l'iPod que vend HP est, comme celui que vend Apple, lié à iTunes. Pour le nourrir, il faut en passer par le juke-box d'Apple que l'accord de janvier dernier a placé bien en évidence sur le Bureau des utilisateurs des ordinateurs HP ou Compaq. De même, et contrairement à ce que certains espéraient, le baladeur reste compatible avec le seul iTunes Music Store (HP lance aussi le HP Music Store, en fait l'iTMS réhabilé) . Si l'on veut y placer la musique achetée sur un autre service disponible pour les utilisateurs Windows, il faudra en passer par des manipulations plus ou moins fastidieuses. Depuis deux ans et demi, iPod est étroitement associé à l'image d'Apple. Celle-ci espère certainement que les utilisateurs PC qui achèteront un iPod HP sauront être sensibles aux qualités techniques, au design, à l'esprit Apple qui anime l'objet. En clonant iPod, Apple espère amener à elle de nouveaux switchers.

Tout semble donc pris en compte pour que l'expérience très malheureuse du clonage des Mac menée dans le milieu des années 90 ne recommence pas. Apple est leader sur ce marché, elle entend bien le rester.

Lire les commentaires →

FnacMusic le 18 septembre

vincent absous |

Selon le site Djing, Contact, le petit magazine que reçoivent les adhérents chaque mois, indique que le service de téléchargement payant de la Fnac sera lancé le 18 septembre. Pour le reste, on n'en sait pas beaucoup plus, ni sur le format retenu, ni sur la compatibilité avec le Mac. Ce que Contact précise, c'est qu'il sera possible de graver jusqu'à cinq fois les morceaux achetés (la gravure est illimitée sur l'iTMS). L'acheteur pourra effectuer sept transferts vers son baladeur (pas de limite avec le service d'Apple). Rappelons par ailleurs que la Fnac avait fait savoir au début de l'été qu'elle entendait bien que son service soit compatible avec iPod.

Lire les commentaires →

IceWear pour iPod mini

nfort |

Poursuivons aujourd'hui notre série de tests d'étuis spécialement conçus pour l'iPod mini. Après le Mini SportSuit Sleeve de Marware, nous nous intéresserons à la housse en silicone IceWear de TuneWear, qui vient tout récemment d'être introduite à la vente en France.

Une chaussette au millimètre

L'IceWear ajuste ses dimensions au plus près de l'iPod mini. S'il est même assez difficile de glisser le petit baladeur à l'intérieur, il s'agit d'un état de fait plutôt rassurant, la housse ne risque pas de bouger et garantira une protection constante. L'encadrement de l'écran s'adapte avec précision, tout comme l'emplacement libre laissé pour la molette de navigation. Le port de rechargement et de synchronisation reste accessible lorsque l'IceWear est en place. Sur la face opposée, la housse de silicone affleure pour laisser libre le bouton de verrouillage et le port mini-jack de l'iPod mini. Il s'agit là d'une très bonne idée, car ainsi tous les accessoires utilisant cette partie de l'iPod mini comme support resteront utilisables avec l'IceWear (on pense notamment à l'iTrip mini de Griffin). Le pourtour de l'écran est par ailleurs bordé d'une sur-épaisseur de silicone afin de mieux le prémunir des chocs. Notons qu'après avoir enlevé puis remis en place l'IceWear sur l'iPod mini et procédé à de nombreuses manipulations, la qualité du silicone ne semble aucunement s'altérer et l'étui garde parfaitement sa forme originelle.

Les couleurs de l'iPod mini restent visibles, bien que légèrement voilées, au travers de l'IceWear. Et si souvent les étuis "transforment" le produit qu'ils protègent, cette housse en silicone ne travestira pas l'iPod mini, et les inconditionnels d'Apple pourront toujours apercevoir le cher logo sur la face arrière.

Les petits plus

TuneWear a prévu deux encoches au dos de son étui pour autoriser son transport sur une ceinture ou sur la lanière d'une sacoche. Les passants sont assez larges et le silicone assez souple à cet endroit, mais il faudra tout de même veiller à ce que la ceinture ou la lanière employée ne soit pas rugueuse, en effet ce sera alors le dos métallique de l'iPod qui sera en contact. Un autre point positif des housses en silicone réside par ailleurs dans leur grande facilité d'entretien, il suffira en effet d'utiliser du savon et de l'eau pour nettoyer l'étui.

Anti-chocs latéraux

L'IceWear est par ailleurs doté d'ailettes de silicones pour border de leur structure les formes arrondies de l'iPod mini. Profondes d'environ un demi millimètre, elles permettent par leur écrasement et leur déformation d'encaisser légèrement les chocs survenant sur le baladeur ; les faces avant et arrière étant également sommairement protégées en cas de chute "à plat" sur le sol. Ces ailettes ont une autre utilité, et non des moindres, assurant à l'iPod mini une parfaite adhérence à la surface sur laquelle il est posé. Sur le bois, ou le verre, voire même sur l'écran d'un PowerBook ouvert quasiment à la verticale, l'IceWear s'accroche, immobilisant ainsi le baladeur en cas de geste malheureux.

En conclusion

L'IceWear est tout de suite convaincant. Certes, la molette et l'écran - certainement les parties les plus sensibles de l'iPod mini - ne sont pas recouverts, mais par conséquent toutes les fonctionnalités du baladeur demeurent accessibles lorsque la housse est revêtue. Nul besoin de l'ôter lorsque l'on souhaite recharger ou utiliser l'iPod mini. Sa faible épaisseur et son poids, 20 grammes, n'alourdissent pas l'iPod mini qui garde ainsi son extrême transportabilité. Toutefois, la raideur du silicone et sa vocation à coller au plus près à l'iPod mini ne permettront pas à l'IceWear de le sauvegarder des grosses chutes ou des coups violents. Cette housse sera par contre idéale pour les petits chocs du quotidien, dans les poches ou dans la boîte à gants, en épargnant de plus les rayures sur la coque métallique du baladeur.

L'IceWear de TuneWear est distribué en France par Dr. Bott

Lire les commentaires →

Mini SportSuit Sleeve

nfort |

Bientôt, l'iPod mini sera dans toutes les poches. Sa taille l'emmènera encore plus que son grand frère à être un baladeur extrêmement nomade, toujours clippé au bras ou à la ceinture. Lorsque nous l'avons testé, l'iPod mini nous a donné une impression de solidité, mais sa légèreté et son faible encombrement emmèneront sans doute ses utilisateurs à l'oublier et donc, à moins y prendre garde. Les étuis, déjà nombreux, apporteront une seconde peau qui évitera au petit dernier de subir l'affront d'une rayure ou, plus grave, d'un choc qui viendrait en détériorer l'écran ou la molette de navigation. Premier d'une série de tests sur le sujet, le Marware Mini SportSuit Sleeve, que nous vous proposons de découvrir.

Composition

Au premier coup d'œil, le Mini SportSuit Sleeve s'affirme comme un produit "jeune". Le design n'est pas sans rappeler les housses pour téléphones mobiles ou les Case Logic à CD, le petit logo de Marware venant joliment orner le rabat de protection. Les matériaux employés, caoutchouc, toile, et scratchs lui donnent un coté rebondi qui laisse présager d'une bonne résistance aux chocs. Une bande rugueuse en Néoprène entoure l'étui et le rend complètement antidérapant sur des surfaces lisses comme un bureau ou un meuble. Les deux faces sont rembourrées et contiennent des inserts de plastique qui rigidifient l'ensemble.

De bonnes choses...

Le rabat de protection comprend un trou pour laisser passer le câble des écouteurs. Celui-ci est bordé d'un caoutchouc très souple qui ne risque pas d'en abîmer l'embase. Une petite poche ventrale permet d'ailleurs de stocker ces derniers mais elle sera trop juste pour accueillir correctement le câble une fois enroulé. Les scratchs, particulièrement dangereux pour les rayures qu'ils peuvent causer à l'iPod mini sont suffisamment déportés sur l'avant et ne risquent pas d'en entamer l'intégrité. Enfin, une originalité du Mini SportSuit Sleeve réside dans son système de clip ceinture, que l'on peut détacher par un système d'arrêtoir pour lui préférer deux passants en nylon et le fixer, par exemple, sur une ceinture. Ce détail satisfera sans doute les utilisateurs qui craignent les vols à l'arrachée que peut susciter cet objet de toutes les convoitises. D'autre part, le rail de ce clip ceinture escamotable saura accueillir à la place un support pour cadre de vélo, une accroche pour le tableau de bord de la voiture ou encore une lanière pour transporter le Mini SportSuit Sleeve autour du cou.

... mais des défauts gênants

Hélas, le Mini SportSuit Sleeve révèle de nombreuses faiblesses qui amoindrissent les qualités précédemment décrites. Lorsque le rabat de protection est en place sur les scratchs et que la câble des écouteurs est dans le passant prévu à cet effet, il est très difficile, voire impossible sans forcer dangereusement sur l'embase du câble, de disposer de l'iPod mini et de le sortir de son étui. A cela s'ajoute un petit défaut de l'iPod mini que nous avions déjà relevé, qui a une fâcheuse tendance à se réactiver lorsque le mini-jack est reconnecté. Ainsi, l'iPod mini, emprisonné dans l'étui, se rallumera systématiquement si l'utilisateur ferme le rabat pour ensuite replugger le mini-jack. Il ne restera ensuite plus qu'à tenter d'éteindre l'iPod mini au travers de la housse ou encore utiliser une télécommande, qui, rappelons le, n'est pas fournie par défaut avec le petit baladeur. Certes, l'iPod mini saura s'éteindre seul au bout d'un certain temps de veille mais le problème du changement de chansons ou de playlist se posera rapidement. Enfin, les coutures, à l'intérieur du Mini SportSuit Sleeve, sont par endroit assez saillantes et menacent d'abîmer l'iPod mini.

En conclusion

Le Mini SportSuit Sleeve de Marware apporte avec ses matériaux et sa conception une bonne protection à l'iPod mini qui pourra alors sans problème encaisser des chocs et sera prémuni des rayures. Une fois l'étui fermé, tout l'iPod mini est recouvert, et même enrobé, par l'épaisseur généreuse de l'enveloppe. En cela, c'est un compagnon idéal pour les joggeurs ou les sportifs plus largement. Ajoutons que le Mini SportSuit Sleeve est disponible en 6 coloris : noir, et les 5 couleurs des iPod mini, argent, bleu, vert, rose et or. Un petit clin d'œil à la couleur originelle du baladeur qui disparaît complètement dans l'étui. Mais dès lors que l'on éprouve le besoin de manipuler fréquemment la molette de navigation pour changer de morceau ou de playlists, le blocage du rabat de protection contre l'embase du câble est très ennuyeux. Enfin, si la conception propre à l'étui a pour soucis d'éviter d'endommager le baladeur (caoutchouc souples, protection des scratchs) on regrettera la finition des coutures internes.

Lire les commentaires →

Recording Musicien à l'expo

vincent absous |

Recording Musicien annonce sa participation à l'Apple expo qui ouvrira ses portes mardi prochain. Le magazine donne rendez-vous au public sur son stand "Forum Musique" (A80-A82) où il proposera des rendez-vous thématiques, tous les jours, à partir de 14h30 :
- Mardi 31 août : la nouvelle pratique musicale
- Mercredi 1er septembre : Macintosh: le magnétophone d'aujourd'hui?
- Jeudi 2 septembre : l'écriture musicale avec le mac
- Vendredi 3 septembre : Le Mac et les musiques acoustiques
- Samedi 4 septembre : Masterclass "musique à l'image"
Chaque jour, à partir de 17h, sur le stand, sera organisée une table ronde sur l’utilisation du Mac dans des activités et des métiers de tous genres, en rapport avec la création musicale :
- Mardi 31 août : La place du Mac dans les métiers du son (1re partie)
- Mercredi 1er septembre : La place du Mac dans les métiers du son (2ème partie), avec l'image !
- Jeudi 2 septembre : Un magazine et des Mac...
- Vendredi 3 septembre : Le téléchargement de musique, ce qui change pour les musiciens
En association avec le Pommier, rappelons-le, Recordin Musicien proposera quatre émissions sur la radio le Pommier, mercredi 1er septembre, à 11h (quels matériels et logiciels pour la musique sur Mac ?), le lendemain, même heure (des musiciens confirmés échangent avec les internautes), vendredi 3, à 11h30 (l'innovation logicielle en France) et le dernier jour du salon, samedi 4, 11h (L'initiation musicale sur Mac).

Lire les commentaires →

Le retour de l'iPod sans fil

vincent absous |

The Register revient aujourd'hui sur l'avenir d'iPod. Tony Smith explique qu'Apple est à la recherche de deux ingénieurs pour sa division iPod. Tous deux doivent posséder une expérience des matériels Bluetooth et Wi-Fi. Bref, nombreux sont ceux qui voient immédiatement ici la volonté de Cupertino de développer un baladeur qui couperait le cordon avec les oreillettes et avec le Mac ou le PC. L'auteur de l'article pense qu'il s'agirait plutôt de rendre iPod compatible avec AirPort Express et AirTunes.

Lire les commentaires →

MSN Music Store le 2/9 ?

vincent absous |

Selon le magazine Rolling Stone, c'est la semaine prochaine, le 2 septembre plus précisément, que Microsoft lancera son service de téléchargement musical payant. Le MSN Music Store devrait offrir 600 à 700 000 morceaux au téléchargement, à 99 cents l'unité. Par ailleurs, le mensuel indique que le géant du logiciel aurait tapé du pied en direction d'Apple pour qu'iPod soit compatible avec le service. La Pomme aurait, comme à Real, opposé une fin de non recevoir. En tout cas, selon Rolling Stone, avec sa puissance, les millions d'utilisateurs de Hotmail, de MSN ou de Messenger à travers le monde, Microsoft devrait prendre immédiatement la place de numéro 2 dans le secteur du téléchargement payant, derrière Apple.

Lire les commentaires →

Pages