Plus de Google Glass ? Voici de grosses lunettes 3D sous Android

Stéphane Moussie |

Alors que le programme Explorer qui permettait d'acquérir des Google Glass va être suspendu le temps que Tony Fadell travaille sur quelque chose de nouveau, une entreprise californienne prévoit de lancer une paire de lunettes connectées pour le grand public.

ODG, qui fabrique depuis six ans des lunettes augmentées pour les industriels et l'armée, a présenté à TechCrunch son nouveau modèle destiné à Mme Michu — ou aux consommateurs les plus technophiles.

Crédit TechCrunch

Si vous trouvez les Google Glass déjà peu discrètes, le produit d'ODG n'est pas fait pour vous. Alors que les lunettes de Google se résument en fait à un petit module situé sur une branche, ODG a intégré deux écrans 720p derrière les verres. Ces deux écrans travaillent de concert pour offrir un effet 3D.

Le produit est ainsi capable de servir de casque de réalité virtuelle ; on peut regarder une vidéo à 360° en tournant la tête. Il est aussi doté de fonctions de réalité augmentée, comme discerner un objet 3D « sortant » d'un carton. Les lunettes offrent aussi des fonctions plus « classiques », comme consulter ses mails et d'autres apps.

Le système est Android KitKat à l'heure actuelle, mais le fabricant prévoit d'utiliser Lollipop dans la version finale. Une surcouche, Reticle OS, a été mise au point spécialement. Un kit de développement est prévu afin d'enrichir l'écosystème.

Au niveau de l'intégration, ODG ne fait pas dans la finesse puisque le processeur (un Snapdragon 805), la mémoire et la caméra sont placés sur le devant, entre les yeux. Le design extravagant plairait sûrement à Kanye West, habitué des grosses lunettes originales.

Pour contrôler ces lunettes, on a le choix entre un trackpad situé sur une branche ou un petit anneau Bluetooth doté de plusieurs boutons qui est certainement moins fatiguant pour le bras.

ODG insiste sur le fait que ses lunettes permettent de regarder en privé ses films et le web dans les transports en commun. Pas sûr que cet argument fasse mouche. Le produit sera vendu moins de 1 000 $. Pas de date de sortie annoncée, si ce n'est 2015.


avatar panbouh | 

Sa sent la vague de commentaire négatif et moqueur/degrigrateur

avatar Ipadhenry97 | 

L'idée y est, il faudrait qu'il se paye pendant 1 mois minimum l'équipe de John ives...

avatar sekhmet | 

Et bien mon commentaire sera négatif. Regarder un film ou tu vois plus rien dans un transport
En commun, non seulement c'est pas réaliste, mais en plus l'idéal pour rater sa station à coup sur !

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

// A supprimer, fausse manip.

avatar sekhmet | 

Et pour le prix d'un MacBook Air ? A mon avis la clientèle cible prend pas le métro ...

avatar SMDL | 

@sekhmet :

Indeed, ce serait plutôt pour le maglev de Shanghaï ;)

avatar JLG01 | 

Directement extrait de la coiffe de Dark-Vador?

avatar Bidoujam | 

Au moins t'as pas l'air con avec ces lunettes ;-)

avatar Nesus | 

Suspendu le temps que l'on travaille à autre chose. Magnifique litote pour dire, nous abandonnons cette merde définitivement, mais nous ne voulons pas que l'on puisse dire que c'est le vide et le renoncement du siècle. Google inside ! Don't be evil...

avatar narugi | 

Si, j'ai bien compris Google abandonne le projet Glass et ne sera pas commercialisé en version finale ?

avatar PatrickQuebec | 

Sony a, je pense trouver une solution ideale (on peut utiliser nos propres lunettes) ... cela peut faire peur à go pro

avatar fobellianne | 

Esst-ce qu'on voit a travers au moins? Sinon prévoir une canne blanche pour les déplacements. Au moins c'est la garantie d'avoir une place assise dans les transports (handicapé). LOL.

avatar ovea | 

Z'avez rien compris sur l'histoire du métro :

ça permet de se passer en réalité virtuelle le métro quand handicapé, on a pas la chance de pouvoir le prendre

avatar ovea | 

Non !

En résumé les Google Glass c'est comme la grippe :

Google a juste pondu une nouvelle souche vingt ans après Sony

CONNEXION UTILISATEUR