Samsung sort enfin les Galaxy S10 de leur trou

Mickaël Bazoge |

Si la présentation par Samsung de sa nouvelle famille de smartphones vous en a touché une sans faire bouger l’autre, c’est un peu normal : les Galaxy S10 ont fuité de partout ces dernières semaines. Il était donc plus que temps pour le constructeur de déballer le paquet.

À la faveur du premier événement Unpacked de l’année, Samsung a lancé trois smartphones qui constituent sa nouvelle famille haut de gamme. Malgré le flot de rumeurs, ces appareils n’en demeurent pas moins intéressants, d’abord dans leur design avec ce trou cette « bulle » dans l’écran qui permet d’y intégrer l’appareil photo en façade.

Samsung n’est pas le premier constructeur à poinçonner l’écran de ses smartphones, mais le fait de retrouver cette caractéristique chez le premier constructeur mondial va contribuer à la démocratiser largement. Quitte à ringardiser l’encoche popularisée par l’iPhone X1 !

L’écran, c’est la vedette de cette nouvelle gamme. Baptisé Infinity-O, il représente plus de 90% de la surface avant des smartphones, grâce au trou pour l’appareil photo ainsi qu’à des bordures toujours plus fines en haut et en bas de l’écran (un peu plus importante en bas). Les dalles sont OLED, mais pas n’importe lequel : la technologie Dynamic AMOLED offre le support du HDR10+ et une luminosité pouvant aller jusqu’à 1 200 nits.

Ceci étant dit, il est temps de passer aux présentations des trois nouveaux modèles :

  • Galaxy S10e : écran de 5,8 pouces (Full HD+, 522 ppp), 92% de la surface avant.
  • Galaxy S10 : écran 6,1 pouces (Quad HD+, 550 ppp), 93,1% de la surface avant.
  • Galaxy S10+ : écran de 6,4 pouces (Quad HD+, 522 ppp), 94% de la surface avant.

Le Galaxy S10e est un peu à part du lot. D’une part, son écran n’est pas incurvé mais plat, et il n’intègre pas de lecteur d’empreintes digitales sous l’écran comme les S10 et S10+ : le capteur biométrique est embarqué dans le bouton d’allumage.

La partie photo, une des forces des appareils de Samsung, est au rendez-vous. Les trois Galaxy S10 embarquent le même duo de capteurs photo au dos : un module principal de 12 mégapixels à ouverture double (ƒ/1.5 et ƒ/2.4) et un ultra grand angle de 16 mégapixels (ƒ/2.2). Les Galaxy S10 et S10+ ajoutent un troisième appareil photo, à savoir un téléobjectif de 12 mégapixels offrant un zoom optique x2.

Dans le trou des Galaxy S10e et S10, prend place un appareil à égoportrait de 10 mégapixels ; le S10+, dont la bulle est plus allongée, propose un second capteur de 8 mégapixels, qui sera utile pour les photos en mode portrait. Les photos sont traitées par la nouvelle puce neuronale qui doit améliorer le rendu des images et être d’une aide secourable pour les cadrages.

Sous le capot, les Galaxy S10 moulinent soit avec une puce Exynos 9820 gravée en 8 nm et possédant huit cœurs (quatre performants à 2,7 GHz, quatre économes à 1,7 GHz), soit avec un Snapdragon 855 en fonction des marchés. Samsung annonce un gain de performances de l’ordre de 21% par rapport à la précédente génération. Sur le plan graphique, les appareils carburent au Mali G76MP12 doté d’un système de refroidissement maison.

Au rayon des connecteurs, les trois terminaux conservent leur port jack, un slot microSD, et l’USB-C. Relevons aussi la certification IP68 pour la résistance à l’eau. Au niveau connectivité, tous les modèles offrent le support de la LTE cat. 20 (jusqu’a 2 Gbps !), ainsi que du Wi-Fi 6 (802.11ax).

Les trois Galaxy S10 peuvent se recharger sans fil (33% plus rapide) et recharger en retour des accessoires par induction — à commencer par les Galaxy Buds, les écouteurs sans fil de Samsung. Une fonction que l’on pourrait d’ailleurs retrouver sur les futurs iPhone. Les smartphones embarquent des batteries de 3 100 mAh (Galaxy S10e), 3 400 mAh (Galaxy S10) et 4 100 mAh (Galaxy S10+).

Samsung ne perd pas de temps et lance dès aujourd’hui les pré-commandes ; la commercialisation à proprement parler débute le 8 mars, mais ceux qui réserveront leur unité dès à présent la recevront trois jours plus tôt. À noter que le Galaxy S10+ se décline dans une version « Performance » avec un dos en céramique. Les prix sont les suivants :

  • Galaxy S10e : 759 € (128 Go de stockage/6 Go de RAM).
  • Galaxy S10 : 909 € (128 Go/8 Go), 1 159 € (512 Go/8 Go).
  • Galaxy S10+ : 1 009 € (128 Go/8 Go), 1 259 € (512 Go/8 Go), 1 609 € (1 To/12 Go 😅).

  1. L’encoche conserve toutefois son intérêt : sur l’iPhone, elle intègre non seulement l’appareil photo mais également tous les capteurs indispensables à la technologie TrueDepth. Les Galaxy S10 n'offrent d’ailleurs qu'un système biométrique de reconnaissance du visage en 2D bien moins sécurisé que Face ID. ↩︎


avatar powergeek | 

En France, Samsung propose un programme de reprise pour l’achat du S10. Je viens de faire le test pour la reprise de mon Note 9 512Go. Et bien ils proposent royalement 295€. L’année dernière ils proposaient 500€ pour la reprise du Note 8 à l’achat du 9. C’est la crise ? Je vais attendre le Note 10...

avatar asheden | 

@powergeek

Super offre quand même mais c’est assez révélateur...

avatar iphone5stiti | 

Je suis en gros kifff sur ce nouveau Samsung S10+ céramique, j’ai jamais franchis le pas, j’ai toujours été chez Apple, et j’ai à ce jour un iPhone XS. Vous en pensez quoi de la transition androïd / IOS ?

avatar Ghaleon111 | 

Pour moi qui suit sur les deux os, android apporte beaucoup de choses sympa du à son ouverture et sa souplesse, les téléchargements comme sur Mac/pc, puissant gestionnaire de fichiers, fichiers non cloisonnées dans les apps, meilleurs partage interapp et gestion des notifs, la vr avec Samsung qui a le store de l’occulus rift et bientôt steam en cloud gaming si ça se concrétise vraiment, la compatibilité avec tout types de périphériques que ce soit souris, clavier, manette Xbox One Bluetooth, les émulateurs toute console, pc android ou ubuntu sur un écran externe, meilleur clavier tactile, Firefox qui a la plupart des plugin de la version pc/Mac, personnalisation infinie, possibilité d’ajouter des fonctionnalités à l’os via le store, Google assistant beaucoup plus pratique que Siri, multi fenêtre sur smartphone, multitâche qui sait faire plus de choses en tâche de fond, le tiroir d’applications pour faire des accueils plus propres que sur iOS et j’en passe encore.
Et sur un s10 tu a le jack et un port sd pour encore booster le stockage.

Alors que tu a un beau xs ultra performant tu n’est pas obliger de changer maintenant mais après à toi de voir si la tentation est trop grande :)

avatar iphone5stiti | 

@Ghaleon111

Merci pour cette réponse plus que complète ??

avatar fifounet | 

Là aussi
Aucune théorie du complot du spécialiste ?

Une photo sombre d’un iPhone XS sur le site et hop c’est uniquement pour masquer l’encoche affreuse ! Beurk !
Sans préciser que l’acheteur au final ira bien en Apple Store et verra bien l’encoche.

Ici c’est plus sournois, on met un fond écran comme un maquillage donc directement en réel en magasin par exemple pour berner l’utilisateur.

Haaaaa j’aime bien aussi ma théorie.
Et personne , même pas dieu, ne pourra me prouver le contraire, pas besoin de s’acharner ?

avatar revol | 

Lol mais ça me fait rire le Face ID.
Je suis le seul à utiliser régulièrement le smartphone pendant qu'il est posé sur la table?
Désolé mais pas envie de me contorsionner...
Le capteur d'empreinte reste le plus efficace dans ce cas.

Et là par contre, celui de Samsung est plus sécurisé que celui de l'Iphone, donc 1 partout.
Samsung a choisi de sécuriser l'empreinte, qui marche dans tous les cas sauf avec des gants.
Alors que FaceID ne fonctionne pas avec des lunettes de soleil, pas avec un bonnet, pas avec une capuche, pas en plein soleil, il y a plein de cas où ça ne marche pas.

avatar alfatech | 

@revol

"Alors que FaceID ne fonctionne pas avec des lunettes de soleil, pas avec un bonnet, pas avec une capuche, pas en plein soleil, il y a plein de cas où ça ne marche pas."

Lol....... Si tu porte des lunettes en plastique noir je veux bien que Face iD ne fonctionne pas, mais avec de vrai lunettes de soleil ça marche très bien.

"Je suis le seul à utiliser régulièrement le smartphone pendant qu'il est posé sur la table?"

Tu es plutôt le guss qui critique sans l'avoir jamais approché ce smartphone.

"Samsung a choisi de sécuriser l'empreinte, qui marche dans tous les cas sauf avec des gants."

Et avec les mains dégueulasses comme beaucoup de crados ou usées après une journée de taff comme les maçons, mecanos etc.... par exemple ça marche ? Laisse moi répondre : Non

Ha ! et pour info Face id fonctionne aussi avec un bonnet, capuche......Même avec un casque de chantier vissé sur la tête. Essaie Face iD un jour, tu comprendras.

avatar paco.trystan | 

Ma seule question que je me pose concernant l’empreinte ultrasonique sous l’écran : fonctionne t’il même avec les doigts mouillés ou si il pleut un peu....

avatar fte | 

@paco.trystan

Pour le OnePlus, ça marche doigts mouillés et sous la pluie, oui.

avatar VanZoo | 

Un très bon smartphone mais sous Androïd...

L'Iphone XI proposera à peu près les mêmes fonctionnalités. Le calendrier donne l'impression que Samsung est en avance mais les choix industriels ne sont pas faits comme ça dans l'empressement... En gros, ils en sont tous au même point.

Le vrai différenciant alors, c'est le software

Pages

CONNEXION UTILISATEUR