Xbox One, PlayStation : Microsoft et Sony misent toujours sur le matériel

Mickaël Bazoge |

Toutes deux lancées fin 2013, les Xbox One et PlayStation 4 font durer le plaisir. Microsoft et Sony ont relancé la carrière de leurs consoles de salon avec de nouvelles versions aux stéroïdes, les Xbox One X (fin 2017) et PS4 Pro (fin 2016). Mais les joueurs attendent surtout de savoir à quelle sauce les prochaines générations de leurs boîtiers préférés vont les manger. Le tout dans un contexte où le streaming de jeux vidéo, en phase de décollage, ne nécessite plus de posséder un appareil puissant sous la télé.

Sony a dévoilé une partie de son jeu en révélant à Wired les premières caractéristiques techniques de la nouvelle génération de PlayStation (la PlayStation 5 ?). Au menu, du lourd avec un processeur AMD basé sur la troisième génération de la famille Ryzen. Les huit cœurs Zen 2 de la puce sont gravés en 7 nm.

Quant à la patate graphique, elle sera assurée par un GPU Radeon de la famille Navi (qui sera officiellement présentée durant l’E3, en juin), adapté aux besoins de la console. Le ray tracing sera de la fête : cette technologie permet de générer des images très réalistes, en contrepartie d’un temps de calcul très lourd. Les capacités audio sont aussi renforcés pour améliorer l’immersion dans les jeux (une puce audio 3D spécifique est accolée au processeur).

Sony précise que son casque de réalité virtuelle PSVR (4 millions d’unités vendues depuis son lancement en 2016) sera compatible avec cette nouvelle PlayStation. Autre grosse nouveauté : l’intégration d’un SSD ! Les jeux se chargeront beaucoup plus rapidement, évitant ainsi aux joueurs de perdre patience devant les écrans de chargement. Le constructeur promet une bande passante plus rapide que n’importe quel SSD pour PC… Sony ira-t-il jusqu’à utiliser le type de stockage NVMe ultra-rapide (et très cher) des Mac ?

A priori, cette nouvelle PlayStation ne sera pas lancée cette année, mais peut-être qu’elle fera son apparition en 2020.

Coïncidence (ou pas…), Microsoft a aussi dévoilé une nouvelle version de sa console, la Xbox One S All Digital. Comme son nom le laisse deviner, il s’agit de la première Xbox sans lecteur optique (la PS5 devrait le conserver). Les jeux sont à télécharger sur le disque dur 1 To, les sauvegardes sont stockées dans le nuage. Pour faire passer la pilule du prix (230 € alors qu’on trouve des Xbox One S à 206 €), l’éditeur glisse les codes pour trois jeux : Minecraft, Sea of Thieves et Forza Horizon 3. Le tout sera disponible le 6 mai.

Par ailleurs, Microsoft a annoncé une nouvelle formule d’abonnement, le Xbox Game Pass Ultimate, qui combine le Game Pass et l’abonnement Live Gold : le premier offre un accès en illimité à un catalogue de jeux pour 9,99 € par mois, le second permet d’utiliser les fonctions en ligne des jeux pour 6,99 €.

Ce nouveau Pass « tout inclus » étant facturé 12,99 €, on économise donc 4 euros. Cette formule sera disponible « plus tard cette année ».

avatar Dazoudaz | 

Il est déjà possible de souscrire au Xbox Game Pass Ultimate si vous êtes Insider Alpha.

avatar bidibout | 

Sachez qu'en ce moment on peut bénéficier de 3 mois de Game Pass pour 1€ (j'avais déjà bénéficié il y a peu de 2 mois à 2€) c'est une promo qui s'est affichée sur le menu de ma X. Je suis attaché au support physique mais à ce tarif autant en profiter.

avatar iVador | 

Le streaming de JV hors de question en ce qui me concerne

avatar bidibout | 

@iVador

Concernant Microsoft et son Game Pass ce n'est pas du streaming, tu télécharges le jeu et tu as exactement la même chose qui si tu avais acheté le jeu physique (je suis contre le streaming aussi).

avatar Dgamax | 

@iVador

A terme tu n’auras que ça

avatar cedric1997 | 

Personnellement je n’y suis pas opposé, mais définitivement on est très loin du fait que le streaming soit viable. Même le streaming en local (avec Steam ou encore de console vers PC) est encore affreux. L’image est compressée, l’input lag est mauvais, etc.

C’était évident que la prochaine génération de console ferait jouer les jeux en natifs. Peut-être qu’en la génération d’après sera basée sur le streaming. On verra en 2027 !

avatar Grizzzly | 

@cedric1997

Perso j’utilise shadow depuis maintenant 2 mois et ca marche plutot bien.
Je voulais juste essayer au debut par curiosité et j’ai fini par revendre mon pc tellement je ne vois que des avantages.

Ca marche parfaitement en ethernet et c’est largement jouable en wifi et meme en 4g

avatar melaure | 

@Dgamax

Si les clients se comportent toujours comme des pigeons, les industriels peuvent effectivement faire ce qu’ils veulent ...

Comme iVador je dis non aussi et j’acheterais pas ...

En plus la PS est aussi un bon lecteur de BR de salon, et là ausdi ue veux etre indéoendant du net.

Sinon on peut déjà upgrader en SSD SATA la PS4. Enfin je dis ça mais est-ce que les clients de Cook savent encore ce que veut dire upgrader ? :D :D :D

avatar karateka31 | 

PS5 🤤

avatar pilipe | 

Le prix du Xbox live n’est pas à 6.99 euros. C’est 59 euros l’année. Donc au final leur offre ultimate est pourri.

avatar Bigdidou | 

« Pour faire passer la pilule du prix (230 € alors qu’on trouve des Xbox One S à 206 €) »

Je sais bien qu’ils se rattrapent sur les jeux derrière, mais ça reste un prix incroyablement serré, non ?

avatar pechtoc | 

"Sony ira-t-il jusqu’à utiliser le type de stockage NVMe ultra-rapide (et très cher) des Mac ?"
Ce qu'un Samsung 960 evo/pro propose également (performance) pour une somme ayant un 0 de moins qu'Apple ?

avatar MikOo93 | 

Je vais attendre un peu les retours voir la PS5

avatar Somatiic | 

J'utilise GeForce Now (gratuit car en béta) et je suis conquis. Plus besoin d'investir dans un PC hors de prix qui devient obsolète dans les 5 ans.
Je joue à mes jeux acheté sur Steam

J'ai une excellente connexion (impératif) et je joue en ultra sur du gros jeu, je redécouvre même les jeux auquel je jouais en étant limité de part ma config.

Je suis prêt à payer un abonnement, le résultat est probant. Et de toutes façons le dématérialisé sur PC est rentré dans les mœurs depuis belle lurette.

CONNEXION UTILISATEUR