Comment Google a manœuvré pour contrer Epic Games et protéger son Play Store

Félix Cattafesta |

Si la guerre entre Apple et Epic nous a pas mal occupé, nous avons assez peu parlé de celle qui oppose Google à Epic. Depuis plusieurs mois, le développeur de Fortnite a enclenché une démarche antitrust contre la firme de Mountain View et The Verge a consulté le document, tout comme Protocol. Cela permet d'en savoir un peu plus sur ce qui se trame dans les coulisses de Google Play.

Sur Android, il est assez courant que les constructeurs développent leurs propres boutiques (Samsung Galaxy Store, Huawei App Gallery), et Google a voulu empêcher que celles-ci ne fassent trop d'ombre à son Play Store maison.

L'entreprise a donc lancé un programme « Premier Device » permettant aux fabricants de recevoir une plus grande part des revenus du moteur de recherche, qui passent alors de 8 à 12%. En échange, ces partenaires devaient accepter de commercialiser leurs smartphones sans aucun autre magasin d'applications que le Google Play Store de préinstallé, ni aucune application ayant les droits pour installer des fichiers APK.

Comme on peut le lire dans la plainte déposée par Epic, cette initiative a été un succès. Quelques mois après le lancement, une majorité des fabricants les plus populaires avaient rejoint le programme. On retrouve notamment LG et Motorola, qui ont engagé la quasi-totalité de leurs appareils, respectivement 98% et 95% (LG, depuis, a jeté l'éponge sur le marché du smartphone). Du côté du groupe chinois BBK (Oppo, Vivo, OnePlus), 70% des téléphones participaient à ce programme. D'autres marques comme Sony (50%), Sharp (50%) ou Xiaomi (40%) sont également concernées.

Le Google Play Store.

La plainte d'Epic a aussi permis de mettre en lumière le « Project Hug » ("Projet Calin") de Mountain View, qui fut lancé en 2019 lorsqu'Epic a fait sécession du Play Store pour créer sa propre boutique d'applications.

Google a pris peur à l'idée qu'Epic ne soudoie les constructeurs, comme Samsung, pour livrer des téléphones avec cette nouvelle échoppe préinstallée. Sur le long terme, cela aurait pu motiver d'autres éditeurs à passer leurs applications chez Epic Games et à ne plus payer la taxe Google de 30%. Le géant avait estimé à 6 milliards de dollars la perte potentielle de chiffre d'affaires si Epic Games entrainait suffisamment d'éditeurs dans son sillon.

Pour éviter ce funeste destin, ce fameux « Projet Câlin » a été mis en branle. Il a été décrit par des responsables d'Android comme « une stratégie pour se rapprocher et montrer de l'affection aux développeurs », ce que l'on peut traduire par « envoyer des brouettes de dollars aux développeurs susceptibles de partir ou de créer leurs propres magasins ». Ce deuxième plan a lui aussi été un succès et a été signé (entre autres) par Activision-Blizzard.

Protocol pour sa part reprend des passages du document qui ont été déclassifiés. Ils révèlent que Google a un temps envisagé d'approcher Tencent — important actionnaire d'Epic — avec deux options en tête. Soit racheter au groupe chinois les 40% dont il dispose dans le capital d'Epic Games afin d'obtenir davantage de contrôle sur la stratégie de l'éditeur, soit de s'allier à Tencent afin d'acheter les 60% restants dans le cadre d'une OPA hostile. Deux scénarios élaborés dans l'hypothèse où Epic Games n'accepterait pas un accord amical avec Google.

Tim Sweeney, patron co-fondateur d'Epic Games

Enfin, un autre passage du document parle d'un rendez-vous entre Apple et Google en 2018 pour discuter de l'accord financier qui lie les deux entreprises autour de l'utilisation du moteur de recherche. À l'issue de la rencontre, le représentant d'Apple a proposé à un haut cadre de Google de « travailler comme si on ne formait qu'une seule entreprise » pour lutter contre les efforts d'Epic Games visant à faire bouger les règles et le taux de commission des boutiques d'apps.


Source
avatar fte | 

@cosmoboy34

"C’est épuisant ton manque de considération pour les autres"

Pas "les autres". Les commentaires crétins par contre, totalement.

avatar YetOneOtherGit | 

@cosmoboy34

"C’est bien ce qu’il me semblait
Epic a déjà gagné, à cause de cette histoire le business model est déjà remis en question et ils ont mis sur le devant de la scène des problèmes confidentiels jusque là où en tout cas plutôt connus des technophiles
À tort ou à raison on en jugera avec le temps mais epic a eu ce qu’il voulait, la descente du piédestal d’Apple"

L’ensemble de tes propos est une inacceptable insulte à l’intelligence de Tim Sweeney 😤

Imaginer qu’il se lance dans une action aussi complexe, coûteuse et risquée pour les illusoires victoires symboliques que tu énumères et qui te font fantasmer dans ton rêve de voir Apple expier ses fautes, c’est insulter la très belle vision stratégique de Tim Sweeney pour qui une issue positive à la procédure ouvrirait un potentiel conséquent de bus’s pour un EPIC cherchant des relais de croissance.

Tim Sweeney fait du business 🤑

Et il le fait remarquablement bien avec une âpreté qui n’a rien à envier à celle de ses pairs 👏👏👏🥲

avatar iPop | 

@cosmoboy34

Toute la saison et sur Apple TV et en plus elle est passionnante. 🤓

avatar Lukas Apple Fan | 

Il faut juste laisser l’accès au store tiers et le problème est réglé. Et pour ceux qui sont là : non pas de store tiers bah ils n’auront cas pas les utiliser

avatar AlexG | 

@Lukas Apple Fan

Le "juste" de ta phrase est particulièrement cocasse.

avatar ThonyF | 

Le problème de mettre un autre store pour Apple est que leur cheval de bataille principal, qui est la sécurité, serait entaché.

Même si vous dites aux personnes qui installe des applications, depuis un autre store qu’ils prennent le risque du virus. Il y aura quand même une image néfaste pour Apple.

Donc, c'est beaucoup plus complexe que juste l'argent pour Apple.

avatar Lukas Apple Fan | 

@ThonyF

Après pas sûr que le scan des photos donne une "bonne image" d’Apple.

avatar Krysten2001 | 

@Lukas Apple Fan

Ça vous n’en savait rien.

avatar moitoutsimplement | 

@Krysten2001

Excuse-moi, je me permets d’intervenir, juste pour signaler que c’est : « savez », qui s’accorde avec vous.

Belle journée

avatar Krysten2001 | 

@moitoutsimplement

Une petite faute ça arrive mais si vous ne savez répondre au débat que par ça…😜

avatar moitoutsimplement | 

@Krysten2001

Je contribue au débat en améliorant la lecture ! 🤣😂

avatar Sindanárië | 

@moitoutsimplement

Vous pouvez répéter la question?

avatar bibi81 | 

Même si vous dites aux personnes qui installe des applications, depuis un autre store qu’ils prennent le risque du virus. Il y aura quand même une image néfaste pour Apple.

Non du tout. C'est comme pour les voitures, tu peux aller à la concession ou au garage du coin. Dans tous les cas, si le garage du coin fait de la merde et bien c'est le garage du coin qui fait de la merde, pas le constructeur.

avatar Krysten2001 | 

@bibi81

Pas du tout. On dira le contraire. C’est plus simple 😉

avatar fte | 

@ThonyF

"Le problème de mettre un autre store pour Apple est que leur cheval de bataille principal, qui est la sécurité, serait entaché."

Foutaises.

C’est du sophisme de pente glissante, rien de plus. FUD. Bullshitage massif d’Apple.

avatar koko256 | 

@ThonyF

Le seul risque pour la sécurité est si l'on est obligé de passer par une app store tierce. Et ce sera le cas si les dev d'application quittent en masse l'app store officielle. Mais si les tribunaux obligent Apple et Google à autoriser les app store tierces, ils ne vont pas rester sans rien faire en laissant tout le monde partir, ils s'adapteront. D'ailleurs cet article montre bien qu'ils ont déjà commencé.

avatar Alexg78bis | 

@Lukas Apple Fan

Comment pourrions-nous ne pas les utiliser quand les mastodontes décideront de partir de l’App Store afin d’économiser les 30% sur leurs achat, achat in-app ou encore abonnement ?

En tant que développeur mobile l’app store me ponctionne certes de 30% (voir moins suivant certains cas) mais m’offre la sécurité que mon application mobile payante ne sera diffusé gratuitement (ou pire payant) par un malandrin sur un autre store.

En tant qu’utilisateur l’App store m’offre une sécurité. Lorsque je télécharge Netflix sur l’app store je sais qu’il s’agit bien de l’application officielle et non d’une copie modifiée ayant pour but de me voler mes identifiants ou tout autre scams que l’ont peut rencontrer sur le web

La réponse n’est clairement pas aussi simple que de dire ceux qui veulent en utiliser, les utiliseront et les autres continueront d’utiliser l’App Store..

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Alexg78bis "afin d’économiser les 30% "
Leur objectif n'est pas d'économiser mais de gagner 30% supplémentaires.
"En tant que développeur mobile l’app store me ponctionne certes de 30% "
Tu es sur ? Tu fais parti des heureux développeurs à 30% et non pas des miséreux à 15% ?
Tu as bien de la chance

"Si un développeur dépasse le million, la commission repassera automatiquement à 30 % pour le reste de l’année en cours et le développeur ne sera pas éligible au programme l’année suivante !"
https://www.macg.co/logiciels/2020/12/app-store-la-commission-15-est-deja-en-place-118735

avatar marenostrum | 

tu l'as discrédité.

avatar Alexg78bis | 

@marenostrum

En quoi mes arguments ont ils perdu de leurs sens ?

avatar marenostrum | 

parce que tu vends rien dans la boutique, bref le 30% ou le 15% ou le x% ne te concerne pas réellement. tu ne parles que théoriquement, des commentaires qu'on a déjà vu ici des centaines de fois sur ce sujet. ça n'apporte rien de neuf.

mon frère développe aussi, il utilise App Store (obligation pour les appareils iOS), mais plus sur son site aussi (pour Mac et PC). il vend une app 2000€, pour une clientèle bien spécifique (le prix le montre) et qui utilise pas App Store. tu crois qu'il gagne en lui laissant 30% ou 15% à Apple pour chaque vente ?

avatar Alexg78bis | 

@marenostrum

Vous ne vendez rien non plus à ce que je sache.

Pourquoi auriez-vous le droit de parler de l’histoire d’une autre personne mais que je ne pourrai pas le faire non plus ?

A aucun moment vous n’avez su contredire mes arguments. Cela vous discrédite bien plus que vous ne le pensez… Bref je n’ai pas plus de temps à perdre avec vous ..

avatar Alexg78bis | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Économie de 30% ou gains de 30% revient dans tous les cas à se mettre 30% de plus dans la poche …. Mais je te laisse jouer sur les mots si ça te chante 😉

Je n’ai pas d’application payante sur le store en mon propre nom. Les apps sur lesquelles je participe au développement ne sont pas ma propriété et de plus sont distribués gratuitement. Fin bref je ne vois pas en quoi parler de ma vie fait avancer le débat initial..

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Désolé si je t'ai mal compris. Tu écrivais :
"En tant que développeur mobile l’app store me ponctionne certes de 30%"
Je tentais de te répondre 30%, tu dois donc faire partie des veinards :-)
Car le commun des développeurs (n')est ponctionné (que) de 15%
Il n'y a là de ma part aucune attaque. Juste une volonté de mieux comprendre...
Bref tu nous dis à présent que tu n'es pas ponctionné du tout si je comprends bien à présent :-)

avatar Alexg78bis | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

J’ai en effet écrit ça mais c’était pour étayer mon example.

J’ai probablement rédiger trop de « user stories » que ça m’est monté à la tête.

« En tant que [utilisateur/administrateur/…], je veux […] afin de […] »

(Cette phrase qu’on retrouve dans une user story permet de définir les besoins d’une app/site/logiciel/… en se mettant à la place de l’utilisateur/administrateur/… bien qu’on ne soit que le développeur et en aucun cas un utilisateur. C’est juste une tournure de phrase populaire (dans le développement évidemment 😅))

A mon tours de te présenter mes excuses si cela t’a perturbé et évidemment j’aimerais être ponctionné de 30% si cela signifie que je ramène plus d’un million 😅🤑🤑

avatar marenostrum | 

tu parles que théoriquement toujours. quand tu vas gagner des millions tu va contourner les règles que payer les 30%. comme le fait Apple, Google, et tous ceux qui en gagnent des millions.
ça va te faire plus de mal, de payer par millions des taxes diverses que vont te paraitre inutiles et du vol légale. parce que les millions il faut les faire (il faut engager les meilleurs), ça se fait pas tout seul.

avatar Alexg78bis | 

@marenostrum

Peut-être, qui sait ?

Mais la encore une fois on s’égare du sujet principal :/

L’App Store offre des inconvénients mais aussi des avantages que ce soit pour les développeur et pour les utilisateurs. Dire que la solution est d’ouvrir iOS aux store et que seule ceux qui le souhaitent les utiliseront est à mon sens faux. Ce n’est pas aussi simple

** évidemment certains pas 100%

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ Alexg78bis Pas de problème, c'est facile sur internet de faire des erreurs de compréhension.
Bonne soirée et bon week-end

avatar Alexg78bis | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Yes vous de même 😊

avatar marenostrum | 

pour toi rien changera, ils vont pas te chasser de leur Store. en plus pour pirater ton app, tu dois être Adobe au moins. quelle app développe tu ? simple curiosité.

avatar Alexg78bis | 

@marenostrum

Où ai-je parler que je me ferai chasser de leur store ?

Non ? Il n’y a pas que adobe qui se fait pirater son app… a l’époque ou j’étais encore sous Android et que j’étais ado je ne piratais pas seulement les app d’adobe ou autre mastodonte. La moindre app payante (je n’avais pas de carte bleu) y passait. Je ne penses pas être le seul qui était dans ce cas…

avatar Lukas Apple Fan | 

@Alexg78bis

Oui mais comment avoir accès aux émulateurs et applications de modification de l’iPhone dans ce cas là ?

avatar Alexg78bis | 

@Lukas Apple Fan

Bien que je ne suis pas utilisateur de ce genre d’app, je conçois l’idée qu’Apple doit revoir certaines règles de l’App Store

avatar Lukas Apple Fan | 

@Alexg78bis

En fait il faudrait ne pas autoriser les stores tiers mais faire des règles beaucoup plus souple

avatar Alexg78bis | 

@Lukas Apple Fan

Yes c’est aussi mon avis. Après certaines règles ont tout intérêt à subsister (même si elle sont parfois très contraignantes pour le développeur ou l’utilisateur) pour éviter certaines dérives

avatar Lukas Apple Fan | 

@Alexg78bis
Les seules règles qui doivent rester a la limite c’est tout ce qui est moins 18

avatar Alexg78bis | 

@Lukas Apple Fan

Et encore ça se défend aussi. Pourquoi en tant que majeur je n’aurai pas le droit à des app -18 alors que je peux accéder à ces sites web sans aucun problème depuis safari ? :/

C’est une sorte de censure dont pourraient se plaindre des développeurs/entreprises

(Évidemment la question ne se pose pas pour les comptes apple détenue par des personnes mineures)

avatar bibi81 | 

En tant qu’utilisateur l’App store m’offre une sécurité. Lorsque je télécharge Netflix sur l’app store je sais qu’il s’agit bien de l’application officielle et non d’une copie modifiée ayant pour but de me voler mes identifiants ou tout autre scams que l’ont peut rencontrer sur le web

Bonne lecture :

https://www.igen.fr/app-store/2021/03/lapp-store-ne-protege-pas-contre-les-apps-parasites-qui-siphonnent-les-cryptos-121531

avatar Alexg78bis | 

@bibi81
Cette entreprise n’avait pas d’application mobile. Se faire passer pour eux a donc en effet été possible. Par contre lorsque qu’une existe c’est bien plus compliqué

Dans le passé j’ai été confronté à cette sécurité. Je ne me rappel plus du contexte exact mais grosso modo un des clients de mon ancienne boîte avait une application mobile sur l’app store via son compte développeur. Ce client souhaitais une refonte de son application et souhaitais qu’elle soit hébergée sur un autre compte développeur Apple. Lors de la première mise en ligne, l’app store a refusé notre application car celle-ci était trop ressemblante à l’ancienne (nom et probablement icône). Le client a du expliquer à Apple la situation pour qu’il autorise la nouvelle version.

Il y a donc un minimum de vérification et pour reprendre mon example je doute qu’Apple laisse une contrefaçon de Netflix passer
Mais il y a en effet un travail supplémentaire à fournir pour éviter que l’affaire de cet article ne recommence

avatar Bigdidou | 

@Alexg78bis

“Cette entreprise n’avait pas d’application mobile.”
Mais si.

avatar Alexg78bis | 

@Bigdidou

Bonne lecture (😉):

« Trezor a signalé la présence de l'app parasite à Apple et à Google. Un processus « douloureux » selon une porte-parole de l'entreprise qui ne compte aucune app mobile à son actif (même si elle en développe une actuellement) »

Source : le lien que vous m’avez partagez dans votre précédent message…

avatar Bigdidou | 

@Alexg78bis

“Source : le lien que vous m’avez partagez dans votre précédent message…”

Pas de précédent message…
Et l’app était l’app compagnon de la clé usb, je vois pas comment elle pouvait ne pas exister.
Quelques jours avant j’étais tombé sur l’AppStore d’une app similaire (probablement les mêmes) qui contrefaisait exactement sur le même principe l’app de la clé Ledger.
Un truc hallucinant est que le fait que ce soit un scam était signalé dans les commentaires (our pour moi).

Donc oui, c’était vraiment une grosse erreur d’Apple.

avatar Alexg78bis | 

@Bigdidou

Autant pour moi j’ai confondu votre pseudo avec celui de Bibi81 qui bien que commençant par les mêmes lettres n’est clairement pas le même 😅

Hmm l’article ne parle absolument pas d’app compagnon sur iPhone. Elle parle simplement d’ordinateur

« Celle-ci contient les informations de connexion au compte ; pour accéder au compte présent dans le portefeuille, il faut brancher la clé sur l'ordinateur, saisir un mot de passe et parfois une phrase d'identification »

Et précise bien qu’elle n’en possède pas. « l'entreprise qui ne compte aucune app mobile à son actif (même si elle en développe une actuellement) »

Une recherche rapide sur l’App Store (Français) ne retourne aucun résultat et je n’ai trouvé aucune référence à une application iOS sur leur site officiel.. Donc laissez moi douter de la véracité de vos informations…

Bonne soirée

avatar Bigdidou | 

@Alexg78bis

Quoiqu’il en soit, la fausse app companion de la clé Ledger est une réalité.

avatar bibi81 | 

Cette entreprise n’avait pas d’application mobile. Se faire passer pour eux a donc en effet été possible. Par contre lorsque qu’une existe c’est bien plus compliqué

Non ce n'est pas compliqué, c'est juste qu'Apple ne le fait pas. Heureusement qu'Apple ne gère pas l'authentification des certificats HTTPS (ou autre)...

avatar marenostrum | 

ils n'ont pas intérêt le faire, mêmes les juges (américains) d'ailleurs. pourquoi obliger Apple et Google gagner moins d'argent ? ils vont faire qu'une place à Epic dans leur marché et sera fini.

avatar Krysten2001 | 

@Lukas Apple Fan

Sauf que des apps partiront.

avatar Lukas Apple Fan | 

@Krysten2001

Et les émulateurs et apps de modification ? Ou même des apps qui se font ban ou qui ne sont pas accepter par l’App Store ?

avatar lufffy447 | 

@Krysten2001

Ha oui en effet. D’ailleurs le meilleur exemple est de regarder ce qu’il se passe dans l’autre partie du marché (Android) où toutes les apps majeures sont parties du Play Store (non).

Je vous mets au défi de trouver une app multiplateforme du top 100 les plus téléchargées absente du play store… (et ne dite pas Fortnite elle n’est pas dispo sur iOS).

La vérité c’est que le play store et l’app store sont de formidables vitrines pour les développeurs et que ce sont également les stores majoritairement utilisés sur chacune des plateformes.
Les apps resteront, mais seront également dispo sur des stores alternatifs avec des prix (peut-être) ou en tout cas des achats intégrés moins chers que sur le store maison.

Ces stores alternatifs ne serviront qu’à ceux qui souhaitent utiliser des apps interdites d’accès par Apple (coucou les apps de jeux-video en streaming) ou payer moins cher leur monnaie dans Fortnite

avatar Krysten2001 | 

@lufffy447

Ils sont restés car Google a payé 😉 Et ça fait toute la différence.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR